revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

11/02/04

LA DATE DU JOUR

11 FEVRIER 1929

Signature des Accords du Latran. En 1870, le général républicain italien Cardona avait envahi les États pontificaux avec un corps d'armée de 50.000 hommes et contraint le Pape de l'époque, Pie IX, de se réfugier au Vatican. Pendant 50 ans le Pape se considère comme prisonier au Vatican et refuse tout arrangement avec l'Etat italien.

Lors de l'arrivée du fascisme, l'Église parie sur les composantes conservatrices du fascisme et non sur les ouvriers pour retrouver sa domination. Ceci se traduit par la réforme des lois ecclésiastiques mais surtout par les accords du Latran entre Mussolinni et Pie XI - qui voit dans ces accords "la restauration de l'Italie à Dieu, et de Dieu à l'Italie". Les accords comprennent un traité politique qui règle la « question romaine » (Rome capitale italienne et siège de la papauté), une convention financière qui dédommage le Vatican et enfin un concordat qui statue sur la position de l'Église en Italie.

Le concordat fait du catholicisme la religion officielle de l'État italien. Les mariages catholiques et les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil. Les juridictions ecclésiastiques sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire (un prêtre apostat pouvant ainsi se voir refuser un emploi public). L'enseignement religieux catholique devient obligatoire à tous les niveaux scolaires.

11 FEVRIER 1933

Inspirée par la lecture d'un poême épique romantique, l'étudiante japonaise Kiyoko Matsumoto, 19 ans, se précipite dans le cratère d'un volcan sur l'île d'Oshima. La presse relate l'histoire et lance involontairement une mode : dans les mois qui suivront, plus de 300 jeunes filles suivront l'exemple de Kiyoko. Le piercing, c'est quand même moins chtarbi !

11 FEVRIER 1961

A Jérusalem débute le procès d'Adolf Eichmann - ancien chargé des affaires juives à la Direction de la Sécurité du Reich et principal artisan de l'extermination des juifs deEurope. Dans le public, Hannah Arendt aiguise son crayon. Si vous n'avez pas encore lu : ""Eichmann à Jérusalem/rapport sur la banalité du mal" c'est l'occasion.


SPECIAL DEDICACE

"Mais ensemble, ils étaient les rouages d'une machine."
En occident aussi, on connait bien cette machine... toujours à l'oeuvre.

RITHY PANH : UN HOMME FACE AU GÉNOCIDE KHMER

[ADEN | 10.02.04]
"Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21 est ce récit de l'enfer.

Le 30 avril 1975, les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh. A l'époque, le Cambodge compte 7,7 millions d'habitants. Durant les quatre années suivantes, 2 millions d'entre eux mourront dans des camps de travail, de faim, sous la torture, ou exécutés au bord d'une fosse commune. De la plupart de ces victimes, nous ne connaîtrons jamais le visage. Elles ont disparu dans l'oubli de l'histoire. Elles ne sont plus qu'un chiffre qui les résume - 2 millions -, elles qui, au temps du régime khmer rouge, avaient déjà été transformées en numéros. Et le silence achève de les anéantir : c'est l'atroce loi des génocides.

C'est contre ce silence que travaille Rithy Panh. Film après film, il s'attache à dénouer les bâillons du passé. Ce passé qui est aussi le sien : il avait 11 ans quand on l'a envoyé dans un camp. Avec S 21, la machine de mort khmère rouge, il aide à faire ressurgir un nouveau pan de mémoire : celle des 17 000 personnes détenues, torturées et tuées au centre S 21, situé au cœur de Phnom Penh (devenu depuis le musée du Génocide de Tuol Sleng). Pendant trois ans, Rithy Panh et son équipe ont filmé les rares témoins : deux des trois survivants de S 21, Vann Nath et Chung Mey ; les milliers de photos des victimes ; et onze Khmers rouges, gardiens ou tortionnaires. La force du film réside dans cette confrontation : celle de Nath et des bourreaux, des bourreaux et des archives, des bourreaux entre eux. Et devant la terrible vérité qui en jaillit, on s'étonne presque que ces derniers aient accepté de parler. "Mais même pour eux, explique Rithy Panh, il est difficile de vivre avec une telle chose... Ils auraient pu ne pas venir, ou s'arrêter au cours du tournage. Certains bourreaux l'emportent dans la tombe : pour moi, c'est le pire. Leur silence, c'est le risque que tout recommence." (...)

