revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives]

[REVUE DE WEB] INTERNETS ET LIBERTÉS
15.11.03
http://www.libertes-internets.net/


LA DATE DU JOUR

15 Novembre 1864

Lors de la Guerre Civile aux USA, le Général Unioniste William Tecumseh Sherman, prend la ville d'Atlanta et ordonne à ses troupes de la piller et la brûler intégralement. Après trois jours de destruction, il lance "The March to the Sea" avec ses colonnes infernales, massacrant, pillant et détruisant toutes les propriétés sur son passage. La stratégie de la terreur avait été décidée en haut lieu par Lincoln afin de briser l'emprise des grand propriétaires fonciers et libérer des terres pour la colonisation. Le Sud mettra plus d'un siècle à s'en remettre économiquement et socialement.

15 Novembre 1940

A Varsovie, en Pologne, les autorités allemandes décident de cantonner les 400.000 juifs de la ville dans le Ghetto, avec interdiction d'en sortir. Ceux qui ne mourront pas de faim, de maladie ou d'exécutions seront finalement déportés et gazés. Seuls 2000 juifs en réchapperont, notamment lors de l'insurrection d'Août 1944. L'occupation de Varsovie par les Allemands fit plus de 650.000 morts.

15 Novembre 1941

Le chef des SS Heinrich Himmler ordonne l'arrestation et la déportation de toutes les personnes "coupables du crime d'homosexualité"... un ordre qui ne concerne pas bien sur les homosexuels parmi les cadres du parti nazi, dont Himmler lui même. C'est un cas classique de déni de soi. Nous avons un peu la même chose aujourd'hui avec De Villiers qui manifeste main dans la main avec les homophobes.


SPECIAL DEDICACE...

LA CHANSON QUE CHANTAIT RABIN AVANT D'ETRE ASSASSINE

[Haaretz, 10 novembre 2003 - traduit par La Paix Maintenant]
Pour la huitieme commemoration de l'assassinat d'Yitzhak Rabin, une quatrieme balle a ete tiree, destinee, celle-la, a tuer sa memoire. Le timing n'a rien de surprenant. Le reveil de la gauche fait peur a la droite.. Le rassemblement d'une gauche defaite sur la place Rabin aurait ete tolere, mais une gauche qui envoie une message d'espoir, c'en est trop, et il faut donc la reduire au silence. Cela peut etre fait en parlant de trahison, comme l'a fait le depute du PNR Shaul Yahalom a l'egard des initiateurs du pacte de Geneve. Cela peut etre fait aussi en baillonnant la place Rabin, comme ont essaye de le faire tous ceux qui ont fait l'eloge de Rabin a la Knesset. Le Premier ministre Ariel Sharon, le president de la Knesset Reuven Rivlin (Likoud) et Shaul Yahalom s'en sont pris a la commemoration et au ton tres politique des orateurs qui y ont pris la parole. "Moi aussi, je veux etre sur la place (Rabin)", ont dit en choeur les deputes de droite et les colons. "Je veux y etre, mais on ne me le permet pas, parce qu'on y parle des accords d'Oslo que je deteste, et qu'on y chante 'le Chant de la Paix'"..

Le president Moshe Katsav a ete encore plus loin en suggerant que la commemoration de l'assassinat de Rabin soit decouplee de l'anniversaire d'Oslo. Ainsi, on ne pourrait plus dire pourquoi Rabin a ete assassine. Tout au plus pourrait-on alors remarquer qu'au cours de ses derniers jours, il fut implique dans une sorte d'accord diplomatique dont on a deja parle en septembre. Cela permettrait aussi de ne plus chanter "le Chant de la Paix", que chantait Rabin a la tribune, quelques instants avant d'etre tue. La derniere image de la place Rabin ne serait plus montree, a cause de la presence de banderoles de Shalom Arshav (La Paix Maintenant), la silhouette de Shimon Peres serait effacee, parce qu'il est le chef de l'opposition, et du dernier discours de Rabin, on ne garderait que la phrase neutre : "La violence ronge les fondations de la democratie". Il ne serait fait aucune mention des incitations a la haine, sauf de celles d'Avishai Raviv (agent des services de renseignement infiltre dans les milieux d'extreme-droite, ndt). On ne montrerait pas les images des violentes manifestations qui ont precede le meurtre, mais seulement des critiques prudentes et courtoises de cet accord dont nous avons parle en septembre. Et Rabin serait critique pour avoir, au temps de cet accord, dont nous avons parle en septembre, agi de maniere peu democratique en negligeant d'etre a l'ecoute des sentiments des colons. Alors, le premier ministre, des masses de colons, la jeunesse de Bnei Akiva (mouvement de jeunesse religieuse nationaliste, ndt), et la droite venue de tout le pays afflueraient vers la place Rabin. Seuls mes amis et moi, qui etions presents sur la place au moment du meurtre, ne serions pas la.

