revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

18/01/04

LA DATE DU JOUR

18 JANVIER 1650

Sur ordre du Roi, le prince de Condé, son frère Conti et son beau-frère Longueville son arrêtés pour sédition. Leurs partisans soulèvent les provinces contre l'arbitraire royal. C'est le début de la Fronde, la guerre civile qui ravagera la France pendant plus d'un siècle.

18 JANVIER 1689

Naissance près de Bordeaux de Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu. Un auteur qu'on devrait lire plus souvent...

18 JANVIER 1793

Le tribunal révolutionnaire condamne à mort Louis XVI. A noter que son frère, le Prince d'Orleans, votera "oui" à la question s'il fallait exécuter le roi. Les histoires de frères et soeurs c'est toujours complexe...

18 JANVIER 1871

Ayant gagné la Guerre de 1870 contre la France, annexé l'Alsace, la Sarre et la Lorraine, Paris étant encerclé et bombardé... à Versailles, dans la Galerie des Glaces, le roi de Prusse Guillaume 1er de Prusse est proclamé Empereur d'Allemagne en présence du chancelier Bismarck.

18 JANVIER 1918

Le nouveau gouvernement des Soviets de Russie annonce qu'il ne remboursera pas les bons d'emprunts russes souscrits par les tsars à l'étranger. Catastrophe chez les cocus éternels, mieux connus sous le nom de "petits épargnants".

18 JANVIER 1945

L'Armée Rouge se rapprochant chaque jour du camp, le commandant Höss du KZ Auschwitz donne l'ordre de détruire les infrastructures du camp et de rassembler les 70.000 détenus encore capables de marcher et de les transférer à pied vers l'Ouest. La quasi totalité des détenus mourra pendant ce périple à travers la neige. Le camp d'Auschwitz et les 8.000 détenus qui y étaient restés seront libérés le 27 janvier 1945.

18 JANVIER 1975

Promulgation de la Loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse. Si Le Pen passe en PACA, vous pouvez être sur que cette loi sera attaquée... préparez vous !



SPECIAL LEN

LA LIGUE APPELLE LES INTERNAUTES À INTERPELLER LES SÉNATEURS

AVANT LE PASSAGE DE LA LEN EN SECONDE LECTURE AU SÉNAT LE 12 FÉVRIER 2004

[Communiqué Ligue Odebi 17.01.04]
N'ayant aucune confiance dans les annonces de Nicole Fontaine, qui dit vouloir recevoir les membres de l'AFA en début de semaine prochaine, et qui se dit prête à accepter de modifier son texte, la Ligue Odebi appelle l'ensemble des internautes à écrire directement aux sénateurs afin de leur demander de retirer les éléments liberticides suivants du texte issu de la seconde lecture à l'assemblée:

• privatisation de la justice numérique et obligation pour les hébergeurs de jouer les juges-censeurs expéditifs de proximité.

• privatisation des opérations de police via une obligation de surveillance des contenus imposée aux hébergeurs.

• filtrage à la chinoise des frontières du net français : choix éminemment politique qu'aucune démocratie occidentale n'a osé à ce jour.

• suppression de la notion de correspondance privée de la définition légale du courrier électronique, afin, aux dires même du député Ollier, de satisfaire aux exigences de l'industrie du disque qui redoutait que cette notion protège indûment des échanges de fichiers musicaux.

Page d'envoi de mails au Sénat :
http://odebi.org/senat/senat.html



SPECIAL DEDICACE

Riccardo Petrella, l'un des pères du mouvement alter, ne va pas au Forum social.

«TOUT LE MONDE SE PRÉCIPITE À BOMBAY. MAIS QUI EST SINCÈRE?»

[La Libre Belgique 15/01/2004]
Le professeur est entre deux avions, en escale à Rome, de retour de Bombay, « mais pas pour le Forum social ». Il a fait le voyage pour assister à une avant-session sur l'eau, son cheval de bataille. Riccardo Petrella, professeur à l'UCL, à la VUB et au Collège d'Europe, conseiller à la Commission européenne, mais aussi l'un des «pères» du mouvement altermondialiste, ne sera pas aux côtés de ses «enfants» à Bombay.

• Pourquoi ne pas assister au Forum social mondial? C'est un boycott?

