revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

16/06/04



MOBILISATION CONTRE LA LEN

VICTOIRE CONTRE LA LEN.

[ligueodebi 16.06.04]
Le conseil constitutionnel avait été saisi par le PS sur une demande pressante de la Ligue ODEBI via notre porte parole Pascal Cohet. Notre juriste Jean Baptiste Soufron avait aussi directement participé à la rédaction de la saisine. Le résultat d'hier est la conséquence d'une intense politique de lobbying opéré par la Ligue alliant à la fois des actions sur le net,dans la rue et une politique de dialogue avec l'ensemble des acteurs concernés.

La Ligue a ainsi pu faire progresser durablement les idées que nous défendons...le conseil constitutionnel n'a finalement fait que nous donner raison sur les points que vous avions déja soulevés il y a prés de 2 ans maintenant. Grâce à votre soutien et à celui nombreux webmasters, nous avons remportés une premiére bataille contre les lobby liberticides. Le résultat du Conseil Constitutionnel est important car il impose de fait un guide respectueux des libertés de chacun aux futurs juges qui auraient à se pencher sur les problématiques que nous avions soulevés.
http://www.odebi.org


Dé-vé-djian: dé-mi-ssion !!!

LCEN: LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CENSURE L'"AMENDEMENT DEVEDJIAN"

[Reuters 16.06.04]
Le Conseil constitutionnel a annoncé mardi avoir censuré une disposition de la loi sur la confiance dans l'économie numérique (LEN), sur la prescription des infractions de presse sur internet, et émis une réserve d'interprétation sur la responsabilité des hébergeurs.

Le Conseil constitutionnel a estimé que le législateur "a méconnu le principe d'égalité" en allongeant le délai de prescription des infractions de presse pour les sites internet et pas pour les médias traditionnels. Selon le texte adopté définitivement le 13 mai dernier, le délai de prescription de trois mois devait en effet commencer pour les sites à partir du moment où le texte incriminé n'était plus à disposition du public sur internet.

Pour les autres médias, le délai de prescription restait inchangé, commençant à partir de la date de publication. En établissant cette distinction, "la loi ouvrait l'action civile et pénale pendant des durées manifestement trop différentes selon le support utilisé", a indiqué le Conseil constitutionnel dans un communiqué. Concernant la responsabilité des prestataires techniques sur les contenus qu'ils hébergent, le Conseil constitutionnel a considéré que celle-ci ne pouvait être engagée que si "le caractère illicite de l'information dénoncée (est) manifeste ou qu'un juge en (a) ordonné le retrait".

"C'est une belle victoire pour la liberté d'expression", a déclaré à Reuters Julien Pain, responsable du bureau internet de l'association Reporters sans frontières (RSF). "Pour la presse, on se félicite de la disparition cet amendement aberrant et dangereux et nous sommes contents que le ministre de l'Industrie Patrick Devedjian, qui avait maintenu son soutien à cet amendement, ait été désavoué par le Conseil constitutionnel", a-t-il poursuivi.

"Concernant les hébergeurs, c'est un compromis qui nous semble acceptable. Après une première analyse de la décision du Conseil constitutionnel, il ne semble en effet pas possible que les hébergeurs soient responsables des contenus diffamatoires, car le caractère `manifeste' ne s'applique qu'aux contenus extrêmement graves, du type pédophilie et appel au crime", a ajouté Julien Pain.

Tout au long de l'élaboration de la loi, plusieurs associations de défense des libertés et collectifs d'internautes avaient dénoncé des dispositions qu'ils jugeaient "liberticides". Cette contestation avait débouché sur la première manifestation d'internautes français, dont plus d'un millier avaient défilé à Paris fin mai.



