revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives]

[REVUE DE WEB] INTERNETS ET LIBERTÉS
17.11.03
http://www.libertes-internets.net/


LA VIDEO DU JOUR

Ca, vous l'avez pas vu à la télé ! Attention, c'est assez violent....

VIDEO : QUAND LE SERVICE D'ORDRE DU PS PETE UN PLOMB...

[Le collectif du 16 novembre - Indymedia - 17.11.03]
Les SO du PS tabassent un militant tels des CRS avec batons et coups de pieds dans les côtes ! ! Ce sont des pros et certainement des policiers en civil ! ! Le PS utilise les mêmes méthodes fascistes que les gouvernements capitalistes envers les manifestants alter-mondialistes ! ! Le PS voulait s'intégrer au mouvement, mais ses vieux démons l'ont repris et ils ont "cassé du manifestant" ! ! !
http://www.paris.indymedia.org/article.php3?id_article=10024


LES INCIDENTS DE LA MANIFESTATION : LE CACHE MISÈRE.

[Indymedia.org 17.11.03]
Les problèmes entre le cortège anarchiste et le PS revele pour moi un malaise qui commence à s'avouer : tout le monde se demande sur quoi peut déboucher le mouvement alter-mondialiste alors que celui-ci devient plus un enjeu politique, un element du débat politique qu'un mouvement destiné à faire changer les choses. (...) Du dernier contre-G8, qq initiatives nouvelles avaient surgies notamment le VAAAG qui amenaient d'autres façons de concevoir la lutte et son organisation. Qu'attendons-nous pour reproduire ces evenements, pour rebondir dans un mouvement alter-mondialiste qui a force de récupération et de redondance tourne en rond ?
http://www.paris.indymedia.org/article.php3?id_article=10014


SPECIAL DEDICACE...

AL-QAÏDA EST BIEN COMMODE POUR EXPLIQUER LES ATTENTATS DE RIYAD...

[Le Canard enchaîné du 12 novembre 2003]
Un livre prouve la responsabilité des princes saoudiens dans le développement du terrorisme chez eux et relate les efforts de la CIA pour séduire Ben Laden à la veille du 11 septembre 2001. (« Les coulisses de la terreur » par Richard Labévière - Grasset).

« Al-Qaïda s'attaque encore à l'Arabie Saoudite » -(Le Figaro) ; « Al-Qaïda frappe Riyad » ( Libération ). Après l'attentat à la voiture piégée commis dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 novembre en Arabie Saoudite, les réseaux d'Ai-Qaïda sont aussitôt montrés du doigt. Or, sous cette appellation bien floue, se cache une facilité de langage qui suscite l'ironie du journaliste et éditorialiste de RFI Richard Labévière, dans son livre " Les coulisse a de la terreur "

L'ENNEMI INTÉRIEUR " L'organisation Al-Qaïda n'existe pas. " Voilà la thèse de Labévière, un brin provocatrice. Et l'auteur d'expliquer comment, depuis le 11 septembre 2001, ce label " a subrepticement glisse de la désignation d'une bande de malfaiteurs, dont Ben Laden était le chef, à celle d'une organisation high-tech, puis enfin à la qualification d'un réseau planétaire de type Network ». Ce qui existe, en revanche. selon Labévière, c'est « une nébuleuse de réseaux ", que « coiffe " peut-être Ben Laden, mais de fort loin, et qui se nourrit d'abord des situations locales. Qu'il s'agisse de Bali, de Casablanca, ou de Riyad.

L'auteur revient longuement sur les attaques du 12 mai 2003 qui avaient déjà ensanglanté une banlieue résidentielle de Riyad, Un peu trop commode, pour les princes saoudiens, devoir une main extérieure ou de dénoncer l'ombre portée des chiites pro-iraniens. " Une heure après l'attentat, écrit Richard Labévière, plusieurs milliers de personnes descendaient dans la rue et applaudissaient, pour montrer leur approbation et leur soutien au sacrifice des kamikazes. » Ministre de l'Intérieur du royaume, le prince Nayef exhortait alors " les familles, les éducateurs, les imams... à protéger (leurs) fils ». Et d'ajouter : " Nous sommes tous responsables. " Autant de déclarations officielles des patrons de la monarchie pétrolière, qui, souligne Labévière, reconnaissent pour la première fois " l'enracinement local des attentats ".