Ceux qui etaient presents sur la place Rabin, cette terrible nuit du 4 novembre, etaient venus parce qu'ils croyaient en Rabin et en la paix. Ceux qui etaient la, et ceux qui croient aux messages envoyes depuis cette place, y reviennent pousses par la colere et par le desir de faire revivre ces moments d'espoir. Je connais des gens qui y retounent chaque annee avec sur eux la chemise qu'ils portaient la nuit de l'assassinat, avec encore les memes autocollants, avec la banderole qu'ils portaient cette nuit-la, avec leurs enfants qui ont grandi entre temps, et leurs petits-enfants nes depuis. Personne ne leur volera leur espoir, leur memoire et leur place. (...)

On ne peut pas deformer l'Histoire. Rabin n'a pas ete assassine parce qu'il a fait partie du Palmah, ou parce qu'il a libere Jerusalem, ou parce qu'il a ete un excellent premier ministre, un bon epoux et un bon grand-pere. Il a ete assassine a cause d'Oslo. A cause de l'incitation a la haine. A cause de ceux qui sont aujourd'hui sur les tribunes officielles et qui parlent de tolerance, et qui en ce temps–la gardaient le silence. De la poche du costume de Rabin, macule de son sang, ce sont les paroles du "Chant de la Paix" qu'on a sorties, pas celles d'une autre chanson, et les derniers mots qu'il a prononces furent des mots de paix. Cela doit etre rappele lors des ceremonies officielles. Il faut s'exprimer contre l'incitation a la haine, et montrer les documents relatifs a ces jours terribles de violence qui ont precede l'assassinat. Il faut montrer la manifestation de droite a Jerusalem et celle de la place Rabin, et ne cacher acune des banderoles, de l'une comme de l'autre. Il faut montrer les dernieres images et ne pas cacher le visage de Peres, et il faut raconter l'histoire de la vie de Rabin, qui a pris fin si cruellement a cause de sa foi dans le processus d'Oslo.

L'attaque orchestree par la droite contre l'appropriation de la memoire de Rabin oblitere le fait qu'aujourd'hui aussi, le premier ministre et Shaul Yahalom pourraient participer a des ceremonies officielles sans fin et condamner l'assassinat. L'ont-ils fait? Les colons ont-ils participe a une seule ceremonie en memoire de Rabin? Si l'on en croit la liste des ceremonies publiee par le Centre Rabin, la reponse est non. L'amere verite est que cette exigence de neutralite ne decoule pas d'un desir sincere de la part de la droite de marquer l'asassinat de Rabin (elle dispose de tous les moyens de le faire, aujourd'hui comme hier), mais represente plutot une tentative meprisable de reduire la place Rabin au silence, et de lui oter son ame. Cette tentative ne reussira pas. L'annee prochaine aussi, nous serons sur la place Rabin. Et nous terminerons avec le "Chant de la Paix", la derniere chanson chantee par Rabin avant qu'il n'ait descendu les marches.



ON LINE


Jettez votre télé à la poubelle et regardez des trucs intélligents...

TOUTES LES VIDEOS DU GUERILLA NEWS NETWORK SONT EN LIGNE

[GNN 12.11.03]
The Internet Archive is now live with its Independent News page. Log on to download all the GNN videos or check out the vast archive of alt.news video.
http://www.archive.org/movies/movieslisting-browse.php?collection=independent_news&cat=Guerrilla%20News%20Network


Hé hé... si même les Echos en parlent...

