revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

14/04/04



MOBILISATION CONTRE LA LEN

LA LIGUE ODEBI, EST PROFONDÉMENT CHOQUÉE PAR LE TEXTE ISSU DE LA SECONDE LECTURE AU SÉNAT DU PROJET DE LOI LEN :

[Communiqué de la Ligue Odebi 14-04-2004]
En ce qui concerne l'obligation de surveillance, il est vrai que les intermédiaires techniques ne sont plus tenus d'assurer une surveillance permanente de tous les contenus. Pour autant, cette évolution positive n'est nullement le fruit d'un dialogue constructif avec le gouvernement. Celui-ci s'est simplement rendu compte que cette mesure était interdite par la directive européenne 2000-31. Il ne pouvait donc réagir autrement qu'en l'écartant de son projet de loi.

En revanche, en ce qui concerne l'obligation de juger du caractère illicite d'un contenu et de le censurer sans autre forme de procès, la majorité sénatoriale a maintenu les dispositions scandaleuses que les acteurs du Net français rejettent unanimement.

Par exemple, La Ligue laisse les internautes français juger cet argument avancé par le Sénateur UMP Hérisson lors de la seconde lecture: "Il n'est pas dans l'esprit de la directive de soumettre tous les cas litigieux à la justice. Avant qu'elle se prononce, les délais seraient considérables et il est hors de question de laisser consulter pendant des mois ou des années des sites litigieux."

Plus grave encore, le texte issu du Sénat confirme désormais clairement que le gouvernement français et la majorité parlementaire n'ont rédigé cette loi que pour satisfaire les intérêts économiques du lobby audiovisuel dans le mépris le plus absolu des citoyens français.

La Ligue est en effet révoltée par le IV de l'article 1er, définissant les conditions d'exercice de la liberté d'expression sur Internet : " IV (nouveau). - Ainsi qu'il est dit à l'article 1er de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 précitée, la communication au public par voie électronique est libre. L'exercice de cette liberté ne peut être limité que dans la mesure requise, d'une part, par le respect de la dignité de la personne humaine(...) ainsi que par la nécessité, pour les services audiovisuels, de développer la production audiovisuelle." Par ce texte, le législateur écrit clairement que le développement économique du lobby audiovisuel prime sur la liberté d'expression! (...)
http://www.odebi.org


LEN : dernières retouches avant la version finale

[01net 14.04.04]
La loi pour la confiance dans l'économie numérique est proche de sa version définitive. Les Sénateurs n'ont pas chamboulé l'esprit de la loi, même si certaines retouches risquent de faire du bruit.
http://www.01net.com/article/239021.html


LCEN 2.2: les principaux points critiques relatifs à la liberté de communication

[ZDnet 14.04.04]
Le vote du Sénat sur la loi "économie numérique" laisse encore perplexe de nombreuses associations sur la responsabilité des hébergeurs et le filtrage.. En matière de prescription, le droit commun s'en trouve aussi bouleversé.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39149045,00.htm


INFORMATIQUE ET LIBERTÉS: LA RÉFORME DE LA LOI DE 1978 REPASSE À L'ASSEMBLÉE

[ZDnet 14.04.04]
Le projet de loi sur la protection des données personnelles sera discuté, en seconde lecture à l'Assemblée, le 14 avril. Il vise à «réconcilier les entreprises avec la Cnil», dotée de pouvoirs renforcés et libéralise la création de fichiers administratifs.
http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39149028,00.htm


.:: CENSURE SUR INTERNET

[Zataz 14.04.04]
Comment, aujourd'hui, l'Internet français est censurable par les entreprises privées.
http://www.zataz.com/index.php?action=news&id=5462



INFORMATIONS GENERALES

Faut-il que les anti-pubs fassent peur pour que le lobby du tout-commercial se mobilise avec une telle fureur !

L'ANTI-PUBLICITÉ, OU LA HAINE DE LA GAIETÉ

[Le Monde 10.04.04]
"Les militants anti-pub poursuivent une double guerre : contre les images - réinvestissant les clichés d'une vieille iconoclastie - et contre les corps. La vieille guerre contre le corps amorcée en Occident par Platon, qu'une certaine variante du christianisme n'a pas manqué de mener, et qui réapparaît aujourd'hui chez les partisans du voile islamique, anime le mouvement anti-pub. S'imaginant n'être qu'un mouvement anticapitaliste, il s'avère en fait véhiculer une haine du corps et de sa visibilité, de sa représentation et de son exposition, qui relance les formes les plus morbides de l'ascétisme. Cette haine est une guerre contre la gaieté : celle du corps, celle des villes et des murs du métro ; guerre aussi contre la surface et la superficialité dans lesquelles nos anti-pub oublient de voir l'un des piments de la vie."
(Robert Redeker enseigne la philosophie au lycée Pierre-Paul-Riquet de Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne) et à l'Ecole nationale de l'aviation civile. Il est membre du comité de rédaction de la revue Les Temps modernes.)
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_article/0,1-0@2-3232,36-360674,0.html


PHILOSOPHIE PUBLICITAIRE ?