MAUVAIS POLAR Le fantasme d'une organisation très hiérarchisée, façon Kominterm des temps héroïques, sert pourtant quelques intérêts bien précis. II s'agit, explique Richard Labévière, de faire oublier que la mouvance Ben Laden s'inscrit dans la filiation de groupes islamistes qui se sont développés avec la bénédiction des Américains. Ainsi apprend-on, dans ce livre nourri aux sources des services secrets français, pakistanais ou égyptiens, le contenu d'une négociation entre la CIA et Ben Laden- Ce grand ennemi des USA a en effet séjourné à l'hôpital américain de Dubaï entre le 4 et le 14 juillet 2001 pour s'y faire soigner d'une grave affection rénale. Des appareils privés permettent en effet de gagner cet émirat sans enregistrement ni plan de vol précis. Ben Laden a alors mis à profit ce séjour hospitalier pour rencontrer le chef local de la CIA à Dubaï, comme « Le Figaro » et RFI l'avaient signalé à l'époque.

Le troc proposé était simple et de bon goût, révèle aujourd'hui Labévière : Ben Laden devait cesser toute activité anti-américaine et, en échange, il pourrait regagner son pays natal, quoique déchu de la nationalité saoudienne. Richard Labévière précise la date de cette négociation avec l'ennemi public numéro un - le 12 juillet 2001 - et le nom du représentant de la CIA, Larry Mitchell, Peu après cette rencontre insolite, le personnel du consulat américain de Dubai a été muté et Larry Mitchell s'est envolé soudain « en voyage de noces »,

BROUILLAGE SUR LA LIGNE Les relations des services américains avec leurs collègues français n'étaient pas, à la veille du 11 septembre 2001, particulièrement chaleureuses. Ainsi le 4 septembre, soit sept jours avant les attaques contre les tours du World Trade Center, le patron du contre-terrorisme a la DGSE avait reçu les représentants à Paris des services anglais et américains. Histoire de leur reprocher l'absence totale d'informations fournies par eux, depuis l'arrestation, à Dubaï, six semaines plus tôt, du Franco-Algérien Djamel Beghal, soupçonné de vouloir commettre un attentat contre l'ambassade des USA à Paris. Encore que l'on apprenne, à la lecture de ce livre, que le malheureux Beghal ait été sans doute, d'après les services français, livré aux flics de l'émirat par les proches de Ben Laden, qui voulaient mettre les amis de Bush sur une fausse piste. Une attitude discourtoise à l'égard des Américains, si désireux de dialoguer avec des terroristes.


Sans commentaires... (greg)

LE FRONT NATIONAL PRONE LA GUERRE 'ETHNIQUE ET RACIALE'
ET L'ALLIANCE AVEC LES JUIFS CONTRE LES ARABES
Les jeunes du Front national se mêlent à l'ultradroite

[Le Monde  18.11.03]
A Versailles, une réunion des "identitaires" a rassemblé plus de 300 personnes à deux pas du château de Versailles, le palais des congrès hébergeait, samedi 15  novembre, la deuxième fête de l'identité et des libertés.

Derrière ce vocable se cache une nébuleuse de l'extrême droite -  la Maison de l'identité  - constituée d'anciens cadres du Front national, passés en 1998 sous le giron du Mouvement national républicain avant de tourner le dos à la voie électorale pour investir le champ culturel. Plus de 300  personnes ont déambulé sur trois étages  : beaucoup de personnes âgées, des couples plus jeunes venus en famille et les inévitables skinheads arborant des tee-shirts "Blood and Honour", mouvement ultraviolent qui se réfère aux Waffen-SS. (...)

Pour la circonstance, la famille de l'extrême droite avait tu ses divergences et ses rancœurs. Le Front national de la jeunesse, représenté par son directeur national, Louis-Armand de Béjarry, vendait la revue mensuelle du FN, Français d'abord, à quelques mètres du Bloc identitaire, issu de l'organisation dissoute Unité radicale, et du Comité d'entraide aux prisonniers européens, qui proposait de soutenir par lettre interposée Maxime Brunerie, l'auteur de l'attentat manqué contre Jacques Chirac, le 14  juillet 2002. Présent également, l'Esprit public, le cercle de réflexion de Jacques Bompard, maire FN d'Orange (Vaucluse). (...)

