revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

24/05/04


SPECIAL GROSSE INTOX QUI SE PREPARE

La CIA et George Bush préparent activement le gros attentat terroriste qui va faire taire les critiques et lui ramener les électeurs...

MORE “WASHINGTON WHISPERS” ABOUT POSSIBLE PRE-ELECTION TERRORIST ATTACK

[Joseph Kay - WSN 25 May 2004]
Two more pieces published in the press in recent days point to a continuing discussion within the political elite in the US about the electoral consequences of a pre-election terrorist attack. Top officials and analysts speak as if an attack were probable if not certain, and indicate the major concern in Washington is how such an attack would affect the outcome of the elections.

In the “Washington Whispers” section of this week’s US News & World Report, columnist Paul Bedard reports: “White House officials say they’ve got a ‘working premise’ about terrorism and the presidential election: It’s going to happen.” Bedard quotes a top administration official as asserting, “We assume an attack will happen leading up to the election,” and that it will happen in Washington, D.C.

Bedard continues by noting, “Unclear is the political impact, though most Bushies think the nation would rally around the president.” He quotes another official who has been involved in recent terrorism response drills: “I can tell you one thing, we won’t be like Spain.” Earlier this year, Spain’s conservative government was ousted by voters after the deadly train bombings in Madrid on the eve of a national election.

The US government has been carrying out terrorism response drills involving the first tests of the revised “continuity of government” plans developed by the administration after the September 11 attacks.
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/terr-m25.shtml



SPECIAL VASELINE

UE : OFFENSIVE EN FAVEUR D'UNE CONSTITUTION «CHRETIENNE»

[Le Figaro 24.05.04]
Sept pays sous l'influence du Vatican ont adressé une lettre à la présidence irlandaise afin de réclamer une référence explicite
http://www.lefigaro.fr/international/20040524.FIG0317.html



ON LINE

Faut dire qu'avec tout le SPAM, on explose vite sa BAL

YAHOO BOOSTS FREE E-MAIL STORAGE TO 100MB

[News.com May 13, 2004]
Web portal Yahoo will begin offering "virtually unlimited storage" for its paid e-mail customers and will upgrade free users to 100MB, an executive said Thursday.
http://news.com.com/2100-1032_3-5212262.html


prononcer "sii net"

CNET ARRIVE EN FRANCE

[CBnews 24.05.04]
Le célèbre magazine en ligne américain Cnet est en ligne sur Msn.fr depuis le début du mois de mai sous la marque MsnCnet.fr. Aucune communication officielle n'a pour l'instant été réalisée. Le positionnement est le même qu'aux Etats-Unis: il s'agira surtout de guider les Internautes dans leurs achats de loisirs numériques, avec la possibilité de passer sur des sites de revendeurs à la clé. Principal concurrent envisagé en France, et contre toute attente: les guides consommateurs distribués à la Fnac.


USA : YAHOO! LANCE UN CASTING POUR RECRUTER LES STARS DE SA PROCHAINE CAMPAGNE DE PUB

[CBnews 24.05.04]
Yahoo! vient de lancer aux Etats-Unis une grosse opération de promotion afin de recruter les "stars" de sa prochaine campagne de pub "Life engine", indique notre confrère Brandweek. Jusqu'au 10 juin prochain, n'importe quel Internaute basé aux Etats-Unis pourra rédiger un essai de 150 mots maximum afin de décrire "une super histoire tournant autour des produits et services de Yahoo!", qu'il pourra ensuite soumettre sur MyEngine.Yahoo.com. Douze finalistes seront arrêtés au 8 juillet 2004 et présentés en ligne sur Yahoo! Les six finalistes qui apparaîtront dans les six spots Yahoo! seront directement sélectionnés par les votes des Internautes. Chaque gagnant recevra un prix d'un montant de 2000$.


BERCY S'ATTAQUE AUX MARGES DE LA TELEPHONIE MOBILE

[La Tribune 21.05.04]
Le ministre délégué à l'Industrie pointe du doigt des marges excessives et un manque de concurrence. Il demande aux opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Télécom, de baisser leurs tarifs et d'ouvrir leurs réseaux à la concurrence.
http://www.latribune.fr/Tribune/Online.nsf/Articles/20040521217920?OpenDocument



INFORMATIONS GENERALES

LA RÉCUPÉRATION DE L'HOMOSEXUALITÉ PAR LA SOCIÉTÉ MARCHANDE

[PR PO 20.05.04]
Pride off a été créée il y a un an, en réaction à la récupération de l'homosexualité par la société marchande. Cette année encore, elle enfonce le clou. Les différentes cultures s'exprimeront sans tabous. Beaucoup de thèmes escamotés seront abordés : l'inceste / le nouveau conformisme homosexuel / la banalisation du sida... Tous ces sujets tournent autour de ce mystère : "où est le corps ?".
http://pride.off.free.fr


THE POLITICS OF OPPORTUNISM: THE “RADICAL LEFT” IN FRANCE

[Peter Schwarz - 15 May 2004]
The following is a seven-part series on the politics of the so-called “far-left”parties in France.

- Part one: the LO-LCR electoral alliance
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/lft1-m15.shtml

- Part two: The LCR assembles the “anti-capitalist left”
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/lft-m17.shtml

- Part three: The Fifteenth World Congress of the Pabloite International
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/lft3-m19.shtml

- Part four: the roots of Pabloism—a historical review
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/lft4-m22.shtml

- Part five: the Pabloites and the Lula government
http://www.wsws.org/articles/2004/may2004/lft5-m25.shtml


LA CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT DEVANT L'ASSEMBLEE NATIONALE

[Libération 24.05.04]
La Charte de l'environnement arrive en première lecture devant l'Assemblée nationale demain. Au coeur du débat: le principe de précaution. Son inscription dans la Constitution le rendra "d'application directe": un citoyen pourra saisir la justice s'il estime que l'Etat ou les collectivités territoriales n'ont pas pris les mesures nécessaires.


