revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives]

[REVUE DE WEB] INTERNETS ET LIBERTÉS
21.11.03
http://www.libertes-internets.net/


LA DATE DU JOUR

22 Novembre 1954

TOUS ENSEMBLE - Joyeux anniversaire Yann !!!!! Vous êtes tous invités à sa fête d'anniversaire à Joinville-le-pont demain samedi à partir de 13 heures... y aura des sushis MIAM !!!

21 Novembre 1963

12h30, John F. Kennedy, président des Etats Unis est touché par une "balle magique" (qui zigzague dans son corps) à Dallas et s'effondre dans son véhicule. Le gouverneur Connally est également blessé. Une demi-heure plus tard, Kennedy est déclaré mort à l'hôpital Parkland Memorial. A 14h38, le vice-président Lyndon Johnson est investi président à bord de l'avion présidentiel, "Air Force One". Les rumeurs commencent... les photos de l'autopsie sont là :
http://www.celebritymorgue.com/jfk/



OFF LINE

Faut pas trop forcer sur le PACA-lolo Jean-Marie
Visez la photo du vieux, elle est marrante !!!

LE PEN VEUT FAIRE DE PACA UNE "CALIFORNIE FRANÇAISE"

[AFP jeudi 20 novembre 2003]
Le président du FN, Jean-Marie Le Pen, candidat à la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur aux élections de mars, voudrait faire de cette région une "Californie française", accueillante pour de riches retraités et dont le littoral serait contrôlé par des "gardes-côtes à l'américaine".
http://fr.news.yahoo.com/031120/202/3i9ja.html


586.000 francais ont un portefeuille moyen de 834 K euros ... (Yann)
Et on nous dit que la France va mal... (greg)

&DES GROS PATRIMOINES PLUS NOMBREUX ET PLUS RICHES

[La Tribune 21.11.03]
D'après une analyse du cabinet indépendant Datamonitor, la France aurait connu la plus forte croissance des gros patrimoines en Europe entre 1997 et 2002. Sur ces cinq dernières, leurs liquidités ont crû de 77%, de 276 milliards à 489 milliards d'euros. Le nombre de gros patrimoines a évolué au rythme plus lent de 59%. La France compte dorénavant 586.000 particuliers (contre 368.000 en 1999) avec plus de 300.000 euros de patrimoine financier. Le portefeuille moyen des grandes fortunes françaises atteint ainsi environ 834.000 euros. En Europe, le nombre des plus riches a augmenté de 8% par an entre 1997 et 2002. Sur cette zone, le portefeuille moyen pour cette catégorie de patrimoine ressort à 820.000 euros.



ON LINE

"NOS PREMIERES OFFRES COMMERCIALES SATELLITES

DEVRAIENT ETRE DEPLOYEES D'ICI LA FIN DE L'ANNEE"

Gérard Lentiez (France Télécom)

[JDN 21.11.03]
Face à l'émergence des projets Internet à haut débit alternatifs supervisés par les collectivités, l'opérateur national affiche sa sérénité. Et maintient l'essentiel de son effort sur l'ADSL
http://www.journaldunet.com/itws/it_lentiez.shtml


ALCATEL S'OFFRE UN PIONNIER DU "STREAMING" POUR TERMINAUX MOBILES

[ZDnet 21.11.03]
L'équipementier français rachète pour un montant non communiqué une division de l'américain Packet Video, spécialisée dans la diffusion directe de contenu vidéo sur réseaux sans fil. Une technologie basée sur le format MPEG-4 dont est dérivé le DivX.
http://www.zdnet.fr/actualites/business/0,39020715,39130824,00.htm


Informaticien pour la Mafia, super job !!!

CODEFELLAS

[Wired December 2003]
Smart mobs? Fuhgeddaboutit. Not till they hired me. Now they're getting a secure P2P bet-processing system. A mafia hacker tells his story to Wired .(...) Everyone thinks they know what the mob is like. It's something you learn from watching The Sopranos and GoodFellas , something that involves Joe Pesci, baked manicotti, and a dead guy in the trunk. But that's not what I've seen during my two years working for organized crime. My sense is that the mob works a lot like GE or Time Warner. It's more Jack Welch than John Gotti. I'm tech support for the mob. From the moment I started this gig, I realized just how behind this gang is when it comes to technology. Forget about the paperless office. These guys are buried in pulp. But when they want to revamp their systems, it's not like they can call McKinsey for advice. That's where I come in. (...)

A few years ago, then FBI director Louis Freeh warned Congress that if encryption technology wasn't controlled, drug dealers, organized criminals, terrorists, and child pornographers would soon be using it to protect their records. Freeh was half right. We are using encryption, but we'd be using it even if it was illegal. The fact that it's built into the operating system just makes my job easier.