Guillaume Faye, ancien dirigeant du Groupement de recherche et d'étude pour la civilisation européenne (Grece), a encouragé le public à se "tenir prêt à prendre les rênes de l'Etat". Sur "la question juive", a-t-il déclaré, "je sais ce que je pense, mais je n'en parle pas car j'ai déjà deux procès". Face à "l'invasion musulmane", M.  Faye a milité en faveur d'une "alliance" objective avec les juifs. (...) 

Le seul bémol de la journée est venu de l'écrivain Alain Chevalérias, qui a plaidé en faveur d'un soutien à une partie des musulmans. "Nous n'allons quand même pas tous les vitrifier", a-t-il lancé, suscitant des sifflets dans la salle. Pierre Vial, président de l'organisation paganiste Terre et Peuple, a eu plus de succès en prônant "une guerre ethnique et raciale".. Le conseiller régional (ex-FN et MNR) de Rhône-Alpes a ajouté qu'il ne commémorerait pas le 8  mai car, il ne "fête pas les défaites".
http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-342192,0.html



INFORMATIONS GENERALES


Tout le monde est shooté à la Maison Blanche
Le 'Zolpidem Tartrate' est une drogue de la classe des hypnotiques
On comprend mieux certaines choses...

COLIN POWELL: ENTIRE BUSH ADMINISTRATION USES DRUGS

[Washington Post 14.11.03]
Powell described his killer schedule in an interview Thursday with Abdul Rahman Al-Rashed, a reporter for a London-based Saudi newspaper. 'So do you use sleeping tablets to organize yourself?' Al-Rashed asked. 'Yes. Well, I wouldn't call them that,' Powell said. 'They're a wonderful medication - not medication. How would you call it? They're called Ambien ( Zolpidem tartrate ), which is very good. You don't use Ambien? Everybody here uses Ambien.'"
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A19844-2003Nov9_2.html

LA FICHE TECHNIQUE DU MÉDICAMENT

[cancer.org]
Side effects: Drowsiness - Sleepiness -  Tiredness (fatigue) Feeling “drugged” - Depression - Anxiety - Irritability (..)Double vision - Lack of coordination - Decreased memory
http://www.cancer.org/docroot/CDG/content/CDG_zolpidem_tartrate.html


Bush donne des interviews à la presse de caniveau...
entre deux photos de nénèttes à poil...

BUSH GRANTS INTERVIEW TO BRITISH TABLOID

[Washington Post 14.11.03]
After coming to office with a vow to restore dignity to the White House, the President yesterday... granted an exclusive interview to a British tabloid that features daily photographs of nude women and articles akin to those found in our own National Enquirer ... A British journalist for a more highbrow outlet was not about to let that slip by unnoticed. 'Just to clarify,' he asked, 'why has the President chosen to do an interview with the Sun ? It's a newspaper which publishes daily pictures of topless women.' ... Bush , meanwhile, has given no solo interviews this year to the New York Times ,Wall Street Journal ,The Washington Post ,Time or Newsweek . And he hasn't given an exclusive interview in his entire presidency to the Los Angeles Times ,Chicago Tribune ,Boston Globe and dozens of other major publications.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A43228-2003Nov14.html


Mais C'EST de l'Art :-)) (greg)

HANGING CORPSE ADMIRED AS SCULPTURE ON CAMPUS

[Reuters Fri Nov 14 2003]
Police on Friday removed the corpse of a man believed to have hanged himself at least a year ago after builders and students at Budapest's University of Arts had initially mistaken it for a modern sculpture. The body hung for a whole day in a garden building that had been re-opened for repairs before onlookers realized what it was and called the police, local media said. The building, in campus grounds crowded with different types of sculpture, had been closed five years ago pending reconstruction work.
http://story.news.yahoo.com/news?tmpl=story&cid=573&ncid=757&e=1&u=/nm/20031114/od_nm/odd_hungary_sculpture_dc



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE


On va droit vers un nouveau My Lai (greg)

