revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]
vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

06/05/04



SPECIAL DEDICACE

Malgré les nombreuses preuves de la dégradation du climat, l'opinion publique continue de ne rien faire.
Comment expliquer cette apathie? (et ça ne vaut pas que le climat)

LA TENTATION DE NIER ET IGNORER, PLUTÔT QUE D'AGIR

[The Ecologist - traduit Pax Humana - 28.04.04]
Loin d'être poussés à accepter la réalité, les gens doivent au contraire en être arrachés", affirme Stanley Cohen dans son remarquable ouvrage States of Denial, Knowing About Atrocities and Suffering - [La négation consciente face aux atrocités et à la souffrance]. Selon lui, la capacité de laisser faire et le refus de prise de conscience sont profondément implantés dans une société saturée d'informations.

Son analyse s'adapte idéalement à la réaction actuelle au réchauffement climatique. La "conscience" du problème est ancrée à tous les niveaux de la société : dans l'opinion publique (selon les sondages, 68 % des Américains y voient un problème grave) ; dans la communauté scientifique (comme le prouvent les lettres ouvertes régulièrement émises par les institutions scientifiques) ; dans les entreprises (avec des déclarations musclées de la part des PDG des compagnies pétrolières) ; chez de nombreux chefs d'Etat (discours aussi pieux que réguliers sur l'imminence du désastre).

Mais à un autre niveau, nous refusons ostensiblement d'admettre les implications de ce que nous savons. Au moment où Bill Clinton appelait à prendre des mesures urgentes, ses négociateurs s'activaient à torpiller un accord qui n'était que le pâle reflet de ses propres avertissements. Les journaux publient constamment de sinistres mises en garde quant à l'évolution du climat, tout en proposant quelques pages plus loin des articles invitant avec enthousiasme le lecteur à partir en week-end à Rio. Les gens, dont mes amis et ma famille, peuvent exprimer leur inquiétude avec gravité, puis aussitôt les oublier, acheter une nouvelle voiture, mettre la climatisation ou prendre l'avion pour partir en vacances.

En s'appuyant sur les travaux de Cohen, il est possible de déterminer l'existence de certains processus psychologiques transposés au changement climatique. Tout d'abord, il faut s'attendre à un rejet général quand le problème est d'une telle portée et d'une telle nature que la société ne dispose d'aucun mécanisme culturel pour l'accepter. Primo Levi, s'efforçant d'expliquer le fait que de nombreux juifs d'Europe aient pu refuser d'admettre la menace de l'extermination, citait un vieil adage allemand : "Les choses dont l'existence paraît moralement impossible ne peuvent exister."

Dans le cas du changement climatique, nous sommes intellectuellement capables d'en admettre l'évidence, tout en éprouvant les pires difficultés à accepter notre responsabilité pour un crime d'une telle proportion. De fait, la preuve la plus manifeste de notre volonté de déni réside dans notre incapacité à reconnaître que ce drame a une dimension morale, avec des coupables et des victimes identifiables. Les termes mêmes de "changement climatique", "réchauffement planétaire", "impacts humains" et "adaptation" constituent une forme de négation. Ces euphémismes sous-entendent que le changement climatique a pour origine des forces naturelles irréversibles plutôt qu'une relation directe de cause à effet ayant des implications morales pour le coupable. Ensuite, nous nous efforçons de diluer notre responsabilité. Cohen décrit en détail "l'effet de spectateur passif", qui fait qu'un crime violent peut être commis au beau milieu d'une foule sans que personne n'intervienne. Les gens attendent que quelqu'un d'autre agisse et subsument leur responsabilité dans celle du groupe. Plus les acteurs sont nombreux, moins il y aura de chance pour qu'un individu se sente capable d'agir unilatéralement. Dans le cas du changement climatique, nous sommes à la fois spectateurs et acteurs, et ce conflit interne ne peut que renforcer notre désir de négation.

Nous assistons donc à la négation de la conscience ("Je ne savais pas"), la négation de l'action ("Je n'ai rien fait"), celle de la capacité personnelle à intervenir ("Je ne pouvais rien faire", "personne ne faisait rien") et au rejet de la faute sur les autres ("c'étaient ceux qui avaient des grosses voitures, les Américains, les entreprises"). Pour les militants du monde entier, il est crucial de comprendre ces mécanismes afin de préparer une stratégie de campagne.