Mais au-delà du choc que ces aveux entraînent, au-delà de l'horreur des faits décrits, il y a le système S 21. Et encore au-delà, il y a tout le mécanisme de mort mis en place par les Khmers rouges, dans sa volonté d'éliminer l'"ennemi" : "On ne naît pas bourreau, dit Rithy Panh. Ces hommes-là n'étaient pas venus par hasard produire cette terreur : on les avait choisis pour faire cela. Ce n'est pas à moi de déterminer le degré de culpabilité de ces hommes. Chaque gardien a la responsabilité de ses actes, dont il devra répondre devant la justice. Mais ensemble, ils étaient les rouages d'une machine." Une machine avec des réunions internes, des cartons entiers de comptes rendus, une méthodologie de la torture soigneusement précisée par des circulaires pour cadrer des gardiens endoctrinés à la sortie de l'enfance : toute une pyramide d'ordres et de consignes qui rend d'autant plus incroyable la prétendue ignorance des dirigeants du régime (voir l'interview de Khieu Samphan dans Le Monde du 24 janvier). "Entendre Samphan dire : ''Je ne savais pas'', comme s'il y avait eu trois morts. Mais il y en a eu 2 millions ! Ou : ''C'était par nationalisme, j'ai avant tout pensé au Cambodge.'' Quel danger, si des jeunes peuvent un instant le croire sincère... Sans un vrai travail de mémoire, de pédagogie et de justice, le Cambodge n'a aucune chance de voir se rétablir un état de droit. Comment résoudre le problème de la violence, aujourd'hui, si des individus responsables de millions de morts ne sont pas jugés ?"
http://aden.lemonde.fr/pub/web/article/0,1-0@2-3456,36-352370,0.html



MOBILISATION CONTRE LA LEN

LE NUMERIQUE, FILS DU VENT

[Libération 11.02.04]
Le projet de loi contre le piratage est d'ores et déjà obsolète.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=177805


LE CONSEIL CONSULTATIF DE L'INTERNET ENTRE EN SCENE

[JDN 11.02.04]
Claudie Haigneré, la ministre de la Recherche et des Nouvelles technologies, va présider mercredi 11 février la première séance du Conseil consultatif de l‚Internet, dont les dix membres ont été nommés par un arrêté du 12 janvier. Le JDN a révélé la composition de cette structure chargée de conseiller le gouvernement sur les questions relatives aux communications électroniques. Elle comprend Isabelle Falque-Pierrotin, déjà présidente du Forum des droits sur l‚internet (c'est le Forum qui assure le secrétariat du Conseil) et nouvelle membre de la Cnil, Guy Aubert (président de l‚Afnic), Hubert Brin (président de l‚Unaf), Jean-Pierre Corniou (président du Cigref), Marie-Anne Frison-Roche (professeur d‚université), Patrick Gaubert (président de la Licra), Jean-Dominique Giuliani (consultant), Philippe Jannet (président du Geste), Philippe Lemoine (coprésident du groupe Galeries Lafayette et membre de la Cnil) et Marie-Christine Levet (présidente de l‚AFA).



ON LINE

MAC DONALD'S PROPOSE LE WIFI GRATUIT DANS SES RESTAURANTS

[Neteconomie 11.02.04]
En partenariat avec Meteor Networks et Intel, La chaîne Mac Donald's annonce le déploiement d'accès Wifi gratuit dans tous ses restaurants
http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/20040210144415



SPECIAL VASELINE


le capitalisme en version originale en Afrique du Sud

SOUTH AFRICAN FARMER 'FED WORKER TO LIONS'

[BBC News 10.02.04]
A South African farmer and three others have been charged with murder, accused of feeding an ex-worker to lions. The four were arrested on Monday after police found a human skull and pieces of a leg in a lion enclosure. Witnesses told police that Nelson Shisane, 38, was assaulted, tied up and driven to a lion breeding project, where he was thrown over the fence. Mr Shisane, who had been sacked last year, had apparently returned to the farm, to collect his belongings. Mark Crossley, 35, and three of his black employees were refused bail at the Phalaborwa magistrates court, some 350km north-east of Johannesburg.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/3475169.stm


pour les experts économiques de Bush, l'outsourcing c'est cool...