TÉLÉVISION : UN ENNEMI INVISIBLE

[Dominique Dhombres - Le Monde TV 15.11.03]
Les soldats américains en Irak ont désormais les réflexes d'une armée d'occupation face à une population hostile d'où le danger peut venir à tout instant. En quelques mois, la dégradation est spectaculaire. C'est ce que montre le reportage de Diego Bunuel, de l'agence Capa, que l'on pouvait voir jeudi soir dans "Envoyé spécial" sur France 2. "Les attaques n'arrêtent pas depuis qu'on est ici. On ne peut faire confiance qu'à son arme",dit un GI. La scène se passe à Hussaybah, une petite ville de 7 000 habitants près de la frontière syrienne, à 400 kilomètres de Bagdad. De très jeunes soldats, formés pour faire la guerre et non pour fouiller des maisons, s'y font attaquer tous les soirs au mortier ou au lance-roquette par un ennemi invisible.

Ils appartiennent à une unité d'élite, la 82e division aéroportée, qui s'est jadis illustrée à Sainte-Mère-Eglise, lors du débarquement en Normandie, mais ils n'ont pas été préparés à une situation de ce genre.

Ils sont chargés de sécuriser une ville dont ils ignorent tout. Ils n'ont qu'un seul interprète, un soldat comme eux. Les interprètes irakiens ont été assassinés ou se sont volatilisés. Le chef de la police locale est le troisième en un mois. Ses deux prédécesseurs ont été tués. Les jeunes GI patrouillent donc dans les rues, la peur au ventre. Ils n'ont pas l'air très fier d'inspecter, une pièce après l'autre, des maisons dont ils ont fait sortir femmes et enfants. Le ménage a été fait avant leur passage. Les caches d'armes supposées dont parlaient leurs indicateurs ont disparu. Ils oscillent entre les rodomontades ("Il faut tout raser et transformer ce pays en parking", dit l'un) et le doute ("Je les comprends. Ils font ce que je ferais s'ils étaient dans mon pays", dit un autre). Bref, ils n'ont pas le moral.

Evidemment, on leur raconte n'importe quoi. "Je n'ai jamais vu une femme mentir comme ça. Si tu veux, je peux la frapper", dit un soldat à un autre. On ne voit pas ce qui se passe ensuite. "Je me demande si ce que nous faisons ici est vraiment juste. Mais je suis bien obligé d'y croire",confie un lieutenant. La liberté de ton de ces militaires est étonnante. C'est le principe de ces reportages réalisés par des journalistes intégrés dans des unités. Mais on ne saura rien de ce que disent et pensent les hommes qui leur tirent dessus au mortier, la nuit venue.


Qui a tapé dans la caisse des Irakiens ? Hmmm ? (greg)

BILLIONS MISSING FROM U.S.-CONTROLLED DEVELOPMENT FUND

[YellowTimes.org November 15, 2003]
A British charity alleges that billions of dollars transferred to a U.S.-controlled account have disappeared. In a report issued Oct. 23 entitled, "Iraq: the missing billions," U.K.-based Christian Aid reveals that the fate of $4 out of $5 billion transferred to the Coalition Provisional Authority (CPA)'s Defense Fund for Iraq (DFI) remains unknown. The only funds accounted for appear to be about $1 billion in pre-war funds transferred from the U.N. Oil for Food Program. However, the CPA has not disclosed the fate of $2.5 billion in seized state assets and $1.5 billion from oil revenues handed over to the Development Fund for Iraq and held in the U.S. Federal Reserve Bank. "We have absolutely no idea how the money

[from Iraqi oil revenues]
has been spent," an unnamed U.N. diplomat told Christian Aid in October. "We know that more than $1 billion has already been transferred from the U.N. escrow Oil-for-Food account and we don’t know how this money has been spent, and this is Iraqi money. ... I wish I knew, but we just don't know. We have absolutely no idea..."
http://yellowtimes.org/article.php?sid=1659&mode=thread&order=0


Stephen King en avait déjà fait un roman... (greg)