VAL DE MARNE : LES POLICES MUNICIPALES AUTORISEES A S'ARMER

[Le Parisien 24.05.04]
DERNIÈRE À RÉSISTER en Ile-de-France, la préfecture du Val-de-Marne dépose les armes. Changeant de stratégie par rapport à ses prédécesseurs, le préfet, Patrice Bergougnoux, a répondu favorablement aux dernières demandes d'armement de leur police municipale présentées par les maires de Bry-sur-Marne et Villiers-sur-Marne. Conformément à la loi du 15 avril 1999, les policiers municipaux des deux communes pourront donc être armés après avoir été formés par la police nationale au maniement de revolvers 38 spécial, armes de poing de 4 e catégorie.
http://www.leparisien.com/home/maville/valdemarne/article.htm?articleid=241035969


Meuuh !

LES VACHES FOLLES AURAIENT CONTAMINE DAVANTAGE DE BRITANNIQUES

[Libération 24.05.04]
Près de 4 000 personnes auraient été exposées à la variante humaine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=208079


LA FRANCE LIBERE LA GENETIQUE D'UNE EMPRISE AMERICAINE

[Libération 20.05.04]
Un brevet sur le gène du cancer du sein révoqué par une instance européenne.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=207552


ECONOMIE SOLIDAIRE : UNE BANQUE PAS COMME LES AUTRES

[L'Humanité 24.05.04]
Avec son livret ou encore sa carte Agir, le Crédit coopératif s'inscrit dans l'épargne solidaire et promeut un paysage bancaire à vocation plus humaine.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-05-24/2004-05-24-394221



COMMUNAUTAIRE TA MÊRE !

LE RACISME, PLAIE COLLECTIVE - Mouloud AOUNIT (MRAP)

[Libération 21.05.04]
Certains actes antisémites sont bien le fait de voyous issus de l'immigration, mais réduire l'antisémitisme à un virus arabo-musulman, c'est glisser vers un racisme pur et simple.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=207741


OUMMA.COM VICTIME DE SON FORUM

[Libération 21.05.04]
Des hackers bloquent ce site musulman controversé sur lequel circulait un texte antisémite.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=207775


Sans blague ?

LES HANDICAPES ET LES MAGHREBINS SONT LES PREMIERES VICTIMES DES DISCRIMINATIONS A L'EMBAUCHE

[Le Monde 20.05.04]
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-365554,0.html


RÉPONSE À ALAIN LIPIETZ : POURQUOI UNE LISTE EURO-PALESTINE AUX ÉLECTIONS EUROPÉENNES ?

[Christophe Oberlin - Oumma.com]
Notre ami Alain Lipietz, député européen sortant (groupe des Verts) conteste le bien-fondé d'une liste "Euro-Palestine" au prochain scrutin du 13 juin 2004. C'est-à-dire, la première initiative, en France et en Europe, pour placer au centre du débat le conflit du Proche-Orient, dont personne -à commencer par les citoyens européens- n'ignore plus le caractère explosif pour la paix dans le monde.
http://oumma.com/article.php3?id_article=1099


LETTRE OUVERTE AUX PARTICIPANTS ET SOUTIENS DE LA LISTE «EURO-PALESTINE»

[Alain Lipietz - Oumma.com]
Alain Lipietz, tête de liste des Verts dans la région parisienne, nous envoie une lettre dans laquelle il conteste le bien fondé d'une liste Euro-Palestine.
http://oumma.com/article.php3?id_article=1098



ISRAEL PALESTINE LA PAIX MAINTENANT ?

Si on appliquait à Tel-Aviv le dixième de la punition appliquée à Belgrade pour ses exactions au Kosovo, cela ferait longtemps que la question palestinienne serait réglée... mais tant qu'on les bombardera d'exhortations

KOFI ANNAN EXHORTE ISRAËL À CESSER LA POLITIQUE DES PUNITIONS COLLECTIVES

[UN PR New York, May 17 2004]
Le porte-parole de l'ONU à New York a indiqué aujourd'hui que le Secrétaire général condamnait à nouveau les multiples démolitions, par Israël, de maisons palestiniennes à Rafah dans la Bande de Gaza.

Selon le porte-parole, Fred Eckhard, de récents rapports des Nations Unies évaluent à quelque 2 197 le nombre de personnes qui ont perdu leur maison dans les quinze premiers jours de mai. De plus, certaines informations font état de plans des militaires israéliens visant à une série de démolitions de plus grande envergure à Gaza.

« Le Secrétaire général appelle de nouveau le Gouvernement israélien à honorer ses obligations alors qu'il agit pour garantir sa sécurité. En tant que puissance occupante, il doit immédiatement mettre un terme à de tels actes de punition collective, et s'abstenir d'autres violations graves du droit international » indique le communiqué.
http://www.un.org/News/fr-press/docs/2004/SGSM9308.doc.htm


DÉLUGE DE FEU

[RFI Revue de presse 19.05.04]
Le HERALD qui, comme d'autres quotidiens, évoque l'opération de l'armée israélienne à Gaza - la plus importante depuis des années, avec «une chasse aux militants maison par maison». Le massacre se poursuit à Gaza, estime L'HUMANITE qui publie une photo de morgue encombrée. «L'opération israélienne à Rafah a déjà fait plus de 30 morts», signale LA CROIX.