FORUM 2003 : LES ECHOS OFFRE UN MANUEL À SES LECTEURS

[Acrimed 12.11.03]
Les Echos « honore » le FSE en proposant à ses lecteurs un supplément de 24 pages (pas moins…) illustrées intitulé : «  Les anti-alter mondialistes qui sont-ils ?  ». Une tel volume pour une telle question dans une ensemble plutôt travaillé : cela mérite qu'on s'y arrête.
http://acrimed.samizdat.net/article.php3?id_article=1352



OFF LINE

JULIEN DRAY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DU SOCIAL-LIBÉRALISME

[Daniel BENSAÏD et Olivier BESANCENOT - Le Monde 12 Novembre 2003]
Dans Le Monde du 7 novembre, Julien Dray, porte-parole du Parti socialiste, prodigue ses conseils condescendants à "un jeune militant de la Ligue" au nom de son trotskisme de jeunesse porté en bandoulière comme un vieux titre de noblesse.
http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-341655,0.html


Juju, t'es aussi crédible que ta montre à 50.000 balles ! (greg)

LETTRE À UN JEUNE MILITANT DE LA LCR

[Julien Dray Le Monde, 07 Novembre 2003]
Jeune militant de la Ligue communiste révolutionnaire, tu viens de revenir du congrès de ton organisation. Epuisé, mais chargé à bloc... Déterminé à te jeter à corps perdu dans la bataille politique sans compter tes forces. Tu es impatient d'en découdre. L'affaire est d'importance : il s'agit "d'intervenir, non pas comme de simples opposants à la social-démocratie, mais comme une alternative politique directe". Olivier Besancenot a bien résumé l'enjeu : "Ce congrès, c'est une étape de ravitaillement dans la course qui s'est engagée depuis la présidentielle." Bientôt, il y aura un grand parti anticapitaliste. Son acte de naissance, ce sont ces listes communes avec Lutte ouvrière.

Moi aussi - mais dans mon registre, tu t'en doutes -, je me suis intéressé au congrès de la LCR. Il ne peut laisser la gauche indifférente. Autour de moi, nombreux sont ceux qui pensent que c'est faire bien grand cas de la LCR que de prêter attention à ses travaux au regard de son influence réelle. D'autres disent qu'en parler est une erreur de communication. Moi, cela m'intéresse, comme tout ce qui passe dans la grande famille de la gauche. Et puis, raison de plus que tu n'ignores pas, j'ai passé plusieurs années de ma vie à militer dans les rangs de la LCR.

Ce n'est pas par nostalgie que je t'écris. Je n'en ai aucune. J'ai passé dix ans à vivre le présent et à apprendre l'histoire comme la préparation cohérente d'un grand soir inéluctable qui allait faire du passé table rase. J'ai considéré, en 1981, que militer ce n'était pas simplement me faire plaisir, mais d'abord être utile à mon camp. Je ne pense pas qu'il puisse y avoir de changement social décrété par une avant-garde. J'ai rompu avec tous les modèles qui se proposent de faire le bonheur des gens à leur place. Pour transformer la société sans m'exempter du contrôle démocratique, de la loi de la majorité, j'ai accepté le compromis, l'exercice du pouvoir, la responsabilité et les contraintes. J'ai choisi cette voie du réformisme pour continuer à faire vivre cet idéal vrai aujourd'hui comme hier : un autre monde est possible.



INFORMATIONS GENERALES

DES ANCIENS CHEFS DU SHIN BET : SANS ACCORD DE PAIX,

NOUS COURONS A LA CATASTROPHE

[Haaretz, 14 novembre 2003 - traduit par La Paix Maintenant]
Dans une critique d'une audace sans precedent contre le traitement par le gouvernement du conflit avec les Palestiniens, quatre anciens chefs du Shin Bet predisent une "catastrophe" si aucun accord de paix avec les Palestiniens n'est trouve.