So what's a nice techie like me doing in a place like this? I gotta be honest. For starters, I don't think there's anything wrong with gambling - it's a private, symmetrical transaction between consenting adults. By another name - lottery, casino, offtrack betting - this sort of operation is completely legal. And it's not like I'm shaking people down for protection money. Besides, I tried the dotcom thing and failed. Plus, here I'm appreciated: Organized crime is smart enough to know that it doesn't know tech.
http://www.wired.com/wired/archive/11.12/mafia.html?tw=wn_tophead_6


HAUT DÉBIT DES VILLES, HAUT DÉBIT DES CHAMPS

[Libération vendredi 21 novembre 2003]
Jusqu'à présent Wanadoo a résisté à la tentation. Que l'abonné à l'Internet haut débit habite à Rodez ou sur les Champs-Elysées, il paie le même prix partout. Mais cela pourrait changer. Emboîtant le pas à quelques-uns de ses concurrents, Wanadoo se prépare à choyer les abonnés des grandes métropoles en leur concoctant des tarifs ADSL canon. Selon nos informations, Wanadoo s'apprête à lancer le 1er décembre une offre record à 30 euros pour 1 024 kilobits par seconde (kbps). Soit un tiers moins chère que l'offre classique pour le double de débit. Seul hic, cette faveur sera réservée aux zones denses. Ailleurs, le tarif du 1 024 kbps plafonnera toujours à 80 euros par mois. Et celui du 512 kbps à 45,42 euros par mois... Adieu donc la péréquation des tarifs. Et bonjour la fracture numérique.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=159340


Allo ? Devine d'où je t'appelle ?

CELL PHONE LEFT IN COFFIN

[cellular-news.com 21.11.03]
q "Gazet van Antwerpen is reporting that the family of a recently deceased motorcyclist are suing the funeral firm they chose, after the dead man's cell phone started ringing - from inside the coffin... Marc Marchal, 32, was killed when his motorbike collided with a tractor near his home town of Rochefort. Mr. Marchal was so badly injured in the accident that the undertakers advised his family that the coffin should remain closed as they said their last farewells... The family is now suing, claiming that the undertakers were negligent in preparing their relative for burial."
http://www.cellular-news.com/story/10149.shtml



SPECIAL COMMUNAUTARISME

LES TRAÎTRES JUIFS D'ALEXANDRE ADLER

[Observatoire du communautarisme 11.11.03]
L'éditorialiste du Figaro, collaborateur du site Internet Proche-orient.info et conseiller du président du CRIF a tenu des propos très choquants en parlant de "traîtres juifs" pour désigner des personnalités d'origine juive s'opposant à la politique du gouvernement Sharon en Palestine.

Le 13 octobre, dans un entretien avec Elisabeth Schemla diffusé sur le site Internet proche-orient.info, Alexandre Adler a déclaré :

« Au fond, Tarik Ramadan, il n'est ni affreux, ni sympathique. Je suis beaucoup plus choqué par des traîtres juifs comme les Brauman et autres. Alors évidemment, Monsieur Mermet, le journaliste Brejnievien, monsieur Langlois, le chef de Politis, quelques autres, ils savent dire les choses autrement. Et c'est comme ça qu'on peut pas les coincer ceux-là. Ces gens là me semblent infiniment plus méprisables, infiniment plus répugnants. »

En quoi ces propos diffèrent-ils réellement des sites Internet d'extrême-droite où l'on pouvait trouver des listes de juifs "traîtres" pour leur engagement dans le conflit israélo-palestinien ?

Pour mémoire, le responsable du site amisraelhai.org, Alexandre Attali, qui distribuait des étoiles jaunes, a été traduit devant un tribunal en septembre 2003. Six mois de prison avec sursis ont été requis.

Cette lecture identitaire des prises de position sur le conflit israelo-palestinien constitue exactement ce qui est reproché à Ramadan. Ce véritable dérapage haineux n'a pas été commenté par ceux qui ont lancé la polémique sur Ramadan et les organisateurs du FSE. Pourquoi ?
http://www.communautarisme.net/index.php3?action=page&id_art=53953


Nous ne naissons ni dans la Judaisme ni dans le christianisme , ni dans l'islam , nous naissons dans l'humanité (Leibowitz)