BUSH REPORT: SENDING JOBS OVERSEAS HELPS U.S.

[Seattle Times 11.02.04]
The movement of American factory jobs and white-collar work to other countries is part of a positive transformation that will enrich the U.S. economy over time, even if it causes short-term pain and dislocation, the Bush administration said yesterday. The embrace of foreign 'outsourcing,' an accelerating trend that has contributed to U.S. job losses in recent years and has become an issue in the 2004 elections, is contained in the president's annual report to Congress on the U.S. economy... The report, which predicts the nation will reverse a three-year employment slide by creating 2.6 million jobs in 2004, is part of an effort by the administration to highlight signs that the recovery is picking up speed... Last year's Economic Report of the President predicted that 1.7 million jobs would be created in 2003. Instead, the nation lost 53,000 jobs. In Bush's three years in office, 2.2 million jobs have disappeared.
http://seattletimes.nwsource.com/html/nationworld/2001854367_bushecon10.html


DANS LA DOULEUR, TU ACCOUCHERAS

[L'Humanité 11.02.04]
Une jeune femme, détenue à Fleury-Mérogis, a ccouché menottée à son lit. La France n'a toujours pas interdit les traitements inhumains.


MENOTTEE POUR ACCOUCHER : LES REGRETS DE LA CHANCELLERIE

[Le Figaro 11.02.04]
http://www.lefigaro.fr/france/20040211.FIG0066.html


LE SITE E-TABAC.COM DEMANTELE, HUIT PERSONNES ARRETEES

[ZDnet 11.02.04]
Les gérants de ce site qui vendait du tabac en ligne, prétendument depuis l'Ile Maurice, exerçaient en réalité à partir d'une société de Seine-et-Marne. Ils ont été arrêtés par les douanes le 5 février et risquent plusieurs années de prison.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39140988,00.htm


«ALLO, SERVICE PUBLIC»: L'ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE PASSERA D'ABORD PAR LE TÉLÉPHONE

[ZDnet 11.02.04]
Le gouvernement va mettre en place à l‚automne, un numéro national unique - le 3939 - pour permettre aux citoyens d‚obtenir plus rapidement des renseignements administratifs sans se déplacer. C'est un prestataire parisien qui a emporté le marché.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39140985,00.htm



INFORMATIONS GENERALES

En France, l'information télévisée est encore aux ordres du pouvoir

OLIVIER MAZEROLLE A DÉMISSIONNÉ, DAVID PUJADAS SUSPENDU

[Le Monde 11.04.02]
Olivier Mazerolle, directeur général délégué de l'information de France 2, a annoncé sa démission devant la rédaction, a-t-on appris auprès de celle-ci mercredi. David Pujadas et l'équipe du 20 heures ont quant à eux été suspendus pour deux semaines.

Le directeur général délégué de l'information de France 2 a annoncé son départ de la rédaction, a-t-on appris auprès de celle-ci mercredi. Olivier Mazerolle a précisé qu'il avait proposé sa démission au directeur général de France 2, Christopher Baldelli, qui l'a acceptée, a-t-on indiqué de même source. La rédaction de la chaîne a voté mardi une motion de défiance à l'égard de M. Mazerolle à 67,4 % après l'"erreur" du 20 heures du 3 février qui avait annoncé le retrait d'Alain Juppé de la vie politique.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-352618,0.html


La traçabilité c'est pas encore ça, aux USA... les autorités sanitaires sont incapables de localiser les deux-tiers des vaches soupçonnées d'être malades de l'ESB - c'est génant pour les consommateurs

U.S. OFFICIALS FAIL TO FIND TWO-THIRDS OF ANIMALS AT RISK OF MAD COW INFECTION

[Washington Post 11.02.04]
Federal officials ended their investigation into the country's first case of mad cow disease yesterday after failing to locate almost two-thirds of the 80 cattle that had entered the United States from Canada with an infected Holstein. The 52 missing animals include 11 cows believed to be at higher risk because they were born about the same time as the Holstein and may have eaten the same contaminated feed. 'The paper trail has gotten cold; we have not been able to trace those animals,' said W. Ron DeHaven, chief veterinary officer at the Department of Agriculture. 'Some of them very likely have gone to slaughter,' he said. Although DeHaven said the seven-week investigation had been exceptionally successful - 'We never expected to be able to find all of them; it's remarkable we found as many as we did' - the deputy USDA administrator had tried to soothe public fears in December by promising that most of the herd would be found alive. 'Most of them are likely still alive,' he said Dec. 27, according to a USDA transcript. 'Because the records that are kept on dairy cattle are typically very good ... we feel confident that we are going to be able to determine the whereabouts of most, if not all, of these animals within the next several days.' Yesterday, DeHaven said that many of the animals' ear tags had been lost and that the chances of finding the rest of the herd was 'pretty slim at this point.'
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A25919-2004Feb9.html