[Michael Löwy - Le Monde 14 Avril 2004]
Grâce à Robert Redeker, la philosophie a réussi cette tâche qui semblait auparavant impossible : légitimer la publicité. Certes, l'auteur du point de vue publié par Le Monde daté 11-12 avril reconnaît quelques dangers à l'activité publicitaire : la colonisation commerciale de l'imaginaire...
http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-361072,0.html


pov' journalistes du Parisien et du Monde, qui n'ont jamais fumé de pétards au lycée .... ;-)

DE PLUS EN PLUS DE JEUNES FUMENT DES JOINTS

[Le Parisien 14.04.04]
Une enquête rendue publique ce matin l'atteste : le nombre de jeunes, collégiens et lycéens, qui essayent ou fument régulièrement du cannabis, continue d'augmenter. Cette drogue, pas si douce, est en train de s'imposer chez les ados.
http://www.leparisien.com/home/info/faitjour/article.htm?articleid=240972817

LE CANNABIS REJOINT L'ALCOOL AU PALMARÈS DES PRODUITS CONSOMMÉS PAR LES ADOLESCENTS

[Le Monde 14.04.04]
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-361060,0.html


LA CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT EN PERIL

[Libération 14.04.04]
L'examen du projet de loi à l'Assemblée a été reporté pour la troisième fois.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=196263



ISRAEL PALESTINE LA PAIX MAINTENANT ?

L'extrème droite juive traque les sites jihadistes...
Merci pour les liens vers les sites d'Al Qaida :-)

ACTIVISTS CRUSADE AGAINST E-JIHAD

[Inter Press Service 12.04.04 - article payant]
For millions of Muslims, invitation to martyrdom is just a mouse click away.. So-called "jihad sites" are springing up all over the Internet to offer the latest news, images and slogans of Islamic holy war. "There are hundreds of these websites, and new ones appear every day," Egyptian political analyst Hassan Abu Taleb told IPS. "They spread a very negative and incorrect image of Islam."

Most jihad sites operate as Islamic news portals or mouthpieces for terrorist organisations. They purport to expose persecution of Muslims and highlight actions taken by Muslims against those seen as oppressors. The sites often contain "photos and movies for propaganda and training, including 'how to' instructions on everything from bomb making to firing weapons of all types, to hand-to-hand combat," says Brian Marcus of the New York-based Anti-Defamation League (ADL). "They can also post messages and videos claiming responsibility for attacks and/or show the attacks," Marcus told IPS.

One jihad site recently posted an Al-Qaeda strategy paper that calls on Islamic militants worldwide to "turn the lands of the infidels into hell." The document identifies Jews and Christians as primary targets, describing itself as "diplomacy written in blood, decorated with body parts and perfumed with gunpowder."

The Palestinian terror group Islamic Jihad has its own website at <http://www.qudsway.net>. The site operates primarily as a news portal, but also features profiles and interviews with suicide bombers. "God will see you as a knight of martyrdom," reads the Arabic caption for a photograph of a suicide bomber. This site has moved from server to server over the past year. Each time the site appears, activists petition to shut it down.

Free speech advocates argue that the Internet should be free of any form of censorship. Marcus stresses that the ADL makes no effort to censor jihad sites. Instead, it monitors content and shares relevant information with law officials and Internet service providers (ISPs). "Most ISPs have well-drawn rules of use, and if a site breaks those rules by posting something that is prohibited, then a company has every right to remove the site/content," said Marcus. "When these groups are forced to continually find new places to host their sites they are forced to expend time and effort in this quest."

At the forefront of the crusade against jihad sites is Internet Haganah. Founder Aaron Weisburd claims to have facilitated the closure of over 420 jihad sites using a name-and-shame strategy "to make the Internet an unfriendly environment for jihadists." Haganah tracks websites that are linked to Islamic terrorist groups and their leaders, provide instructions to would-be terrorists, or promote the culture of violent jihad. The NGO identifies the site's host, administrators and participants. It then informs the site's ISP about the nature of the website.

