revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

28/12/03

LA DATE DU JOUR

28 DECEMBRE 1973

L'écrivain russe Alexandre Soljénitsyne publie "l'Archipel du Goulag" qui décrit le système carcéral soviétique.
«Que le lecteur referme ici ce livre s'il en attend une accusation politique. Ah, si les choses étaient si simples, s'il y avait quelque part des hommes à l'âme noire se livrant perfidement à de noires actions et s'il s'agissait seulement de les distinguer des autres et de les supprimer! Mais la ligne de partage entre le bien et le mal passe par le cœur de chaque homme. Et qui ira détruire un morceau de son propre cœur?»



SPECIAL DEDICACE

L'interdiction de fumer dans les lieux publics est une bonne chose pour le commerce de restauration...

BAN ON SMOKING LEADS TO HIGHER ALCOHOL CONSUMPTION IN BARS

[The NY Times 28.12.03]
"Believe it or not, it may be helping us because it's driving people to drink." - MATTHEW MAHER, owner of McSorley's Old Ale House, on New York's ban on smoking.
http://www.nytimes.com/2003/12/28/nyregion/28SMOK.html?th



SPECIAL VASELINE

C'est pas grave, les actionnaires, eux, seront payés...

LA CRISE PARMALAT DÉBORDE EN FRANCE

[Libération samedi 27 décembre 2003]
Des centaines de producteurs laitiers de l'Hexagone fournissent le géant italien en faillite. Parmalat menace d'entraîner des producteurs laitiers français dans sa chute. Petits agriculteurs ou grands groupes - comme Bongrain -, ils sont des centaines dans toute la France à approvisionner le géant de l'agroalimentaire italien. Mais, en plein naufrage financier, Parmalat n'a toujours pas payé les livraisons de novembre. «Après une année de sécheresse, on n'avait vraiment pas besoin d'un cadeau de Noël pareil», soupire Jean Doumeng, secrétaire général de la Fédération des producteurs de lait du Sud-Ouest. Dans la plupart des cas, comme à l'Union lorraine des producteurs de lait, les groupements laitiers assurent que leurs débouchés sont suffisamment diversifiés pour continuer à rémunérer normalement les producteurs.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=167875



INFORMATIONS GENERALES

LA BONNE QUESTION A LAQUELLE ON NE REPOND PAS DEPUIS 20 ANS :

[France Soir 27.12.03]
Un anesthésiste réanimateur : "Avons-nous le temps, alors que nous sommes surbookés, en sous effectif et sans moyen ? Qui est responsable de l'infection nosocomiale quand un médecin demande pour son bloc un robinet automatique et que l'on lui répond : non, on n'a! pas les budgets ?"

L'HÔPITAL DANS DE SALES DRAPS, L'HÔPITAL MALADE DE SES MAUX

[Revue de presse RFI 27.12.03]
«C'est un couloir de néon, avec des chambres, des corps, dans leur inanité clinique ou, au contraire leur fonctionnement désirant : ils marchent, se croisent, se parlent, se touchent, se déshabillent, s'auscultent, s'aiment parfois, souffrent et ne peuvent pas se souffrir ou souffrent de ne pas être aimés en retour.» Quelques lignes de la critique de LIBERATION du film de Gilles Marchand qui sort aujourd'hui en France, «Qui à tué Bangui ?»

Un mort à l'hôpital, la réalité plus forte que la fiction. «L'hôpital dans de sales draps, l'hôpital malade de ses maux». Il y aurait chaque année en France 4.000 à 10.000 morts causés par des infections nosocomiales, des maladies contractées le plus souvent au cours d'opération chirurgicale. 800.000 personnes seraient infectées chaque année.

«Un scandale, un scandale sanitaire au même titre que celui du sang contaminé», s'écrie le comédien Guillaume Depardieu, lui-même victime, obligé de se faire amputer d'une jambe.! «Venir à l'hôpital pour se soigner et mourir d'une maladie qu'on n 'avait pas avant d'y entrer est risible, tragiquement absurde», écrit LIBERATION. Six soignants des hôpitaux de Paris viennent d'être mis en examen pour homicide involontaire. Deux plaintes ont été déposées. Une première victime de 45 ans est morte après une opération dans l'un des meilleurs services de neurochirurgie de France. Mort d'une gangrène, des outils chirurgicaux n'auraient pas été stérilisés. Une femme de 70 ans est morte, elle aussi, après avoir subi une endoscopie avec du matériel mal stérilisé, là encore.