MACHINES À PÉCHÉS

[01Net 11.02.04]
Les catholiques avaient déjà saint Isidore de Séville pour veiller sur leurs profanes navigations sur le Net. Une bonne chose. Car le web est effectivement aux mains du Malin. Bien d‚autres s‚en alarment.

« Internet et la télévison représentent deux dangers épouvantables pour la sainteté d'Israël », affirment ainsi des rabbins ultra-orthodoxes, dont l'AFP rappelle que, en janvier 2000, ils avaient déjà sommé les pratiquants de ne pas utiliser le réseau. Pas cachère, le web, donc.

Pour remédier à cet inconvénient majeur, le grand rabbin Schmouel Eliahou vient de créer une prière spéciale afin de protéger les religieux qui viendraient à s'égarer dans cette abomination des « attaques de virus

[sic]
et des confrontations à des images ou des textes indécents ».
http://lettres.01net.com/u.asp?a=1512:1290:16



ISRAEL - PALESTINE - LA PAIX MAINTENANT ?


Parcequ'ils sont avant tout anti-arabes... (greg)

POURQUOI DES FRANÇAIS JUIFS TOMBENT-ILS DANS LE CHAUDRON DE L'EXTRÊME-DROITE ?

[Proche Orient Info 11.02.04]
Mais qu'est-ce qui peut conduire des juifs français, car il y en a, et trop - un seul serait déjà trop- à tomber dans le chaudron de l'extrême-droite ? Il faudrait, paraît-il, ne pas en parler. Parce que c'est la honte, des Français juifs qui votent Le Pen, parce que ce serait fournir un argument de poids aux antisémites portant tous les masques possibles. Je crois au contraire que c'est avec ces petits silences que l'on prépare les grandes catastrophes. Ce vote-là traduit d'abord une angoisse et un désespoir absolument justifiés qu'il serait fautif de sous-estimer, encore plus de stigmatiser. Des parents dont les enfants sont les seuls en France, en 2004, à se faire agresser verbalement ou physiquement sur le trajet de l'école ou de la synagogue, pas seulement dans les banlieues, et presque toujours par des Arabes d'origine, peuvent être amenés à se retourner précisément vers le plus anti-arabes des partis, le FN.

Le seul parti, à leurs yeux, qui semble comprendre ce qu'est leur douloureuse vie quotidienne dans des quartiers où les immigrés et leurs descendants sont de fait les maîtres. Le seul parti, croient-ils aussi, qui leur donne l'assurance que la tragédie qu'ils ont vécue pour beaucoup au Maroc, en Tunisie et surtout en Algérie ne se reproduira pas sur le territoire national. Mais ce vote démontre également la défaillance d'un leadership communautaire. Quant la hiérarchie religieuse passe son temps à encourager la rupture avec la République, et quand la hiérarchie laïque ne dit pas assez haut et fort non au fascisme brun tout seul, tous les égarements sont possibles. Or, qui peut s'y tromper ? Le Pen et le FN sont bien sûr racistes et xénophobes jusqu'à la haine. Mais ils sont d'abord antisémites. Pactiser tactiquement un tant soit peu avec eux, c'est stratégiquement collaborer avec le plus dangereux des antisémitismes puisqu'il est même capable, on le voit ces temps-ci, de s'allier avec les islamistes les plus radicaux.
http://www.proche-orient.info/xjournal_pol_analyse.php3?id_article=21317



COMMUNAUTAIRE TA MÊRE !