"Nous allons a la catastrophe, et elle est proche. Si rien ne se produit et que nous persistons a vivre au fil de l'epee, nous allons continuer a nous vautrer dans la boue, et nous nous detruirons nous-memes", a declare l'ancien chef du Shin Bet Yaakov Peri au quotidien Yediot Aharonot, d'accord avec ses trois collegues, Ami Ayalon, Avraham Shalom et Carmi Gillon.
http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/360916.html


PETITES PEURS: UNE GALERIE DE PORTRAITS

[Kitetoa 12/11/2003]
Tout le monde a peur. Le temps est à l'incertitude, l'inconnu... Nous vous proposons un petit tour dans l'univers de la cyber-menace Petites peurs: une galerie de portraits
http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Texte9/sommaire-peur.shtml


LES MOTS DE LA MÉSENTENTE ENTRE SARKOZY ET SNIPER

[Libération jeudi 13 novembre 2003]
La polémique entre le ministre de l'Intérieur et le groupe de rap montre que la compréhension d'une chanson implique d'être attentif aux paroles comme au contexte. On peut discuter la pertinence des insinuations de bavures et autres interventions policières «musclées». En revanche, il faut reconnaître que, dans la chanson «la France», il n'y a pas d'appel à des actes illégaux mais au contraire des conclusions morales. (Anthony Pecqueux vient de terminer une thèse de sociologie à l'Ehess : «La politique incarnée du rap : socio-anthropologie de la communication et de l'appropriation chansonnières» (soutenance le 12 décembre 2003).
http://www.liberation.fr/page.php?Article=157342


A quand des joint-venture avec la DGSE ?

LA NSA JOUE LES PÉPINIÈRES D'ENTREPRISES

[S&T Presse USA - numéro 510 - 20 octobre 2003]
La National Security Agency (NSA) est connue pour son rôle dans la sécurité nationale américaine et le contre-espionnage, mais depuis peu elle s'intéresse aussi à la recherche. Après les événements du 11 septembre 2001, l'agence s'est rendue compte qu'elle avait besoin du secteur privé pour lui insuffler des idées nouvelles et des approches innovantes. D‚où l'Arundel County Chesapeak Innovation Center (Maryland), premier incubateur d'entreprises dédiées à la sécurité nationale et aux luttes anti-terroristes. On y retrouvera des sociétés dans des domaines variés : protection de données des réseaux informatiques, cryptographie ou encore recherche de vaccins comme celui contre la maladie du charbon.
http://www.france-science.org



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE


Tiens, j'avais pas pensé à cet angle là...(greg)

LA LOI INTERNATIONALE EST SANS ÉQUIVOQUE
LES RÉFORMES ÉCONOMIQUES DE PAUL BREMER SONT ILLÉGALES

[Naomi Klein - The Guardian/UK 07.11.03 - traduit par Pax Humana]
Rapatriez Halliburton. Résiliez les contrats. Dénoncez les accords commerciaux. Déchirez les réglements. Ce ne sont que quelques-unes des suggestions de slogans qui pourraient aider à l'unification du mouvement montant contre l'occupation de l'Irak. Jusqu'à présent, les débats des militants ont tourné autour de la question : faut-il exiger un retrait complet des troupes ou faut-il que les Etats-Unis cèdent le pouvoir aux Nations-Unies ?

Mais ceux qui sont pour "dehors, les soldats" passent sur une donnée importante. Si tous les soldats, jusqu'au dernier, quittaient le Golfe demain et si un gouvernement souverain arrivait au pouvoir, l'Irak serait toujours occupé : par des lois écrites dans l'intérêt d'un autre pays ; par des sociétés étrangères qui controlent ses services essentiels ; par un taux de chômage de 70 % provoqué par des licenciements dans le secteur public.

Tout mouvement sérieux pour l'auto-détermination de l'Irak ne doit pas seulement demander la fin de l'occupation militaire de l'Irak, mais également celle de sa colonisation économique. Cela implique un renversement des réformes en forme de thérapie de choc que le chef de l'occupation américaine Paul Bremer a fait passer frauduleusement sous couvert de "reconstruction", et l'annulation de tous les contrats de privatisation qui découlent de ces réformes.