C'est, pour LIBERATION, «un déluge de feu sur Rafah» - ce territoire qui est à la fois «sous le feu des Snipers et des Apaches». A la radio, «la liste des «martyrs» est débitée en boucle», raconte l'envoyé spécial de ce journal qui, en éditorial est sous le titre «de guerre», affirme que «la détérioration de la situation en Irak occulte l'aggravation du conflit israélo-palestinien... Une véritable guerre qui a fait plus de 4 mille morts depuis le début de la seconde Intifada. Et qui paraît encore davantage sans issue que la guerre qui se poursuit en Irak. Qui, en outre, ne suscite guère plus qu'indifférence ou résignation dans beaucoup de capitales».

L'Etat d'Israël accusé de «crimes de guerre», s'inquiète l'éditorialiste de la REPUBLIQUE DES PYRENEES, un quotidien régional, alors que, «selon les mots d'Avraham Burg, ancien président de l'agence juive et de la Knesset, il devait être «la lumière des Nations» !

«En cognant, avec l'absence de discernement qui le caractérise, continue le REPUBLICAIN LORRAIN, Ariel Sharon donne des satisfactions d'amour propre aux durs de sa majorité et prépare les conditions d'une évacuation qui, bien que constituant une défaite comme le fut déjà le retrait du Sud-Liban, permet au moins à Israël de sauver la face». Belle affaire
http://www.rfi.fr



SPECIAL EXTREME-ORIENT

ALTERNIPPONS

[Libération 24.05.04]
Ils sont jeunes et refusent d'être les salariés modèles de l'économie japonaise: 4 millions de «freeters» privilégient les petits boulots à l'emploi à vie en entreprise. Le phénomène inquiète le gouvernement.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=208297



PROPAGANDA STAFFEL

Terroristes ou Résistants ? Que dit le 'droit international' ?

AH, BON ! IL Y AVAIT UN DROIT INTERNATIONAL ?

[Thierry Delforge sur Siècle de Combat 10.05.04]
La torture généralisée, les assassinats de civils, les punitions collectives, les exécutions sommaires : l'impérialisme prétend imposer sa loi tout en se réclamant de la « démocratie », voire du Droit international. Les Etats-Unis ont prémédité leurs crimes, crimes de guerre et crimes purs et simples, en garantissant l'impunité à leurs soldats et à leur commandement ainsi qu'aux mercenaires à leur service. Les « coalisés », leurs gouvernements sont complices et, à ce titre, criminels.

Les médias « démocratiques », pleins de verbiage sur les Droits de l'Homme, donneurs de leçons, sont compromis sans espoir des « circonstances atténuantes » que leur procurerait l'ignorance. Le « Nous sommes tous américains » préfigurait la complicité active dans les crimes et ne s'est pas transformé en « Nous sommes tout sauf Américains » ou « « Nous sommes tous Irakiens ». La démocratie bourgeoise, celle des multinationales, celle des mystifications électorales doit être dénoncée activement comme un instrument des crimes commis par les « coalisés ».

Voter pour l'Europe, celle de Blair, de Berlusconi, celle des entrepreneurs de la « reconstruction » de l'Irak, celle de tous les gouvernements européens qui « exécutent leurs obligations internationales » c'est-à-dire les plans de l'OTAN ? Les mercenaires, les tueurs sont devenus des marchandises d'exportation européennes. A-t-on entendu la moindre protestation, la moindre interpellation parlementaire sur la présence des mercenaires européens en Irak ?

Attachés à la notion de « communauté internationale » et au « droit d'ingérence », les savants spécialistes du Droit international se sont voués aux commentaires des faits accomplis, convaincus de la « fin de l'Histoire », c'est-à-dire, dans leur domaine, convaincus de la nécessité de tourner la page de Nuremberg. Les « experts indépendants », les ONG, le CICR sont restés sourds et aveugles à ce que le peuple irakien et leurs les défenseurs leurs criaient. La réserve est de mise. La réserve qui sied à tous ceux qui continuent de prétendre que les U.S.A. sont une démocratie, quoi qu'il arrive. Ce sont de collabos et ils doivent être traités comme tel.

On découvre, à petite dose, la convention de Genève, celle conclue en 1949, le 12 août, époque où l'Union Soviétique pesait encore de son poids dans les luttes de libération et tentait de mettre fin aux horreurs du colonialisme et de l'impérialisme, forte de sa victoire contre le nazisme :

  • Art. 13 : »les prisonniers de guerre doivent être traités de tout temps avec humanité » - "ils ne peuvent être soumis à des traitements dangereux, humiliants iu dégradants. Ils doivent être protégés « contre tout acte de violence ou d'intimidation, contre les insultes et la curiosité publique ».

  • Art.14 : »les prisonniers de guerre ont droit en toutes circonstances au respect de leur personne et de leur honneur »

  • Art.17 : les prisonniers qui refusent de répondre aux questions « ne pourrons être ni menacés, ni insultés, ni exposés à des désagréments ou des désavantages de quelque nature que ce soit » et à fortiori à « aucune torture physique ou morale ni aucune contrainte » pour leur arracher des renseignements.

Les prisonniers de guerre sont :

  • - des membres des forces armées d'une partie au conflit, de même que des membres des milices et des corps de volontaires faisant partie de ces forces armées

  • - des membres des autres milices et des autres corps de volontaires, appartenant à une partie au conflit et agissant en dehors ou à l'intérieur de leur propre territoire, même si ce territoire est occupé, et remplissant les conditions suivantes :

    • avoir à leur tête une personne responsable,

    • avoir un signe distinctif et reconnaissable à distance,

    • porter ouvertement des armes,

    • se conformer aux lois et coutumes de la guerre

    • font partie de la population d'un territoire qui, à l'approche de l'ennemi, prend spontanément les armes pour combattre les troupes d'invasion sans avoir eu le temps de se constituer en armée régulière.