«La question, une fois de plus, ramène aujourd'hui aux moyens dont dispose l'hôpital public. En a-t-il assez pour améliorer encore la chaîne de l'hygiène ?» Témoignage dans FRANCE SOIR d'un anesthésiste réanimateur : «avons-nous le temps, alors que nous sommes surbookés, en sous effectif et sans moyen ? Qui est responsable de l'infection nosocomiale quand un médecin demande pour son bloc un robinet automatique et que l'on lui répond : non, on n'a! pas les budgets ? Aucun professionnel ne peut supporter l'idée que tout ce qu'il va faire risque d'être sanctionné par des juges.»
http://www.rfi.fr


D'abbord ils ne soutiennent pas la guerre en Irak,
maintenant ils leur envoient des vaches folles.
Les USA vont bombarder le Canada si ça continue...

U.S. OFFICIALS SAY ILL COW IS LINKED TO ALBERTA HERD

[The NY Times 28.12.03]
The Holstein infected with mad cow disease was imported into the U.S. from Canada, federal investigators tentatively concluded.
http://www.nytimes.com/2003/12/28/national/28CANA.html?th



ON LINE

les Cybercafés fleurissent en Inde... mais pas pour les raison qu'on croit !

RELIANCE WEBWORLD TO HAVE 2,000 STORES ACROSS INDIA

[India Business Times 27.12.03]
The Reliance WebWorld, the trendy new-age IT stores, will be progressively extended to nearly 2,000 in number in 600 cities covering the length and breadth of the country. ''The digital divide will be bridged with such efforts,'' he said. The WebWorld stores, different from the concept of cybercafes, offer video-chat, video-conferencing, on-line gaming, digital delivery of material, digital music and digital movies facility, besides the public internet access and net telephony. "It also is a place where people come to relax, unwind and engage in social activities".

"Social activities ?" Dans un cybercafé ?... jettons un coup d'oeil à la caméra de surveillance :
http://www.libertes-internets.net/archives/images/cybercafe_india.jpg


C'est confirmé ! Les japonais sont les King Of Geek !

PLAY PACMAN IN MICROSOFT EXCEL

[Nobuya.Chikada(Japanese Excel Crazy Guy)]
This software works on Excel 97 and 2000. I was absorbed in video game named *pacman* when I was a schoolchild. I would like to reproduce that on Excel. I've held the thought from two years before, and finally...It's realized. All actions are expressed by rewriting of a cell background color. Each one of cells as a dot, and move it by make cell's background color high-speed rewriting. Although I did not think it's possiblele, but now it's possiblele by the favor of the improvement in a performance of a personal computer. The window zoom is 10%, so the each cell can not be seen. But it is A CELL. I'm very happy if you feel Excel & VBA has an infinite possibility! For all I know, It must be meaningful that makes the program works on Excel!! Nobuya.Chikada(Japanese Excel Crazy Guy)
http://www.geocities.jp/nchikada/pac/



COMMUNAUTAIRE TA MÊRE !

"Cette histoire de voile, c'est enmerdements et compagnie" (Jospin 1988)

«LE VOILE QUI UNIT LES ARABES CONTRE JACQUES CHIRAC»

[Revue de presse RFI 27.12.03]
Mauvais temps pour Jacques Chirac, si l'on en croit la presse française ces jours-ci. Après le revers libyen dont on a largement parlé hier, voici maintenant «le voile qui unit les Arabes contre Jacques Chirac», c'est le titre du FIGARO. «La position du président français en faveur d'une loi interdisant à l'école les sign! es religieux ostensibles, et donc le foulard islamique, suscite protes tation et indignation dans le monde. Le débat sur la laïcité trouve un écho négatif à l'étranger». LA CROIX pense même que «la cote de popularité de Jacques Chirac dans le monde musulman pâtit de sa prise de position, mercredi dernier», «dans les pays arabes où le gouvernement français s'était pourtant acquis un immense capital de sympathie pour s'être opposé à la guerre en Irak», ajoute LIBERATION. «Le président français a-t-il, en l'espace d'une conférence de presse, dilapidé tout son capital de sympathie ? La question mérite d'être posée tant sa décision a suscité déception et incrédulité dans une région où le religieux est au centre de la vie sociale.»