LES TRAITRES D'ALEXANDRE ADLER SONT EN BONNE COMPAGNIE

[Little Sister sur Indymedia 11.11.03]
Dans "Israel et le Judaisme "Yeshayahou Leibowitz , celui qui a dirigé la rédaction de la première Encyclopédie Hébraique en Israel , celui qui disait "Nous ne naissons ni dans la Judaisme ni dans le christianisme , ni dans l'islam , nous naissons dans l'humanité " , celui qui fut le premier à employer le terme de "Judeo -Nazi " pour parler de la politique de conquête et d'occupation israelienne ("Je peux à présent répèter, en pesant mes mots , l'expression "Judeo-Nazi".p. 46 et p. 120 de "Israel et judaisme" ), celui dont le petit fils défend Marwan Barghouti en le comparant à Moise, disait lors de la première Intifada "J'exige aujourd'hui de toute personne honnête qu'elle se proclame avec moi traitre ". Alors vive les traitres d'Alexandre Adler : ils sont en meilleure compagnie avec Leibowitz.qu'avec les perroquets des "think-tanks" américains qui se prennent pour des penseurs
http://paris.indymedia.org/imprime_article.php3?id_article=9514


Bel itinéraire politique que celui d'Alexandre Adler
en fait, tout comme BHL-Finkielucksman, il a toujours été du coté des imprécateurs dans l'air du temps. (greg)

ALEXANDRE ADLER DÉSIGNE DES "TRAÎTRES JUIFS"

[Atheisme.org - Nov. 20003]
Alexandre Adler, intellectuel médiatique de profession, verse, après Tariq Ramadan, dans l'excommunication politique sur des bases religieuses ( communautarisme.net ). Il a désigné sa cible sur proche-orient.info le 13 octobre 2003 : Rony Brauman devient un "traître juif" , une formule pas forcément judicieuse pour le récipiendaire du Prix nobel de la paix 1999. Il lui adjoint Daniel Mermet et l'un comme l'autre lui apparaissent "infiniment plus méprisables, infiniment plus répugnants" que le fou d'Allah précité.

Daniel Mermet, courageux responsable de l'émission Là Bas si j'y suis sur France Inter (de 17h à 18h du lundi au vendredi), passe pour un "journaliste Brejnievien" . Etonnante vocifération de la part de celui qui fut "communiste jusqu'à la fin des années 70, collaborateur de Jean Kanapa au comité central du PCF" d'après Marianne (29 septembre 2003). Mais il est vrai qu'Adler ne saurait être accusé de n'avoir point d'expertise en politique. L'hebdomadaire poursuit : "conseiller de Pierre Mauroy, éditorialiste du Matin de Paris, chef des pages « idées » de Libé, Alexandre Adler assume clairement un itinéraire qui l'a mené à écrire régulièrement dans les colonnes du Figaro." Qui donc trahit réellement qui et quoi ? L'adoption, par Brauman et Mermet, d'une ligne politique qui ne succombe pas aux sirènes médiatiques est insupportable au faiseur d'opinion Alexandre Adler.
http://perso.wanadoo.fr/atheisme/adler.html


"l’antisémitisme actuel se nourrit essentiellement de la confusion entre la politique israélienne et le judaïsme" (sieffert)

LA SAGESSE DE THÉO KLEIN

[Editorial de Denis Sieffert - Politis 20.11.03]
A tout ce qui s’apparente à une forme d’exploitation politique, on peut cependant préférer - et de beaucoup - les vertus pédagogiques du propos de Théo Klein. Car redisons-le : l’antisémitisme actuel se nourrit essentiellement de la confusion entre la politique israélienne et le judaïsme. Les petites frappes qui ont incendié l’école de Gagny tiennent par hypothèse tout juif pour responsable des actes de M.Sharon. Dans ces conditions, il n’est pas difficile de comprendre que ce qui tend à identifier la communauté à une politique nourrit leur préjugé ; et qu’à l’inverse, ce qui met en évidence la diversité des choix de chacun de ses membres fait reculer le préjugé. Lorsque M. Alexandre Adler, chroniqueur omnipotent, qualifie de « traitre juif » un juif qui ne pense pas comme lui, il communautarise la politique, et délivre un message archaïque (2).

Oui, nous aimons dans ce climat difficile ce que dit Théo Klein. Il n’est pourtant ni indulgent, ni complaisant. Il pointe la « crise profonde dans les sociétés arabes qui n’ont pas su s’adapter au monde moderne ». Mais un peu comme un médecin en face d’un grand malade, il évite les gestes brusques, et ne laisse paraître que des sentiments d’empathie. Il ne manque pas pour cela d’une audace qui lui vaudra sans doute bien des inimitiés (que pense de lui Alexandre Adler ?).

Ainsi, lorsqu’il observe que les attentats qui touchent les Arabes n’ont pas toujours le même écho dans la presse. Et c’est un fait. L’incendie, le 28 octobre dernier, d’une salle de prière musulmane à Montpellier n’avait guère ému ce qu’il est convenu d’appeler l’opinion.