SPECIAL DEDICACE

Vous ne le saviez peut-être pas, mais depuis le 23 Mars 2004 les USA sont une MONARCHIE... gouvernée par le nouveau Messie Sun Myung Moon, couronné dans une salle du Sénat des Etats Unis (je n'invente rien, photos à l'appui)

MOON OVER WASHINGTON

[GADFlyer 09.06.04]
Why are some of the capital's most influential power players hanging out with a bizarre Korean billionaire who claims to be the Messiah? Should Americans be concerned that on March 23rd a bipartisan group of Congressmen attended a coronation at which a billionaire, pro-theocracy newspaper owner was declared to be the Messiah ˆ with royal robes, a crown, the works? Or that this imperial ceremony took place not in a makeshift basement church or a backwoods campsite, but in a Senate office building?
http://gadflyer.com/articles/?ArticleID=131

Pictures of the ceremony here:
http://www.breakfornews.com/Moon-Crowned.htm
And here :
http://www.gorenfeld.net/blog//2004_05_01_barchive.html#108362997653753669


Comme chante Zebda dans "le Bruit et l'Odeur" : On peut mourir au front et faire toutes les guerres pour défendre de si jolis drapeaux, il en faut toujours plus; pourtant il y a un hommage à faire, à ceux tombés à Monte-Cassino."

LES OUBLIÉS DU DÉBARQUEMENT

[Youssef Djoufelkit - Oumma.com 17.06.04]
On vient de commémorer les 60 ans du débarquement, tout en oubliant d'inscrire dans la mémoire des Français la participation des combattants d'outre-mer morts pour la France. Parmi eux, les Marocains, Sénégalais, Algériens, Tunisiens ∑ ont écrit quelques belles pages d'héroïsme dans l'histoire de ce pays. Rien aujourd'hui ne rappelle que Paris a été sauvé de l'occupation allemande grâce au courage notamment et à l'ultime sacrifice dont ont fait preuve quelques milliers de Marocains, en refoulant l'armée de Von Kluck lors de la bataille de la Marne.
http://oumma.com/article.php3?id_article=1113


Est ce que George Bush est un psychopathe ? C'est ce que pensent certains psychiatres américains...

BUSH ON THE COUCH: INSIDE THE MIND OF THE PRESIDENT

[Dan Froomkin - White House Briefing Columnist - 16.06.04]
What's going on inside the White House? Ask Dan Froomkin, who writes the White House Briefing column for washingtonpost.com. He'll answer your questions, take your comments and links, and point you to coverage around the Web. Today Dan was joined by Justin Frank, Georgetown psychoanalyst and author of "Bush on the Couch: Inside the Mind of the President," an unauthorized "applied psychoanalysis" of the president.

Has your assessment of Bush's behavior received endorsements from your colleagues and/or other psychologists or psychoanalysts?

Justin Frank: I have received endorsements from other psychoanalysts and psychiatrists, most notably from Dr. James Grotstein, MD who is Professor at UCLA Medical Center. He gave high praise for the book and for its scholarship. I also received endorsement from Dr. Irvin Yalom, MD, Professor Emeritus at Stanford University Medical School. He wrote that the book is "compelling and persuasive and downright frightening."
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A34801-2004Jun11.html



SPECIAL VASELINE

Vous vous souvenez du grand battage médiatique autour des prisons il y à quatre ans ? Qu'est ce qui à changé ? R-I-E-N !

RETOUR À LA CASE PRISON POUR LES PARLEMENTAIRES

[Le Monde 07.06.04]
Quatre ans après les deux importants rapports sur les prisons produits par les parlementaires en 2000, députés et sénateurs retournent dans les établissements pénitentiaires. Ce "retour à la case prison" est organisé à l'initiative de l'Observatoire international des prisons (OIP), d'associations intervenant en milieu pénitentiaire, de syndicats de personnels, d'avocats et de magistrats, ainsi que du Parti communiste et du Parti socialiste. Toutes ces organisations dénoncent "une dégradation très nette des conditions de détention".
http://www.lemonde.fr



INFORMATIONS GENERALES

Les porte paroles du lobby agroindustriel s'appellent respectivement G. Chartier et J. Quick: pas vraiment des synonymes de bonne bouffe :-)

ETATS-UNIS: C'EST OFFICIEL, LES FRITES SONT UN LÉGUME FRAIS!

[AFP mercredi 16 juin 2004]
C'est officiel, les frites sont un légume frais, a annoncé mardi le département américain de l'Agriculture (USDA). Mais que les amateurs de pomme de terre ne se réjouissent pas trop vite, cette reclassification est à but commercial et non nutritionnel.