Ces extraits choisis publiés par « Le Monde » du 6 mai, pro forma, n'ont guère été rappelés ailleurs. Ils légitiment, en reconnaissant la Résistance,si c'était nécessaire, et toute forme de résistance armée populaire. Comme les nazis, le gouvernement des Etats-Unis y voit là du « terrorisme ».
http://fr.groups.yahoo.com/group/siecle_de_combat/


POUR UNE GLASNOST GLOBALE, PAR MIKHAÏL GORBATCHEV

[22 avril 2004 - Traduction des Humains Associés]
Moscou - La mondialisation fondée sur l'économie de marché tend à renforcer la notion, dérivée de la théorie néo-libérale, selon laquelle les indicateurs du produit intérieur brut seraient la seule mesure de la richesse et du progrès d'une nation. On accorde plus d'importance à l'accumulation de capital et à la consommation individuelle qu'aux valeurs sociales et spirituelles ou à l'héritage culturel.
http://paxhumana.info/article.php3?id_article=440


Ah tiens, une nouvelle petite croisade juste avant les élections...

BUSH VEUT LIBÉRER LES CUBAINS "DE LA TYRANNIE"

[AFP 6 mai 2004]
Le président américain George W. Bush a estimé jeudi que les Cubains devaient être "libérés de la tyrannie", en annonçant une série de mesures pour "accélérer" l'installation d'un régime démocratique dans ce pays. "Nous pensons que les Cubains doivent être libérés de la tyrannie", a déclaré le président, lors d'une déclaration à la presse à la Maison Blanche. Les mesures contenues dans un rapport du Secrétaire d'Etat Colin Powell "vont accélérer le jour où Cuba sera un pays libre", a-t-il estimé. Le président républicain doit remettre son mandat en jeu en novembre face au démocrate John Kerry et veut courtiser le vote des exilés cubains aux Etats-Unis, nombreux en Floride (sud-est), Etat dont son frère Jeb Bush est le gouverneur. Les nouvelles mesures visent notamment à augmenter le soutien apporté par les Etats-Unis aux organisations hostiles dans l'île au régime de Fidel Castro, affaiblies après l'arrestation de plusieurs opposants l'an dernier. Elles prévoient en outre de nouvelles restrictions aux possibilités pour les Américains de dépenser des devises à Cuba.


CUBA SE PRÉPARE À UNE INVASION AMÉRICAINE "JAMAIS AUSSI PROCHE"

[AFP | 12.05.04 ]
Cuba reste en "alerte" et accélère les préparatifs militaires parce qu'une invasion des Etats-Unis n'a "jamais été aussi proche" que maintenant, a affirmé mercredi devant la presse l'ambassadeur cubain au Honduras, Alberto Gonzalez."Notre peuple est en alerte totale, nos forces armées sont alerte totale, notre révolution est en alerte totale", a déclaré M. Gonzalez, en soulignant que les Cubains sont "bien préparés". "Notre peuple est prêt où qu'il soit" pour affronter l'attaque.L'ambassadeur a expliqué que Cuba a créé des "zones de défense" gardées chacune par un groupe de personnes. "Les fortifications nécessaires ont été créées, nous disposons de l'armement nécessaire et les Etats-Unis doivent savoir que s'ils osent envahir notre pays, ils le paieront très cher", a déclaré le diplomate."Nous pensons effectivement que nous sommes plus proche que jamais d'une déflagration militaire, vu le contexte général, le type de guerre existant dans le monde et la voracité du gouvernement de (George W.) Bush", a poursuivi M. Gonzalez.Selon lui, il y a "beaucoup d'éléments" qui accréditent l'idée d'une proximité de l'invasion, tels que "la politique agressive et hostile du gouvernement de Bush envers de nombreux endroits du monde" et le fait "que Cuba ait été inclu dans la liste noire des pays (...) qui protègent les terroristes sans le justifier, sans dire lesquels, ni comment".



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

PALME D'OR DE MICHAEL MOORE : UN COUP DE POUCE A LA SORTIE AMERICAINE

[Le Figaro 24.05.04]
http://www.lefigaro.fr/cannes/20040524.FIG0173.html


ETATS-UNIS, LA PATRIE PEU RECONNAISSANTE

[Libération 24.05.04] Réactions à vif outre-Atlantique à la palme d'or de Michael Moore, réalisateur controversé.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=208396


LE " MISSILE " DE MOORE VU PAR LES AMERICAINS

[L'Humanité 24.05.04]
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-05-24/2004-05-24-394260



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE - OPT IN

MONDE : 23 % DES SPAMS CONCERNENT DES PRODUITS

[JDN 19.05.04]
Même si la part des spams concernant des produits diminue progressivement dans le monde depuis le début de l'année 2004, ces derniers sont toujours les plus nombreux selon Brightmail. Ils représentent 23 % des spams contre 18 % pour les produits financiers.
http://www.journaldunet.com/cc/03_internetmonde/spam.shtml



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

un texte fondamental pour se décrasser les neurones

A QUOI SERVENT LES LOIS SÉCURITAIRES ?

[Evelyne Sire-Marin, magistrat, membre du Syndicat de la Magistrature]
Les textes sécuritaires votés depuis deux ans à l’initiative du gouvernement n’ont paradoxalement pas pour objet de réduire la délinquance, pas plus que la loi contre les discriminations n’aura pour effet de réduire le nombre de foulards islamiques dans les écoles. Ces lois stigmatisent au contraire des populations cibles, en les excluant socialement, comme si l’objectif était de les dresser contre la République. On aura ainsi obtenu la démonstration recherchée, selon laquelle il est décidément impossible d’intégrer dans la société française les femmes musulmanes et les jeunes des banlieues, appartenant d’ailleurs aux mêmes réserves de ces nouveaux indiens, les "arabo-musulmans".