Les coups, les crachats et les insultes dont fut récemment la cible le président du Mrap, Mouloud Aounit, n’ont pas provoqué non plus de réactions à la mesure de l’affaire.

Et il faut du courage aussi à Théo Klein pour mettre en garde ses coreligionnaires contre les effets d’une peur amplificatrice qui attiserait les tensions en retour. « Faire preuve d’intelligence et de réflexion, et ne pas mettre l’accent sur le caractère antijuif » d’actes qui sont aussi mêlés de révolte sociale, et de refus des règles de nos sociétés : tel est le message de Théo Klein.

L’ancien président du Crif y ajoute un engagement sincère pour cette initiative de Genève qui devrait être présentée officiellement le 1erdécembre par ses architectes israéliens et palestiniens. Car, il n’est pas besoin de « démoniser » Ariel Sharon pour éprouver un terrible sentiment d’injustice ; il suffit de rendre simplement compte des faits, des maisons détruites, des terres spoliées, des abus de pouvoir de la soldatesque en pays mal conquis.

Et il n’y avait qu’à voir dans l’impeccable manifestation altermondialiste de samedi le nombre de jeunes gens (et parfois de moins jeunes) venus de toute l’Europe qui arboraient le keffieh palestinien pour comprendre combien ce sentiment est partagé. Raison de plus pour veiller à ce que la solidarité ne le cède jamais à l’identification.
http://www.politis.fr/article.php3?id_article=756


La chanson d'Adler n'est pas nouvelle... on peut se poser des questions sur son "objectivité journalistique" quand on lit ses tirades (greg)

C'EST POUR LA FRANCE QUE NOUS SOMMES INQUIETS PAR ALEXANDRE ADLER

[Antisémitisme.info 22.04.02]
Y a-t-il une crise antisémite en France, et si oui, en quoi consiste-t-elle? Un certain nombre de gens qui propagent cette thèse, en France comme en Israël, ont à l'esprit l'antisémitisme maghrébin qui s'exprime sous la forme de voies de fait et de violences sociales dans nos banlieues, en raison de la vulnérabilité de certains jeunes maghrébins à la propagande d'Oussama Ben Laden.

Pourtant, à y regarder de plus près, la communauté maghrébine de France ne donne pas du tout les signes d'un basculement dans l'antisémitisme. Des préjugés et des ignorances, qui rappellent les Bretons de la Belle Époque et les immigrés polonais de l'entre-deux guerres, sans aucun doute. Mais de la haine, pas vraiment.

Nous sommes en réalité bouleversés parce que, pour la première fois en quatre siècles, se produit une déconnexion entre la direction générale de la politique de la France et la traduction politique de la lutte des Juifs pour leur survie. Pour la première fois depuis 1550, l'intérêt de la France croit se définir contre l'intérêt d'Israël.

Il y a comme une ironie, peut-être pas tout à fait fortuite, à ce que la grande coulée de boue que nous subissons depuis le déclenchement de la seconde Intifada se soit matérialisée à peine bouclé le dossier des spoliations de la période de Vichy.

Mais en réalité, depuis 1989, nous assistons à la naissance d'un autre monde où tous les paramètres changent brutalement. Car qu'observons-nous? Que la France en tant que formation sociale, sinon en tant qu'État, a peu à peu dans les années 80 pris la tête d'un vaste mouvement d'opposition à la mondialisation libérale, tout comme l'Allemagne de 1920 s'opposait, dès Weimar, au monde que la SDN entendait pacifier depuis Genève. Alors pourtant que le pays ne cesse de gagner des parts de marché à l'exportation, la France invente Attac et la taxe Cassen (Tobin n'a rien à voir là-dedans), s'enthousiasme pour Zapata et Zavatta.

Le Poujade d'aujourd'hui se nomme Bové. Lui non plus n'aurait pas aimé Mendès France. Il soutient, cela va sans dire, l'Intifada. La France de la RTT entame un processus argentin qui devrait nous amener, si rien n'est fait pour y obvier, péronisme et appauvrissement. Rien de tout cela ne peut se faire avec la communauté juive ou avec Israël, même si on trouve toujours des Brauman, des Benbassa ou des Sivan pour l'animation folklorique. Sous Brejnev, on avait Tchakovsky, de la Litgazeta, qui inventait les mémoires du patron, et Zivs, le défenseur des hôpitaux psychiatriques, sans parler de Levitan, le speaker à la voix de bronze des communiqués de la victoire, et de Goldberg, le chef de l'intendance militaire à Moscou. Au moins, avec eux, on pouvait rire. Et c'étaient d'ailleurs de meilleurs Juifs, à leur manière.
http://www.antisemitisme.info/opinions/AlexandreAdler.htm


AFFAIRE TARIQ RAMADAN: DEUX POIDS, DEUX MESURES

[Mona Chollet, Le Courrier , Genève 16.10.03]
La publication d'un texte de l'intellectuel musulman genevois Tariq Ramadan a provoqué une importante polémique en France. On constate que d'autres propos de ses contradicteurs, bien plus virulents, ne suscitent pas les mêmes critiques.