Non. C'est bien qu'on se rencontre mais il faut remettre les choses à plat et oser dire qu'il y a très peu d'investissement en termes d'innovation et d'idées. La raison de mon geste, c'est aussi par rapport à la logique du Forum social en lui-même; on a l'impression de vivre une espèce de foire. Cette répétition annuelle, on peut l'appeler le marché de l'altermondialisation.

• Quelle résonance ont les thèses altermondialistes en Asie?

C'est très significatif que le Forum se déroule en Asie; cela contribue à «planétariser» le mouvement. Et cela va permettre aux forces locales qui ont malgré tout des difficultés - parce que c'est toujours plus facile d'être altermondialiste en Belgique que dans les pays asiatiques - de se renforcer.

• Les thèses défendues sont parfois nébuleuses...

Il y a diverses propositions concernant l'éducation, la politique agricole, l'annulation de la dette, les marchés financiers et le rôle du capitalisme industriel, la destruction de l'environnement, le développement durable, le rôle des femmes,... On ne peut pas dire que l'on n'a pas accumulé un bagage assez riche et assez détaillé en termes d'analyses et de propositions. Mais au plan général, nous ne nous mettons pas autour de trois, quatre idées générales qui devraient devenir le moteur de planification d'actions communes pour en arriver à effectivement changer les choses.

• Il faut donc réduire les thématiques?

Oui. Si on demande aux centaines d'organisations de se concentrer sur trois ou quatre objectifs concrets et si on leur donne une cible claire, il faudra cinq ou dix ans pour avancer. Si, au contraire, on ne parvient pas à se mettre d'accord...

• Quand des propositions concrètes vont venir sur la table, elles vont forcément diviser...

Les propositions existent, ce qui est plus dur, c'est de se mettre d'accord sur les modalités et la synergie. Chaque organisation a sa propre histoire, la coalition est la chose la plus difficile à réaliser en politique.

• Qu'est-ce qui a changé depuis le Forum de Porto Alegre en 2001?

En Inde, même des groupes de centre-gauche vont venir. Les mêmes qui ricanaient, maintenant ils sont tous là. C'est positif qu'ils viennent mais le revers de la médaille, c'est ce noyautage du sens profond de toutes les démarches qu'on avait commencées il y a 20 ans. On voulait changer le monde et on en arrive à une espèce d'altermondialisme réformiste modéré. Ce sont ces groupes qui ont l'argent et les institutions, qui prennent le pas. Donc, certains d'entre nous doivent exprimer leur réticence en faisant acte de ne pas aller à Bombay. Le mouvement altermondialiste est un bébé fort, il a grandi mais doit aujourd'hui spécifier sa personnalité. L'apparent succès de foule peut faire tourner la tête de cet adolescent. Les collectivités locales, les parlementaires, toutes ces forces vont venir à Bombay mais qui est sincère? Beaucoup le font car il vaut mieux être présent dans ce flou plutôt que rien du tout.

• A long terme, le mouvement peut-il s'essouffler?

Si ceux qui veulent changer les choses parviennent à s'organiser, non. Tout passe désormais à travers la capacité de synergie autour de stratégies d'actions concrètes.
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=83&art_id=149694



INFORMATIONS GENERALES

Ah ben dis-donc ! Il en aura mis du temps à se réveiller !!!

GORE BLASTS BUSH ON ENVIRONMENT : "MORAL COWARD"

[CNN 17.0104]
Former Vice President Al Gore on Thursday called President Bush a 'moral coward' who caves in to campaign contributors at the expense of the nation's environment. Gore said the Bush administration appears to be 'wholly owned by the coal, oil, utility and mining industries.' 'While President Bush likes to project an image of strength and courage, the real truth is that in the presence of his large financial contributors he is a moral coward, so weak that he seldom if ever says no to them on anything,' Gore said. He accused the administration of listening to 'pseudo-scientific' front groups funded by the energy industry while ignoring a 'broad-based consensus' within the scientific community about the threat of global warming."
http://www.cnn.com/2004/ALLPOLITICS/01/15/elec04.prez.gore.environment/


DES ANTINUCLÉAIRES POUR UNE SORTIE IMMÉDIATE DU NUCLÉAIRE

[Hactivist News Service 17.01.04]
La France dispose d'équipements suffisants pour mettre à l'arrêt 70% de ses réacteurs nucléaires L'arrêt des exportations d'électricité, arrêt de l'autoconsommation nucléaire, utilisation maximum des capacités hydroélectriques et des centrales thermiques classiques existantes (fioul, charbon, gaz) permettraient de sortir très rapidement du nucléaire.
http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=3727