Bref, il ne suffit pas d'informer pour contrer ces réflexes. C'est là une réalité que l'on ne soulignera jamais assez. Les mouvements écologistes agissent comme autant de fossiles vivants surgis du siècle des Lumières, avec leur foi dans la force du savoir : "Si seulement les gens savaient, ils agiraient." Voilà pourquoi ils consacrent la majeure partie de leurs ressources à la production de rapports ou à la publication d'articles et d'éditoriaux dans les médias. Mais cette stratégie ne fonctionne pas. Les sondages révèlent un haut niveau de conscience, mais pratiquement aucun signe d'un changement de comportement. Au contraire, les indices de réactions négatives ne manquent pas, comme les appels à la baisse du prix des carburants et à davantage d'énergie.

Cette absence de réaction publique s'intègre au cercle vicieux de l'autojustification du spectateur passif. "Si c'était vraiment aussi grave, sûr que quelqu'un ferait quelque chose", se disent les gens . Quiconque se sent concerné peut échapper au cercle vicieux de la négation pour rejoindre la poignée de gens qui ont d'ores et déjà choisi de ne plus être des spectateurs passifs. Le siècle dernier a été marqué par les mensonges et la négation de masse. Un exemple que le XXIe siècle n'est pas obligé de suivre. George Marshall - THE ECOLOGIST (extraits) Londres

("States of Denial: Knowing About Atrocities and Suffering"
de Stanley Cohen Éditeur : Polity Press (1 décembre 2000)
Format : Broché - 360 pages ISBN : 0745623921)
http://www.cyberhumanisme.org



MOBILISATION CONTRE LA LEN

La Ligue déplore le rejet de la motion d'irrecevabilité de la LEN

"IL SE CONFIRME DONC QUE C'EST UNE ALLIANCE UMP-INDUSTRIES CULTURELLES QUI FAIT AUJOURD'HUI LA LOI DE LA RÉPUBLIQUE NUMÉRIQUE."

[Ligue Odébi 07.05.04]
La totalité des acteurs du Net français -internautes et professionnels- la société civile, et l'opposition parlementaire se sont prononcés contre les éléments liberticides de ce projet de loi. La Ligue attire l'attention des français sur le mur destructeur de libertés que l'alliance CLIC-UMP est en train de bâtir loi après loi : Après la LEN qui privatise la justice du net et restreint la liberté d'expression au profit des intérêts économiques des industries culturelles, la LIL (loi informatique et libertés) s'avère tout aussi liberticide, en autorisant par exemple les industries culturelles à constituer des fichiers d'infractions présumées, véritables casiers judiciaires privés, conformément à la philosophie du nouveau Président de la CNIL.

Bientôt, il s'agirait de supprimer le droit à la copie privée et de légaliser des dispositifs anti-copie: Or les français payent des taxes sur les supports 'compensant' ce droit à la copie privée : Si le droit à la copie privée devait être attaqué, cette taxe tout autant contestable que la commission qui l'a établie deviendrait un véritable racket organisé au profit des industries culturelles. Un tel parasitage de l'économie par une industrie particulière n'est pas acceptable. La Ligue demande par ailleurs à Mr Sarkozy de rendre publique le détail des taxes sur les supports perçues, afin que tous les français sachent exactement QUI les paie et pour quels montants, à QUELS destinataires finaux.
http://www.odebi.org


LE PS CONTRE-ATTAQUE DANS LA LOI SUR L'ECONOMIE NUMERIQUE

[La Tribune 06.05.04]
Le groupe socialiste défendra aujourd'hui à l'Assemblée nationale l'exception d'irrecevabilité sur plusieurs motifs d'inconstitutionnalité lors du vote de la loi sur l'économie numérique (LEN). Le PS estime que "la loi érige les fournisseurs d'accès à Internet et hébergeurs en juges des contenus".