(...)Le climat y est en effet explosif: au printemps dernier, déjà, une campagne de presse un rien malhonnête avait réduit les énormes manifestations anti-guerre aux actes antisémites d'une infime minorité.

Depuis, le mouvement altermondialiste, ainsi que les partis de gauche et d'extrême gauche faisaient l'objet d'une surveillance étroite de la part de nombre d'observateurs, qui traquaient le moindre de leurs faux pas - réel ou perçu comme tel: en septembre, le reporter de Proche-Orient.info trouvait le moyen de s'indigner de la vente de sandwiches halal à la Fête de l'Humanité... Alors, un article d'un orateur musulman déjà controversé, s'en prenant à des intellectuels juifs, vous pensez...!

(...) Or on voit au moins un autre intellectuel dont la virulence et l'extrémisme sont, pour le coup, franchement avérés, sans pour autant que quiconque juge nécessaire de prendre ses distances avec lui: Alain Finkielkraut, qui n'avait pas craint d'estimer qu'Oriana Fallaci, dans La rage et l'orgueil , son pamphlet ordurier comparant les musulmans à des animaux, "regardait la réalité en face" ( Le Point , 24 mai 2002). Dans son dernier livre, Au nom de l'Autre , réflexions sur l'antisémitisme qui vient (Gallimard), il déplore que les progressistes persistent à voir dans le jeune descendant d'immigrés arabo-musulmans la figure de "l'Autre", et non de l'ennemi enragé, agressif, barbare et antisémite qu'il est. Tout cela, s'afflige-t-il, parce qu'aux yeux de ces naïfs, "le ventre encore fécond d'où a surgi la Bête immonde ne peut, en aucun cas, accoucher de l'Autre". Si cela, ce n'est pas "jeter le feu dans les esprits"...
http://www.droitshumains.org/dial_rel/tr_ptdevue-courrier.htm


Mona Chollet développe plus longuement son argumentation dans la revue en ligne PERIPHERIES

ISLAM ET ALTERMONDIALISATION, LA FAUSSE BONNE IDÉE

[Mona Chollet Le carnet de Périphéries 12.10.03]
Ça devait arriver. Au printemps dernier déjà, une campagne de presse un rien malhonnête avait – dans Libération , par exemple – réduit les énormes manifestations antiguerre aux actes antisémites d’une infime minorité; depuis, on savait que le mouvement altermondialiste ainsi que les partis de gauche et d’extrême gauche faisaient l’objet d’une surveillance étroite de la part de nombre d’observateurs, prêts à saisir la moindre occasion de les discréditer – quitte à en fabriquer si nécessaire, et même de bien bancales: en septembre, à la Fête de l’Huma, le reporter du site Proche-Orient.info trouvait le moyen de s’indigner de la vente de sandwiches halal sur le stand conjoint de l’Union juive française pour la paix (UJFP) et du Mouvement de l’immigration et de la banlieue (MIB), la jugeant contraire à la laïcité. Faudrait-il fermer aussi toutes les épiceries kasher ? Ou les coutumes musulmanes sont-elles seules à contrarier cette vision bizarrement étroite de la laïcité? On croit deviner la réponse…
http://www.peripheries.net/crnt49.htm#islam


TARIQ RAMADAN : LE ALAIN DE BENOIST DU DEBUT DU 21E SIECLE

[ReSPUBLICA N°218 21.11.03]
Tariq Ramadan, c'est, comme le disent Cynthia FLEURY et Emmanuel LEMIEUX : le "Alain de Benoist du début du 21ème siècle". Ce dernier avait institué une stratégie de retournement des concepts et de détournements des mots pour redonner une virginité aux thèses racistes et inégalitaires de l'extrême-droite historique. Ainsi le slogan gauchiste "pour le droit à la différence" avait été utilisé pour justifier l'ethno-différentialisme c'est à dire le racisme. parallélement à cette stratégie trés fine, une formule de conquête des milieux médiatiques et des élites universitaires permettaient de donner une assise culturelle à la Nouvelle Droite. Les esprits simples de l'UDF ,des jeunes giscardiens,du Figaro, de l'Académie Française et d'une partie de la gauche s'étaient laissé prendre.