Comment atteindre un but aussi ambitieux ? Facile : en montrant que les réformes de Bremer étaient pour commencer illégales. Elles constituent clairement une violation de la convention internationale qui régit les agissements des forces d'occupation, des réglementations de La Haye de 1907 (qui vont de pair avec les conventions de Genève de 1949, toutes deux ratifiées par les Etats-Unis), de même que du propre code de guerre de l'armée américaine.
http://paxhumana.info/article.php3?id_article=366


Pour une fois un article drôle... enfin, disons... grinçant !(greg)

ROBERT FISK : TÉMOIN OCULAIRE :
"ILS SONT EN PROGRÈS", DIT CHUCK, APPROBATEUR. "CELUI-LÀ A TOUCHÉ LA PISTE."

[The Independent 26 octobre 2003 - traduit par Pax Humana]
Sous un tir nourri de petites armes à feu et de grenades autopropulsées après le contrôle à l'aéroport de Bagdad . Il faut une escorte militaire de nos jours pour arriver à l'aéroport de Baghdad. Oui, les choses s'arrangent en Irak, si l'on en croit le président Bush - rappelez-vous bien cela chaque jour qui passe - mais la guerrilla se rapproche tellement de la piste d'atterrissage que les Américains ont abattu tous les arbres, tous les massifs de palmiers, la moindre broussaille. Les grenades autopropulsées ont tué tellement de GIs sur cette portion de la grand-route que l'armée Américaine - de même que les Israéliens au sud Liban dans le milieu des années 80 - a gommé la nature. On traverse une terre dévastée pour arriver à l'aéroport de Baghdad. Ce n'est certes pas Heathrow.
http://paxhumana.info/article.php3?id_article=365


C'est pas grave, on les bombardera quand même...

L'AIEA N'A "AUCUNE PREUVE" D'UN ÉVENTUEL PROGRAMME NUCLÉAIRE MILITAIRE EN IRAN, SELON DES DIPLOMATES

[AP 11.11.03]
L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'a trouvé "aucune preuve" d'un éventuel programme nucléaire militaire en Iran mais elle ne peut à ce stade assurer que les activités nucléaires de ce pays sont strictement civiles, ont révélé lundi des diplomates en citant le rapport confidentiel de l'AIEA sur cette question. Le document note également que l'Iran coopère avec l'agence onusienne depuis septembre. Le conseil des gouverneurs de l'AIEA avait alors fixé une date-butoir pour que Téhéran lui communique une déclaration complète de ses activités nucléaires.

"A ce jour, il n'existe aucune preuve que les précédentes activités non déclarées (...) étaient liées à un programme nucléaire militaire", souligne le rapport, dans un extrait rapporté par l'un des diplomates. "Toutefois, compte tenu des actions passées de dissimulation menées par l'Iran, il faudra du temps avant que l'agence puisse conclure que le programme nucléaire de l'Iran a des motivations exclusivement pacifiques."
http://www.confidentiel.net/breve.php3?id_breve=1297


Mais que fait BHL ?

LES TALIBAN RESSUSCITÉS

[Tunis Hebdo 11 novembre 2003]
Après avoir fait profil bas durant deux ans, les Taliban sont de retour. Sans Oussama Ben Laden, ni le mollah Omar, ils ont su se réorganiser pour mener depuis l'été de nombreuses offensives sur le sol afghan, et ce, malgré la présence de l'ISAF et des troupes américaines. Avec un bilan
http://www.tunishebdo.com.tn/article.php?rid=2&id=10519


UN ANCIEN CHEF ADJOINT DU SHIN BET PARLE!

[Yediot Aharonot, 31 octobre 2003
synthetise et transmis par Americans for Peace Now]
Israel Hasson, ancien commandant en chef adjoint des Services Generaux de Securite israeliens (plus connus sous le nom de Shin Bet), donne un long interview dans l'edition du week-end de Yediot Aharonot, dans lequel il commente pour la premiere fois en public la situation securitaire actuelle. Hasson a servi pendant 21 ans dans le Shin Bet, les deux dernieres en tant que commandant en chef adjoint. Sous l'administration Barak, il mena au plus haut niveau des negociations avec les Palestiniens. Au sommet de Camp David, il fit partie de trois des quatre groupes de travail : Jerusalem, securite et frontieres. Aux Etats-Unis, au Caire, a Sharm al Sheikh, a Taba, et au cours d'innombrables conversations, officielles et officieuses, il a cotoye les deux parties pendant au cours de periodes capitales. Aujourd'hui dans les affaires, il fut, pendant les deux premieres annees de l'intifada, un des rares liens entre les dirigeants palestiniens et le gouvernement israelien. Il essaya d'expliquer, d'attenuer, et surtout d'avertir de ce qui pouvait se produire si aucun espoir ne pointait a l'horizon. Ses efforts ont echoue, et c'est la raison pour laquelle il a decide aujourd'hui de s'exprimer publiquement.
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=9626