Most ISPs quickly remove the site when they learn it belongs to a terrorist organisation or has content that violates their terms of service, Weisburd says. "Unlike porn, jihad sites are not big revenue generators." But not all ISPs are responsive. Weisburd recalled the reluctance of Swedish ISP Telia to remove <http://www.palestine-info.com>, the mouthpiece of Palestinian terrorist group Hamas. "Attempts to get Telia to respond led nowhere," said Weisburd. "At that point we simply let the information we had posted about the sites in Sweden 'ripen' until people in Sweden decided on their own to make an issue of it."

When the local press learned of Telia's terrorist clientele, it began a public awareness campaign that embarrassed the ISP into removing the site. "Information is, in this sense, viral," he said. "You put it out there and it has this way of spreading in interesting ways."

Haganah's dogged persistence has made it the bane of Islamist websites, discussion forums and chat rooms. In forums on Islamist sites, posters urge Muslim hackers to attack the Haganah web site. "Anything that can be done to attack a site has been done to attack us," said Weisburd. "Not that it's done much good. At this point, efforts to organise e-jihad against us simply become another avenue for gathering information on the jihadists themselves."

Weisburd is currently pursuing <http://www.al-fateh.net> a website that seeks to educate Arab children on the history and merits of self-sacrifice. Run by Hamas, the site uses cartoons and bedtime stories to stress the glory of death while fighting in the Intifada. "The children of stones are the heroes of today and tomorrow," reads one caption. The site moves often as ISPs learn the meaning of its Arabic content and drop it from their servers. It recently joined the growing number of jihad sites that have taken refuge on servers in Russia, where ISP administrators are less likely to drop a paying client.

The official Al-Qaeda site, <http://www.alneda.com>, made similar moves until a U.S. vigilante hacker hijacked its domain name. Anyone accessing the site is now greeted by the message "Hacked, tracked and NOW owned by the U.S.A." Al-Qaeda's training videos are still available at <http://www.maktab-al-jihad.com>. The slick looking site is linked to Sheikh Abu Hamza Al-Masri of the Finsbury Park mosque in London, who U.S. officials accuse of recruiting for Al-Qaeda. The radical cleric's fiery sermons feature prominently on the site.

Activists are also targeting another Abu Hamza site, Supporters of Shareeah (SOS). "We are constantly under attack from irrational organisations like Haganah," SOS spokesman Ahmed Al-Muraabit said in a statement to IPS. "We have faced site closure many times (and) even our right to use a mailing list has come at a big price." SOS recently closed its discussion forums due to constant harassment by "Zionists who attempted to tarnish our image by making us seem as bloodthirsty people who want to go on a rampage attacking the innocent inhabitants of UK and other European countries which don't have much to do with the war against Islam."

Activists say the forums were used to promote hatred and coordinate plans to topple governments with the aim of installing an Islamic theocracy. "It seems that one has the right (to freedom of speech) only if he is pro- democracy and pro-manmade law systems," said Al-Muraabit. "As for those who seek reform by totally changing the governing system on earth, they are labelled as terrorists and evil people."
http://www.ipsnews.net/interna.asp?idnews=23266


Pourquoi c'est Washington qui décide à la place des Palestiniens ?

SHARON QUEMANDE L'APPUI DE WASHINGTON SUR LA SEPARATION

[Le Figaro 14.04.04]
Ariel Sharon a clairement mis les points sur les «i» en proclamant qu'il s'il renonçait à la bande de Gaza, il comptait bien en revanche conserver le contrôle de six groupes de colonies en Cisjordanie regroupant la grande majorité des 230 000 colons israéliens. Autrement dit, les Palestiniens risquent de voir se matérialiser une de leurs hantises : la division officielle de leurs territoires avec comme conséquence l'impossibilité de circuler entre la bande de Gaza et la Cisjordanie.
http://www.lefigaro.fr/international/20040414.FIG0056.html


LE CERCLE BERNARD LAZARE VIENT D'OUVRIR SON SITE WEB

[Cercle Bernard Lazare]
Fondée en 1954, le Cercle Bernard Lazare apparaît dès le début comme lieu de rencontres des militants de la gauche juive qui entendaient rester fidèles et solidaires aux ideaux des créateurs de l'Etat d'Israël. Dès le débuts, c'est autour du Mouvement des Kibboutzim que se sont concrétisés nos liens avec Israël. C'est actuellement avec le Meretz (Parti Socialite israélien), que nous avons des échanges constant qui nous relient aux groupement similaires des différentes communautés juives dans le monde. Nous renforçons ainsi tous les mouvement qui militent pour une paix juste au Proche-Orient, tel La Paix Maintenant.
http://www.cbl.fr.st/