NICOLAS SARKOZY EN MISSION RISQUEE A LA MOSQUE AL-AZHAR

Les réactions les plus nombreuses émanent d'ailleurs du Liban, relève le FIGARO. «Au Moyen-Orient, où le poids excessif des communautés religieuses est souvent une défaillance de l'Etat, la laïcité est perçue comme une menace directe à leur influence.» Le gouvernement français est manifestem! ent soucieux de l'écho de sa politique intérieure dans le monde musulman. Nicolas Sarkozy se rend la semaine prochaine au Caire, pour y rencontrer Cheikh Mohammed Sayed Tantaoui, «l'imam de la mosquée Al-Azhar, la plus prestigieuse autorité de cet islam sunnite qui irrigue spirituellement l'immigration d'origine maghrébine vivant en France.» Un autre ministre de l'Intérieur avait fait le voyage au Caire, c'était Jean-Pierre Chevènement en 1998, mais cette fois-ci, estime le FIGARO, «la visite n'est pas sans risque. Un mot du cheikh Tantaoui pour ou contre le voile à l'école peut être lourd de conséquence.»

HOW DO YOU SAY LAICITE IN ENGLISH ?

Mais le débat sur le voile en France ne suscite pas des réactions que dans les pays arabes, mais dans le monde entier, «la loi ouvre un monde d'incompréhension», titre LIBERATION. «Une fois de plus, la France se singularise. On se trouve sans nulle doute devant un cas exemplaire d'exception culturelle». En Grande-Bretagne par exemple les éditorialistes font part «de leur incompréhension face à la notion de laïcité, un mot qu'ils ont même du mal à traduire.» Au Danemark, seule l'extrême droite soutient la proposition d'une loi anti-voile au Parlement. Aux Etats-unis, écrit encore LIBERATION, «l'affaire du voile est venue aggraver le cas hexagonal.» «Les associations américaines pour la liberté religieuse sont bien entendues scandalisées par le projet de loi français, et le gouvernement lui-même a décidé d'intervenir dans le débat intérieur français en faisant part de ses réserves, un fait extrêmement rare.» Les Etats-unis ont bien eu, il y a! quelques temps, leur affaire de voile, une fillette musulmane de 11 ans suspendue d'une école de l'Oklahoma. Mais dans cet Etat, comme dans bien d'autres, le port du couvre-chef est interdit par des codes vestimentaires dans le cadre de la lutte anti-gang. Ce n'est pas le voile qui est visé, mais le bandana.

LE FOULARD ET LA MANIERE

La laïcité, est donc un débat bien franco-français, un sujet d'après LIBERATION «qui ne constitue pas une fin en soi mais un moyen vers ses buts proprement républicains que sont la liberté, l'égalité et la fraternité. Concrètement, la priorité reste (ou doit devenir) l'intégration des adolescents venus de famille marquée à la fois par leur culture musulmane et leur marginalisation sociale.» «Le mot discrimination ne résonne pas comme une abstraction» insiste le CANARD ENCHAINE. «Chaque jour, Mouloud a plus de mal que Jean-Pierre à trouver un logement, un job, un café accueillant ou une boîte de nuit ouverte. Une action vigoureuse contre cette discrimination serait de nature à arracher plus de voile que la meilleure des lois. Il y a le foulard et la manière.»
http://www.rfi.fr



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

McNamarra, ancien secrétaire US à la défense,
l'artisan de la guerre du Vietnam qui dit aujourd'hui s'être trompé
le parallèle avec Rumsfeld est saisissant...

ACCLAIMED DOCUMENTARY ON MCNAMARA, VIETNAM

[CNN 24.12.03]
If you don't like Robert S. McNamara -if you still harbor decades-old animosity from when he helped engineer the Vietnam War - anything the former defense secretary says now will sound like an evasion or an excuse, says filmmaker Errol Morris.

"If you're more charitably inclined, it's his attempt to grapple with the reasons he did what he did," says Morris. His new documentary, "The Fog of War," tells the story of this brilliant technocrat and his belated expressions of regret over the war that killed 58,000 Americans and 3 million Vietnamese.
http://edition.cnn.com/2003/SHOWBIZ/Movies/12/24/fog.of.war.ap/


La banalité du mal, le technocrate qui assassine 3 millions de personnes d'un trait de sa plume, l'idéologue de la puissance impériale... tout cela est tellement familier.

MCNAMARA, STICKING TO HIS GUNS IN 'THE FOG OF WAR'

[Washington Post - Friday, December 26, 2003]
Is it me, or is Robert S. McNamara actually turning into Gollum? I think it's arguably the latter: at age 87, his luxuriant, brilliantined hair thinned to a few scraggily strands still moussed back, out of vanity, across a pate that somehow seems pasty, the odd, patchy discoloration here or there, the skin infirm, the eyes bright in the pallor of a desiccated face, the sense of robust confidence that he once radiated long since vanished. He looks like a reptilian cave dweller, full of seductive rhythms in a singsongy voice, his body language weirdly compelling.