QUE LE 14 FÉVRIER MARQUE UN TOURNANT DÉCISIF

[Tariq Ramadan - Oumma.com - 11.02.04]
S'il faut aujourd'hui descendre dans la rue et se faire entendre en France, ce n'est pas uniquement pour discuter une loi injuste et discriminatoire, une loi de la peur … Non pas ! L'enjeu est autrement plus important, plus grave, plus déterminant. Il s'agit de dire et d'exprimer quelle idée on se fait de la France de demain, quelle conception l'on a de la laïcité, quels projets on veut voir se réaliser quant aux politiques sociales qui doivent permettre de lutter, dans les faits et au quotidien, contre les discriminations à l'emploi, à l'habitat, à l'éducation, de même que contre toutes formes de racisme, d'exclusion et de marginalisation. C'est de cela dont il est question : quelle France voulons-nous au-delà des calculs électoraux de l'ensemble de la classe politique qui a décidé, à la quasi unanimité, de se taire sur les vraies questions… ensemble, à gauche comme à droite, parce que tous ne semblent pas savoir comme gérer la fameuse « fracture sociale ».

C'est aux citoyennes et aux citoyens, athées, agnostiques, sikhs, bouddhistes, juifs, chrétiens, musulmans, à tous les citoyens sans exception, de se lever et de dire, ensemble, très haut et très fort, qu'il n'y a pas de citoyenneté minoritaire en France, que ces questions concernent tout le monde, de la même façon et que, somme toute, c'est la classe politique elle-même qui est en train d'alimenter le communautarisme qu'elle dit vouloir combattre. Les droits sont les droits et les revendiquer est un droit ! Toutes les hypocrisies du monde n'y changeront rien et l'on peut continuer longtemps à se moquer de soi, d'autrui et du monde en affirmant que cette loi concerne « tous » les signes religieux ; que l'islam n'est pas visé, qu'il n'y a aucun problème avec les Arabes ou les banlieues ; que l'école est « un sanctuaire » dont la vocation respectée est la transmission « égalitaire » du savoir et qu'enfin la France accepte toutes les différences… et de s'en persuader en convoquant la sacro-sainte preuve de cette extraordinaire tolérance en se référant à son histoire, à ses penseurs et à sa tradition ancestrale. On peut continuer sur ce mode et faire mine de ne pas sentir le sol bouger sous ses pieds tant les philosophes des Lumières, Voltaire au premier chef, mais également, plus près de nous, Jaurès, doivent se retourner dans leur tombe, ébranlés par la trahison, deux fois meurtris par l'enfermement d'esprit de celles et de ceux qui ne savent plus les lire… on utilise leurs mots, vidés de leurs idéaux.
http://oumma.com/article.php3?id_article=948



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

L'opération de propagande "Il faut sauver le soldat Bush" bat son plein: après Kay et Rice, voici que le pitre O'Reilly, gros con d'une émission fort populaire chez les conservateurs, se sacrifie pour entonner la chanson du "ce n'est pas la faute de Bush, mais des méchants services secrets". L'important étant d'éviter l'accusation de mensonge à Bush, qui pourrait mener à une enquête embarassante. En anglais : "plausible denial".

UN PRESENTATEUR VA-T-EN GUERRE DE FOX NEWS RETOURNE SA VESTE

[Libération 11.02.04]
C'est un mauvais signe pour George W. Bush. Bill O'Reilly, le présentateur vedette ultraconservateur de la chaîne Fox News, l'un des plus fervents partisans du président et défenseurs de la guerre en Irak, retourne sa veste. Lors de son émission hier, O'Reilly n'a pas hésité à présenter ses excuses et à reconnaître qu'il avait eu tort de soutenir l'attaque contre Bagdad, «au vu des nouvelles informations tendant à démontrer que Saddam Hussein ne possédait pas d'armes de destruction massive». «J'avais tort. Cela ne me fait pas du tout plaisir et je pense que les Américains devraient être très inquiets de tout ce qui se passe», a poursuivi le commentateur, qui s'est dit «beaucoup plus sceptique aujourd'hui sur l'administration Bush». O'Reilly, qui n'avait pas hésité à lancer une campagne de boycott des produits français après l'opposition de Paris à la guerre, a toutefois estimé que Bush n'avait pas menti. Il a réclamé la démission de George Tenet, le directeur de la CIA, en mettant en cause «les services de renseignements».
http://www.liberation.fr/page.php?Article=177833