OMC : APRÉS CANCUN, APRÉS GENÈVE, AVANT DAVOS

[Raoul Marc JENNAR le 16 janvier 2004]
Pour la première fois depuis la création de l'OMC, un contrepoids significatif à la Quad (Union Européenne, USA, Japon, Canada) empêche celle-ci d'imposer unilatéralement ses choix. Et c'est précisément, le cour du problème tel qu'il se pose vraiment aujourd'hui à l'OMC : les super puissances économiques n'acceptent pas cette nouvelle situation. Elles n' acceptent pas de passer de la domination au partage. Elles n'acceptent pas de concéder. Même si elles disent le contraire. Même si elles s'emploient à faire croire à une flexibilité de leur part qui, comme on va le voir pour l' Union européenne, ne dépasse pas le stade du discours.
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=1285


"gilipollas" ça veut pas dire "imbécile", ça veut dire "tête de noeud".

SPANISH POLITICIAN LABELS BLAIR AN 'IMBECILE' ON LIVE TELEVISION

[The London Telegraph 16.01.03]
Tony Blair has been called 'a complete dickhead' by a leading Spanish politician live on television. The comment was made by Jose Bono, one of the three most powerful figures in the Socialist Party. His remarks were not intended to be heard, but were recorded by a television team while he was talking to Joaquin Almunia, a former Socialist leader. Mr Bono said: 'Hey, and our colleague Blair? He's a complete dickhead (un gilipollas integral). He's an imbecile.'"
http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2004/01/16/wspain16.xml



ON LINE

DES PHOTOS AÉRIENNES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR INTERNET

[Reuters samedi 17 janvier 2004]
Plus de cinq millions de photographies de reconnaissance aérienne de la Seconde Guerre mondiale seront disponibles sur internet à compter de lundi, mettant à disposition du public des clichés des moments les plus dramatiques et épouvantables du conflit.

De la fumée de l'incinérateur du camp de concentration d'Auschwitz dans lequel des millions de Juifs ont été assassinés par les Nazis, au débarquement américain à Omaha Beach en Normandie, le 6 juin 1944, les photos racontent de terribles histoires.

"Ces images nous permettent de voir la vraie guerre en première ligne", raconte Allan Williams, responsable du projet. "C'est comme une nouvelle lecture de l'action en direct". Les images seront disponibles à compter du 19 janvier sur le site mais Williams a précisé que le site était déjà pris d'assaut.
http://fr.news.yahoo.com/040117/85/3lgs8.html



ISRAEL - PALESTINE - LA PAIX MAINTENANT ?

Au Moyen Orient, on ne fait pas la guerre pour le pétrole
on fait la guerre pour l'eau...

WATER SUPPLY KEY FACTOR IN MIDDLE EAST STABILITY

[Guardian 16.01.04]
Under the Oslo peace agreement, Israel retained overall control of water from the West Bank. The Palestinians now regret the deal. 'The defect is in the Oslo agreement,' says Amjad Aleiwi, a hydrologist at the Palestinian Water Authority. 'The fact is we can't even drill a well without approval from Israel, while they pump all the water they like into the settlements.'

More than 80% of water from the West Bank goes to Israel. The Palestinians are allotted just 18% of the water that is extracted from their own land. Palestinian villages and farmers are monitored by meters fitted to pumps and punished for overuse. Jewish settlers are not so constrained, and permitted to use more advanced pumping equipment that means the settlers use 10 times as much water per capita as each Palestinian."
http://www.guardian.co.uk/israel/Story/0,2763,1121686,00.html


LE MUR DES LAMENTATIONS

[Lily Galili Haaretz, 15 janvier 2004 - traduit par lapaixmaintenant]
A vitesse grand V, l'ancien mur, bas et inefficace, est remplace a Jerusalem Est par une nouvelle structure qui ressemble a une sorte de gros dragon mythologique. Tout autour, il y a des gens qui pensaient avoir deja tout vu sous l'occupation, et qui observent la scene avec incredulite.