Tout ce passe comme si, au contraire, ces lois d’exclusion devaient maintenir la pression de la peur sur les électeurs, entretenir leur effroi pour les refuznik de la République en attendant les barbares des banlieues au journal télévisé du soir.

Le but des lois sécuritaires est d’utiliser politiquement la délinquance de rue comme trompe-l’œil idéologique, de masquer le démantèlement de l’état social, tel qu’il résultait du programme de 1945 du Conseil National de la Résistance. Mais l’actuel gouvernement risque d’être lui-même victime de ce jeu de leurre de l’opinion publique; car il est en train de réaliser en partie le programme du Front National (187 pages, 300 propositions), sans pour autant être certain de capter l’électorat d’extrême droite.

Séduire l’électorat d’extrême-droite

Il apparaît que sur les 24 propositions du F.N., en matière de "justice et police", 11 d’entre elles ont déjà été réalisées par D. Perben et N. Sarkozy. L’arrivée de D. de Villepin au ministère de l’intérieur ne remet pas en cause ce funeste bilan, même si le style du nouveau ministre est différent de celui du précédent :

Les lois sécuritaires

- "expulser les délinquants étrangers" : : A cette fin, la loi immigration du 26 novembre 2003 fait passer de 12 à 32 jours le délai de rétention des sans papiers et N. Sarkozy a fixé l’objectif de 30 000 expulsions par an, multipliant à cette fin les charters d’étrangers.

- "bannir la politisation de la magistrature" : Le projet du Garde des Sceaux de modifier le serment des magistrats en étendant l’obligation de réserve y pourvoira, ainsi que les poursuites actuelles contre des magistrats du Syndicat de la Magistrature: Hubert Dujardin (cf. l’affaire Tibéri et l’hélicoptère dans l'Himalaya), Albert Levy (cf. l’affaire des cantines du front national à Toulon) C. Schouler (cf. son livre "Vos papiers ! Que faire face à la police ?" sur les contrôles d’identité) et E. Alt (cf. sa déclaration contre la loi Perben II à l'audience).

-"organiser une coopération étroite entre police et justice" : c’est l’idée de "chaîne pénale" qui supprime la séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le judiciaire; une circulaire du 4 février 2004 du ministère de l’intérieur enjoignait même aux policiers de faire des remontrances aux procureurs si leurs décisions ne leur convenaient pas, lorsque "les suites judiciaires" leur apparaissaient "insuffisantes ou mal appropriées". Selon cette conception, le rôle de la justice, fondamental pour la démocratie, qui est de contrôler la police et de sauvegarder les libertés individuelles, disparaît, au profit d’une coproduction de sécurité par deux institutions à finalité répressive.

- "rétablir la justice de paix" : la loi du 9 septembre 2002 crée les juges de proximité, notables locaux qui siègent seuls, sans formation juridique et qui, surtout, peuvent continuer à exercer leur ancien métier. L’impartialité de ces juges n’est pas garantie. Ainsi un colonel de gendarmerie statue comme juge de proximité sur des contraventions dressées par… la gendarmerie, en région parisienne ! Des huissiers vont juger des personnes endettées... - "réhabiliter les peines promptes, certaines et incompressibles" : La loi Perben du 9 septembre 2002 permet de prononcer jusqu’à 20 ans de prison en comparution immédiate (peine encourue pour récidive de détention de cannabis par exemple).

-"réduire l’écart entre le maximum et le minimum de la peine" : Une proposition de loi de parlementaires UMP sur les peines plancher prévoit que l’emprisonnement ferme sera automatique à la 3ème récidive; par exemple, on ira en prison pendant 3 ans, au 4ème vol de CD.

-"rééchelonner la hiérarchie des peines" : la loi "criminalité organisée" du 9 mars 2004 punit par exemple de 15 ans de prison le vol en série de pièces de monnaie dans les horodateurs, organisé par 3 personnes, y compris des mineurs ; un attouchement sexuel, sans violence physique, sur une adolescente, entraînera l’inscription de l’auteur pendant 20 ans sur le fichier des délinquants sexuels, après l’exécution de sa peine, et rendra très difficile sa réinsertion.

- " sanctionner les manifestations publiques de la débauche" : la loi sécurité intérieure du 18 mars 2003 crée le délit de racolage passif.

-"créer 13 000 nouvelles places de prison" : la loi de programmation de la justice du 3 août 2002 le prévoit "resocialiser les mineurs délinquants en centres fermés et responsabiliser les parents" : la loi du 2 août 2002 crée 600 places en centres éducatifs fermés et le projet sur la prévention de la délinquance imposera des stages payants aux parents "irresponsables".

-"améliorer la rémunération des policiers" : des primes de rendement sont créées pour les policiers et les magistrats.

Il manque encore, dans l’application du programme du FN par le gouvernement Sarkozy, le rétablissement de la peine de mort, la suppression de l’Ecole de la Magistrature et l’interdiction du syndicalisme dans la magistrature.

S’agissant de la peine de mort, il a suffit d’attendre cette session parlementaire de printemps pour que soit déposée sur le bureau de l’Assemblée Nationale une proposition de loi de députés de la majorité tendant au rétablissement de la peine de mort en matière de terrorisme.

