revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

08/06/04



SPECIAL RONALD REAGAN (suite)

c'est long, mais vous ne le lirez qu'ici... et c'est très instructif

LE BILAN DE REAGAN : UN HÉRITAGE BIDON

[Robert Parry - Washington file - 7 Juin, 2004]
Les réactions dans les médias US sur la mort de Ronald Reagan illustrent l'état du débat public états-unien depuis l'accession au pouvoir de Reagan à la fin des années 70 : un effondrement quasi-total d'une pensée sérieuse au niveau national.

Dans les chaînes de télévision US et dans les principaux quotidiens, les commentaires flagorneurs dignes de la Pravda vont bon train et dépassent largement les réticences à dire du mal d'un mort. Les commentateurs de gauche concurrencent les conservateurs pour saluer le style prétendument génial de Reagan et son rôle supposé dans "la victoire de la Guerre Froide". Le titre en première page du Washington Post - "Ronald Reagan est mort" - s'étalait en caractères géants dignes de l'annonce de la conquête de la lune.

Totalement absent des commentaires est la question essentielle à poser avant de dresser un bilan sérieux de la présidence de Ronald Reagan. Comment, pourquoi et quand fut "gagnée" la Guerre Froide ? Par exemple, si les Etats-Unis étaient déjà au bord de la victoire sur l'Union Soviétique dès le début des années 70, comme le pensent certains, alors le véritable rôle historique de Reagan n'a peut-être pas été de "gagner" la Guerre Froide, mais de l'avoir prolongée.

Si l'Union Soviétique se trouvait déjà dans une phase de rapide déclin, plutôt que dans une phase de développement comme le croyait Reagan, alors le surarmement massif des Etats-Unis dans les années ne fut pas un élément décisif, mais excessif. Le terrible bain de sang en Amérique centrale et Afrique, et les activités des escadrons de la mort dans les pays contrôlés par les Etats-Unis, ne constituaient pas un mal nécessaire ; ce fut un crime de guerre appuyé et alimenté par l'administration Reagan.

UNE SEULE OPINION

Le débat, toutefois, n'a jamais été lancé, sauf par les acolytes de Reagan qui ont choisi de glorifier le rôle de Reagan comme le "vainqueur de la Guerre Froide" au lieu d'examiner les analyses à l'origine de sa politique dans les années 70 et 80. On a oublié aujourd'hui que montée en puissance de Reagan au sein du Parti Républicain était un défi lancé contre les partisans d'une politique de "détente" défendue par Richard Nixon et Henry Kissinger - avant que le scandale du Watergate ne force Nixon à quitter son poste - et plus tard Gérald Ford. Le politique de Détente cherchait à mettre une fin pacifique à la Guerre Froide, comme cela s'est finalement produit à la fin des années 80 et début des années 90.

Les guerriers de la Guerre Froide, Nixon et Kissinger - comme une bonne partie des services de renseignement des Etats-Unis - étaient convaincus de la faiblesse du système soviétique, qui prenait de plus en plus de retard sur la technologie occidentale et dans sa capacité à produire des biens de consommation réclamés par les peuples d'Europe de l'Est. Il suffisait d'examiner les photos satellites prises de nuit pour constater la disparité entre les villes scintillantes de l'Amérique du Nord, de l'Europe occidentale et certaines parties de l'Asie, et le pénombre qui couvrait le bloc soviétique.

Selon cette analyse de la faiblesse soviétique, les années 70 devaient marquer la victoire de l'Ouest et le début d'une aide à la transition de l'Union Soviétique vers un nouveau modèle économique. Cette approche aurait pu non seulement accélérer l'émergence d'une nouvelle génération de réformateurs Russes, mais aussi éloigner le spectre d'une confrontation nucléaire. Les guerres civiles du tiers-monde auraient été gérées comme des guerres locales et non comme une confrontation entre l'Est et l'Ouest.

Mais les conservateurs états-uniens - un nouveau groupe de néoconservateurs qui devaient devenir le pilier idéologique de l'administration Reagan - voyaient les choses d'un autre oeil. Ils affirmaient que l'Union Soviétique renforçait sa puissance militaire et cherchait à cerner les Etats-Unis et éventuellement les conquérir à travers le "le ventre mou" de l'Amérique centrale.

En 1976, le directeur de la CIA de l'époque, George H.W. Bush, donna un coup de pouce important à cette vision apocalyptique en introduisant un groupe d'analystes conservateurs, dont le jeune Paul Wolfowitz, dans la division d'analyses de la CIA. Ce groupe, connu sous le nom de l'Equipe B (Team B - ndt), était autorisé à parcourir les renseignements classés secret-défense sur l'Union Soviétique. Sans surprises, l'Equipe B arriva aux conclusions qui confirmaient les idées de ses membres, que la CIA avait sous-estimé la puissance militaire Soviétique et ses plans de dominer le monde.

En plus des analyses de l'Equipe B, surgirent les théories de l'universitaire Jeane Kirkpatrick, qui s'est fait connaître avec une analyse qui faisait une distinction entre les gouvernements "autoritaires" et les gouvernements "totalitaires". Selon Kirkpatrick, les gouvernements "autoritaires" de droite étaient préférables aux gouvernements "communistes" de gauche parce que les gouvernements autoritaires pouvaient évoluer vers la démocraties, contrairement aux gouvernements communistes.