Si Jesus etait ne 2000 plus tard, il aurait eu du mal a accomplir le celebre miracle de Bethanie, ou il intima a Lazare, mort quatre jours plus tot et enterre dans un tombeau, enveloppe de bandelettes, de "sortir". Cela n'a rien a voir avec une supposee modification des pouvoirs de Jesus, mais avec la hauteur et l'impact du mur construit actuellement dans la ville d'Azzariyeh, pres de Jerusalem, la Bethanie du Nouveau Testament, dont le nom arabe vient du nom de Lazare. Les Palestiniens locaux, avec un humour surprenant face a la barriere massive qui est en train d'etre erigee devant leurs maisons, disent en riant que le mur aurait empeche meme Jesus d'arriver sur les lieux.

Et il est facile de comprendre ce que ressentent des Palestiniens en chair et en os devant cet "obstacle" qu'on construit sous leurs yeux, un mur en beton, de 8 metres de haut, fait de blocs relies entre eux. On peut emettre beaucoup d'objections a l'usage par Israel du mot "obstacle", comme si c'etait un euphemisme pour eviter le mot "mur". mais dans ce cas precis, "obstacle" est un mot extraordinairement justifie. Un mur n'est jamais qu'un mur, mais ce monstre de beton menacant est entrain de devenir rapidement un reel obstacle dans tous les domaines de la vie.
http://www.haaretz.com/hasen/spages/383663.html

Article en français:
http://www.lapaixmaintenant.org



COMMUNAUTAIRE TA MÊRE !

C'est un mec qui aime pas les arabes, pas les musulmans, pas les franc-maçons ou pas les préfets ?

LA VOITURE DU PRÉFET AÏSSA DERMOUCHE DÉTRUITE PAR UNE CHARGE EXPLOSIVE

[AFP 18 janvier 2004]
La voiture du nouveau préfet issu de l'immigration Aïssa Dermouche a été détruite par une charge explosive dans la nuit de samedi à dimanche à Nantes, a-t-on appris auprès de la préfecture. "Une charge explosive a été déposée à l'intérieur du véhicule dans la nuit, et la voiture a explosé, avenue Camus, vers 4h40 du matin", a déclaré à l'AFP Jean-Christophe Paille, sous-préfet de permanence.
http://infos.netscape.fr/info/NDepeche?id=240974&cat_id=1


C'est pas raciste d'être islamophobe ! Ne pas confondre avec xenophobe...
On a le droit de ne pas aimer une religion et de le dire tout comme on a le droit de ne pas aimer une opinion politique ou philosophique.... Ne pas tout mélanger.

RETOUR SUR LE RAPPORT STASI ET SES DÉRIVES ISLAMOPHOBES

[Oumma.com 18.01.04]
A l'occasion des manifestations contre le projet de loi « anti-voile » qui ont eu lieu le samedi 17 janvier, dans toutes les grandes villes de France, nous avons jugé utile de revenir sur le rapport Stasi à travers ce texte de Abdelhalim Vandorpe. L'auteur s'est livré à une analyse en profondeur de ce rapport, dans lequel il note à plusieurs reprises des dérives islamophobes.
HTTP://oumma.com/article.php3?id_article=894



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

Un bon journaliste est un journaliste FOX...

JOURNALISTS TORTURED BY US TROOPS

[The UK Guardian 16.01.04]
The international news agency Reuters has made a formal complaint to the Pentagon following the 'wrongful' arrest and apparent 'brutalisation' of three of its staff this month by US troops in Iraq. The complaint followed an incident in the town of Falluja when American soldiers fired at two Iraqi cameramen and a driver from the agency while they were filming the scene of a helicopter crash.

The US military initially claimed that the Reuters journalists were 'enemy personnel' who had opened fire on US troops and refused to release them for 72 hours... 'They were brutalised, terrified and humiliated for three days,' one source said. 'It was pretty grim stuff. There was mental and physical abuse.' ... The US military has so far refused to apologise and has bluntly told Reuters to 'drop' its complaint.
http://www.guardian.co.uk/international/story/0,3604,1121818,00.html


L'ex-boite à Cheney ne baisait pas que le Gouvernement US, ils baisent aussi les civils irakiens sur le prix de l'essence...