"Les frites roulées dans la pâte à frire sont considérés comme périssables", dans le cadre de la loi sur les produits agricoles périssables, a indiqué George Chartier, porte-parole de l'USDA. Ces frites sont légèrement blanchies, mais pas complètement cuites. Elles peuvent être fraîches ou congelées. "Ceci n'est pas un guide nutritionnel. Ces frites sont toujours considérées comme des aliments transformés", a souligné Julie Quick, porte-parole de l'USDA.

Cette décision n'est pas sans rappeler la tentative de l'administration Reagan de classifier le ketchup comme légume dans le cadre des repas distribués dans les écoles américaines. Le tollé soulevé avait conduit à l'abandon très rapide de ce projet.


Bush c'est le candidat des TRES riches !

REPUBLICANS NEARING MONEY RECORD FOR CONVENTION

[The NY Times 17.06.04]
The New York City Host Committee is expecting to raise $64 million for the Republican National Convention.
http://www.nytimes.com/2004/06/17/nyregion/17convention.html?th


L'Administration Bush et le Congrès républicains savent faire les cadeaux là où il faut... par delà la propagande patriotique : as de gilets pare-balles pour les soldats en Irak, mais des cadeaux fiscaux pour les contribuables gagnant plus d'un million/an

WHEN IGNORANCE ISN'T BLISS

[In These Times. June 15, 2004]
Straight from the you-can't-make-this-stuff-up file, the five congressional votes that everyone in America should know about.

1. Pro-Defense: Facing increasing violence in Iraq, military commanders in Iraq asked Congress and the president to immediately fill shortages in protective body armor. Responding to the crisis, Senator Chris Dodd (D-Conn.) sponsored a bill to immediately plug the shortage. Voted down.

2. Compassionate: The White House budget that year proposed to cut $1.5 billion out of military housing. Representative David Obey (D-Wisc.) came up with a simple solution: Slightly reduce the proposed tax cuts on the 200,000 Americans making $1 million a year to fill the budget gap for the troops and their families. Voted down.

3. Tax Fairness: In 2002, the Bush administration terminated the tax on oil and chemical industry polluters that finances Superfund toxic cleanups. Just two years later, the loss of tax revenues bankrupted Superfund. Senator Frank Lautenberg (D-N.J.) offered an amendment to reinstate the Superfund tax. Voted down.

4. Patrotism: Should the U.S. government's Export-Import Bank continue giving most of its $15 billion a year to subsidize a slew of Fortune 500 companies that are reducing their U.S. workforce? Representative Bernie Sanders (I-Vt.) offered a measure to curb the government handouts to corporate job exporters. Voted down.

5. Clean Government: Halliburton, the oil company Vice President Dick Cheney ran, continues to receive billions in no-bid government contracts for work in Iraq. Cheney is receiving deferred compensation from the company and holds roughly 400,000 Halliburton stock options. The Senate considered legislation that would have forced the termination of the Cheney-Halliburton relationship. Voted down.
http://www.alternet.org/story/18929/



GOTT MIT UNS !

1% de 125.000, ça fait quand même du monde sur les bûchers...

LE VATICAN AFFIRME QUE L'INQUISITION A FAIT MOINS DE VICTIMES

QU'ON NE LE CROIT

[AP mercredi 16 juin 2004]
Le Vatican a présenté mardi le résultat de recherches selon lesquelles le nombre de victimes de la torture et du bûcher pendant l'Inquisition a été nettement moins important qu'on ne le croit généralement.

Le pape Jean Paul II a rappelé qu'en 2000 l'Eglise catholique avait demandé pardon pour "la violence à laquelle certains d'entre (les chrétiens) ont eu recours dans le service à la vérité". "Dans l'opinion publique, l'image de l'Inquisition représente presque le symbole (...) du scandale. Dans quelle mesure cette image est-elle fidèle à la réalité?", s'interroge le souverain pontife dans une lettre concernant les recherches.

L'Inquisition, du XIIIe au XVIe siècle, se posait en rempart de la doctrine orthodoxe de l'Eglise. Les musulmans et les juifs convertis au catholicisme en ont notamment été victimes, ainsi que ceux qui étaient considérés comme des hérétiques ou des sorciers. Parmi les victimes de l'Inquisition se trouvait le scientifique italien Galilée (1564-1642), réhabilité par Jean Paul II.