UN VISION SOMBRE

Ces deux facteurs - l'analyse de l'Equipe B sur la montée en puissance militaire du bloc Soviétique et la doctrine de Kirkpatrick sur l'immuabilité des régimes communistes - ont guidé la politique étrangère de Reagan. Reagan s'appuyait sur ces analyses pour justifier à la fois la course aux armements des Etats-Unis dans les années 80 (endettant ainsi lourdement le gouvernement des Etats-Unis) et le soutien aux régimes d'extrême-droite qui provoquaient des bains de sang contre leurs opposants (particulièrement en Amérique latine).

Dés la fin des années 70, par exemple, Reagan défendait la junte militaire argentine qui pratiquait la terreur d'état et faisait "disparaître" des dizaines de milliers de dissidents. Parmi leurs pratiques ont comptait des actes barbares comme l'extraction des bébés des femmes enceintes afin que la mère puisse être assassinée et l'enfant remis entre les mains des assassins. - [ voir "Argentina's Dapper State Terrorist." http://www.consortiumnews.com/1990s/consor17.html ]

Au Guatemala dans les années 80, Reagan soutenait les régimes qui se livraient à une politique de terre-brûlée contre les paysans, et le génocide des populations indiennes. Reagan attaqua personnellement les rapports de Droits de l'Homme qui décrivaient les atrocités commises à l'encontre de centaines de villages Mayas. Le 4 décembre 1982, après une rencontre avec le dictateur Général Efrain Rios Montt, Reagan salua le général comme un général "totalement dévoué à la démocratie" et affirma que le gouvernement de Rios Montt allait "recevoir une fessée". [ Pour plus de détails, voir "Reagan & Guatemala's Death Files."
http://www.consortiumnews.com/1999/052699a1.html ]

Des dizaines de milliers d'autres personnes sont mortes entre les mains des forces de sécurité d'extrême-droite au Salvador et au Honduras, tandis qu'au Nicaragua, Reagan faisait parvenir une aide aux Contras, qui se comportaient comme une sorte d'escadron-de-la-mort en devenir, commettant couramment des atrocités contre les civils nicaraguayens tout en finançant une partie de leurs opération avec le trafic de cocaïne aux Etats-Unis.

[ pour plus de détails, voir le livre "Lost History" de Robert Parry ]

L'idée avancée était que l'Union Soviétique était sur le point de conquérir le monde, d'instaurer un esclavagisme permanent, et que des mesures sévères devaient être prises. Mais le problème avec l'analyse de l'équipe B et la doctrine de Kirkpatrick était qu'elles étaient toutes les deux fausses ..

Il est évident à présent que dés les années 70, l'Union Soviétique subissait un déclin rapide à la fois sur le plan économique et militaire. Plutôt que d'avancer vers une stratégie quelconque de conquête mondiale, Moscou était largement dans une position défensive, tentant de contrôler les pays à ses frontières, comme l'Europe de l'Est et l'Afghanistan. Les Accords de Helsinki pour les droits de l'homme mettaient l'Union Soviétique sous pression tandis que les mouvements dissidents, comme Solidarnosc en Pologne, se formaient à l'intérieur de la sphère d'influence soviétique.
[Pour plus de détails sur les manipulations de l'époque Reagan-Bush, voir "Lost in the Politicization Swamp."
http://www.consortiumnews.com/archive/story43.html ]

A part obtenir plus de libertés individuelles, les citoyens du bloc Soviétique voulaient aussi des biens de consommation de meilleure qualité, comme ceux de l'occident. Et le fossé technologique qui se creusait entre l'Ouest et l'Est représentait une menace encore plus grande pour Moscou. Vers la fin des années 70 et dans les années 80, le soutien relativement modeste délivré par Moscou aux pays amis du tiers-monde, comme Cuba ou le Nicaragua, était plutôt symbolique qu'autre chose.

L'Union Soviétique était devenu un Village Potemkine à l'échelle nationale. La Doctrine Kirkpatrick, ainsi que les erreurs d'analyse de l'Equipe B, n'ont pas résisté à l'épreuve du temps. Des gouvernements démocratiques ont surgi en Europe de l'Est et les Sandinistes ont reconnu leur défaite au Nicaragua - pas par une marche victorieuse de la Contra - mais par des élections.

En fait, si l'Union Soviétique avait été ce que les conservateurs états-uniens prétendaient qu'elle était - une nation en marche vers la suprématie mondiale au début des années 80 - comment explique-t-on son effondrement rapide quelques années plus tard ? Après tout, l'Union Soviétique ne fut pas envahie ou conquise. Son armée a certes connue des pertes en Afghanistan, mais cela n'aurait pas entraîné la chute d'un véritable empire, pas plus que le guerre du Vietnam n'a entraîné la chute des Etats-Unis.

UNE HISTOIRE INVENTÉE

Malgré ces faits, la version avancée par la droite sur comment la Guerre Froide fut "gagnée" a été largement acceptée et diffusée dans les cercles d'élite aux Etats-Unis : le ligne dure adoptée par Ronald Reagan provoqua l'effondrement des communistes. Etant donné le pouvoir acquis par les médias de droite dès le début des années 90, les progressistes ont généralement cédé le débat aux conservateurs et tenté de concentrer le public sur les questions d'ordre nationale aux Etats-Unis.