LOI NUMÉRIQUE: LE PS DÉFEND LE PRINCIPE DE LIBERTÉ D'EXPRESSION

[Neteconomie 06.05.04]
Jeudi, lors du nouvel examen à l‚Assemblée du projet LEN, le groupe socialiste défendra le principe constitutionnel de la liberté d'expression.
http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/200405051 90515



SPECIAL VASELINE

on est content pour eux ;-&

LES SALAIRES DES PRESIDENTS DU CAC 40 ONT PROGRESSE DE 18% EN DEUX ANS

[Le Figaro économie, 6 Mai 2004]
http://www.lefigaro.fr/eco-entreprises/20040506.FIG0302.html


INTERMITTENTS : LE MINISTRE FAIT DANS LE FLOU ARTISTIQUE

[L'Humanité 06.05.04]
Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a annoncé hier la création d‚un " fonds spécifique provisoire " et renvoyé à l‚automne d‚ hypothétiques discussions sur la politique culturelle et le régime d‚ assurance chômage.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-05-06/2004-05-06-393133


INTERMITTENTS: "LE GOUVERNEMENT PREND LA RESPONSABILITÉ DE LA POURSUITE DU CONFLIT" - JEAN VOIRIN

[L'Humanité 06.05.04]
Le secrétaire général de la fédération CGT du spectacle, exprime son indignation.
http://www.humanite.fr/journal/2004-05-06/2004-05-06-393135


ne vous inquietez pas, ça va péter en technicolor ;-)))

CITATION DU JOUR :
« LE FESTIVAL DE CANNES NE PEUT PAS SE DÉROULER COMME À L'HABITUDE »

[L'Expansion 07.05.04]
Jean Voirin, secrétaire général de la CGT-Spectacles
http://www.lexpansion.com/art/2429.75588.0.html


UN PLAN POUR LES INTERMITTENTS

[La tribune 06.05.04]
Le ministre de la Culture tente de calmer la profession à une semaine du Festival de Cannes.
http://www.latribune.fr/Tribune/Online.nsf/Articles/20040506217875?OpenDocum ent



ON LINE

IRC, le dernier refuge sur Internet

THE INTERNET'S WILDER SIDE

[The New York Times 07.05.04]
With much of the Internet beginning to resemble a pleasant, well-policed suburb, a little-known neighborhood known as Internet Relay Chat (IRC) remains the Wild West.
http://www.nytimes.com/2004/05/06/technology/circuits/06chat.html?th


UN SPECTRE HANTE LE CAPITALISME : LA GRATUITÉ'

[Le Monde 06.05.04]
Une fois de plus, l'économie redécouvre ce que l'anthropologie sait de longue date : l'importance du don. Quand apparurent les échanges de fichiers musicaux et de films "de pair à pair"(P2P) sur Internet, de nombreux experts prédirent, sur la base de l'hypothèse d'un comportement "économique rationnel" des individus, que tout le monde voudrait utiliser le P2P égoïstement - charger des fichiers - sans se donner la peiner de créer des fichiers à la disposition des autres, et que donc cela ne fonctionnerait pas, ou marginalement.

Or, pas du tout : les échanges P2P ont véritablement explosé. Quelles qu'en soient les raisons - estime de soi, sentiment d'appartenance, volonté de reconnaissance ou plaisir de violer sans danger excessif des règles qu'on juge absurdes -, c'est un fait : une part importante de l'humanité désire donner.
http://www.lemonde.fr/web/recherche_articleweb/1,13-0,36-363592,0.html


C'est marrant, la question pour Le Figaro, c'est pas : "comment améliorer le quotidien des travailleurs des PVD ?" mais :

COMMENT LUTTER CONTRE LA CONCURRENCE DES CENTRES D'APPEL A L'ETRANGER ?