Le 'terrorisme' nouveau terme fourre-tout et racoleur....
Comme jadis le "diable" ou le "communisme"...
Pendant ce temps, à Grozny, les gosses 'sportifs' peuvent pas sortir jouer au foot sans se faire tirer comme des lapins par les soldats russes 'anti-terroristes'. (greg)

APPEL DE SPORTIFS RUSSES À LUTTER CONTRE LE TERRORISME

[RIA-Novosti 2003-11-04]
D'éminents sportifs russes ont appelé leurs collègues et les vétérans du sport à s'unir au sein du mouvement national "Le sport contre le terrorisme", a annoncé à RIA Novosti le président du Comité des Sports de Russie, Viatcheslav Fetissov.

"Le sport doit devenir un moyen efficace de faire face au terrorisme. Nous choisissons le sport comme une idéologie capable d'arracher des millions de jeunes gens à l'influence des groupes terroristes et de leurs leaders. Nous sommes pour un front sportif unique faisant face aux forces qui détruisent la culture mondiale et menacent la vie des gens. Nous appelons les sportifs russes, les vétérans du sport et tous ceux que l'avenir de nos enfants ne laisse pas indifférents à s'unir au sein du mouvement national "Le sport contre le terrorisme", est-il dit dans l'appel des sportifs russes.
http://fr.rian.ru/rian/index.cfm



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

LES COURRIELS BIENTÔT SYSTÉMATIQUEMENT ANALYSÉS

[Washington post 27.08.03 - traduit par ambafrance.ru]
Les services des grands fournisseurs d'accès à Internet (FAI) comme AOL, MSN ou Yahoo proposent déjà une analyse des pièces jointes aux courriers électroniques de leurs internautes. Mais avec les récents problèmes liés à des virus informatiques comme Sobig et Blaster, c'est aujourd'hui l'ensemble de la filière qui se prépare à mettre en place des systèmes de filtres systématiques. Les pièces jointes sont en effet le moyen de propagation privilégié de la majorité des virus, près de 90% d'entre eux selon une étude de la société MessageLabs. Cependant la mise en place de tels systèmes ne va pas sans risque. Etant donné la quantité de courriels à filtrer, le coût financier pourrait rapidement grimper, accentuant les difficultés financières que connaissent certaines compagnies. Sans parler des problèmes techniques et des questions juridiques correspondantes, comme par exemple la destruction d'une pièce jointe légitime. L'attente semble pourtant réelle. Ainsi EarthLink Inc., le troisième fournisseur d'accès du pays avec 5 millions d'abonnés, offrira à ses clients une protection anti-virus à partir du mois d'octobre. BellSouth Corp., avec 1,9 millions d'abonnés, devrait suivre. WP 28/08/03 (Preventive medecine for E-mail)
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A56067-2003Aug27.html


Même plus besoin de se déplacer, la police peut couper le contact d'une voiture ou d'un camion par satellite...

SATELLITE SECURITY SYSTEMS DEMONSTRATES SHUT DOWN OF TANKER TRUCK VIA SATELLITE COMMUNICATIONS

[PR Satsecurity Systems 31.10.03]
Homeland Security and Business Needs Are Met with One Cost-Effective Solution. Satellite Security Systems (S3), a global provider of asset security and logistics control, in cooperation with the California Highway Patrol (CHP) and InterState Oil Company, dramatically demonstrated the first wireless remote shutdown of a fully loaded moving petrochemical tanker truck. From S3‚s headquarters in San Diego – 530 miles from the demonstration site – satellite communications were used to disable the truck in seconds, proving S3‚s GlobalGuard™ and FleetGuard™ a viable solution to the challenge of controlling rogue hazardous waste vehicles that could pose a threat to homeland security.
http://www.satsecurity.com/news103103.htm


L'oeil permanent dans le ciel...