Présentation Du Cercle Bernard Lazare
http://mapage.noos.fr/bernardlazare/presentation.htm



PROPAGANDA STAFFEL

Les médias déforment les propos des personnes interviewées quand celles-ci ne parlent pas anglais... ou japonais.
On voit les panneaux des manifs mais on ne nous les traduit pas
On voit les lèvres bouger mais on n'entend pas ce qu'ils disent...

MANIPULATED AS LOST IN TRANSLATION

[Japanese Metamemos 14.04.04]
How can you trust TV news media's accuracy if it is from the source with foreign languages? Or, how do you know your countries news media is providing news in other languages as same as you watch or read? Especially for live TV news reports, interpretation voice over often fails. There's something always lost in translation and usually there are two types of reason: 1. Live interpreters' skill insufficient in the available time period. 2. Scripts provided for them had modifications by some reason. But when the topics are critical, suspicion for the reason 2. often rise.
http://metamemos.typepad.com/e/2004/04/manipulated_as_.html


Critiquer l'action US en Irak, c'est faire le jeu d'Al-Qaida.

THE PLANNERS OF THE WAR IN IRAQ HAVE JUST ONE ANSWER TO THEIR CRITICS: 'SHUT UP'

[Robert Fisk in Baghdad - 10 April 2004]
Thanks to the subservience of many members of the press, the US administration has had an easy time. JUST SHUT UP. That's the new foreign policy line of our masters. When Senator Edward Kennedy dubbed Iraq "George Bush's Vietnam", US Secretary of State Colin Powell told him to be "a little more restrained and careful" in his comments. I recall that when the US commenced its bombing of Afghanistan, the White House spokesman claimed that some journalists were "asking questions that the American people wouldn't want asked". Back in the early 1980s, when I reported on the Iranian soldiers on a troop train to Tehran who were coughing Saddam's mustard gas out of their lungs in blood and mucus, a Foreign Office official told my then editor on The Times that my dispatch was "not helpful". In other words, stop criticising our ally, Saddam.

So maybe the policy has been around for quite a while. When the occupation authorities deliberately concealed the attacks against US troops after the start of the Iraq occupation last year, journalists who investigated this violence were told that they weren't covering the big picture, that only small areas of Iraq were restive. And there was a lot of clucking of tongues when a few of us decided to take a close look at US proconsul Paul Bremer's press laws last year. A whole team of "Coalition Provisional Authority" lawyers was set up to see how they could legalise the closure and censorship of Iraqi newspapers that "incited violence". And whenever we raised questions about it, the CPA spokesman--and its current attendant lord, Dan Senor, used the same phrase
http://www.informationclearinghouse.info/article6027.htm


Les Russes regrettent la belle époque du "Ministère de l'Information"
à Washington, Londres, Madrid et Paris on est d'accord avec eux...

LE RÔLE DES MÉDIAS DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME

[Agence d'Information "Novosti" 2004-04-05]
L'information est une arme et cette arme ne doit jamais se retrouver entre les mains des terroristes", a déclaré lors d'une conférence de presse lundi à RIA-Novosti le directeur du Club des journaux régionaux de Russie Viktor Gouchtchine. Il est membre du Comité d'organisation du Forum médiatique antiterroriste "Les médias et l'élaboration de la politique informationnelle contre le terrorisme" qui se tiendra à Moscou les 26-27 avril. Ses organisateurs espèrent que cette manifestation permettra de définir plus nettement le rôle des médias dans la lutte contre la menace terroriste.

Vladimir Gouchtchine a exposé le fond du problème ainsi : les terroristes mènent une guerre psychologique et des journalistes, qu'on le veuille ou non, les aident. Comment un journaliste pourrait-il remplir son devoir professionnel : annoncer au public des faits, et ne pas faire sur ce que les terroristes comptent justement ? Comment passer une limite entre l'acceptable et ce qui ne l'est pas ?