[Le Figaro économie 06.05.04]
8 000 emplois sont déjà partis au Maroc, en Tunisie, au Sénégal, à l'île Maurice et en Roumanie
http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20040506.FIG0098.html


PRÉCARITÉ. LES INTÉRIMAIRES ATTAQUENT STMICROELECTRONICS

[L'Humanité 06.05.04]
Le STM de Rennes employait des dizaines d‚intérimaires sur des postes permanents de production. Quarante-trois précaires portent l‚affaire aux prud'hommes.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-05-06/2004-05-06-393150


.:: AUX BONHEUR DES DAMES

[Zataz 06.05.04]
Un client se venge d'un grand magasin en polluant son forum Internet.
http://www.zataz.com/index.php?action=news&id=5632



INFORMATIONS GENERALES

.. du Brigitte Bardot "pur porc" (Yann)

EXTRAITS D'UN "CRI DANS LE SILENCE" : "UNE INFILTRATION SOUTERRAINE ET DANGEREUSE "

[L'Humanité 06.05.04]
- L’immigration : " Nos aïeux, les anciens, nos grands-pères, nos pères ont donné leurs vies depuis des siècles pour chasser de France tous les envahisseurs successifs. (.) Or, depuis une vingtaine d’années, nous nous soumettons à une infiltration souterraine et dangereuse, non contrôlée (.)."

- Les sans-papiers : " On n’a plus le droit d’être scandalisés quand des clandestins ou des gueux profanent et prennent d’assaut nos églises pour les transformer en porcheries humaines, chiant derrière l’autel, pissant contre les colonnes, étalant leur odeur nauséabonde sous les voûtes sacrées du choeur (.)."

- L’école : "Les professeurs viennent enseigner non rasés, cheveux gras, chemises sales, jeans dégueulasses et baskets boueuses, (au sein d’une école) centre de dépravation, avec des dealers de drogue en tout genre, clans de terroristes en herbe, consommateurs massifs de préservatifs (.). "
http://www.humanite.fr/journal/2004-05-06/2004-05-06-393157


LE MONDE DIPLOMATIQUE FÊTE SON CINQUANTIÈME ANNIVERSAIRE.

[L'Humanité 06.05.04]
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-05-06/2004-05-06-393186


BERLUSCONI ET LA MAFIA

[Amnistia.net 06.05.04]
"Sur la base d'actes et de faits acquis, il est certain que le retour de Marcello Dell'Utri au sein du groupe Berlusconi est dû au fait que l'accusé est considéré le plus fiable dans la gestion avec les mafieux, et certes non pas pour ses qualités professionnelles". Cette affirmation du procureur Domenico Gozzo, a résonné, mardi 4 mai 2004, dans la salle d'audience du tribunal de Palerme. C'est là en effet que Marcello Dell'Utri, sénateur de Forza Italia, le parti au pouvoir, et bras droit du "Cavaliere" Berlusconi comparaissait sur le banc des accusés...
http://www.amnistia.net/biblio/chroniq/mots.htm


MALGRÉ LES RÉSERVES DE L'UMP, LA CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT VA ÊTRE SOUMISE À L'ASSEMBLÉE

[Le Monde 07.05.04]
Le principe de précaution sera maintenu.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-363786,0.html



ISRAEL PALESTINE LA PAIX MAINTENANT ?

Olivia Zémor, présidente du CAPJPO sur OummaTV

« LES NERVIS FASCISTES DU BÉTAR ET DE LA LIGUE DE DÉFENSE JUIVE ONT UN FORT SENTIMENT D'IMPUNITÉ »

[Oumma.com 07.05.04]
Au programme aujourd'hui d'OummaTV, un entretien avec Olivia Zémor présidente du CAPJPO (comité pour une paix juste au Proche-Orient), candidate également sur la liste Euro-Palestine pour les élections européennes. Dans cette interview, Olivia Zémor revient sur les menaces d'agression dont elle a fait l'objet, et dénonce la violence haineuse des « nervis fascistes du Bétar et de la Ligue de défense juive » qui bénéficient d'une totale impunité.
http://oumma.com/article.php3?id_article=1089


MANIFESTATION DE LA GAUCHE PLACE RABIN par Yifat Zohar

[Maariv, 5 mai 2004]
"Evacuer Gaza et reprendre les negociations" : tel sera le slogan principal de la manifestation de la gauche israelienne prevue samedi soir 15 mai, place Rabin a Tel-Aviv. Depuis plusieurs jours, des discussions ont lieu quant au contenu de la manifestation, entre Shalom Arshav, le groupe du Pacte de Geneve, le mouvement kibboutzique, le Parti travailliste et Yahad-Meretz. Le parti Une Nation (Am Ehad) a annonce qu'il prendrait part lui aussi a la manifestation : ce sera la premiere fois que ce parti participera a une manifestation dont le theme est politique plutot que social. Apres une premiere serie de reunions, les participants sont convenus que "le temps est venu de descendre dans la rue et de montrer au gouvernement et a la droite ce a quoi le peuple d'Israel aspire vraiment". Les organistaeurs de la manifestation discutent egalement avec des representants du Shinoui, qui ont deja donne leur accord de principe.
http://www.maarivenglish.com/index.cfm?fuseaction=article&articleID=6954


Hein ?