Is it the tarnish of evil, which also explained Gollum's devolution? Or maybe, gee, the guy just got old. Anyway, that's the conundrum at the center of "The Fog of War: Eleven Lessons From the Life of Robert S. McNamara," Errol Morris's mesmerizing confrontation with the ex-whiz kid who sat in the engineer's cab through much of the war in Vietnam. For many, it'll be easy to impart on the current wizened wizard's sullied flesh a metaphor for contagion.

What emerges from the picture, however, is something unlikely: It's not an essay in how different the man is from the rest of us, but how much the same. He's old, he's vain, he's a blend of ego and humility, pride and passion, optimism and pessimism. There's a word for this: human.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A31177-2003Dec25.html


Je suis surveillé par la CIA !!! Partout où je vais il y a des crottes de chien sur le trottoir et des pigeons qui volent....

LA CIA OUVRE À WASHINGTON UN MUSÉE RÉVÉLANT SES SECRETS

[AP December 26, 2003]
Lorsque les inventeurs des gadgets de la CIA américaine ont créé un dispositif d'écoute destiné aux jungles asiatiques, ils lui ont donné une apparence devant décourager l'ennemi de le ramasser afin de l'examiner. L'appareil ressemblait à des crottes de tigre. La ruse a fonctionné. Qui voudrait toucher à une telle chose? Le transmetteur de couleur brune, de la taille d'un poing, a permis de détecter les mouvements de troupes le long des pistes du Vietnam, se révélant un succès pour le petit groupe de chercheurs méconnus du plus important service du renseignement au monde.

La direction de la science et de la technologie de la CIA souligne son 40e anniversaire en révélant quelques douzaines de ses secrets dans un nouveau musée situé à l'intérieur de ses quartiers généraux, à Washington. Keith Melton, spécialiste de l'histoire de l'espionnage, qualifie l'endroit de "meilleur musée de l'espionnage que vous ne verrez jamais". Il n'est en effet accessible qu'aux employés de la CIA ainsi à des invités autorisés dans ces lieux fermés.

En plus du transmetteur, le musée comporte un poisson-chat robot, une libellule télécommandée et un appareil photo qui fut fixé à la poitrine de pigeons envoyés au-dessus des lignes ennemies, durant les années 70.
http://www.canada.com/news/monde/story.html?id=3B3385DD-FABC-421B-BA90-2068F0D 7D945


Ouf ! Si les impers se parlent encore, alors ce n'est pas si grave...

ENTENTE CORDIALE CONTRE LE TERRORISME

[Libération samedi 27 décembre 2003]
Washington prend très au sérieux la collaboration avec la France sur l'antiterrorisme. Une coopération étroite mais inégalitaire. En matière de lutte contre le terrorisme, les relations entre la France et les Etats-Unis sont excellentes, mais c'est Washington qui donne le ton. Rien d'étonnant à cela. Le 11 septembre a eu lieu aux Etats-Unis, et ce pays reste la cible principale d'Al-Qaeda. Les moyens américains en matière de renseignement sont, par ailleurs, sans commune mesure avec ceux dont dispose la France. Les effectifs de la CIA sont quatre fois plus importants que ceux de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), sans compter le FBI ou la NSA, chargée des écoutes.

Pourtant, les Etats-Unis prennent très au sérieux la collaboration avec les services français, même lorsque les gouvernements se déchirent. «Les gens de la CIA sont pragmatiques. Ils vont chercher le renseignement chez ceux qui l'ont», explique-t-on à la DGSE. Dès le lendemain du 11 septembre, les services français ont ouvert leurs fichiers à leurs homologues américains.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=167905



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Les Etats-Unis cherchent à fermer le TPI après le procès Milosevic

UNE JUSTICE INTERNATIONALE PEUT EN CACHER UNE AUTRE

[Edito RFI 24/12/2003]
Voilà plusieurs semaines qu'un projet de résolution britannique sur la stratégie de sortie des tribunaux pénaux internationaux pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda, pourtant inscrit à l'agenda de vote du Conseil de sécurité des Nations unies, est repoussé sine die. Londres, Washington et Moscou n'ont toujours pas trouvé d'accord sur la nécessité de juger, ! au delà de l'horizon de la fin du procès Milosevic, les principaux inc ulpés toujours en fuite dont Radovan Karazic et Radko Mladic. Pourtant mis au bleu, c'est à dire près à être mis au vote, ce projet de résolution sera à nouveau discuté par le Conseil de sécurité, seulement en janvier prochain.