Dans le cadre d'un seul pays, ont souligné les organisateurs de la rencontre, il est impossible de régler ce problème. Car les médias étrangers sont libres sur le champ informationnel russe et les médias russes opèrent librement à l'étranger. Il s'agit d'un problème global et il faut trouver une solution commune.
http://fr.rian.ru/rian/index.cfm


LA FUREUR DÉCLENCHE LA SOLIDARITÉ EN IRAK

[Noami Klein Los Angeles Times 09.04.04 - traduit par Pax Humana]
Bagdad - Le 9 avril 2003, la ville tombe devant les forces US. Un an plus tard, elle se soulève contre elles. Le Secrétaire à la Défense, Donald H. Rumsfeld, prétend que la résistance est juste le fait de quelques voyous, bandes de voleurs et terroristes. Il est dangereux et naïf de penser cela. L'occupation est maintenant combattue ouvertement, par des gens normaux, défendant leurs lieux de vie - c'est une "Intifada" irakienne.

"Ils ont volé notre terrain de jeu" m'a dit cette semaine un garçon de huit ans en montrant six chars d'assaut occupant un terrain de football près d'un parcours aventure rouillé. Le terrain est une oasis de verdure au milieu d'un marécage d'eaux usées, non traitées et de détritus abandonnés dans ce quartier de Bagdad. Sadr City n'a pas vu grand chose des milliards de dollars affectés à la "reconstruction" de l'Irak, et c'est en partie pour cela que Muqtader Sadr et son armée, Al Mahdi, sont si populaires ici. Avant que le chef de l'occupation US, Paul Bremer, ne provoque maladroitement un conflit armé avec Sadr en interdisant son journal, et arrêtant et tuant ses adjoints, l'armée Al Mahdi ne combattait pas les forces de la coalition ; elle faisait le boulot à sa place.

Après tout, en un an de contrôle sur Bagdad, l'autorité provisoire de la coalition n'a pas réussi à faire fonctionner les feux tricolores, ou ramener la sécurité la plus élémentaire pour la population civile. En conséquence, la soi-disant "milice illégale" de Sadr, s'est vue engagée dans des activités subversives telles que régler la circulation automobile ou garder des usines. Sadr a simplement rempli le vide sécuritaire créé par Paul Bremer.

(Naomi Klein est l'auteure de : « No Logo, La tyrannie des marques » et plus récemment : « Journal d'une combattante : Nouvelles du front de la mondialisation » Copyright 2004 Los Angeles Times)
(Traduction bénévole du rezo des Humains Associés)
http://paxhumana.info/article.php3?id_article=421


LE REVE EROTIQUE D'OUSSAMA : ÉGARER LES COEURS ET LES ESPRITS EN IRAK ET AU-DELÀ

[Lawrence Pintak - Common Dreams 09.04.04 traduit par Pax Humana]
Le Pentagone déclare fermement qu'il gagne la bataille en Irak sur le plan militaire. Bien que ce soit discutable, il est en revanche certain qu'il est en train de perdre la bataille de la communication - en Irak et dans le monde musulman. "Les combats terribles de Fallouja rappellent le Vietnam" annonçait Al Jazeera cette semaine en montrant des images de résistants euphoriques, entourés par des volutes de fumée noire "Non à l'occupation" proclamait l'égyptien Al-Ahram, commentant une photo de manifestants chiites "Il pleut du sang sur la nation irakienne" pouvait-on lire à la une du Téhéran Times.

"On dirait que les massacres de l'occupation sont l'extension de ceux du régime précédent" écrivait l'éditorialiste Abdulwahab Badrakhan dans Al-Hayat, le quotidien le plus lu du monde arabe.

Et comme si un nom dégoulinant du sang de l'Histoire n'était pas suffisant, le Pentagone ajoute au symbolisme croisé en utilisant l'épée du XXIème siècle pour frapper les occupants d'une mosquée : en envoyant une bombe de 500 livres guidée au laser dans l'enceinte d'un lieu de culte musulman sunnite, tuant 40 personnes. Au même moment, un colonel des Marines commentait le siège de Fallouja, qui aurait fait près de 300 morts et environ 400 blessés côté irakien "la mission se déroule de manière très satisfaisante". Cela rappelait étrangement l'immortelle explication vietnamienne "nous devions détruire le village afin de le sauver".

(...) L'Irak est devenu le rêve jouissif d'Oussama Ben Laden. Son but était d'unir le monde musulman contre les U.S.A. L'antagonisme historique entre Chiites et Sunnites étant - au moins temporairement - mis de côté pour affronter l'ennemi commun en Irak, et la montée de la colère grondant chez les Musulmans depuis l'Afrique de l'Ouest jusqu'à l'Asie du sud-est, Ben Laden doit être heureux et émerveillé en regardant cela.