TAXI DRIVER CONVICTED FOR FERRYING BOMBER

[Reuters May 06, 2004]
An Israeli taxi driver who unwittingly drove a suicide bomber to an attack was convicted in a precedent-setting case that could make drivers responsible for their passengers' crimes, judicial sources said Thursday.
http://reuters.us.ed10.net/t/4CD47/EXND6/FW/9ZW53



PROPAGANDA STAFFEL

'SUGAR-COATING ATROCITIES WITH PROCLAMATIONS OF HIGHER MORAL VIRTUE

IS THE HEIGHT OF HUMAN DERANGEMENT.'

[Guerilla news network 07.05.04]
As the POW abuse scandal widens in scope, hinting at the role of private contractors in the interrogation of "enemy combatants," GNN contributor Joshua Shrei files an insightful critique of the Bush administration's quasi-apologia:
http://www.guerrillanews.com/human_rights/doc4420.html


Au cas où vous n'auriez pas pu vous connecter au site du Mirror...

SHAME OF ABUSE BY BRIT TROOPS IN IRAQ

[UK Daily Mirror 30.04.04]
Ficher au format PDF - Article du Mirror avec Photos
http://www.libertes-internets.net/archives/images/Mirror_brit_troops_torture.pdf

Quel foirage publicitaire: la rescapée du désert Jessica Lynch était bidon et la brave petite G.I. engagée volontaire s'avère être en fait une grosse sadique... finalement, les Spin Doctors de Bush et Blair sont pas si bons que ça !

FROM A PICTURE OF PRIDE TO A SYMBOL OF ABUSE IN IRAQ

[The New York Times 07.05.04]
Relatives and friends of Pfc. Lynndie R. England, who appears prominently in the photographs of prisoners in Iraq being abused, are searching for answers.
http://www.nytimes.com/2004/05/07/national/07SOLD.html?th


Nouvelles photos des "petits jeux de gosses" pratiqués par Miss Lynndie et ses copains à Abou Ghraïb
http://www.libertes-internets.net/archives/images/lynndie_england_leash.jpg



TORTURING PRISONERS IS JUST 'STUPID, KID THINGS'

[Baltimore Sun 30.04.04]
Another reservist, Lynndie R. England, 21, told her mother in January about potential problems at the Iraq prison. England grew up in a trailer down a dirt road behind a saloon and a sheep farm in Fort Ashby, W.Va., a one-stoplight town about 13 miles south of Cumberland.

Yesterday afternoon, her mother, Terrie England, pressed her fingers to her lips when a reporter showed her a newspaper photo of her daughter smiling in front of what a caption said were nude Iraqi prisoners at Abu Ghraib prison near Baghdad. "Oh, my God," she said, her body stiffening as she sat on a cooler on the trailer's small stoop. "I can't get over this," she said, taking a drag on her cigarette.

Lynndie England, a railroad worker's daughter who made honor roll at the high school near here, had enlisted in the 372nd for college money and the chance to widen her small-town horizons. Everyone had been proud of Lynndie England. A Wal-Mart in nearby LaVale displays her photo on its Wall of Honor. The Mineral County courthouse in Keyser, W.Va., posts her photograph and those of other local soldiers under a banner that says: "We're hometown proud." (...)

In January, however, she gave her family the first inkling that something had gone woefully wrong. "I just want you to know that there might be some trouble," she warned her mother in a phone call from Baghdad. "But I don't want you to worry." (...)

This was not supposed to be the fate of a girl who grew up hunting turkey or killing time with her sister at the local Dairy Dip, making wisecracks about the cars whizzing past. "She wanted to see the world and go to college," said Terrie England, whose T-shirt bore a design of heart-shaped American flags. "Now the government turned their back on her, and everything's a big joke."