Pourtant, a affirmé mardi Agostino Borromeo, professeur d'histoire chrétienne à l'Université de La Sapienza de Rome, "le recours à la torture et à la peine de mort n'a pas été aussi fréquent qu'on l'a longtemps cru". Selon ce spécialiste, sur 125.000 procès en hérésie en Espagne, 1% seulement des accusés ont été exécutés. Au Portugal, 5,7% des plus de 13.000 personnes jugées par les tribunaux religieux au XVIe siècle et au début du XVIIe auraient été condamnés à mort. Le Pr Borromeo ajoute que de nombreuses exécutions ont été commises par des tribunaux non religieux, y compris dans des pays protestants où ont eu lieu des chasses aux sorcières.

Agostino Borromeo s'est défendu de minimiser les méfaits de l'Inquisition. "Cela ne change pas la nature du problème: des gens ont été jugés pour leurs croyances religieuses. Mais pour les historiens, les nombres ont une signification", a-t-il déclaré à l'AP. Toutefois, "dans de nombreux cas, nous n'avons pas de preuves, les preuves ont été perdues", a souligné l'historien de la Renaissance et expert de l'Inquisition Carlo Ginzburg.
http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20040616.FAP9576.html?0030


La laicité est une notion totalement inconnue aux USA

BUSH MISLEADS ON SEPARATION OF CHURCH AND STATE

[The Daily Misleader 16.06.04]
President Bush said at a press conference yesterday, "I think it is very important for people who are serving to make sure there is a separation of church and state." The comments, however, stand in stark contrast to new legislation that the White House is pushing that would give religious institutions taxpayer funding and allow religious charities to become directly involved in political campaigns.

Just this month the President renewed his call to use government money to subsidize religious organizations,and he has ordered various government agencies to establish "faith based centers" within their operations. On Capitol Hill, the President's conservative allies tried to pass a proposal that would have allowed clergy to endorse candidates for political office without endangering the tax-exempt status of their congregations. Opponents "called it a 'back-door' attempt to help reelect President Bush, whose campaign is focusing on churches."

Earlier this month, the Associated Press reported that the Bush campaign "is trying to recruit supporters from 1,600 religious congregations in Pennsylvania - a political push that critics said Wednesday could cost churches their tax breaks" unless Congress passes the new legislation. An e-mail from the Bush campaign's Pennsylvania office asked churchgoers to "serve as a coordinator in your place of worship.'' The message also said the campaign planned to "undertake activities" in places "accessible to the congregation." The Internal Revenue Service prohibits political campaign activity for or against any candidate from taking place at all organizations that receive tax-exempt status under a section of the federal tax code. This prohibition includes most churches and religious groups.
http://daily.misleader.org/ctt.asp?u=2102050&l=40599



PROPAGANDA STAFFEL

SADDAM HUSSEIN N'A JAMAIS COLLABORÉ AVEC AL-QAIDA SELON LA COMMISSION D'ENQUÊTE SUR LE 11 SEPTEMBRE

[Le Monde 17.06.04]
Cette commission paritaire du Sénat américain a également rendu public un autre rapport intérimaire sur la préparation des attentats du 11 septembre : Khalid cheikh Mohammed, le cerveau des attaques contre New York et Washington, capturé en mars 2003 au Pakistan, avait envisagé de détourner jusqu'à dix avions pour en faire s'écraser notamment sur des centrales nucléaires, sur le quartier général de la CIA et du FBI et sur des immeubles en Californie. Les pirates auraient dû être 25.
http://www.lemonde.fr


cela n'empèche pas Dick Cheney de continuer à mentir...

CHENEY, IN FLORIDA VISIT, CLAIMS TIES BETWEEN HUSSEIN, AL QAIDA

[Miami Herald 15.06.04]
Vice-President Dick Cheney said Monday that Saddam Hussein had "long-established ties" with al Queda, an assertion that has been repeatedly challenged by some policy experts and lawmakers.
http://www.miami.com/mld/miamiherald/8921845.htm


WITH 9/11 REPORT, BUSH'S POLITICAL THORN GROWS MORE STUBBORN

[The NY Times 17.06.04]
The panel investigating the Sept. 11 attacks further called into question one of President Bush's rationales for the war with Iraq.
http://www.nytimes.com/2004/06/17/politics/17assess.html?th