L'Amérique est fière de son sens de la communication. Cependant, une administration qui a reporté l'annonce de l'invasion de l'Irak jusqu'à l'automne 2002, parce que, selon le Chef du Personnel de la Maison Blanche Andrew Card "d'un point de vue marketing, on ne lance pas de nouveaux produits en août", semble ignorer complètement comment sont perçus ses paroles et ses gestes au Moyen-Orient et au delà.

"Envahissez l'Irak" ordonne une affiche satirique représentant Ben Laden, pastiche du célèbre poster de l'Oncle Sam recruteur, qui circulait sur les sites Web anti-guerre après le 11 septembre. Nous l'avons fait. L'historienne Barbara Tuchman parle de "marche de la folie" qu'elle définit comme "la conduite d'une politique contraire à notre propre intérêt".

Pendant ce temps, les échos de la première rencontre fatale entre l'Amérique et la puissance d'une population chiite radicalisée, continuent de résonner.. Les bandes vidéo d'otages civils, les yeux bandés, en Irak rappellent les images noir et blanc soufflées des premiers captifs américains, ramassées dans les rues de Beyrouth il y a tout juste 20 ans. Certains furent retenus jusqu'à 7 ans - bien après le retrait des troupes US.

Tandis que les Marines se retranchaient derrière les barbelés et les sacs de sable, puis abandonnaient complètement le pays, ceux d'entres nous qui essayaient de couvrir la débandade de la politique américaine au Liban se transformèrent inexorablement en cibles, et pour quelques malchanceux, en otages. Finalement, les reporters américains, comme les Marines, les diplomates et leurs alliés européens suivirent les traces des Croisés, dont les forteresses en ruine sont encore présentes dans ce pays ravagé par la guerre, obligés de laisser le Liban aux Libanais.
(Traduction bénévole du rezo des Humains Associés)
http://paxhumana.info/article.php3?id_article=423


LE CONFLIT ENTRE MUQTADA AL-SADR ET LES USA EST UNE GUERRE ENTRE TERRORISTES

[Solidarité Irak 12.04.04]
http://pauvros1.free.fr/article.php3?id_article=106


NI USA, NI AL‚SADR

[Solidarité Irak 12.04.04]
Un appel du Parti Communiste des Travailleurs (irak) Non aux USA, non à l'Islam politique ! Oui à la liberté et à la sécurité !
http://pauvros1.free.fr/article.php3?id_article=104


DESARMANT

[Libération 14.04.04]
Hans Blix, 75 ans, ex-chef des inspecteurs de l'ONU en Irak. Sans avoir l'air d'y toucher, le diplomate suédois réaffirme que les armes de destruction massive tenaient du fantasme.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=196222



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

Pour les colons US, attirés par les gros salaires l'Irak n'est plus si tentant maintenant qu'on s'y fait tirer dessus

U.S. WORKERS, LURED BY MONEY AND IDEALISM, FACE IRAQI REALITY

[New York Times April 13, 2004]
Among the tens of thousands of Americans working in Iraq, few could have imagined how dangerous their jobs would become.
http://www.nytimes.com/2004/04/14/national/14CIVI.html?th


Une mise en garde du FMI aux États-Unis

LA GUERRE, SEULE ALTERNATIVE À LA CRISE ÉCONOMIQUE

[Voltaire 01.04]
Les déclarations d'autosatisfaction de l'administration Bush annonçant une croissance économique record sont démenties par les faits. En réalité, le chômage progresse, la production intérieure s'effondre et l'économie se tourne toute entière vers la guerre. La dette extérieure atteint un niveau critique, sans précédent pour un pays industrialisé et, selon le Fonds monétaire international, menace l'économie mondiale. La spécialisation des industries d'armement rend impossible un retour à une économie de paix. Les États-Unis sont entrés dans un cycle infernal où leur survie économique dépend de la poursuite de la guerre.
http://www.reseauvoltaire.net/article11844.html


Cobayes humains

LE PENTAGONE EXPÉRIMENTE DES ARMES NON-LÉTALES À GUANTANAMO ET EN IRAK

[Voltaire 09.01.04]
Les reponsables politiques états-uniens, parlementaires et cabinet civil du département de la Défense, espèrent beaucoup de l'invention de nouvelles armes non-létales. Elles devraient permettre aux armées engagées dans des missions de maintien de la paix ou d'occupation de disposer d'un arsenal plus élaboré que les simples gaz lacrymogènes, canons à eau et autres balles en caoutchouc. Les laboratoires du Pentagone mettent donc au point des armes futuristes : canons à son, micro-ondes et lasers. Depuis le 11 septembre, des applications particulièrent sont étudiées, notamment pour neutraliser des pirates de l'air sans blesser leurs otages. Des expérimentations sont en cours sur des prisonniers à Guantanamo et pour la gestion des foules en Irak.
http://www.reseauvoltaire.net/article11844.html


Voter pour Kerry c'est voter pour la Guerre...