Ainsi, au lieu de se livrer à un examen de conscience sur tout ce sang versé inutilement, la nation est rassurée face à son histoire. On ne rappelle plus les affirmations alarmistes de Ronald Reagan et de ses cohortes idéologiques. Il n'y a plus de questions posées sur les centaines de milliards de dollars parties en fumée pour de nouveaux systèmes de défense. Personne ne se demande si le gouvernement des Etats-Unis devrait être tenu pour responsable des brutalités commises pendant les guerres anti-insurrectionnelles en Amérique centrale.

Cette partie désagréable de l'Histoire a été mise de côté ou censurée. Lorsque des documents déclassifiés par le gouvernement ont abouti à un jugement par une Commission Vérité au Guatemala que l'administration Reagan avait aidé et provoqué un génocide, l'information n'occupa que quelques lignes dans la presse. Lorsque l'inspecteur de la CIA confirma que de nombreux unités de la Contra se livraient au trafic de drogue et étaient protégés par l'administration Reagan, la grande presse répercuta l'histoire mollement.

Un autre aspect peu connu de l'héritage de Reagan est la création d'une génération de néoconservateurs qui ont appris de l'Equipe B l'importance de la manipulation de l'information, et de la guerre de la Contra au Nicaragua, la gestion de l'opinion publique états-unienne. Comme aimait à le répéter Walter Raymond, chef de la diplomatie sous Ronald Reagan, pour vendre le conflit du Nicaragua au peuple états-unien, il fallait "coller des chapeaux noirs" aux Sandinistes, et des "chapeaux blancs" aux Contras.

La stratégie de George W. Bush pour rallier l'opinion publique états-unienne autour de la guerre en Irak - en ayant recours à des renseignements bidons sur des menaces militaires et une rhétorique extrémiste sur le caractère maléfique des adversaires des Etats-Unis - suit le même schéma que celui défini par l'équipe de sécurité nationale de Ronald Reagan dans les années 80. - [ pour plus de détails, voir "Why U.S. Intelligence Failed."
http://www.consortiumnews.com/Print/102203.html ]



SPECIAL VASELINE

La compétition omniprésente et renforcée menace l'intégration de la société

UN RAPPORT FINANCÉ PAR BRUXELLES DÉNONCE LES EFFETS DE L'INSÉCURITÉ SOCIALE

[AFP | 05.06.04]
Un travail de recherche co-financé par la Commission européenne dénonce les malaises sociaux européens - l'insécurité grandissante ressentie par les salariés, le culte de la compétitivité - et leurs conséquences sur le vote pour les partis populistes ou d'extrême-droite.De manière inhabituelle pour un document bruxellois, le travail des chercheurs, diffusé récemment par la Direction générale "Recherche" de la Commission, épingle les effets de la restructuration continuelle des entreprises, des changements d'organisation du travail" sur le moral des travailleurs.

Il évoque un "sentiment général d'insécurité" des salariés "aggravé par le fait que les gens ont à peine leur mot à dire dans les processus de changement", et un sentiment de mal-être qui pèse plus particulièrement sur les travailleurs les plus âgés."La compétition omniprésente et renforcée menace l'intégration de la société", critiquent les chercheurs, qui vont jusqu'à demander "une évaluation et si nécessaire une suspension" des politiques de libéralisation et de privatisation - souvent impulsée par Bruxelles.

Pour les chercheurs, les sentiments d'injustice ressentis par certains travailleurs débouchent sur des critiques de "ceux d'en haut" (politiciens, patrons) ou sur ceux qui sont au bas de l'échelle (chômeurs, immigrés,, demandeurs d'asile), alimentant le vote populiste et d'extrême-droite.Les chercheurs pointent une crise de la représentation" des travailleurs à travers les syndicats, les partis, et les institutions politiques des Etats membres et de l'UE.

"Ce travail de recherche de l'UE démontre que face à des conditions de travail peu attractive, une précarité du travail, et une détérioration globale des qualités de vie, certaines personnes sont attirées par les sirènes d'extrême droite", selon le commissaire européen chargé de la Recherche, le socialiste belge Philippe Busquin."Créer plus d'emplois de meilleure qualité", comme l Europe s'en est fixé l'objectif est devenu "vital", selon Philippe Busquin Le rapport a été réalisé sous la houlette d'un institut de recherche sur le travail autrichien, Forba, avec la collaboration d'autres instituts à travers l'Europe et couvre au total huit pays européens (Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Suisse).



ON LINE

LES VIEUX ORDINATEURS CACHENT DES SUBSTANCES TOXIQUES!

[Silicon.fr 08.06.04]
Une étude récente démontre que les anciens composants et moniteurs peuvent encore dégager des matières toxiques particulièrement dangereuses pour l'homme
http://www.silicon.fr/click.asp?ID=5284&news=317


Crapule, le serveur contestataire diffuse le même jour, deux pétitions contradictoires...

SAUVONS EDF/GDF DE LA PRIVATISATION RAMPANTE

[energie publique 08.06.04]
Nous avons conduit ces derniers mois avec succès, un combat important contre la précarisation et la libéralisation de la recherche publique. Il est évident que cette offensive du gouvernement s'inscrivait dans un mouvement beaucoup plus vaste, dont le but est la diminution drastique de la sphère publique.

Aujourd'hui, nos collègues d'EDF-GDF mènent un combat de grande ampleur contre la privatisation du service publique de l'energie, et ils demandent notre aide.