LES EXCUSES D'UNE VEDETTE

[Le Monde 12.02.04]
Bill O'Reilly, l'un des journalistes vedettes de la chaîne de télévision conservatrice Fox News, qui a activement soutenu l'intervention américaine en Irak, a présenté, mardi 10 février, ses excuses au public. "J'avais tort. Cela ne me fait pas du tout plaisir, et je pense que les Américains devraient être très inquiets de tout ce qui se passe", a dit le journaliste, naguère l'un des plus virulents avocats de la guerre contre l'Irak. Bill O'Reilly s'est dit "aujourd'hui beaucoup plus sceptique au sujet de l'administration Bush", notamment depuis les déclarations de l'ancien inspecteur en chef David Kay, selon lesquelles Saddam Hussein ne possédait plus d'armes de destruction massive. Le présentateur ne pense pas que George Bush ait menti délibérément, mais il a en revanche accablé le directeur de la CIA, George Tenet. "Je crois que chaque Américain devrait être très préoccupé du niveau de nos services de renseignement", a-t-il ajouté.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-352534,0.html


CONSERVATIVE U.S. ANCHOR NOW SKEPTICAL ABOUT BUSH

[San Diego Union-Tribune 11.02.04]
Conservative television news anchor Bill O'Reilly said Tuesday he was now skeptical about the Bush administration and apologized to viewers for supporting prewar claims that Iraq had weapons of mass destruction. The anchor of his own show on Fox News said he was sorry he gave the U.S. government the benefit of the doubt that former Iraqi leader Saddam Hussein's weapons program poised an imminent threat, the main reason cited for going to war. 'I was wrong. I am not pleased about it at all and I think all Americans should be concerned about this,' O'Reilly said in an interview with ABC's Good Morning America. 'What do you want me to do, go over and kiss the camera?' asked O'Reilly, who had promised rival ABC last year he would publicly apologize if weapons were not found. O'Reilly said he was 'much more skeptical about the Bush administration now.'"
http://www.signonsandiego.com/news/nation/20040210-0550-campaign-bush-oreilly.html


On peut vous le dire maintenant qu'on a mis la main sur le pétrole...

M. BUSH ADMET QUE SADDAM HUSSEIN NE POSSÉDAIT PEUT-ÊTRE PAS D'ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE

[LE MONDE | 09.02.04]
Poussé par de mauvais sondages à s'expliquer sur cette question à la télévision, le président américain a fait valoir qu'il s'était appuyé sur "les meilleures informations disponibles" pour agir. L'affaire des armes de destruction massive introuvables en Irak entame gravement la crédibilité de M. Bush. Selon un sondage publié par Time et CNN, 44 % seulement des Américains considèrent leur président comme un dirigeant auquel ils peuvent faire confiance ; 55 % d'entre eux ont "des doutes et des réserves".

Ayant décidé lui-même, selon son entourage, de répondre aux démocrates, plutôt que de le faire par porte-parole interposé, M. Bush a choisi l'interlocuteur le plus pugnace, Tim Russert, connu pour ses questions affûtées et pour l'insistance avec laquelle il les pose. Prié de s'expliquer sur ses affirmations relatives à l'existence d'armes chimiques et biologiques en Irak et aux tentatives de Saddam Hussein pour fabriquer une bombe atomique, le président a plaidé la bonne foi, affirmant s'être appuyé sur "les meilleures informations disponibles". "Je m'attendais à trouver ces armes", a-t-il dit à plusieurs reprises.

Il a évoqué la possibilité que l'ex-dictateur irakien ait décidé de détruire ces armes avant le début de la guerre ou qu'il les ait cachées en Syrie. Il a insisté sur le fait que, selon David Kay, ancien chef de la mission d'inspection américaine et britannique, si le régime de Bagdad ne possédait pas de "stocks" chimiques ou bactériologiques, on ne pouvait exclure qu'il produise de telles armes.

Pour M. Bush, la justification de la guerre ne réside donc plus dans l'actualité de la menace que représentait Saddam Hussein, mais dans sa virtualité. "Quand les menaces sont imminentes, il est trop tard", a affirmé le chef de la Maison Blanche.