REGAIN D'INTÉRÊT DE L'ARMÉE POUR LES BALLONS DIRIGEABLES

[San Jose Mercury News 01.10.03 traduit par ambafrance.ru]
Lockheed Martin Corp. vient de remporter un contrat de 40 millions de dollars auprès du Pentagone pour développer d'ici 2006 un prototype de dirigeable destiné à la surveillance aérienne des frontières et notamment à la lutte anti-missiles. L'engin, de 150 m de long pour 49 m de diamètre, volera à plus de 17000 m d'altitude et sera alimenté par des panneaux solaires. Il devrait être développé à Akron (Ohio), grand centre de production des dirigeables de surveillance lors de la Seconde Guerre Mondiale. Avec ce nouveau ballon, l'Armée entend compléter son dispositif de contrôle actuel composé de radars et de satellites. En effet, le système permet l'observation de régions difficilement accessibles pour les radars et ne rencontre pas de problème lié à la rotation de la Terre comme c'est le cas des satellites. De plus, il pourra rester en l'air plusieurs mois, ne descendant au sol que pour la maintenance. Le contrat signé prévoit également une option pour la construction d'un premier vrai appareil pour 50 millions de dollars, avant plusieurs autres éventuels si tous les tests sont concluants.
http://www.siliconvalley.com/mld/siliconvalley/6905642.htm


UNE AGENCE DE CONTRÔLE AUX FRONTIÈRES EN 2005

[Le Figaro 12 novembre 2003]
La Commission européenne a adopté, hier, une proposition visant à mettre sur pied, au plus tôt le 1er janvier 2005, une agence de contrôle aux frontières extérieures de l'Union européenne. Réclamée depuis 2001 par les chefs d'Etat et de gouvernement des Quinze, et lancée officiellement au sommet de Bruxelles en octobre dernier, cette structure communautaire devrait permettre de mieux coordonner la coopération entre Etats membres dans la lutte contre l'immigration clandestine.
http://www.lefigaro.fr/international/20031112.FIG0071.html


A force de mettre des webcams partout...

LES ÉCOLES SOUS SURVEILLANCE

[S&T Presse USA - numéro 510 - 20 octobre 2003]
Biloxi, ville du Missouri, s'est fait remarquer il y a trois ans en devenant la première agglomération américaine à équiper tous ses établissements scolaires de webcams, ces petites caméras reliées à Internet. Avec 500 appareils répartis dans les bâtiments, les proviseurs et les responsables de sécurité peuvent désormais, à partir de n'importe quel ordinateur connecté et avec un mot de passe, visionner les allées et venues de 6300 écoliers et de leurs professeurs. En cas de problème, les informations stockées sur des disques sont utilisables par la police.

Pour Larry Drawdyn, surveillant principal, il n'y a pas de problème. "Les Américains sont habitués à être filmés dans les lieux publics alors pourquoi pas dans une école ; cela rassure les parents et diminue la délinquance". Mais tout le monde n'est pas du même avis. Cette surveillance constante pourrait en effet interférer avec l'enseignement des maîtres dans leur classe et amener les parents à contester l'approche pédagogique.
http://www.usatoday.com/news/education/2003-08-10-webcams-usat_x.htm



DROITS D'AUTEURS - BREVETS - HACK - CRYPTO


Diffuser le dernier Matrix sur le Net avant sa sortie en salle ?
Punition = cinq ans de taule
Cogner sur sa femme ?
Punition = Six mois de taule
Mesdames, vous voila renseignées sur votre valeur(greg)

NEW LAW SEEKS TO JAIL WEB MOVIE PIRATES

[Reuters November 13, 2003]
Internet users who distribute movies and music ahead of their official release dates could face five years in prison under a bill unveiled on Thursday by several U.S. senators.
http://reuters.us.ed10.net/t/IY8V5/OJ2Z6/UP/9ZW53