Le mouvement "sauver la recherche" a bénéficié de la solidarité de milliers de français. Je pense que nous nous devons d'être solidaires de ce combat, qui n'est qu'un nouveau front ouvert par les ultralibéraux bornés qui nous gouvernent...

c'est pourquoi je vous invite à signer la pétition ci-dessous et à la diffuser massivement. merci.
http://www.energiepublique.org/documents/tract_usager/tract_usager.html


NON AUX METHODES DE LA CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL

[Frederic Dernbach sur Crapule38.rezo.net 08.06.04]
Ceci est une lettre de protestation contre les méthodes de la Confédération Générale du Travail et les coupures sauvages d’électricité effectuée par ce syndicat depuis le 7 juin 2004.

Il est temps de rappeler à ces syndicalistes qu’ils ont certes le droit de grève mais pas celui de prendre en otage les utilisateurs du service public. La grève signifie bien arrêter toute activité (sans toucher un salaire d’ailleurs), mais certainement pas celui de couper l’électricité de façon illicite. Il peut en résulter des graves accidents. On peut donc qualifier cette action de proprement IRRESPONSABLE.

Egalement, il faut rappeler à ces syndicalistes que, si EDF peut croître en Europe, leur société doit elle-même s’ouvrir à d’autres acteurs en Europe, par l’intermédiaire de son capital. On leur dira également que nous comprenons bien qu’ils confondent allègrement l’intérêt général avec les petits intérêts propres de leur corporation.

Enfin, il est temps de mettre en compétition EDF avec d’autres fournisseurs d’électricité en Europe, ceci pour faire bénéficier les utilisateurs particuliers de baisses de prix significatives (comme pour les télécoms).

Nous en avons assez de voir chacune de nos factures d’électricité contribuer à hauteur de 1%  au bien-être Comité d’Etablissement d’EDF. Une réforme est également nécessaire ici. Les entreprises n’ont pas à financer les activités extra professionnelles des salariés à un tel niveau de leur chiffre d’affaires.

Si vous vous retrouvez dans cette lettre de protestation, faîtes là circuler et transmettez là immédiatement à vos contacts.  Toutes les adresses e-mail de la CGT sont en copie de cette lettre. Elles sont certainement équipées de dispositifs anti-spam. Néanmoins en les mettant en copie, nous voulons être sûr que notre message soit bien reçu par la CGT afin que ses adhérents sachent qu’ils n’ont pas tous les droits sous prétexte de leur adhésion à ce syndicat. Ils nous trouveront sur leur route !
http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/crapule.38



INFORMATIONS GENERALES

Si les bobonnes restaient à la maison, à faire la cuisine... il y aurait moins de pédés, moins d'enfants obèses, moins de délinquants juvéniles... c'est limpide comme analyse !

GAYS RIGHTS 'LEADS TO OBESITY'

[365gay.com 28.05.04]
"A high ranking Conservative member of the House of Lords says that the push for civil rights by gays is leading to a nation of obese people...

[Lord Tebbit]
suggested Labor's 'promotion of buggery' was 'intimately connected' to the increasing number of overweight people. 'Families now so seldom eat together. They don't prepare meals properly. Wives are pressurized into thinking they ought to go out to work instead of looking after their children. And it is the breakdown of family that is at the root of it.'"
http://www.365gay.com/newscon04/05/052804fatGay.htm


Le CRIF est d'accord avec Lord Tebbit... pas de pédés chez les feujs !

LE CRIF REFUSE D'INTÉGRER L'ASSOCIATION QUI REPRÉSENTE LES JUIFS HOMOSEXUELS

[proche orient info 08.06.04]
http://www.proche-orient.info/xjournal_soc_der_heure.php3?id_article=25537


Supeeeerrrrr...

UNE BACTÉRIE MORTELLE RÉSISTANTE AUX ANTIBIOTIQUES IDENTIFIÉE EN AUSTRALIE

[AFP 07.06.04]
Une nouvelle bactérie mortelle, résistante aux antibiotiques et proche du staphylocoque doré, est apparue en Australie où elle a causé au moins un décès et infecté une cinquantaine de personnes, a rapporté lundi la presse.

Le journal The Australian a indiqué que les autorités médicales étaient inquiètes car la bactérie se propageait au sein de la population au lieu d'être contractée à l'hôpital comme c'est généralement le cas avec le staphylocoque doré, à l'origine d'infections post-opératoires. Des spécialistes des maladies infectieuses ont indiqué que sa virulence était une nouvelle preuve de la résistance croissante des infections aux antibiotiques. Ils pensent que cette bactérie est contractée par le biais de coupures ou d'égratignures sur la peau et qu'elle peut provoquer la mort, y compris de jeunes personnes en parfaite santé. Un jeune homme, qui est mort en unité de soins intensifs l'an dernier dans un hôpital de Brisbane dans l'Etat du Queensland (est de l'Australie), a été identifié comme étant la première victime de cette bactérie. Il avait été hospitalisé pour une septicémie mais le traitement avec des antibiotiques du type pénicilline n'avait donné aucun résultat. Environ 50 autres personnes dans le Queensland auraient contracté cette infection.


message codé pour les ex-keupons de la liste (Yann):
"Couleur sur Paris ! Là Là Là ! Il est temps de changer ! Là Là Là Là !"