At most, the 372nd's alleged abuses of prisoners were "stupid, kid things - pranks," Terrie England said, her voice growing bitter. "And what the (Iraqis) do to our men and women are just? The rules of the Geneva Convention, does that apply to everybody or just us?"
http://www.baltimoresun.com/news/bal-te.md.soldier30apr30,0,7339983.story?coll=bal-home-headlines


"Mais c'est pas grave, hein... c'est juste des arabes après tout."
Le patriotisme est vraiment l'équivalent de la lobotomie...

CUMBERLAND STANDS BY 372ND

[Baltimore Sun 30.04.04]
Just days ago, the Army's 372nd Military Police Company, based near Cumberland, was the source of unabashed pride in the city, the reason yellow ribbons are tacked to tree trunks and fences, and why the Wal-Mart posts pictures of the unit's young soldiers near its doors.

That changed somewhat Wednesday when the country found out what Cumberland-area residents had been whispering for weeks - that members of the unit, deployed in Iraq, have been accused of committing crimes against Iraqi prisoners in their custody.

"I'm disappointed that there is a black eye on this entire group for the actions of a few," said Becky McClarran-Mizak, whose son, Danny Mizak, is in the 372nd and returned home this month after being injured in a roadside attack. "We still have to support our troops." Much like this gritty city they live in, some residents say they're not willing to change. They decided long ago to support the men and women of the 372nd, when the unit was deployed in February 2003 to a training base in Virginia and three months later to Iraq, and they aren't changing now, even in light of the allegations.

"It's war, and war is not always fair and its not always pretty," said Adrienne Ottaviani, a Cumberland resident and former Allegany County commissioner. "It was the ugliness of war that we saw. But I don't think any of them should go to jail for this."
http://www.baltimoresun.com/news/bal-te.md.cumberland30apr30,0,6257029.story?coll=bal-home-headlines


Une interprête du FBI affirme que Bush savait, avant le 11 septembre... mais bien sur la presse US n'en parle pas et cela parait dans un journal anglais !

"I SAW PAPERS THAT SHOW US KNEW AL-QA'IDA WOULD ATTACK CITIES WITH AEROPLANES"

[The UK Independent, 02 April 2004]
A former translator for the FBI with top-secret security clearance says she has provided information to the panel investigating the 11 September attacks which proves senior officials knew of al-Qa'ida's plans to attack the US with aircraft months before the strikes happened. She said the claim by the National Security Adviser, Condoleezza Rice, that there was no such information was "an outrageous lie".

Sibel Edmonds said she spent more than three hours in a closed session with the commission's investigators providing information that was circulating within the FBI in the spring and summer of 2001 suggesting that an attack using aircraft was just months away and the terrorists were in place. The Bush administration, meanwhile, has sought to silence her and has obtained a gagging order from a court by citing the rarely used "state secrets privilege".

She told The Independent yesterday: "I gave [the commission] details of specific investigation files, the specific dates, specific target information, specific managers in charge of the investigation. I gave them everything so that they could go back and follow up. This is not hearsay. These are things that are documented. These things can be established very easily."
http://news.independent.co.uk/world/americas/story.jsp?story=507514



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

On peut réver...

WASHINGTON CONDAMNÉ POUR AVOIR LIVRÉ DES ARMES CHIMIQUES À SADDAM

[JINA 25.04.04]
Téhéran a condamné les Etats-Unis à payer 600 millions de dollars à d'anciens soldats iraniens. Ceux-ci ont été victimes d'armes chimiques vendues par Washington à Saddam Hussein et utilisées durant la guerre Iran-Irak, entre 1980 et 1988.

Le tribunal a estimé que «les Etats-Unis étaient responsables d'avoir livré des armes chimiques au régime de Saddam Hussein et permis leur utilisation» contre l'Iran, rapporte l'agence officielle iranienne Irna. Le même tribunal a condamné à plusieurs reprises dans le passé le gouvernement américain pour des «opérations de guerre» américaines au cours desquelles des Iraniens ont perdu la vie ou ont disparu. L'Iran réclame ainsi aux Etats-Unis plusieurs milliards de dollars.