L'INVENTION DE L'ANNÉE

[L'expansion 14.11.03]
Pour le magazine américain Time, ce titre revient au magasin de musique en ligne d'Apple, l'iTune Music Store. La preuve, tout le monde veut le copier. Un seul bémol : il n'a aucune chance de devenir rentable.
http://www.lexpansion.com/NLTech/2208.15.html


.:: BONNE POMME ? Le service Internet iTunes d'APPLE marche mais ne rapporte pas d'argent.
http://www.zataz.com/zatazv7/news.php?id=4253


SVM : LA RECETTE APPLE

[MacGénération 14.11.03]
Steve Jobs l'a dit : l'iTunes Music Store n'est pas véritablement destiné à gagner de l'argent. Sur les 99 cents réclamés à l'acheteur, la Pomme peut tout juste espérer obtenir 1 cent de bénéfice, rappelle Marc Geoffroy. C'est que, évidemment, l'iTMS est là pour vendre des iPod qui, eux, rapportent beaucoup au constructeur. Qu'en est-il alors des concurrents d'Apple sur ce nouveau marché de la musique en ligne ?
http://www.macgeneration.com/mgnews/depeche.php?aIdDepeche=104915


C'est vrai que quand j'ai écrit mon bouquin sur iTunes avec des copies d'écran de ma playlist, les gens se sont foutus de moi... (greg)

WIRED : DÉTERMINISME MUSICAL

[MacGénération 14.11.03]
Comme s'il n'était pas déjà assez difficile d'être tendance aujourd'hui, Apple propose une nouvelle façon de ruiner la réputation de certains". L'article de Leander Kahney évoque la dernière mode sur les campus américains : se servir des facilités qu'offre iTunes et Rendezvous pour examiner à la loupe les listes de lecture des autres étudiants et s'amuser de qui manque sérieusement de goût en matière de musique, vérifier également ses théories sociales. Un article décalé, évidemment.
http://www.macgeneration.com/mgnews/depeche.php?aIdDepeche=104916


Le nouveau systéme de certification de VeriSign est déjà craqué...

PROBLEMS WITH VERISIGN'S NEW FLASH-BASED "TRUST MARK"SEAL

[Politech Liste 14.11.03]
VeriSign today unveiled a redesign of its ubiquitous Trust Mark seal symbol. Instead of a static GIF image, the new Trust Mark features a Flash-based animated design to make it more recognizable online. By clicking on the new VeriSign Trust Mark, consumers can verify a business's legal name, determine the validity period for the Secure Sockets Layer (SSL) certificate, and view their place of incorporation. Unfortunately (but not surprisingly) they implemented it very poorly. My partner, a Flash designer and developer, analyzed their implementation and found numerous problems, including several ways in which it can be trivially spoofed. His analysis, with a live demonstration, appears at:
http://www.infinitumdesign.com/verisign.html



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

MICROSOFT ENREGISTRE LES PREMIERS PROFITS DE SA DIVISION INTERNET

[L'Expansion 14.11.03]
Cette bonne nouvelle est contrebalancée par les déboires de l'éditeur devant les services antitrust de Bruxelles qui menacent l'intégrité de Windows, sa première source de profit.
http://www.lexpansion.com/art/2210.71483.0.html


.:: DESTRUCT INTERNET

[Zataz 12.11.03]
Des universitaires inventent un internet ayant pour but la destruction. Les chercheurs de l'université de Berkeley, Californie, en collaboration avec d'autres institutions ont reçu une subvention de 5,46 millions de dollars du département de la sécurité de la patrie, le Department of Homeland Security et par la National Science Foundation. Cette manne financière a pour but de mettre en place un réseau de plusieurs centaines d'ordinateurs afin de créer un "petit" internet qui ne servira qu'à tester des attaques numériques. Appelé DETER, cette expérience va regrouper 1 000 PC, des routeurs et autres commutateurs afin de recréer l'infrastructure d'Internet. Les essais d'attaques seront destinés à découvrir les vrais effets d'un piratage à grande échelle afin de mieux s'en défendre.
http://www.zataz.com/zatazv7/n



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! Add Me!