LES VERTS PARISIENS DONNENT LEURS AVIS SUR LES HALLES

[Batiactu 08.06.04]
Les élus écologistes souhaitent que le réaménagement des Halles redonne une importance primordiale au jardin, ce qui exclut à leurs yeux les projets de Jean Nouvel et de Winy Maas.
http://www.batiactu.com/data/07062004/07062004-193253.html


UFC QUE CHOISIR ATTAQUE HARRY'S ET VITTEL POUR ETIQUETTES JUGEES TROMPEUSES

[CBnews 08.06.04]
L'association de défense des consommateur UFC-Que Choisir a annoncé hier qu'elle allait assigner en justice les sociétés Harry's France et Vittel pour faire modifier l'étiquetage de certains produits, qui selon elle peuvent tromper le consommateur sur la composition et les qualités de ceux-ci. Pour la brioche "Doo Wap" de Harry's, "l'emballage laisse apparaître une présentation et une formulation liée aux qualités nutritionnelles du lait qui encourage la consommation de ce produit par les enfants alors même que la valeur énergétique du produit est très élévée sur le plan de l'équilibre nutritionnel" a indiqué l'association. Pour Vittel, l'UFC conteste la publicité diffusée par la société sur une bouteille d'eau parfumée à la pêche qui porte la mention "boisson aromatisée à base d'eau minérale naturelle Vittel riche en calcium". Selon UFC cette allégation présente un caractère trompeur en indiquant que le produit est riche en calcium.
http://www.toutsurlacom.com/index.php?op=modload&file=article&aid=23849


"COMMENT COMBATTRE LES DISCRIMINATIONS À L'EMBAUCHE ? " SAMUEL THOMAS, VICE PRÉSIDENT DE SOS RACISME.

[L'Humanité, 8 Juin 2004]
"La discrimination à l'embauche est punie par les lois de la République, comme la décision de la 11e chambre de la cour d'appel de Paris vient encore de le confirmer. Une gérante, qui croyait sûrement qu'il fallait être blanc pour vendre des produits adaptés aux peaux blanches, a refusé d'embaucher une employée comorienne. Effondrée et sur le point de renoncer, des amis incitent toutefois celle-ci à contacter SOS Racisme pour élaborer un testing. Ce procédé inédit consiste à solliciter l'aide de témoins qui, par leur présence, rendent compte à la justice de la discrimination à laquelle ils ont assisté. Cette pratique, à la portée de tous, est efficace. Un mois de prison avec sursis pour la gérante hors la loi, 1 000 euros versés à la victime, 500 à l'association. Si la lutte concrète contre les discriminations n'apparaît pas clairement comme une priorité pour ce gouvernement, il reste que les citoyens, à l'instar de Fatima Saadi, ont des raisons et les moyens d'agir. "
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-06-08/2004-06-08-395100


Les chiffres publiés dans les articles scientifiques sont souvent erronés

SLOPPY STATS SHAME SCIENCE

[The Economist 03.06.04]
"Emili García-Berthou and Carles Alcaraz, two researchers at the University of Girona in Spain, have found that 38% of a sample of papers in Nature, and a quarter of those sampled in the British Medical Journal (BMJ) - two of the world's most respected journals - contained one or more statistical errors. Not all of these errors led to erroneous conclusions, but the authors of the study, which has just been published in BMC Medical Research Methodology, another journal, reckon that 4% of the errors may have caused non-significant findings to be misrepresented as being significant."
http://www.economist.com/science/displayStory.cfm?story_id=2724226


Ah bon ? C'est qui qui dit ? Et alors, elle vient d'où cette boite noire ?

LA « BOÎTE NOIRE » DÉCOUVERTE À L'ONU N'EST PAS LIÉE AU CRASH DE L'AVION DES PRÉSIDENTS RWANDAIS ET BURUNDAIS

[UN PR New York, Jun 8 2004]
La « boîte noire » découverte au début de l'année dans une armoire de rangement du Département du maintien de la paix, au siège des Nations Unies à New York, n'est pas liée au crash de l'avion qui a coûté la vie le 6 avril 1994 aux Présidents du Rwanda et du Burundi, déclenchant le génocide rwandais, selon le Bureau des services de contrôle interne. En mars dernier, après la publication d'un article du quotidien français « Le Monde » affirmant que la boîte noire du Falcon était en possession de l'ONU, le Secrétaire général Kofi Annan avait donné instruction au Bureau des services de contrôle interne de faire toute la lumière sur cette affaire.
http://www.un.org/french/newscentre/



SPECIAL EXTREME-ORIENT

WASHINGTON REDUIT SES TROUPES EN COREE DU SUD

[Le Figaro 08.06.04]
Le Pentagone a confirmé hier un projet de retrait de 12 500 hommes, soit un tiers des militaires stationnés dans le pays, d'ici à la fin 2005
http://www.lefigaro.fr/international/20040608.FIG0108.html



ISRAEL PALESTINE LA PAIX MAINTENANT ?

Leïla Shaid vote "gauche populaire et citoyenne"... et non pas "Euro-Palestine" ;-)) (Yann)

"LA PALESTINE EST DEVENUE UN ENJEU INTERNATIONAL" Leïla Shahid

[L'Humanité 08.06.04]
Q: Que pensez-vous de l'apparition d'une nouvelle liste intitulée Euro-Palestine ?
Leïla Shahid : J'ai été moi-même surprise de cette liste qui regroupe un certain nombre de militants sincères et dévoués, mais je pense qu'ils se trompent complètement en pensant rendre service à la Palestine. Au lieu de militer pour l'inscription de la Palestine au programme de toutes les listes, comme devraient le faire tous les démocrates qui militent pour le respect du droit international, ils prennent un peu la cause palestinienne en otage. Cette liste risque de diviser et d'affaiblir la solidarité avec la Palestine. C'est très dommage.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-06-08/2004-06-08-395082


PROCHE-ORIENT: LES COLONS DE KADIM, RESIGNES A PARTIR

[Le Figaro 08.06.04]
Au lendemain de l'adoption par le gouvernement Sharon du plan de retrait de Gaza et de quatre implantations de Cisjordanie
http://www.lefigaro.fr/international/20040608.FIG0045.html



COMMUNAUTAIRE TA MÊRE !