Ces jugements sont intervenus après que la justice américaine eut condamné, à la suite de plaintes déposées par des citoyens américains, la République islamique à payer plusieurs centaines de millions de dollars dans 21 cas examinés par la justice américaine.


On va bientot atteindre les 300 milliards de dollars... soit l'équivalent de 20 fois le trou de la sécu...

BUSH DEMANDE 25 MILLIARDS DE PLUS POUR L'IRAK

[La Tribune 06.05.04]
Le président américain George Bush a demandé mercredi au Congrès américain 25 milliards de dollars de plus pour financer la poursuite des opérations militaires en Irak, a annoncé la Maison-Blanche dans un communiqué. Cette somme vient s'ajouter au budget demandé pour l'année fiscale 2005 qui commence le 1er octobre prochain. Elle concerne également les opérations en Afghanistan. La Maison-Blanche avait présenté en février un budget 2005 totalisant 2.400 milliards de dollars mais qui ne prévoyait pas de nouvelles dépenses pour le financement des opérations militaires et la reconstruction de l'Irak au-delà des 87 milliards de dollars déjà votés par le Congrès l'année dernière pour l'année fiscale 2004 en cours. "Même si nous ne connaissons pas avec précision le coût des opérations pour l'année prochaine, les développements récents sur le terrain et les demandes accrues de nos troupes indiquent qu'il faut parer à toute éventualité", indique le président Bush.



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Un bon complément au dossier du Réseau Voltaire sur la questions:

ALTERNATIVE MEDIA CENSORSHIP: SPONSORED BY CIA's FORD FOUNDATION?

[Questions Questions]
The Ford Foundation's history of collaboration and interlock with the CIA in pursuit of U.S. world hegemony is now a well-documented fact...The Ford Foundation has in some ways refined their style of collaboration with Washington's attempt to produce world cultural domination, but retained the substance of that policy...The ties between the top officials of the Ford Foundation and the U.S. government are explicit and continuing.
http://www.questionsquestions.net/gatekeepers.html


Les citoyens des mondes virtuels ne sont pas différents de ceux de la réalité

PLAYING POLITICS IN ALPHAVILLE

[Digital Renaissance May 7, 2004]
Disputed elections. Candidate mudslinging. Palm Beach voting irregularities. What happens when our online communities mirror reality too closely?

The Alphaville presidential elections attracted national and even international media attention. National Public Radio’s Talk of the Nation hosted a joint appearance of the two candidates, complete with an array of pundits pontificating about cyberpolitics and virtual economies. The best coverage came from the Alphaville Herald, the small town newspaper serving the needs of the virtual community. The Herald is run by Peter Ludlow, a professor of philosophy and linguistics at the University of Michigan. In the game realm, Ludlow goes by the moniker Urizenus.

Alphaville is one of the oldest and most densely populated towns in the Sims Online, a massively multiplayer version of the most successful game franchise of all time. The game’s creator, Will Wright, has often said that he did not have any idea what would happen when he put the Sims online. He knew players would become deeply invested in their characters and their communities. He could not have projected that organized crime would run rampant, that community leaders would organize against con-artists and prostitutes, or that the elections would devolve into mudslinging and mutual accusations of manipulation.

Much of what has been written about cyberdemocracy has focused on structures and procedures, elected official and organized political parties. But the Alphaville elections raise larger issues about the culture of democracy. Underlying any democratic system must be some notion of social contract between the participants and some sense that their participation is meaningful. And those are the things that were at risk as the drama surrounding the Alphaville presidential elections unfolded.
http://www.technologyreview.com/articles/wo_jenkins050704.asp?trk=nl


Depuis le temps qu'Emmanuel Ratier pompe dans notre revue, pour une fois, on va pomper dans la sienne...
par contre on se lavera les mains après :-)

LES PIÈGES DE WORD

[Faits & Documents - 05.05.04]
Vous avez une lettre à taper, vous êtes un décideur , vous êtes pressés, alors, pour ne pas devoir tout retaper ( la formule de politesse, votre adresse, etc ) vous reprenez un ancien courrier au hasard, vous effacez presque tout, vous envoyez le ".doc" par mail... a quelqu'un qui, en quelqes clics, pourra voir le contenu de l'ANCIEN courrier !
Le site est en anglais (désolé) En gros, l'auteur a ramassé tous les documents Word publiés sur le site Web de Microsoft. Les textes barrés en rouge ont été publiés "à l'insu du plein gré" de leurs auteurs.
http://lcamtuf.coredump.cx/strikeout/