PENTAGON CONSIDERS DEEPER PROBE OF HALLIBURTON

[Boston Globe 16.01.04]
Pentagon auditors say Vice President Dick Cheney's former company should be investigated for possibly overcharging the military for gasoline delivered to Iraqi civilians. The Defense Contract Audit Agency this week asked the department's inspector general to investigate Halliburton, Pentagon officials said. DCAA auditors determined last month that Halliburton subsidiary KBR may have overcharged by more than $61 million for fuel it bought in Kuwait and delivered in Iraq. The request for a deeper probe indicates DCAA auditors found evidence of possible violations of the law or federal regulations."
http://www.boston.com/dailynews/015/wash/Pentagon_auditors_ask_for_furt:.shtml


Non seulement ils s'en foutent plein les poches en Irak, mais en plus ils font bouffer de la merde à nos boys...

UNSANITARY ACTS: FORMER HSU STUDENT TELLS OF UNSAFE FOOD PRACTICES ON U.S. MILITARY BASES IN IRAQ SERVED BY HALLIBURTON

[North Coast Journal 08.01.04]
Heather Yarbrough flew to Kuwait to start a new job: monitoring the quality and safety of food served to soldiers on U.S. military bases in Iraq. Her employer was the Kellogg, Brown & Root (KBR) Government Services division of Halliburton, the Texas-based oil company formerly run by Vice President Dick Cheney that has contracts with the U.S. government to support military personnel in the field and to help with Iraq reconstruction... Yarbrough never dreamed she'd be fired a month later for what in her view was simply an effort to implement the Army's own safety and sanitation standards. Nor did she imagine that she'd be telling congressional staffers about potentially dangerous food being served to U.S. soldiers by ESS Support Services, a food-service subcontractor to Halliburton."
http://www.northcoastjournal.com/010804/cover0108.html


De toute façon, personne n'y a jamai cru, sauf le gilipollas...

SADDAM THREAT WAS A LIE SAYS US CHIEF

[Daily Record 16.01.04]
Tony Blair suffered a new blow yesterday over weapons of mass destruction in Iraq... Former US treasury secretary Paul O'Neill said there had been no evidence of WMDs before the war. Bush and Blair went to war claiming they had to ridSaddam of chemical, biological and nuclear weapons before he used them against the West.

But O'Neill, who was sacked by Bush shortly before the war, said: 'In the 23 months I was there, I never saw anything that I would characterise as evidence of weapons of mass destruction. There were allegations and assertions by people. But I've been around a hell of a long time, and I know the difference between evidence and assertions.' ... Blair admitted for the first time at the weekend that WMDs may never be found in Iraq, but remained adamant that Saddam had been developing the lethal arsenal."
http://www.dailyrecord.co.uk/news/



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

La liberté d'expression doit être défendue également dans les univers virtuels...

A REAL-LIFE DEBATE ON FREE EXPRESSION IN A CYBERSPACE CITY

[The New York Times January 15, 2004]
Peter Ludlow said he was only trying to expose the truth that Alphaville's authorities were all too happy to ignore. In his online newspaper, The Alphaville Herald, he reported on thieves and their scams. He documented what he said was a teenage prostitution ring. He criticized the city's leaders for not intervening to make it a better place. In response to his investigative reporting, Mr. Ludlow says, he was banished from Alphaville. He was kicked out of his home; his other property was confiscated. Even his two cats were taken away.

Alphaville is not a real town but a virtual city in an Internet game called The Sims Online, where thousands of paying subscribers log on each day to assume fictional identities and mingle in cyberspace. Indeed, none of Mr. Ludlow's possessions existed outside the game. But the recent decision by the game's owner, Electronic Arts, to terminate Mr. Ludlow's account — forever erasing his simulated Sims persona — has set off a debate over free expression and ethical behavior in online worlds that is reverberating in the real one. "To me, it was clearly censorship," said Mr. Ludlow, whom the Internet magazine Salon.com described as "an unabashed muckraker.
http://www.nytimes.com/2004/01/15/technology/15SIMS.html


La Cour Suprème des USA ne fait plus son boulot de protection des libertés constitutionnelles...

SECRECY ALLOWED ON 9/11 DETENTION
HIGH COURT DECLINES TO HEAR APPEAL

[Washington Post 17.01.04]
The Supreme Court yesterday declined to hear an appeal by civil liberties groups seeking access to basic data about hundreds of individuals detained by the federal government after the Sept. 11, 2001, terrorist attacks, a decision that allows officials to continue withholding the names of most detainees, as well as other information related to their arrests, indefinitely... Although it sets no precedent, the court's decision is a significant victory for the Bush administration, which has argued that fighting an unconventional war against terrorists requires the executive branch to assert broad new authority to arrest and detain suspected members of al Qaeda - and to withhold much information about how it wields that authority so that terrorist organizations do not learn too much about the government's strategy and tactics.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A9669-2004Jan12.html


Quelles sont les limites de la liberté d'expression ? Quand un meurtrier condamné à mort publie ses fantasmes sur Internet et se vante de ses crimes ?