L'ONU INFIRME DIX ANS D'ENQUÊTE DU « MONDE »

[Voltaire 15 JUIN 2004]
Depuis dix ans, Le Monde s'acharne à accuser les leaders tutsis d'avoir assassiné le président rwandais et d'être responsables du génocide de leur propre ethnie pour disculper les autorités françaises. Pour étayer sa thèse, le quotidien a relayé, sans vérification, tout élément qui paraissait aller dans son sens. Il s'est ainsi fait gruger par le capitaine Barril, enfumer par le National Post, et égarer par le juge Bruguière. Dernière intox en date : le journal « révélait » que l'ONU avait caché la boîte noire de l'avion présidentiel rwandais pour protéger les terroristes qui l'avaient abattu. Il a été démenti par une expertise contradictoire. Notre enquête sur la légèreté des enquêteurs du Monde.
http://www.reseauvoltaire.net/article14198.html


A l'heure d'Internet, la course au scoop se joue en un quart de seconde et les journalistes ne vérifient plus trop leurs sources... (le Monde par ex)

HOW REAGAN, KERRY 'RUMORS' SPREAD ONLINE

[Mark Glaser, Online Journalism Review 16.06.04]
You know something that few people know. It might be a nugget of information, highly explosive, possibly wrong. Where do you go with this information? You might dig for the truth and find no corroboration. But can it still be shared with the public? Print, TV, talk radio, online? This is the question that bedevils editors and reporters - and increasingly, bloggers - every day. In the chase for the scoop, there's a thin line between grabbing for glory and overreaching and getting it wrong. So when a whisper campaign makes the rounds in Washington, D.C., is it enough to shrug your shoulders and post it online? Increasingly, the online realm is becoming a kind of minor leagues for breaking news and rumors, where people might float a story to see where it might go.
http://ojr.org/ojr/ethics/1087341701.php


Comment les futurs livres d'histoire scolaires US raconteront-ils Abou Ghraib et la Présidence Bush ? Montreront-ils les photos ?

TORTURING MR. BUSH

[Steve Weissman - t r u t h o u t 16.06.04]
Should George W. Bush lose his bid for re-election this November, historians will find a major cause in the flood of pornographic photographs that show American soldiers torturing and sexually humiliating naked Iraqis. How will publishers of sanitized schoolbooks ever tell the story to future generations?

Nor will serious historians stop there. How will they deal with those of us who knew, or should have known, the way American forces have used - and taught other nations to use the same degrading torture techniques at least as far back as President John F. Kennedy? Will our grandchildren and theirs see us as we see "the Good Germans" who callously turned their eyes away from what Hitler did to the Jews?

As bad as the torture was and continues to be in America's global gulag, it is not the Holocaust. But it is bad enough, and the moral dilemma it poses feels painfully similar.

Consider the role- no, the criminal complicity - of President Bush. For a Harvard MBA who usually delegates details, he played a remarkably hands-on role pushing his torture package through Washington's bureaucratic maze. Not only did he know what his underlings planned to do, he told them to do it. His fingerprints show up all over the smoking documents.
http://www.truthout.org/docs_04/061604A.shtml


Hunter S. Thompson, légendaire auteur américain ne pense pas du bien de Deubeliou...

HUNTER S. THOMPSON, GEORGE W. BUSH AND THE FREE REPUBLIC

[Maureen Farrell - Buzzflash 15.06.04]
Last month, after the Drudge Report linked to a recent Hunter S. Thompson article ("Let's Go to the Olympics," May 18, 2004) an editor at ESPN asked that an inflammatory statement be removed. "Not even the foulest atrocities of Adolf Hitler ever shocked me so badly as these (Abu Ghraib) photographs did," Thompson's sentence read, before eventually being scrubbed.

Though Thompson was merely stating opinion, ESPN recognized the controversy behind the quip and changed it. "Hunter can go too far sometimes," the editor reportedly said.

Drudge's observations were nevertheless posted on the Free Republic Web site, and, as usual, the hall monitors from hell took aim. "They can second guess their outrageous comments all they like...we still catalog and record them," one poster wrote of ESPN's intervention. "Hunter can join his friend Garry (sic) 'Mr. Jane Pauley' Trudeau on the sh*t list," another warned. And of course, there was the ever-original: "THEN LEAVE AND STAY OUT!"