En fait, ce texte britannique met gravement en cause la répartition et la séparation des pouvoirs entre les différents organes des tribunaux, notamment entre les juges et le procureur. On se souvient qu'en octobre dernier Carla del Ponte, procureur des deux tribunaux internationaux s'est vu déchargée par Londres et Washington de ses responsabilités rwandaises pour avoir eu l'outrecuidance d'envisager l'inculpation de responsables tutsis, proches ou membres de l'actuel gouvernement de Kigali. Aujourd'hui, Madame del Ponte récidive en songeant à ouvrir de nouvelles procédures qui pourraient concerner des responsables bosniaques, ce dont ni Londres, ni Washington ne veulent.

En réalité, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis cherchent à fermer boutique dès que le procès de Slobodan Milosevic sera entré dans sa phase terminale, l'urgence politique de tribunaux ad hoc étant désormais monopolisée par le sort personnel de Saddam Hussein. Certes, Saddam Hussein ne sera certainement pas jugé avant l'élection présidentielle américaine de novembre 2004, mais la problématique de son procès à venir constitue d'ores et déjà un fond de commerce électoral inespéré pour un George Bush qui s'est déjà prononcé en faveur de la peine de mort pour l'ancien maître de Bagdad.

Et si Washington n'arrête pas de répéter qu'il revient aux Irakiens eux-mêmes de juger leur ancien dictateur, les conditions de faisabilité d'un procès de Saddam Hussein s'annoncent déjà comme un véritable casse-tête. Ce procès s'il a lieu un jour devra être irréprochable, d'où l'idée plutôt logique d'un tribunal international. Mais pas question pour Washington de recourir à la Cour pénale internationale (CPI) que l'administration Bush cherche à dynamiter depuis sa création, d'autant plus que la CPI n'est compétente que pour des actes postérieurs au 1er juillet 2002. Une autre solution consisterait à réitérer l'accord conclu par l'Assemblée générale de l'ONU et le gouvernement de Phnom Penh pour juger les Khmers rouges.

En tout état de cause, le droit offre de multiples formules, mais glisse vite du juridique au politique, car la solution la plus raisonnable supposerait - sur ce dossier aussi - de redonner à l'ONU le rôle que l'administration Bush continue à lui refuser.
http://www.rfi.fr


Encore un coup de ces salauds d'anarchistes :-)

ROMANO PRODI SORT INDEMNE DE L'EXPLOSION D'UN COLIS PIÉGÉ

[Libération 27.12.03]
BOLOGNE - Un colis piégé a explosé samedi entre les mains de Romano Prodi, à son domicile de Bologne, mais le président de la Commission européenne n'a pas été blessé. L'ancien président du Conseil a également déclaré avoir ouvert le colis très prudemment à cause d'"avertissements récents". Le 22 décembre, deux petites bombes artisanales avaient explosé dans des bennes à ordures près du domicile de Prodi, qui était absent. Il n'y avait eu ni blessés ni dégâts. Une troisième bombe placée dans une autre benne avait été désamorcée. Le chef de la police de Bologne avait alors indiqué que, selon les premiers éléments de l'enquête, ces explosions auraient pu être le fait d'anarchistes qui visaient les policiers affectés à la surveillance de la maison de Prodi, plutôt que le président de la Commission lui-même.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=167971



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE

Le PDG d'AOL France a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 100000 signatures

STÉPHANE TREPPOZ: «NOUS AVONS DÉPASSÉ LE SEUIL DU TOLÉRABLE»

[Le Figaro 27 décembre 2003]
LE FIGARO. – AOL vient de lancer un site dédié à la lutte antispams. Pourquoi maintenant? : Stéphane TREPPOZ. – Parce que depuis la rentrée, les internautes nous font massivement part de leur ras-le-bol face à un spamming de plus en plus envahissant. Ce qui n'était qu'un «bruit de fond» depuis un an et demi est devenu un grondement de colère. Nous avons atteint le seuil de l'intolérable. Il est temps de remettre un peu d'ordre dans le cybermonde.