Les lois sécuritaires ont deux objectifs communs :

  • identifier et contenir les populations inutiles pour l’ordre économique, les classes non laborieuses (chômeurs, jeunes des cités, immigrés, mendiants, prostituées, nomades) conçues comme des classes dangereuses.

  • traiter pénalement les questions sociales en marginalisant l’autorité judiciaire, afin de passer du traitement artisanal actuel de la délinquance par la justice, à un traitement de masse, industriel, cogéré par les autorités administratives.

Les prescriptions de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (droits de la défense, présomption d’innocence, procès équitable...) ralentissent en effet la production de sanctions par la justice. Le projet "prévention de la délinquance" du ministère de l’intérieur permet à des autorités administratives de co-produire des sanctions pour les familles "à problèmes". En amont de la justice, les maires pourront imposer des stages parentaux payants, des tutelles aux prestations sociales, des expulsions pour troubles de voisinage; en aval de la justice, l’administration pénitentiaire devient juge de l’application des peines afin d’accélérer la gestion des flux carcéraux, en accordant ellemême des réductions de peine (loi criminalité organisée). Ce traitement pénal de masse de la délinquance a en outre l’avantage de créer des emplois dans l’industrie de la punition (surveillants pénitentiaires, vigiles...)

Le leurre sécuritaire :

Ces lois sécuritaires ont une fonction de captation de l’opinion publique, d’occultation idéologique de la politique actuelle de liquidation de l’Etat social.

L’objet réel de la loi contre le foulard à l’école et des lois sécuritaires n’est pas de traiter les problèmes qu’elles dénoncent (intégrisme, délinquance, criminalité organisée...). Il faut au contraire que ces phénomènes perdurent.

Il est même souhaitable que les chiffres de la délinquance contre les personnes augmentent ou soient gonflés pour tenir en haleine les électeurs apeurés; il est nécessaire de stigmatiser les filles voilées et le danger musulman pour détourner l’attention des chiffres du chômage, des délocalisations d’entreprises, des enfants vivant en France en dessous du seuil de la pauvreté (1million 1/2), de l’augmentation des expulsions locatives et du nombre de S.D.F.

Pendant qu’on agite le chiffon rouge contre de jeunes lycéennes voilées et contre l’insécurité de nos villes (pourtant les délits de voie publique ont diminué de 21% en 2 ans à Paris), les affaires du MEDEF peuvent continuer. L’attention des électeurs est détournée, et c’est bien là l’essentiel, de la détresse des chômeurs, de la précarisation des salariés et de la remise en cause du système des retraites et de l’assurance maladie.

Le résultat certain de la loi "contre les discriminations" est qu’on exclura de plus en plus de jeunes filles des lycées, car le durcissement de convictions déjà rigides est le réflexe de tout groupe victimisé. Le résultat annoncé des lois sécuritaires est qu’on entassera encore plus de détenus dans les prisons, dont chacun sait qu’elles sont des machines à produire de la récidive. Ainsi, selon les statistiques du ministère de la justice, 65% des personnes condamnées à de l’emprisonnement ferme retourneront en prison, tandis que seulement 11% de ceux qui ont bénéficié d’une peine de sursis simple ou d’une libération conditionnelle récidiveront (infostats justice, juillet 2003). L’emprisonnement n’a donc pas pour effet de réduire la délinquance !

Un ordre mobile

Malgré l’inefficacité réelle de l’emprisonnement sur la délinquance, la machine pénitentiaire tourne à plein régime : presque 62 000 détenus en 2004 (la population carcérale augmente de 14% par an depuis fin 2001 ! ), et l’inflation s’amplifiera par la poursuite des nouvelles infractions crées en 2003, tandis que le nouveau jugement sur négociation de la peine avec le procureur risque de faire exploser les prisons, où les détenus s’entassent déjà à 3 dans une cellule individuelle.

Au lendemain des élections présidentielles d’avril 2002, une député UMP (N. Kosciusko-Morizet, Le Monde du 14 novembre 2002) avait plaidé pour l’avènement d’un "ordre mobile": "Il importe avant tout que le curseur de l’action se place là où l’adhésion accompagne le signe de l’ordre". Ordre mobile, justice en temps réel, ce sont des valeurs "modernes", empruntées à la mondialisation du marché, qui entrent dans l’univers judiciaire. Comme la circulation des marchandises, les lois doivent être fluides et flexibles, et la justice doit être immédiate. Effrayant aveu d’un projet de société pénalisant la simple contestation de l’ordre, le gouvernement met en place cet "ordre mobile". Les infractions crées par la loi "sécurité intérieure" du 18 mars 2003 ne résultent plus d’un préjudice matériel et concret causé à quelqu’un, elles se déduisent d’un comportement (mendier, se prostituer, bavarder en groupe devant un immeuble…). L’ordre social seul est en cause dans ces nouvelles infractions qui n’occasionnent aucun préjudice à une victime particulière. La loi "criminalité organisée" du 9 mars 2004 complète le dispositif en orientant ces procédures vers "la négociation de la peine" avec le parquet. Une misérable justice, sans juges et sans audiences, pour des affaires de misère.

Aux Etats-Unis, ce système de plea-bargaining a été déterminant dans l’émergence des villes prisons (taux d’incarcération 7 fois supérieur à celui de la France), accompagnée par l’automaticité des peines fermes en cas de récidive.

Séparer les populations utiles des populations inutiles

Les récents textes sécuritaires s’articulent donc dans une vision cohérente de l’organisation sociale, dont l’objet est de séparer les populations utiles (électeurs, salariés), des populations inutiles (chômeurs, délinquants, immigrés). Qu’il s’agisse de la loi Perben du 9 septembre 2002 sur les "orientations de la justice", de la loi Sarkozy du 18 mars 2003 sur la "sécurité intérieure", de la loi sur l’immigration du 26 novembre 2003, ou de la loi "criminalité organisée"du 9 mars 2004, toutes les lois récentes illustrent le traitement pénal des questions sociales.