"A VOTE FOR KERRY IS A VOTE FOR WAR"

[World Socialist News 14.04.04]
Socialist Equality Party US presidential candidate: "
http://www.wsws.org/articles/2004/apr2004/kerr-a14.shtml


Ashcroft était trop occupé à traquer les pornographes...

COMMISSION ON 9/11 CRITICIZES ASHCROFT

[Reuters April 13, 2004]
The Justice Department under Attorney General John Ashcroft failed in 2001 to treat counterterrorism as a top priority, the commission investigating the Sept. 11 attacks said in a report issued on Tuesday.
http://reuters.us.ed10.net/t/YBVYT/5V4IW/LE/8A4MN

F.B.I. IS ASSAILED FOR ITS HANDLING OF TERROR RISKS

[New York Times April 13, 2004]
New reports on the F.B.I.'s performance were released as the Sept. 11 commission conducted sometimes harsh questioning of Attorney General John Ashcroft and others.
http://www.nytimes.com/2004/04/14/politics/14PANE.html?th



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Transmis à Chirac et Seguin, grands copains du dictateur Ben Ali

TUNISIE HUIT INTERNAUTES CONDAMNÉS SANS PREUVE

[RSF 11.04.04]
Accusés de terrorisme, des jeunes de Zarzis (sud du pays) ont écopé de peines allant jusqu'à 26 ans de prison, au terme d'une parodie de procès. Huit internautes ont été condamnés, le 6 avril 2004, à des peines allant jusqu'à 26 ans de prison. Ils sont accusés d'avoir fomenté des attentats terroristes, mais aucune preuve n'a été fournie par l'accusation pour supporter cette thèse. L'acte d'accusation se base uniquement sur des documents téléchargés sur Internet.
http://www.internet.rsf.org


L'offre de Google est tentante, mais est ce que ce n'est pas se mettre entièrement entre les mains des robots fureteurs qui liront vos mails pour vous profiler et vous vendre de la pub ?

IS GOOGLE THE FUTURE OF E-MAIL?

[Declan McCullagh April 12, 2004]
Google is hoping to convince us to use its forthcoming Gmail service for our lifetime e-mail needs. Once signed up to the Gmail system, every user gets a gigabyte of free Web-based e-mail storage. That's about 100 times the number of bits Microsoft's Hotmail accounts can hold. It's a generous offer. But should we take Google up on it?

Right now, people who use Web-based e-mail can't squeeze that much in the cramped 4 megabytes or so that Google's competitors offer their nonpaying subscribers. What that means is that the impact of a security breach or privacy incident is sharply limited; your entire online life wouldn't be on public display in the case of one. With Gmail, on the other hand, you might have 20 years' worth of correspondence protected only by the thin shield of a password.
http://news.com.com/2010-1032-5187543.html?tag=nefd.acpro


GOOGLE REPORTEDLY MAY CHANGE E-MAIL SERVICE

[Reuters April 14, 2004]
Internet search company Google Inc. is considering changes to its Gmail e-mail service amid criticism over privacy concerns, the company's president said, the Wall Street Journal said in its online edition.
http://reuters.us.ed10.net/t/ORLK6/R3BX2/FW/LQFJ0


CALIFORNIA LEGISLATOR MOVES TO BLOCK GOOGLE GMAIL

[News.com April 12, 2004]
A California state senator said Monday she was drafting legislation to block Google's free e-mail service "Gmail" because it would place advertising in personal messages after searching them for key words. "We think it's an absolute invasion of privacy. It's like having a massive billboard in the middle of your home," said Sen. Liz Figueroa, a Democrat from Fremont, Calif. "We are asking them to rethink the whole product," she said. (...)