LE SITE VITRINE FRANCOPHONE DU HAMAS A CHOISI OUMMA.COM,

[Proche Orient Info 08.06.04]
Le site vitrine francophone du Hamas a choisi Oumma.com, le site islamiste porte-voix de Tariq Ramadan comme partenaire de référence, avec logo et lien actif - C'est sous la photo du Cheikh Ahmed Yassine et de Mohammed Al Rantissi, au milieu d'un fatras de propagande particulièrement haineuse dont l'idéologie ne peut laisser aucun doute, que www.palestine-info.cc affiche ses sites amis. Islamyia.info de langue française y figure également. Le site vitrine du Hamas est hébergé aux Îles Cocos dans l'Océan Indien (australiennes), îles qui sont connues pour être des paradis juridiques pour l'Internet et qui abritent nombre de sites illicites. Rappelons que Oumma.com ouvre ses colonnes et sa partie TV à des candidats de la scandaleuse liste Euro-Palestine, (Olivia Zémor en ce moment même), et aussi à des personnalités proches du Parti Communiste mais flirtant avec les islamistes, comme Mouloud Aounit et d'autres.
http://www.proche-orient.info/xjournal_pol_der_heure.php3?id_article=25576


ILS ONT OSÉ LE FAIRE : UNE MESSE POUR LOUIS XVII !!

[L'Humanité 08.06.04]
http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-06-08/2004-06-08-395073



PROPAGANDA STAFFEL

APRES «FAHRENHEIT 9/11», DISNEY CEDERAIT MIRAMAX

[Le Figaro économie 08.06.04]
L'affaire Fahrenheit 9/11, du nom de ce documentaire anti-Bush produit par Miramax et que Disney s'est refusé à distribuer, pourrait bien devenir la goutte d'eau qui a fait déborder le vase entre Michael Eisner et les frères Weinstein. Selon le New York Times, le patron de Disney, très échaudé de s'être vu taxer de censeur sur la place publique, envisagerait de vendre les studios de cinéma, entrés dans le giron du groupe Disney en 1993, à leurs fondateurs et actuels coprésidents, Harvey et Bob Weinstein.
http://www.lefigaro.fr/eco-medias/20040608.FIG0042.html


BOUCS ÉMISSAIRES ET DÉPARTS ÉQUIVOQUES

[Dixit Laurent Laplante, édition du 7 juin 2004]
Le clan rassemblé autour du président Bush ne s'est pas encore résigné à admettre quelqu'erreur que ce soit. Il incombe aux faits de se modeler selon les vues de la Maison-Blanche, puisque la Maison-Blanche ne se reconnaît aucun devoir à l'égard de la réalité. Il en va ainsi au sujet du passé, mais le même sort attend l'avenir : il sera, du moins dans sa version officielle, ce que les faucons entretiennent comme vision et non pas ce qui, pourtant, se profile déjà. Le drame, ce n'est pas seulement que des contre-vérités se répandent et obtiennent créance, mais que les curiosités démocratiques ne parviennent plus à accréditer une version plus qu'une autre. Constamment, on redoute la manipulation. Or, une fois rompu le lien de confiance entre la population et les gouvernants, la démocratie n'est qu'un rite stérile et trompeur
http://cyberie.qc.ca/dixit/20040607.html


CIA: LES RAISONS D'UNE DEMISSION-SURPRISE

[amnistia.net 07.06.04]
Quarante-huit heures après la démission-surprise du patron de la CIA George Tenet, qui dirigeait l'agence depuis sept ans, le procureur général de Chicago, Patrick Fitzgerald, a souhaité poser quelques questions au vice-président US. Le magistrat a interrogé Dick Cheney sur un sujet bien embarrassant. Qui a dévoilé a Robert Novack, journaliste au "Washington Post", que Valerie Palme, la femme de l'ex-ambassadeur Joseph Wilson était un agent de la CIA?
http://www.amnistia.net/news/articles/guerirak/ciatenet/ciatenet.htm



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE


Encore un héritage de l'époque Reagan... l'armée US ne sait plus à qui elle a refilé des missiles sol-air Stinger. Enfin si, du temps où Oussama était encore notre copain, on lui en avait filé...

PENTAGON HAS LOST TRACK OF EXPORTED MISSILES : TERRORISTS COULD USE ANTI-AIRCRAFT STINGER MISSILES, CRITICS SAY

[San francisco chronicle 02.06.04]
A still-secret congressional report detailing the Pentagon's inability to account for all of its Stinger shoulder-fired anti-aircraft missiles is causing consternation on Capitol Hill and raises the specter of terrorists using U.S.-made missiles to shoot down U.S. military or civilian airplanes.

The report by the General Accounting Office, circulating among senior House lawmakers, states that although the Department of Defense is supposed to monitor the end-use of Stingers given or sold to other nations, "DOD has no requirement for keeping records on the number and destinations of these Stingers." The report is also critical of what it describes as toothless multinational anti-missile proliferation efforts.