Car la disparition des emplois industriels, le déséquilibre des relations salariés/employeurs, laissent sans activité et sans espoir, d’immenses réservoirs de main d’oeuvre, jusqu’ici utilisés dans l’essor économique. Un traitement social de ces populations en déréliction nécessiterait une autre politique de services publics, une autre distribution des richesses, que le MEDEF ne peut accepter.

La seule alternative qui s’offre à l’actuel gouvernement est d’appliquer un traitement pénal de masse à ces populations désormais au chômage pour lesquelles il n’est plus possible de monter dans l’ascenseur social, et qui ne peuvent même plus prétendre à la condition ouvrière de leurs parents.

La crise du libéralisme détermine cette régression conservatrice, et ces lois sécuritaires. Celles-ci permettent à la fois d'alimenter la peur, l'individualisme, donc d'empêcher les mobilisations sociales, mais aussi de créer des emplois dans "l'industrie de la punition" et de la surveillance, selon l’analyse de Niels Christie.

L’industrie de la punition

L’ensemble du secteur de la sécurité publique et privée (policiers, vigiles, surveillants, gendarmes...) représente presque 400 000 emplois en France; il est en croissance constante, puisque 14 000 policiers et gendarmes vont encore être recrutés d’ici 2007. La 13ème édition de "MILIPOL Paris 2003", salon entièrement dédié aux technologies de la" sécurité intérieure des états et de la lutte anticriminelle", témoigne de la prospérité de ce secteur économique qui génère de nouveaux métiers et crée des emplois autour de la biométrie (identification humaine), des caméras intelligentes, des entreprises d’intelligence économique (stratégie du risque)...

Bourdieu remarquait déjà en 1993, dans "la misère du monde", que le chiffre d’affaires de la sécurité privée représentait le tiers du budget de la police nationale (article de Rémi Lenoir, "désordre chez les agents de l’ordre") .

C’est ainsi que dans une période où 10% de la population est au chômage, la prison a une fonction asilaire, mais aussi un rôle économique. L’ouverture des champs pénitentiaire et judiciaire aux entreprises privées se manifestent par des modifications importantes des règles concernant les marchés publics: Les lois de programmation pour la sécurité intérieure et pour la justice prévoient des dérogations aux procédures d’appels d’offres, pour la construction des 13 000 nouvelles places de prison et des 600 places de centres fermés pour mineurs. Le montant des sommes engagées s’élevant à 1,3 milliards d’euros pour les seules prisons, tout le secteur des travaux publics va bénéficier de la politique du tout carcéral, sans compter la construction de commissariats et de la création d’une centaine d’unités de gendarmerie, d’ici 2007 (toujours selon des procédures dérogatoires au code des marchés publics). Si on se fie aux pratiques actuelles des entreprises du bâtiment, on verra bientôt le Ministère de la justice lui-même mis en examen dans des affaires de corruption....

Pour de nombreux groupes (Valeo, Vahiné, Assistance Publique des Hôpitaux de Paris...), le travail des prisonniers, payé bien en dessous du SMIC, représente une main d’oeuvre flexible à souhait, sans syndicat ni risque de grève, sans que le droit du travail ne s’applique. Les cantines des prisons assurent depuis longtemps de confortables bénéfices à la multinationale Sodexho. Les prisonniers sont rémunérés à la tâche pour assembler des matériels de perfusions ou des équipements de voitures, tandis que des entreprises se partagent les profits du renouvellement des armes des policiers (300 000 armes de poing pour 90 millions d’euros), des bracelets électroniques (Elmotech), des flash-balls....

La vidéo surveillance des rues ou des parkings concerne 388 communes en France, avec un budget d’environ 100 000 euros par commune; ce marché va se développer considérablement car le projet de loi sur la "prévention de la délinquance" accorde des réductions d’impôts en cas d’installation de caméras dans les immeubles collectifs !

Tandis que certains font des affaires grâce à l’expansion du marché du sécuritaire en profitant del’idéologie de la tolérance zéro, des pans entiers de la populations sont reléguées, soit dans une infra-société, sans services publics et sans égalité des droits, survivants du RMI et du travailprécaire, soit dans les prisons, qui sont plus que jamais, comme l’a démontré Loïc Wacquant, celles de la misère.
http://www.fondation-copernic.org


LOI SUR L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE : LE FORUM ÉMET DES RÉSERVES

[JDN 21.05.04]
Après l'adoption du projet de Loi pour la Confiance dans l'Economie Numérique par le parlement, Le Forum des Droits de l'Internet souligne, comme l'a fait le Parti Socialiste à l'occasion d'une saisine auprès du Conseil constitutionnel, les risques inhérents à la liberté d'expression. En effet, l'organe consultatif sur les questions de TIC estime qu'il subsiste un flou dans les nouvelles responsabilités des hébergeurs. Par ailleurs, le FDI déplore que les délits de presse sur Internet deviennent en quelque sorte imprescriptible car le texte de loi exclut les publications en ligne du champ d'application traditionnel de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.
http://www.journaldunet.com/0405/040524brefrance.shtml