Que trouve-t-on sur ce site? : Un contenu à la fois pratique et pédagogique pour aider tous les internautes – abonnés d'AOL ou non – à comprendre pourquoi ils sont victimes de ces attaques électroniques et leur apprendre comment s'en protéger. Cela se traduit en particulier par des indices pour reconnaître les spams et des gestes simples de prévention.
http://www.lefigaro.fr/france/20031226.FIG0305.html


LA GUERRE CONTRE LE «SPAM» DÉCLARÉE D'UTILITÉ INFORMATIQUE

[Le Figaro 27 décembre 2003]
On les appelle «spam», «pourriel» ou «junk-mail». Mais quel que soit leur nom, ces courriels non sollicités qui envahissent les boîtes aux lettres de nos ordinateurs sont devenus insupportables. Explications sur l'un des pires «dommages collatéraux» du courrier électronique. (...)

Malheureusement, le phénomène est en développement constant. Normal : Internet met la communication de masse à la portée de tous. Le coût d'envoi d'un courriel est estimé à 2 ou 3 centimes d'euro contre 50 centimes en moyenne pour un courrier traditionnel. Et les résultats sont meilleurs: 5 à 15 % de retour par courriel contre 0,5 à 2 % par la méthode traditionnelle.

Parmi les spammeurs, on trouve donc toutes sortes de «communicants» : escrocs patentés, webmasters désireux de promouvoir leur site, pirates qui profitent du message pour glisser un virus, etc. Mais les publicitaires ne sont pas en reste. La profession privilégie de plus en plus le marketing personnalisé («one to one») aux grandes campagnes coûteuses et inefficaces. La différence? Dans ce cas, les messages ne sont pas envoyés au hasard mais s'adressent au consommateur potentiel. Et celui-ci a généralement la possibilité de se désinscrire. Un spamming plus «propre», en quelque sorte, que la Cnil préfère qualifier de «publipostage électronique».
http://www.lefigaro.fr/france/20031226.FIG0300.html


Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

WE HATE SPAM, CONGRESS SAYS (EXCEPT WHEN IT'S SENT BY US)

[The NY Times 28.12.03]
Hundreds of thousands of unsolicited messages are sent to constituents although Congress approved a law aimed at reducing the flow of junk e-mail.
http://www.nytimes.com/2003/12/28/politics/28EMAI.html?th


LE SPAM FAIT SON APPARITION SUR LES BLOGS

[Transfert.net 22.12.03]
Avec le succès, la plateforme Movable Type attire les pubs indésirables Les spammeurs commencent à s'intéresser de près aux "blogs", ces sites personnels simples et très populaires, à mi-chemin entre journaux intimes et webzines. La principale victime est pour l'instant Movable Type, un des meilleurs logiciels de publication de blogs, victime de son succès. En autorisant, au nom de l'interactivité, tout internaute à commenter les articles publiés par l'auteur d'un blog, Movable Type permet aussi aux spammeurs de poster en ligne des messages de publicité indésirable. Du coup, Six-Apart, la société éditrice du logiciel, aidée par la communauté des bloggers, commence à proposer des alternatives pour filtrer ces "pourriels".
http://www.transfert.net/a9469



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE


Entre le service "Look inside the book" d'Amazon et le "Search inside" de Google, il ne vas bientôt plus être nécessaire d'acheter des livres...

GOOGLE INTRODUCES BOOK SEARCHES

[SearchEngineWatch December 17, 2003]
Google has launched an experimental program that indexes excerpts of popular books, blending the content from these works into regular Google search results.
http://searchenginewatch.com/searchday/article.php/3290351



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

Netscape, à la pointe du progrès d'il y a cinq ans... en Europe, pour le même prix, on à l'ADSL...

AUX USA 56 K ILLIMITÉ AVEC NETSCAPE

[M@teriel.be - 25 déc 2003]
Netscape qui appartient maintenant au groupe AOL est de retour aux Etats-Unis avec un service Internet 'low-cost'. Il permet un accès Internet illimité via une connection bas-débit: un modem 56K, ceci pour le prix de 9.95€ par mois. Afin de permettre le lancement, une promotion est accordée jusqu'en mars 2004. Le service se trouve à 1$ le mois. Les utilisateurs de ce service utiliseront donc un navigateur tout intégré avec service de messagerie, fonction de recherche Google... Nous apprenons également qu'un consultant de chez The Radicali Group pense que Netscape peut facilement trouver sa place sur le marché des FAI bas prix. Il offre en effet une meilleure offre que MSN 8 Dial-Up Internet Service qui coûte 21.95$ par mois. Netscapte avait été l'un des premiers navigateurs durant les années 90, il fût racheté par AOL en 1998 et suspendu en 2003.
http://www.materiel.be/viewnews.php%3Fn%3D3850



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! Add Me!