BIOWARFARE EXPERTS FRIGHTEN CIA

[Yahoo news 14.11.03]
"A panel of outside experts told the CIA that advances in technology due to genomic research could produce the worst known diseases and the 'most frightening' biological weapons , a CIA report said on Friday. 'The effects of some of these engineered biological agents could be worse than any disease known to man,' the panel told the CIA... Growth in biotechnology and a knowledge explosion due to the genomic revolution which provided an understanding of genes and how they work could be used in unpredictable ways, the panel warned. 'The same science that may cure some of our worst diseases could be used to create the world's most frightening weapons.'"
http://story.news.yahoo.com/news?tmpl=story&cid=570&ncid=753&e=2&u=/nm/20031114/sc_nm/security_bioweapons_dc


Comme chantaient nos parents : "hey, hey, L-B-Jay, how many kids d'you kill today ?"
va falloir trouver des rimes sur Deubeliou, c'est plus dur... (greg)

IRAQ WAR DEADLIER THAN VIETNAM, SO FAR

[Reuters 14.11.03]
"The U.S. death toll in Iraq has surpassed the number of American soldiers killed during the first three years of the Vietnam War , the brutal Cold War conflict that cast a shadow over U.S. affairs for more than a generation... The casualty count for Iraq apparently surpassed the Vietnam figure last Sunday, when a U.S. soldier killed in a rocket-propelled grenade attack south of Baghdad became the conflict's 393rd American casualty since Operation Iraqi Freedom began on March 20... The Bush administration has rejected comparisons between Iraq and Vietnam, which traumatized Americans a generation ago."
http://www.reuters.com/newsArticle.jhtml;jsessionid=ZWHWGGIV1R0SUCRBAEKSFEY?type=topNews&storyID=3820826


Aaaaahhhh ! enfiiiiiin, la preuve !!! Putain il était temps ! (greg)

LEAKED MEMO SUBSTANTIATES SADDAM-AL QAEDA LINK

[Weekly Standard 14.11.03]
Osama bin Laden and Saddam Hussein had an operational relationship from the early 1990s to 2003 that involved training in explosives and weapons of mass destruction , logistical support for terrorist attacks, al Qaeda training camps and safe haven in Iraq, and Iraqi financial support for al Qaeda - perhaps even for Mohamed Atta - according to a top secret U.S. government memorandum."
http://www.weeklystandard.com/Content/Public/Articles/000/000/003/378fmxyz.asp


Le "hack patriotique" n'en est pas moins un crime...(greg)

AL JAZEERA HACKER GETS COMMUNITY SERVICE

[The register 14/11/2003]
  A Californian web designer was fined and sentenced to community service this week after he admitted to hacking into the web site of Arabic satellite TV network Al Jazeera during the war in Iraq. John William Racine II, 24, posed as an Al Jazeera worker to obtain passwords that allowed him to re-route surfers intending to visit Al Jazeera to a site featuring an American flag and the motto "Let Freedom Ring" (captured by defacement archive Zone-h here ). Racine was sentenced to 1000 hours community service and a $2000 fine on Wednesday by US District Judge Howard Matz. In June, Racine pleaded guilty to wire fraud and "unlawful interception of an electronic communication" offences. "I don't think of you as an evil person... but this was a crime. It wasn't just a childish prank," Judge Matz told Racine.
http://www.theregister.co.uk/content/55/33997.html



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE


Communiqué de la Ligue des Droits de l'Homme suite à l'incendie criminel de l'école juive de Gagny.

L'ANTISÉMITISME EST TOUJOURS INTOLÉRABLE

[ldh 17.11.03]
En l'espace de deux ans, les actes de racisme ont quadruplé et, parmi eux, les actes d'antisémitisme ont été multipliés par six. Aujourd'hui c'est un bâtiment scolaire qui vient de brûler. L'enquête déterminera les auteurs de cet acte mais, son caractère antisémite doit être, d'ores et déjà, reconnu et dit. Notre condamnation est totale mais nous savons aussi que chaque victime ressent personnellement l'outrage qui lui est fait et qu'elle ne peut se satisfaire d'une réprobation générale et abstraite. Que des juifs ou leurs lieux de culte soient pris à partie parce que juifs, est tout simplement intolérable. Nous refusons toutes les explications de ces actes qui peuvent conduire à les justifier. En particulier, prendre position sur le conflit israélo-palestinien n'implique nullement de mettre en cause des individus à raison de leurs origines ou de leur foi. La construction de la paix, la légitimité de l'Etat d'Israël et celle d'un Etat Palestinien, toutes deux incontestables, exigent, au contraire, de transcender les appartenances de chacun.
http://www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=731