Aujourd'hui, Tariq Ramadan , c'est l'extrême-droite islamiste soft et poli qui pollue,avec son Nouvel islamisme, les beaux esprits d'une partie de la droite ,de la gauche,de l'extrême gauche et de l'altermondialisme alors que son projet n'est ni laïque, ni républicain, ni altermondialiste.

Voilà un prédicateur qui trouve que le gouvernement islamiste turc n'est pas assez islamiste .Voilà un prédicateur qui trouve normal que les filles aient un héritage deux fois moins important que les garçons parce que c'est marqué dans le Coran. Il dit même que si l'Etat veut l'égalité c'est à lui de s'occuper de la différence. Il dit que c'est à la République de s'adapter à L'islam. Il encourage, aidé par des associations comme le MIB, le repli communautariste et religieux contre l'intégration républicaine. Pour lui, les arabes nés en France sont musulmans avant d'être des citoyens français. Nous nous sommes opposés à la Nouvelle droite d'Alain de Benoist, nous nous opposerons au Nouvel islamisme de Tariq Ramadan! ET, DEMAIN, NOUS NOUS OPPOSERONS À TOUS LES INTÉGRISMES ET COMMUNAUTARISMES pour permettre comme le disait Jean Jaurès "pouvoir enfin s'occuper de la question sociale" qui ne peut pas être résolue sans lutte contre le communautarisme!!!
http://www.gaucherepublicaine.org


TARIQ RAMADAN MENT, TARIQ RAMADAN MENT,
TARIQ RAMADAN SERAIT-IL FRERE MUSULMAN ?

[ReSPUBLICA N°218 21.11.03]
Sur France 2, hier 20-11-2003, Tariq Ramadan affirme qu'il a toujours dénoncé le fait de battre sa femme. Or, dans son livre " Islam, le face face des civilisations " éditions Tahwid 2001, il défend l'ordre donné par le Coran au mari de battre sa femme lorsque malgré ses ordres et autres formes de pression, la femme n'obéit pas. Il explique (p 330) que " (...) Si rien de tout cela n'y fait, alors, et alors seulement, il serait permis de " frapper ". (...) Il s'agit alors (...) d'un coup symboliquement manifesté à l'aide de la branchette du siwâk. (...) Le message adressé aux hommes est on ne peut plus clair: la voie du dialogue et de la concertation avec son épouse est celle qui correspond à l'esprit qui se dégage de la Révélation. L'enseignement ne s'arrêtait pas à ce verset et à son interprétation : l'exemple du Prophète, plus que tout, était à même d'exprimer le comportement idéal." Nulle part Tariq Ramadan ne dit qu'il est interdit de battre sa femme. (Quant à Mahomet, il a épousé une femme de 6 ans et a consommé le mariage lorsqu'elle atteint 9 ans ...). La vérité, est que Tariq Ramadan ne peut pas dire qu'il est interdit de battre sa femme. Il ne peut pas le dire, parce que le Coran dit explicitement que c'est permis, et que le Coran est la norme suprême de Tariq Ramadan. La conduite Tariq Ramadan est sur ce point intégralement conforme au credo des Frères Musulmans, selon lequel "le Coran est la Loi, la Constitution", c'est à dire la norme suprême. En France, la loi interdit de battre sa femme. Tariq Ramadan prône l'obéissance à une autre loi que la loi républicaine : le Coran. Tariq Ramadan ment, Tariq Ramadan ment, Tariq Ramadan serait il Frère Musulman ?
http://www.c-e-r-f.org

La Revue du C.E.R.F. 4eme Trimestre 2003 :

" Face aux obscurantisme (l'islamisme et les autres...) : le devoir de liberté.


UN LOBBY NOIR AU PS ?

[Observatoire du communautarisme 31.10.03]
Il n'en manquait qu'un ! Il y a désormais un club "noir", "Enjeux socialistes et républicains", dans l'orbite du Parti Socialiste. Ayant à l'origine pour objectif de représenter des militants socialistes "issus de l'immigration extra-communautaire et des DOM-TOM" (sic), le club Enjeux socialistes et républicains (http://www.enjeux-socialistes.org/), présidé par Gaspard-Hubert B. Lonsi Koko, secrétaire de la section PS du 15ème arrondissement de Paris, ne rassemble aujord'hui que des militants noirs, même si son président l'assure, le club devrait s'ouvrir rapidement à d'autres "profils". Créé en juillet 2003, sa production tourne essentiellement aujourd'hui autour des question d'immigration, d' "intégration" , de droits des étrangers et des minorités. Sa création témoigne à la fois de l'absence de réel débat sur ces questions au sein du Parti Socialiste mais aussi de l'intérêt bien compris des animateurs du club Enjeux socialistes et républicains à adopter un positionnement communautaire, très bénéfique à terme pour leurs carrières politiques personnelles.