According to the report, which is scheduled for release this month, the Defense Department does not know where to find all of the Stingers that it has either sold or given away. For example, Army records show that the Army transferred 7,551 Stingers to foreign countries from 1982 to 2004. The GAO report found that the actual number was at least 8,331. "Army data shows that the U.S. has not exported any missiles to Egypt," it reported, whereas the GAO uncovered that the United States has exported 89 Stingers to Egypt.

Rep. Duncan Hunter, R-Alpine (San Diego County), chairman of the House Armed Services Committee, said he is not impressed with the existing international efforts to prevent shoulder-fired missiles from falling into terrorists' hands.
http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/chronicle/archive/2004/06/02/MNGT26VCPB1.DTL


AL QAEDA WARNS OF ATTACKS ON WESTERN AIRLINES

[Reuters June 07, 2004]
A statement purportedly from al Qaeda militants in Saudi Arabia warned Monday of new attacks on U.S. and Western airlines, as a Saudi diplomat said the militant group was behind an attack that killed a BBC cameraman.
http://reuters.us.ed10.net/t/KQOPM/9734V/7V/3OAV9


Le Soudan viole les droits de l'homme mais comme en ce moment le Soudan est l'allié de Washington, on est prié de regarder ailleurs...

DARFOUR : UNE CRISE D'UNE GRAVITÉ, D'UNE AMPLEUR ET D'UNE URGENCE EXTRAORDINAIRES

[UN PR York, Jun 4 2004]
Estimant à 2,2 millions le nombre de personnes qui auront besoin, cette année, d'une assistance au Darfour, province de l'ouest du Soudan faisant l'objet d'attaques de milices armées, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU a indiqué qu'elle évaluait l'aide d'urgence nécessaire pour répondre aux besoins humanitaires de base entre 80 et 100 millions de dollars.

Réunis hier à Genève sur la crise que traverse le Darfour, les représentants des Nations Unies et des principales organisations humanitaires se sont entretenus avec des représentants de 36 pays, dont le gouvernement du Soudan, des représentants de l'Union africaine, de l'Union européenne et de la Ligue des Etats arabes, indique un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) paru aujourd'hui.

« La crise humanitaire et des droits de l'homme au Darfour est d'une gravité, d'une ampleur et d'une urgence extraordinaires », ont conclu les organisateurs de la réunion, qui indiquent qu'à la suite des graves violations des droits de l'homme commises dans cette région du Soudan, « plus de 1,15 million de personnes ont été forcées de quitter leurs foyers ».
http://www.un.org/french/newscentre/



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

C'est pas drôle d'être un journaliste sans visa aux US... Récit d'une détention kafkaesque au pays de la liberté

THE WAR ON JOURNALISM

[Elena Lappin - UK Guardian - June 06, 2004]
Somewhere in central Los Angeles, about 20 miles from LAX airport, there is a nondescript building housing a detention facility for foreigners who have violated US immigration and customs laws. I was driven there around 11pm on May 3, my hands painfully handcuffed behind my back as I sat crammed in one of several small, locked cages inside a security van. I saw glimpses of night-time urban LA through the metal bars as we drove, and shadowy figures of armed security officers when we arrived, two of whom took me inside. The handcuffs came off just before I was locked in a cell behind a thick glass wall and a heavy door. No bed, no chair, only two steel benches about a foot wide. There was a toilet in full view of anyone passing by, and of the video camera watching my every move. No pillow or blanket. A permanent fluorescent light and a television in one corner of the ceiling. It stayed on all night, tuned into a shopping channel.

After 10 minutes in the hot, barely breathable air, I panicked. I don't suffer from claustrophobia, but this enclosure triggered it. There was no guard in sight and no way of calling for help. I banged on the door and the glass wall. A male security officer finally approached and gave the newly arrived detainee a disinterested look. Our shouting voices were barely audible through the thick door. "What do you want?" he yelled. I said I didn't feel well. He walked away. I forced myself to calm down. I forced myself to use that toilet. I figured out a way of sleeping on the bench, on my side, for five minutes at a time, until the pain became unbearable, then resting in a sitting position and sleeping for another five minutes. I told myself it was for only one night.

As it turned out, I was to spend 26 hours in detention. My crime: I had flown in earlier that day to research an innocuous freelance assignment for the Guardian, but did not have a journalist's visa.
http://www.zmag.org/content/showarticle.cfm?SectionID=43&ItemID=5654


Dur, dur de pratiquer la censure quand tout le monde a une caméra numérique et une connexion à Internet...

CHINA CLAMPS DOWN ON DIGITAL FILMS

[Reuters Mon Jun 7, 2004]
China has issued new rules to rein in digital filmmakers, some of whom have screened politically taboo home videos on the Web and shown documentaries exposing social ills at film festivals abroad. Mini-digital cameras have become a hot-selling accessory for amateur filmmakers as well as a popular tool for reality-style television serials and news dramas employing spy lenses. But movies zooming in on peasant hardships, worker protests and avant-garde art stunts have made the hand-held cameras a dangerous technology in the eyes of Communist Party ideologues.