Figueroa, who was the author of California's do-not-call law that allows citizens to block telemarketing calls, said she was pursuing the legislation because she had not yet received a response to a letter sent Thursday to Google co-founders Sergey Brin and Larry Page, in which she laid out her concerns.
http://news.com.com/2100-1032_3-5190219.html


GOOGLE SOUS SURVEILLANCE NÉGATIVE

[L'expansion 14.04.04]
Un sénatrice californienne se prépare à déposer une loi pour bloquer le service de messagerie gratuit Gmail de Google, très controversé. Et ce alors que le système de classement des résultats du moteur de recherche essuie lui aussi la critique.
http://www.lexpansion.com/art/2399.74949.0.html


Aux US, les voitures de location sont équipées de mouchards qui traquent vos déplacements et enregistrent votre conduite...

WHEN YOU RENT A CAR, DOES THE COMPANY SECRETLY TRACK YOU?

[Travel Insider 04.04.04]
Some vehicles are 'bugged' without the driver's knowledge. A California bill would require notification. If you care about your privacy or your pocketbook, ask whether your rental car has electronic tracking equipment and what it's used for. The answers may surprise you — if you can get them. Since I last wrote about this issue in 2002, more rental cars have been fitted with such systems, which can instantly relay information on your car's speed, route and position to the rental company. This is done by wireless devices and Global Positioning System (GPS) receivers that pinpoint location. Rental companies say they use the devices mainly to track stolen vehicles.
http://www.latimes.com/travel/la-tr-insider4apr04,1,1917817.column


Enregistrer une conversation dans un "tchat" est illégal à moins que l'autre participant ait donné son accord.

CHAT, COPY, PASTE, PRISON

[Security Focus 09.04.04]
You are engaged in a chat session with some friends and colleagues, when one of them makes a witty remark or imparts a pithy bit of information. You hit CTRL-A and select the conversation, then copy it to a document that you save. Under a little-noticed decision in a New Hampshire Superior Court in late February, these actions may just land you in jail.
http://www.securityfocus.com/printable/columnists/233



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

CYBER TERRORISM : THE NEW KIND OF TERRORISM

[Zone-H 14.04.04]
Computers and the internet are becoming an essential part of our daily life.. They are being used by individuals and societies to make their life easier. They use them for storing information, processing data, sending and receiving...
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4169/


Laissez vous hacker par des "gentils" pour voir si vous êtes parés contre les "méchants"..

RETAIL SITES URGED TO TAKE CARD FIRMS' HACKING TEST

[Zone-H 14.04.04]
Credit card firms are pressing small businesses to have their websites tested by ethical hackers in a drive to reduce credit card theft and boost public confidence in buying online. Mastercard and Visa are working with high street banks to boost t...
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4172/


Pas de bol (pour les fabricants d'antivirus)! Il n'y a toujours pas de virus/troyen sur OS X
Donc acheter un antivirus pour Mac OS est une totale perte de fric

OS X TROJAN HORSE IS A NAG

[Zone-H 14.04.04]
Security experts on Friday slammed security firm Intego for exaggerating the threat of what the company identified as the first Trojan for Mac OS X. On Thursday, Intego issued a press release saying it had found OS X's first Trojan Horse, a piece ...
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4173/


Encore trois nouvelles failles chez Billou... rien de neuf !

MICROSOFT WARNS OF 3 "CRITICAL" FLAWS

[Zone-H 14.04.04]
Microsoft has warned that three "critical"-rated flaws in the Windows operating system and other programs could allow hackers to sneak into personal computers and snoop on sensitive data.
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4174/


Neuf mois plus tard, Microsoft trouve le temps de patcher une faille

MICROSOFT PATCHES CRITICAL VULNERABILITIES.

[Zone-H 14.04.04]
After 200 days, Microsoft has released four patches to fix multiple vulnerabilities affecting its products. The critical discoveries include dangerous flaws in Remote Procedure Call (RPC): RPC Runtime Library Vulnerability (CAN-2003-0813), RPCSS Serv...
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4175/



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

YAHOO! LANCE UN SITE D'ENCHERES EN LIGNE .... EN CHINE

[CBnews 14.04.04]
Suite à la mise en place d'un partenariat avec Sina.com, Yahoo! s'apprête à lancer conjointement le portail Internet chinois un site d'enchères en ligne en Chine d'ici la mi-2004, à en croire Reuters. Aucune précision financière quant à l'envergure du projet n'a été communiquée. L'entreprise risque tout de même d'être difficile, une grande proportion des consommateurs chinois ne disposant pas de carte de crédit.

vide
vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis seize mois, le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!