Pour finir sur une note humoristique, on pourrait suggérer aux militants du PS de créer un cercle destiné aux ouvriers : ils sont encore moins nombreux que les noirs au PS !

(Ce texte reprend un certain nombre d'informations de l'article "Le club Enjeux socialistes et républicains : un lobby "noir" au sein du PS", Anne Dhoquois, site Internet Place publique - http://www.place-publique.fr/article206.html)
http://www.communautarisme.net/index.php3?action=page&id_art=53856



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

UN FONCTIONNAIRE NE PEUT UTILISER SA MESSAGERIE PROFESSIONNELLE

A DES FINS RELIGIEUSES

[ZDnet 21.11.03]
Pour avoir utilisé l'adresse e-mail de son administration pour des activités liées à son appartenance à la secte Moon, un fonctionnaire de l'Education nationale a été mis à pied. Le Conseil d'Etat confirme qu'il s'agit d'un manquement au principe de laïcité et à l'obligation de neutralité.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39130986,00.htm


METROBUS ET LA RATP ASSIGNENT OUVATON

[JDN 21.11.03]
Selon Reuters, Metrobus, la régie publicitaire de la RATP, a assigné en référé Ouvaton, une coopérative d'internautes, pour la forcer à communiquer l'identité des responsables du site stopub.ouvaton.org que la coopérative d'internautes héberge. Ce site web amateur est exploité par des militants anti-publicité qui ont peint des dizaines d'affiches publicitaires et qui ont inscrit des graffitis et des slogans dans le métro parisien à deux reprises. La RATP et Metrobus ont déposé des plaintes contre X pour dégradations.
http://www.journaldunet.com/0311/031121brefrance.shtml



DROITS D'AUTEURS - BREVETS - HACK - CRYPTO


Pauvre chérie...
c'est vrai ? Tu savais vraiment pas que c'était illégal ?

LOCAL TEEN SINGING THE BLUES AFTER BEING SUED FOR DOWNLOADING MUSIC

[Seattle Komo News November 17, 2003]
A crackdown by the music industry has one local family singing the blues. They're being sued because their 15-year-old daughter is accused of illegally downloading and sharing music over the Internet. Megan Dickenson is in the middle of a controversy she doesn't understand. She's been downloading songs on the Internet - a lot of songs. About 1,100 at her last count. And the music industry's not happy. The Recording Industry Association of America is suing Megan and her parents because of all those songs. When asked if she had any idea there was something wrong with what she was doing, Megan said, "No, not at all." Megan's mother Becca doesn't know what to do. "It's unfathomable, I can't believe this is happening to us." The lawsuit is demanding the family either pay a $3,500 settlement, or fight the suit and go to court. If they lose, they could have to pay $750 per song.
http://www.komotv.com/stories/28363.htm


Ashcroft en lutte contre les hackers et escrocs
s'attaque à toutes les formes de la cybercriminalité

'CYBER SWEEP' NETS 125 ARRESTS 

[Wired News Report 20.11.03]
Attorney General John Ashcroft said Thursday that law-enforcement agents had arrested 125 suspects in a crackdown on Internet crimes ranging from hacking and software piracy to credit card fraud and selling stolen goods over the Internet.

‘‘Online criminals assume that they can conduct their schemes with impunity," Ashcroft said. ‘‘Operation Cyber Sweep is proving them wrong, by piercing the criminals' cloak of anonymity and prosecuting them to the fullest extent of the law." The cases range from a Virginia woman who sent fake e-mails to America Online customers asking them to update their credit card numbers to a disgruntled Philadelphia Phillies fan who hacked into computers nationwide and launched spam e-mails criticizing the baseball team.