Principal candidat aux primaires démocrates, le sénateur John Kerry, qui a voté, en octobre 2002, la résolution autorisant le président à employer la force, s'il le fallait, pour désarmer Bagdad, a relevé que M. Bush avait "changé d'histoire" pour expliquer sa décision de faire la guerre. "Le problème, c'est qu'il apparaît qu'il racontait des histoires aux Américains en 2002", a continué M. Kerry, réclamant, de nouveau, une enquête "légitime et immédiate" sur les conditions dans lesquelles a été prise la décision d'agir militairement en Irak. M. Bush a écarté l'idée de témoigner, lui-même, devant la commission qu'il a décidé de mettre en place, dont il a nommé sept membres sur neuf et qui rendra ses conclusions en mars 2005. La plupart des démocrates demandent une vraie commission d'enquête, qui achève son travail avant les élections.

Le président américain continue à s'appuyer sur son rôle de "commandant en chef" pour l'emporter dans neuf mois. "Je suis un président de guerre", a-t-il affirmé. Selon lui, le sujet le plus important, dans le débat électoral, sera la politique internationale des Etats-Unis.

Sans vouloir en dire davantage, il a laissé entendre qu'Oussama Ben Laden, le chef du réseau terroriste Al-Qaida, responsable des attentats du 11 septembre 2001, pourrait être capturé d'ici à novembre.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-352230,0.html


Bush avait pourtant dit que la guerre était finie...

IRAK : PRÈS DE 100 MORTS EN 24 HEURES

[Le Monde 12.02.04]
Au moins 25 Irakiens tués, ce matin, à Bagdad par l'explosion d'une voiture piégée devant un centre de recrutement de l'armée irakienne. Hier, un attentat-suicide a fait au moins 55 morts devant un commissariat de police à Iskandariya. Pour la coalition, Al-Qaida est "largement impliqué" dans ces violences.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-359230,0.html



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

A CUBA, LES OPPOSANTS TENTENT DE PRÉPARER L'APRÈS-FIDEL CASTRO

[LE MONDE | 10.02.04]
L'après-Castro a commencé. A La Havane, l'opposition relève la tête et reprend l'initiative politique. Deux dirigeants de la dissidence, Elizardo Sanchez et Vladimiro Roca, rendent public un programme en 36 points pour amorcer une transition démocratique. Alors que le régime dépeint les opposants comme des "contre-révolutionnaires" et des "mercenaires" des Etats-Unis, les propositions du mouvement Todos Unidos (Tous unis) sont situés à gauche, dans le large spectre politique représenté à l'intérieur de Cuba comme en exil. L'évolution des mentalités à l'œuvre parmi les partisans du castrisme est corroborée par les propos d'une ancienne vedette de la télévision cubaine, dont l'espoir dans une perestroïka tropicale était partagé par bon nombre de militaires, traditionnellement liés à l'Union soviétique.

L'opposition à Fidel Castro relève la tête, après la répression de mars-avril 2003 qui a envoyé en prison 75 dissidents, condamnés à de lourdes peines. Elizardo Sanchez, président de la Commission cubaine des droits de l'homme et de la réconciliation nationale, et Vladimiro Roca, coordinateur de Todos Unidos (Tous unis), deux mouvements non reconnus par les autorités, devaient rendre public à La Havane, mardi 10 février, un programme en 36 points "pour sortir Cuba de la crise".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-352384,0.html


Aux USA, si vous voulez consulter les informations que le gouvernement détient sur vous (comme la loi vous y autorise), on vous menace de mesures de rétorsion et on vous rend la vie difficile.

ACCESS DENIED

[Sarasota Herald-Tribune 07.02.04]
During a week in January, the Herald-Tribune and 29 other Florida newspapers tested how officials responded to a routine request to inspect records. Reporters and other news media employees posing as citizens visited 234 local agencies in 62 of Florida's 67 counties. Overall, 57% of the agencies audited complied with the public records law. The rest made unlawful demands or simply refused to turn over the records. Public officials lied to, harassed and even threatened volunteers who were using a law designed to give citizens the power to watch over their government... Roger Desjarlais, the Broward County administrator, threatened a volunteer by saying, 'I can make your life very difficult.' After insisting that the volunteer give his name, Desjarlais used the Internet to identify the volunteer, find his cell phone number and call him after work hours... Another volunteer, who is a Herald-Tribune reporter, was almost arrested after he politely declined to sign in at the front desk at the Charlotte County school district."
http://www.heraldtribune.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20040207/NEWS/402070642