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE - OPT IN

LE "PHISHING", NOUVEAU FLÉAU DU WEB

[L'Expansion 07.05.04]
C'est un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur sur la toile. Le principe : envoyer un e-mail afin d'attirer la victime vers un faux site de banque, pour récupérer ses coordonnées bancaires. Deux millions d'américains auraient été touché à ce jour, selon le cabinet Gartner.
http://www.lexpansion.com/art/2429.75586.0.html



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

LA REVUE GRATUITE EN LIGNE QUI FAIT TREMBLER LES PAYANTES

[Libération 06.05.04]
Publications. Le succès depuis six mois de «PLoS Biology», gratuite, alarme les prestigieux titres scientifiques.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=202979


L'ASSOCIATION FRANÇAISE DES PRODUCTEURS D'OEUVRES MULTIMÉDIA CONTRE LES BREVETS LOGICIELS

[JDN 06.05.04]
L'association française des producteurs d'oeuvres multimédia (APOM) a publié un communiqué adressé au premier ministre pour faire état de sa position sur la directive européenne relative à la brevetabilité des "inventions mises en oeuvre par ordinateur". Pas de brevets logiciels pour les professionnels du secteur, qui s'expliquent. "Après lecture approfondie, il nous apparaît que tant le texte initial proposé par la Commission, que la version issue des travaux du groupe de travail sur la propriété intellectuelle du Conseil, seraient extrêmement dommageables pour notre industrie" précise ainsi l'association.
http://solutions.journaldunet.com/0405/040506_bref.shtml


LA BSA PROPOSE UN INVENTAIRE DE VOTRE PC

[01net 06.05.04]
L'association distribue gratuitement aux entreprises un logiciel permettant d'inventorier les programmes installés sur chaque poste. Charge aux responsables informatique d'en vérifier la légalité.
http://www.01net.com/article/240688.html



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

Jouez à Pac-Man en vrai...

PAC-MAN GAME TO JUMP FROM COMPUTER TO CITY STREETS

[Reuters May 6, 2004]
"Life imitates art far more than art imitates life," Oscar Wilde once wrote. Little did he know that life would eventually also imitate video games. New York University students plan to stage a real, live Pac-Man game on Saturday in the streets of Greenwich Village, as part of a project exploring how computer games work when transplanted into real-world settings.

In the hugely popular 1980s game that became a cultural icon, Pac-Man, a yellow circle with a wedge removed for his mouth, gobbled up dots while evading ghostly rivals Inky, Blinky, Pinky and Clyde who also try to gobble him. This weekend a man in a yellow costume will weave through the streets collecting dots while being pursued by people dressed in ghost outfits whose aim is to stop him before he gathers all the dots.

The characters' movements will be controlled by five interactive telecommunications students, who will instruct them via cell phones from a room with a game map. They will use the map to update the latest position of the players and to see where to send them next.
http://www.reuters.com/newsArticle.jhtml?type=technologyNews&storyID=5065545&src=eDialog/GetContent&section=news


YAHOO, LYCOS EUROPE STRIKE WEB CHAT AND IM ALLIANCE

[Reuters May 06, 2004]
Yahoo Inc. and Lycos Europe, rival Web portals now turned business partners, will swap Web chat and instant-messenger technologies in a cost-savings move, the companies said on Thursday.
http://reuters.us.ed10.net/t/KQTU0/C4RXO/KI/D4YKL


OPÉRATION SAUVEGARDE POUR LES ARCHIVES AUDIOVISUELLES EUROPÉENNES

[01net 06.05.04]
Le programme Prestospace vise à industrialiser la protection et la restauration des programmes de l'INA, la BBC, la RAI... Ce projet de 1510 hommes/mois, qui s‚achève à la mi-2007, concerne 100 millions d‚heures d'archives.
http://www.01net.com/article/240605.html

vide
vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!