A FEW EXAMPLES THAT ILLUSTRATE THE IMPORTANCE OF THE PATRIOT ACT

[FBI 20.05.04]
Testimony of Robert S. Mueller, III, Director, Federal Bureau of Investigation, Before the United States Senate Committee on the Judiciary May 20, 2004 Mr. Chairman, for over two and a half years, the PATRIOT Act has proved extraordinarily beneficial in the war on terrorism and has changed the way the FBI does business. Many of our counterterrorism successes, in fact, are the direct results of provisions included in the Act, a number of which are scheduled to "sunset" at the end of next year. I strongly believe it is vital to our national security to keep each of these provisions intact. Without them, the FBI could be forced back into pre-September 11 practices, attempting to fight the war on terrorism with one hand tied behind our backs.
http://www.fbi.gov/congress/congress04/mueller052004.htm



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

.:: TELECHARGEMENT DE MP3 AUX PAYS-BAS

[Zataz 24.05.04]
Un tribunal décide que télécharger des MP3 commerciaux n'a rien d'illégal.
http://www.zataz.com/index.php?action=news&id=5733


MUSIQUE SUR LE NET: ARTISTES ET PUBLIC UNIS CONTRE LA REPRESSION

[Libération 24.05.04]
Indignation contre une pub menaçant de prison les adeptes du «peer-to-peer».
http://www.liberation.fr/page.php?Article=208343


COMMENT LEGALISER LE TELECHARGEMENT

[Libération 24.05.04]
Une taxe sur l'abonnement Internet permettrait de respecter les droits d'auteur.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=208344


LE MINISTRE DE LA CULTURE PRESENTE UN PLAN DE LUTTE CONTRE LA PIRATERIE EN LIGNE

[CBnews 24.05.04]
Le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres vient de présenter mercredi, en conseil des Ministres, un vaste plan de lutte contre la piraterie en ligne. En particulier, une campagne de sensibilisation à destination des jeunes, les consommateurs culturels de demain et les plus gros utilisateurs de services "peer to peer" aujourd'hui (cf CB News n°791), devrait prochainement être lancée en collaboration avec le Ministère de l'Education.
http://www.toutsurlacom.com/index.php?op=modload&file=article&aid=23637


LES MINISTRES EUROPÉENS ADOPTENT UNE POSITION RADICALE SUR LE BREVET LOGICIEL

[01net 21.05.04]
Le Conseil européen des ministres a adopté hier une nouvelle mouture de la directive sur les brevets logiciels. Elle remet en cause les amendements du Parlement européen, qui en limitaient l'étendue.
http://www.01net.com/article/242969.html


LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MET EN GARDE SES CLIENTS CONTRE LE PHISHING

[01net 21.05.04]
La banque prévient ses utilisateurs contre les dangers du phishing, une escroquerie par mail très en vogue sur le Net. Menace réelle ou excès de zèle ?
http://www.01net.com/article/242826.html



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

LE POULET, FUTUR DISQUE DUR

[La Vie du net 13 mai 2004]
En bombardant des protéines de poulet avec un rayon laser, des chercheurs strasbourgeois ont peut-être mis au point le disque dur de l'avenir : la «mémoire holographique» permettrait de stocker l'équivalent de 27 DVD sur un fin support de la taille d'un CD.

Avec la mémoire holographique, la photonique (une science étudiant les potentialités technologiques de la lumière) prépare le disque dur de demain. L'«hypermémoire diffractive», comme l'ont provisoirement baptisée ses concepteurs, fait appel à des protéines animales qui stockent les données en se déformant sous l'effet d'un rayon laser, lui-même modulé en fonction des données à enregistrer, explique Patrick Meyrueis, le directeur du laboratoire de photonique à l'Université Louis-Pasteur de Strasbourg. Ainsi déformées, les molécules issues des volailles, déposées sur un support de verre ou de plastique, forment une image holographique qui pourra ensuite être lue au moyen d'un laser.
http://www.laviedunet.com/VDN/Viedunet/Societe/page_5009_217875.asp


THE WORLD'S HOTTEST COMPUTER LAB

[MIT TechReview 17.05.04]
Half a world away from the calm beauty of Seattle and Puget Sound, there’s a lab where software dreams come true. At Microsoft Research Asia, the drive to succeed is as intense as the traffic that roars by the front door in unbridled, chaotic fury. If Microsoft’s other facilities around the globe seem idyllic, this one, in Beijing, China, is pure street. Nearby high-rises compete with smokestacks for skyline supremacy. Run-down buildings sit next to bustling consumer electronics markets and the Beijing Satellite Manufacturing Factory, where China conducts its spaceflight research. Microsoft’s mantra: work hard to get in the door; work harder to survive; then work even harder because the real work—that of an information technology world leader—is just beginning. The buzz of Mandarin conversations, the window views of Beijing’s sprawl, and the ever present hint of cigarette smoke provide a constant reminder: you’re not in corporate USA anymore. The Beijing lab has already paid dividends in speech recognition, graphics, wireless multimedia—and the training of future Microsoft executives.
http://www.technologyreview.com/articles/huang0604.asp?trk=nl


'TOP SECRET,' YOU SAY? HA!

[MIT TechReview 17.05.04]
A computer science student in Ireland has shown that it's possible to uncover “blacked-out" words in classified documents by doing a grammatical analysis of all possible words that can fit in the space of the black-outs.
http://www.technologyreview.com/blog/blog.asp?blogID=1409&trk=nl


WOMEN IN TECHNOLOGY--STILL OUTSIDERS

[MIT TechReview 17.05.04]
The technology world continues not to be a showcase for sexual equality.
http://www.technologyreview.com/blog/blog.asp?blogID=1410&trk=nl


WI-FI WEAKNESS

[MIT TechReview 17.05.04]
Researchers in Australia have discovered a flaw in the 802.11b wireless networking standard that could allow anyone with a $35 adapter to interfere with Wi-Fi signals.
http://www.technologyreview.com/blog/blog.asp?blogID=1411&trk=nl

vide
vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!