"Most of the contents are wholesome and beneficial," said the circular. "But there are also some DV films on dark themes with negative contents." "Those concerning religion, nationality, and other sensitive subjects must seek advice and get approval from the local government departments concerned before being broadcast," it said. Internet sites must obtain special licenses to release videos, it said.
http://reuters.us.ed10.net/t/FKH3D/KQORI/50/OJPN2


ARTISTS INVESTIGATED FOR POSSIBLE PATRIOT ACT VIOLATIONS

[Christian Science Monitor 07.06.04]
"Three artists have been served subpoenas to appear before a federal grand jury June 15. The grand jury is considering whether or not to charge Stephen Kurtz, an art professor at the University of Buffalo whose art involves the use of biology equipment, with 'possession of biological agents.' Mr. Kurtz's problems with the Patriot Act began in May when he dialed 911 to report his wife of 20 years was unresponsive. When paramedics came to his house, one of them noticed that Kurtz had laboratory equipment, which he used in his art exhibits. The paramedics reported this to police and the FBI sealed off his house."
http://www.csmonitor.com/2004/0607/dailyUpdate.html



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE - OPT IN

UN SPAMMEUR FRANÇAIS CONDAMNÉ À 22.000 EUROS D'AMENDE

[L'expansion 08.06.04]
Le tribunal de commerce de Paris a condamné le 5 mai un entrepreneur français à 22.000 euros de dommages et interêts pour l'envoi massif de courriers électroniques non sollicités (spam). Le juge a aussi condamné l'expéditeur de ces courriels à 1.000 euros par courrier électronique non sollicité qui serait de nouveau envoyé après la condamnation. L'auteur de ces spams, un entrepreneur exerçant des activités de marketing direct depuis les Bouches-du-Rhône, était abonné d'AOL et créait ses adresses électroniques sous une fausse identité auprès du service Hotmail de Microsoft.
http://www.lexpansion.com/18h/2463.3.html



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

Le Wardriving bientot interdit...

WARDRIVER PLEADS GUILTY IN LOWES WIFI HACKS

[SecurityFocus Jun 4 2004]
In a rare wireless hacking conviction, a Michigan man entered a guilty plea Friday in federal court in Charlotte, North Carolina for his role in a scheme to steal credit card numbers from the Lowe's chain of home improvement stores by taking advantage of an unsecured wi-fi network at a store in suburban Detroit.

Brian Salcedo, 21, faces an a unusually harsh 12 to 15 year prison term under federal sentencing guidelines, based largely on a stipulation that the potential losses in the scheme exceeded $2.5 million. But Salcedo has agreed to cooperate with the government in the prosecution of one or more other suspects, making him eligible for a sentence below the guideline range. www.securityfocus.com/news/8835


LES PIRATES FRANÇAIS VONT ÊTRE POURSUIVIS

[L'expansion 08.06.04]
La Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI) s’apprête a élargir à la France sa campagne de poursuites en justice contre les internautes partageant illégalement des fichiers. Des campagnes d’information sont d’ailleurs en cours et ont porté leurs premiers fruits : en France 73% des consommateurs savaient en mai qu’il était illégal de partager des fichiers de musique protégés par des droits d’auteur, contre 59% au mois de janvier. Au Danemark, en Italie et en Allemagne, où 200 poursuites ont déjà été lancées depuis fin mars, l’IFPI a constaté «des premiers résultats positifs» : les fraudeurs ont accepté de payer plusieurs milliers d’euros d’amendes.
http://www.lexpansion.com/18h/2463.3.html


.:: HARRY POTTER HACKED

[Zataz 08.06.04]
Harry Potter 3 sur Internet. Les lunettes infrarouges et les espions n'ont servi à rien.
http://www.zataz.com/index.php?action=news&id=5830


.:: AMEN TA FRAISE !

[Zataz 08.06.04]
L'un des plus important hébergeur français victime d'une attaque pirate.
http://www.zataz.com/index.php?action=news&id=5838


L'INDUSTRIE DU DISQUE RECLAME VOS EMPREINTES

[Atlier.fr 08.06.04]
http://www.atelier.fr/article.php?artid=27683&catid=17


TELEPHONIE PAR INTERNET: PLUS COMPLIQUE A PLACER SUR ECOUTE

[Libération 08.06.04]
La téléphonie par l'Internet est plus complexe à intercepter que son ancêtre traditionnelle. Légalement ou pas. «Lorsque le mobile est apparu, les auteurs d'activités délictueuses l'ont vite adopté, raconte un membre de la Commission nationale de déontologie des interceptions téléphoniques. Mais ils ont été rattrapés par les techniques d'écoute.» La téléphonie sur l'Internet devrait suivre la même évolution : il suffit de différencier les paquets de voix du reste pour pouvoir les capter, ce que les ordinateurs des fournisseurs d'accès à l'Internet savent déjà faire.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=213099



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - PtoP - INTERNET CITOYEN

et voici l'enregistreur numérique Open Source !!!

PLUGGEDIN: STEP ASIDE TIVO, HERE COMES FREEVO

[Reuters June 08, 2004]
Tired of TiVo's monthly fees and eager for even more control over their television programs, computer enthusiasts are building TV recording devices out of personal computers and new software packages.
http://reuters.us.ed10.net/t/2OQWT/KQORI/50/OJPN2


GOOGLE LEADS WEB SEARCH BUT CHALLENGES LOOM -S&P

[Reuters June 07, 2004]
While nearly half of all Web search engine users prefer industry leader Google Inc. over its rivals, the soon-to-be public company faces challenges as it expands into new businesses, Standard & Poor's Equity Research Services said on Monday.
http://reuters.us.ed10.net/t/B5UJ7/KQORI/50/OJPN2

vide
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!