Many are accused of selling stolen or nonexistent goods online, a leading cybercrime category. Suspects fenced stolen goods through online auction sites like eBay, set up phony escrow services to handle payments, and touted fraudulent investment clubs through slick websites, according to a summary of cases provided by the Department of Justice. Suspects also stole classified files from government computers, hacked into business computers to steal customers' credit card numbers, disabled computers running child-abuse hotlines, and sold counterfeit software or computer-memory chips, the Justice Department said. It said one California man continued to send online death threats to a Canadian who he thought was sending him spam e-mail even after authorities asked him to stop.
http://www.wired.com/news/business/0,1367,61317,00.html


PHILIPPE JANNET REELU A LA PRESIDENCE DU GESTE

[JDN 21.11.03]
Philippe Jannet, directeur de l'Edition électronique du groupe Les Echos, a été réélu président du Groupement des éditeurs de services en ligne. A 43 ans, docteur es lettres, diplômé du Celsa, il est également administrateur du collège Internet de Diffusion- Contrôle, membre du comité Internet de Médiamétrie et président du comité Usages de l‚Internet.
http://solutions.journaldunet.com/0311/031121_nominations.shtml


BREVETS LOGICIELS : PARIS DEMANDE UN DELAI

POUR REEXAMINER LA DIRECTIVE EUROPEENNE

[ZDnet 21.11.03]
Le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé intervient dans le débat des brevets sur les logiciels. Alors que le Parlement européen a refusé de répondre aux sirènes des éditeurs propriétaires, le gouvernement français semble y être plus sensible.
http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39130973,00.htm



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

FRANCE 5 ET L'EDUCATION NATIONALE INAUGURENT UN SERVICE VIDEO EDUCATIF A LA DEMANDE

[JDN 20.11.03]
LeSite.tv, service de vidéo à la demande éducatif, est testé par une vingtaine de collectivités avant d'être proposé en abonnement en 2004.
http://www.journaldunet.com/0311/031120vodecole.shtml


L'OPEN SOURCE DEBATTU AU SALON INTEROP

[JDN 21.11.03]
Les logiciels libres sont-ils meilleur marché que les logiciels propriétaires, en quoi leur environnement juridique est-il original et pertinent ? Ces questions ont fait réagir les experts.
http://solutions.journaldunet.com/0311/031121_interop_open_source.shtml


EUROPE : 4,5 à 3,4 MILLIONS DE FOYERS EQUIPES EN RESEAUX INFORMATIQUES PRIVES

[JDN 21.11.03]
Le nombre de foyers équipés en réseaux informatiques privés devrait atteindre 4,5 millions fin 2003 en Europe selon In-Stat/MDR, soit 2,8 % des foyers européens. IDC est un peu moins opitimiste avec 3,4 millions de foyers équipés soit un taux de pénétration 2,2 %;
http://solutions.journaldunet.com/0311/031121_luxembourg.shtml


QUAND UN PINGOUIN DEVIENT CAPITALISTE

[La Tribune 21/11/2003]
Au cas où vous pensez que le monde des logiciels dits libres est une congrégation de sympathiques hippies amoureux de leur code, fiers de leur mascotte (un pingouin) et menaçant l'icône du capitalisme à la sauce informatique (Microsoft), cette chronique va vous détromper. D'abord, vous avez certainement entendu parler de la plainte déposée par SCO, une société jusqu'à présent obscure mais parée d'un passé glorieux, contre IBM. SCO accuse le géant de l'informatique d'avoir intégré dans le système d'exploitation Linux quelques lignes du code informatique Unix lui appartenant. En conséquence, SCO demande 1 milliard de dollars à Big Blue. La justice dira si cette plainte est frivole, comme le prétend IBM, ou si elle est fondée. Cependant, demander 1 milliard de dollars prouve que le segment de marché des logiciels libres attire des convoitises.

Qui dit logiciel libre ou "open source" ne veut pas forcément dire logiciel gratuit, au contraire. "Libre" signifie que le code source est à la disposition de ceux qui l'utilisent. Ils peuvent donc le modifier. Dans le cas de Linux, un conseil dirigé par Linus Torwald, l'inventeur du système d'exploitation, valide les nouvelles versions qui sont mises à jour par une communauté de développeurs. S'il est vrai qu'on peut toujours télécharger gratuitement sur certains sites Web des versions pour les micro-ordinateurs, il devient plus difficile d'en trouver, toujours gratuitement, pour les serveurs. Ainsi, Red Hat fait maintenant payer sa version serveur de Linux. Ce n'est pas le seul exemple où Linux est "monétisé". Au cours d'une récente conférence organisée par Goldman Sachs, Kevin Thompson, le directeur général de Red Hat, Marc Fleury, directeur de J Boss Group (serveur d'application), Marten Mickos, directeur de MySQL AB (base de données), ont tous indiqué que, oui, ils voulaient faire des profits. Novell, qui vient de racheter SuSe, le distributeur allemand de Linux, et de récupérer un investissement de 50 millions de dollars de la part d'IBM, participent à cette nouvelle course à la rentabilité de l'open source.

Un peu moins d'altruisme, plus de capitalisme : voilà qui devrait satisfaire Microsoft qui ne cesse de se plaindre de la concurrence sans visage de l'open source.



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! Add Me!