LE RACISME ANTI-PAUVRES

[Jean Zin - Le grand soir - 02.01.2004]
En ce début d'année où plusieurs centaines de milliers de chômeurs vont être privés de ressources, il est bon de rappeler que c'était aussi ce qui s'était produit au début de l'année précédente où la modification, en décembre 2002, des règles d'attribution des ASSEDIC (passage de 4 mois à 6 mois minimum de travail salarié pour avoir droit à une indemnité), excluait les plus précaires de tout revenu dès fin janvier 2003 (et sans préavis !) alors même qu'ils (...)
http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=1334


PROFESSION, CHASSEUR D'IMAGES INTERDITES

[Le Figaro 11.02.04]
Fabrice Prigent a mis au point le programme qui repère et bloque les sites licencieux (...) «Dans le seul moteur de recherche Google, le mot «sexe» apparaît 270 millions de fois ! Il fallait trouver une idée pour défricher massivement».
http://www.lefigaro.fr/france/20040211.FIG0228.html


.:: POLICIERS DEBORDES

[Zataz 11.02.04]
Un ancien policier explique que la lutte contre les pédophiles sur internet est complètement inadaptée.
http://www.zataz.com/zatazv7/news.php?id=4913


LE GOUVERNEMENT DRESSE UN CORDON SANITAIRE CONTRE LA PORNOGRAPHIE EN LIGNE

[L'Expansion 11.02.04]
La protection des jeunes contre la prolifération de la pornographie et de la violence sur Internet est au coeur d'un rapport et de plusieurs mesures annoncées mercredi par les ministres de la famille et de l'enseignement scolaire.
http://www.lexpansion.com/art/2318.73506.0.html



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

.:: LOI LIBERTICIDE

[Zataz 11.02.04]
L'Australie rentre dans la danse des lois demandées par les majors du disque, film et world compagnie.
http://www.zataz.com/zatazv7/news.php?id=4908


.:: Copie privée Persona non grata

[Zataz 11.02.04]
Les premiers effets de la directive européenne sur les droits d'auteurs font un malheur.
http://www.zataz.com/zatazv7/news.php?id=4911


Zip ! Zap !

NOKIA ADMITS MULTIPLE BLUETOOTH SECURITY HOLES

[Zone H 11.02.04]
Nokia has admitted that a number of its Bluetooth handsets are vulnerable to bluesnarfing - in which data can be stolen from a phone without the owner's knowledge. Nokia has admitted that some of its Bluetooth-enabled mobile phones are vulnerable t...
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=3999/



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN


Windows est ENCORE buggé

MICROSOFT WARNS OF WIDESPREAD WINDOWS FLAW

[Zone H 11.02.04]
Microsoft has a message for Windows users: Patch your computers quickly. On Tuesday, the software giant released a fix for a networking flaw that affects every computer running Windows NT, Windows 2000, Windows XP or Windows Server 2003.
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4002/


TISCALI PROPOSERA LE CINÉMA EN LIGNE D'ICI L'ÉTÉ

[CBnews 11.02.04]
Le fournisseur d'accès italien, qui a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 11% en 2003 à 190 MEUR, avec un excédent brut d'exploitation positif pour la première fois à 4,8 MEUR, s'apprête à lancer un service de films à la demande d'ici cet été baptisé le "Home Video Club". Pour l'heure, l'acteur serait encore en cours de négociation pour les droits de distribution mais espère réunir un catalogue légèrement supérieur à 1000 titres au lancement.
http://www.toutsurlacom.com/index.php?op=modload&file=article&aid=22107


L'UMTS COMMERCIALISÉ CHEZ SFR DÈS LE MOIS DE MAI

[CBnews 11.02.04]
SFR lancera sa première offre commerciale de services de téléphonie mobile de troisième génération

[UMTS]
- qui permettra de surfer sur un mobile à grande vitesse -, sur le marché français d'abord auprès de "quelques milliers de clients" professionnels et entreprises en mai prochain à Paris, Lyon et Lille. L'offre sera ensuite étendue, un mois plus tard, à Nantes et Toulouse, et "progressivement dans les principales villes de France d'ici fin 2004". La version grand public, "Vodafone live! 3G", sera déployée à partir du mois de juin à Paris, Lyon, Lille, Nantes et Toulouse. De premiers tests doivent être mis en place en février à Paris, Lyon et Lille.

vide
vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort khmer rouge
Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis seize mois, le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!