VICTIMS FAMILIES INCENSED BY PRISONER WEBSITES

[Canadian Broadcasting 16.01.04]
Mary Kate Gach thought she had heard the last of Jack Trawick when he went to death row for murdering her daughter in 1992. Instead, Trawick's writings about how he beat, strangled and stabbed Stephanie Gach and killed other women are available to anyone who wants to read them on the Internet... Across the country, dozens of U.S. death-row inmates have had their letters and artwork posted on the Internet, a practice that torments the victims' grieving friends and relatives.
http://www.cbc.ca/cp/world/040114/w011408.html



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE

Aidez le FBI à calculer le coût du SPAM...

FEDS SEEK INPUT ON SPAMMER SENTENCING

[The register 18.01.04]
Help us calculate the actual harm
http://www.theregister.co.uk/content/55/34951.html



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

Moi j'ai inventé le fil à couper le beurre, je veux des sous !

PATENT LAWYER PUTS CLAIM TO ENTIRE INTERNET

[The register 18.01.04]
NSI and Register.com at end of ridiculous lawsuit
http://www.theregister.co.uk/content/6/34949.html


Malgré les procès de la RIAA, l'échange de fichiers se porte bien

P2P FILE SWAPPING BACK ON THE INCREASE

[The register 16.01.04]
Not going away after all, then?
http://www.theregister.co.uk/content/6/34936.html


En Angleterre on ne rigole plus avec le piratage !

FAST threatens jail for 'misusing software'

[The register 16.01.04]
The Federation Against Software Theft (FAST)is threating a harsh regime of punishments including jail for UK companies which it catches using unlicensed software. The new zero tolerance approach will see the federation participate in evidence-gathering and police raids on suspects' premises. The directors of any firm found "misusing software" will face prison if FAST gets its way.

The federation said its move is not draconian, only a matter of maximising its power under the Copyright, Designs and Patents Act. Section 109 of this Act allows for a search warrant to be secured from a magistrate's court if a police officer has "reasonable suspicion" that an organisation - either private or public sector - is infringing copyright in the course of its business.
http://www.theregister.co.uk/content/51/34948.html



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

Fabriquez vous même vos rêves...Si ce truc marche, plus personne ne voudra se lever le matin !

SWEET DREAMS ARE MADE OF THIS

[Slashdot 18.01.04]
From Takara, the folks who brought you Bow-Lingual the dog translator, comes the Dream Workshop. Before going to sleep, all you have to do is stare at a photograph of what you want to dream of (Natalie Portman maybe) and record the dream plot. When you fall asleep, this gadget waits for REM and then uses your voice recording, lights, music and aroma to help direct your dream."
http://slashdot.org/articles/04/01/17/1936234.shtml?tid=159&tid=186


Un journaliste qui prétend avoir été là alors qu'il n'y était pas .. c'est banal !!!

LOCAL ANCHOR FEELS OUR PAIN FROM AFAR

[Boston Globe, 1/15/2004]
On one of the coldest mornings of the year, veteran WBZ Radio anchor Gary LaPierre couldn't get over how frigid it was outside. "Would you believe it's 5 below zero right now?" he told listeners yesterday at 6 a.m. "The only thing worse than the actual temperature right now is having the wind chill factored in."

What he didn't mention was that he was actually in northern Florida, where it was a balmy 50 degrees.

It turns out that LaPierre has been co-anchoring the WBZ Morning News remotely from his home in the Sunshine State on and off for the past two years. His home in St. Augustine is equipped with its own studio, where he can conduct interviews, touch a computer screen to broadcast commercials, and scan the Internet for Boston's news. WBZ NewsRadio 1030 - Boston's dominant local radio news outlet - hasn't informed listeners of LaPierre's location and defended its approach yesterday. "He's reporting about Boston and Boston's issues," said Peter Casey, director of news and programming at WBZ Radio. "Where he's reporting from is irrelevant. I'm not wasting my airtime to tell people where Gary is."
http://www.boston.com/news/

vide
vide
CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"
vide
THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.
vide
le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France
vide
decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis seize mois, le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.


Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!