Rien n'a sazé... (greg)

RACISME BANAL ET QUOTIDIEN À NOUMÉA

[Paris.Indymedia 15.11.03]
A ce moment me revient une anecdote : Lors d'une récente réunion internationale regroupant des personnes de tout le Pacifique, Micronésie, Polynésie, Mélanésie, personne n'a voulu me croire lorsque j'ai expliqué, au cours d'une discussion, qu'à Nouméa, les Kanaks, et plus généralement les Océaniens masculins ne sont, la plupart du temps, pas acceptés dans les bars et les boites…CQFD.
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=10034



DROITS D'AUTEURS - BREVETS - HACK - CRYPTO


TruSecure traque les hackers dans leurs tanières :-)

CRACKING THE HACKER UNDERGROUND

[BBC 14.11.03]
"The underground network is vast, with thousands of individuals and groups, ranging from lurkers who are intrigued by hacker chat to 'script kiddies' who try out hacker tools for a laugh... Net security companies like TruSecure in the US, have the job of keeping an eye on these groups to work out which weak net spot they are planning to attack next. It currently tracks more than 11,000 individuals in about 900 different hacking groups and gangs... Pieces of information about groups and individuals are put together like a giant jigsaw in TruSecure's mammoth database, nicknamed the 'brain.' It graphically shows the big players, where they live, who they know, who they hate, what tools they have developed, and even whether they have a cat. This has enabled the team to help out with 54 investigations by law enforcement agencies."
http://news.bbc.co.uk/2/hi/technology/3246375.stm


Le manifeste du V2V - la version vidéo du P2P

V2V - A VIDEO SHARING SYNDICATE CONSPIRACY

[v2v.cc]
Technological innovation came along with new regimes of restricting the use of media and rebinds the liberating potential to ever more advanced systems of command and control. Technological change is always accompanied by great enthusiasm and new esthetical paradigms that in the last instance reinvent the wheels to carry forward the same old industries. (...) Therefore we pose the question of intellectual property: To whom belongs an image? To the one who is mapped, to the one who produced it? Or to the one who makes copies from it? Or it belongs to everybody? We know that there is no final solution to these questions. But we have learned: New films are based on new freedoms. (...) The freedom of the subject who knows that is filmed, and decides to let its image runs wild in the simulation realm. The freedom of the producer to distribute its own creations in the channels and with the license he or she or they choose. The freedom of the public to screen in private or in common spaces the fruits of people's visions. The freedom of the audience to draw it's own conclusion. (...) We believe in images with open sources: Reaccessing the cinematic heritage of other generations, broadcasting the general intellect, empowering collective story-telling, changing the views, fast sharing of content, skills and resources, enabling multiple connections between creative nodes and networks. Production and distribution will finally merge into a process of sharing your images with others. Virtual images that everyone can edit, change, forward, rewind and PLAY .
http://www.v2v.cc/manifesto.php


La révolution sera filmée ou elle ne sera pas...

A CALL TO JOIN AND CONTRIBUTE TO THE ESTABLISHMENT OF A VIDEO-SHARING SYNDICATE/NETWORK

[v2v.cc]
For some time now the idea of utilising peer2peer structures to assemble a user-built distribution platform has been circulating. Recently, in the run-up to the G8 meeting in Evian, a concrete proposal has been made to establish a system for the sharing of video. Long-term we believe that we can assemble a sustainable and scalable platform for audio-visual materials of a critical and independent nature. This is an appeal to groups/individuals to get involved, dedicate some resources, support and expand the project generally.
http://www.v2v.cc/info.php



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN


La Carte routière d'Internet...

MAP THE INTERNET... IN ONE DAY?

[Slashdot.org Friday November 14 2003]
There have been numerous stories over the past few years on Bill Cheswick's Internet Mapping Project . The Lumeta folks even created a company out of it. Well, now there is a competitor. A single guy with a single computer is working to accomplish the same feat - within ONE DAY and using open-source tools to do it. The new project is called Opte and can be found at www.opte.org.
http://www.opte.org



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! Add Me!