Thompson's observation was, admittedly, over the top. After all, George Bush is not exactly advocating any "final solutions" just yet. Even so, in light of all the rhetoric about freedom, liberation and democracy, memos leaked to the Wall Street Journal confirm that this administration - in its search to legitimize torture and unseat our representative republic in favor of empire and an imperial presidency - continues to lead the country down a Death Star-lit path.

Not surprisingly, conservative pundits have long perpetuated the "loony left" theme, while the folks at the Free Republic have also chimed in on the latest attacks against Vice President Gore. Which brings us back to the topic at hand. Just how drug addled and out of touch is Hunter S. Thompson? Sifting through past columns, it's easy to see why Freepers don't care for him. Far from being incoherent and wrong, he's often quite lucid and right. And, even when he's not, as an ESPN editor concluded at the start of one column: "The opinions voiced below are those of the infamous Doctor Thompson and are absolutely not the views of this network or the editors. That is free journalism." And so, in the interest of free journalism, free speech and a truly free republic (and as a reminder that nothing is ever as absolute as strident right wingers try to make seem) the following is a brief retrospective of some of Dr. Thompson's more recent hits:
http://www.buzzflash.com/farrell/04/06/far04020.html



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

QUE FAIRE DE SADDAM HUSSEIN ?

[RFI Revue de presse internationale, 16/06/2004]
Que faire de Saddam Hussein, l'ancien dictateur ? Pour l'envoyé spécial du FIGARO à Bagdad, «les Irakiens veulent le récupérer au plus vite» : «Question de principe, c'est-à-dire de souveraineté», affirment plusieurs interlocuteurs de ce confrère. «Rendez-nous Saddam !» : c'est le titre de FRANCE-SOIR après une déclaration du futur Premier ministre irakien, Iyad Allaoui, pour qui l'ancien président ainsi que d'autres ex-responsables seront bien t! ransférés fin juin au nouvel exécutif irakien – «les Américains n'étant pas aussi affirmatifs», remarque le journal. Pour le correspondant à Bagdad du HERALD TRIBUNE également, «la question du statut de Saddam fait naître des complications légales», tandis qu'un de ses collègues à Washington fait remarquer que «le président Bush ne souhaite pas préciser une quelconque date» pour cette remise des ex-responsables irakiens, invoquant des raisons de sécurité.

Il devrait y avoir un jour un procès, mais «pas avant deux ans, au mieux», souligne l'envoyé spécial du MONDE à Bagdad qui cite le coordinateur du tribunal spécial instauré par les Américains et leurs alliés de l'ancien conseil intérimaire irakien, pour juger les dignitaires de l'ancien régime. Saddam Hussein n'a encore rencontré aucun magistrat. Il est constamment interrogé par l'armée américaine, par la CIA, par le FBI, hors de la présence de tout avocat. Ce tribunal qui semble difficile à mettre sur pied.  Sept juges d'instruction auraient été nommés, mais leurs noms sont gardés secret pour des raisons de sécurité. Le coordinateur semble avoir du mal à trouver les candidats.
http://www.rfi.fr


S.T.O le jour, Résistant la nuit, ça c'est déjà vu...

BAGDAD - 445 MILLIONS DE DOLLARS POUR LA RECONSTRUCTION

[Le Matin du Quebec 15.06.04]
L'armée américaine a lancé une campagne d'un coût de 445 millions de dollars pour reconstruire les réseaux électrique, d'égoûts et de distribution d'eau dans les quartiers les plus défavorisés de Bagdad, a annoncé le commandant Peter Chiarelli ce mardi. Ces fonds vont être investis dans une centaine de projets dans les 90 jours à venir, a-t-il précisé. «Chaque Irakien que l'on peut mettre au travail est probablement un Irakien dont nous n'avons pas à nous soucier qu'il prenne les armes contre la coalition», a estimé le commandant, qui dirige la 1e division de cavalerie américaine, basée à Bagdad. «Dans chaque zone où nous allons créer ces projets, nous nous attendons à une baisse de la violence», a-t-il ajouté.
http://www.matin.qc.ca/monde.php?article=20040615200810


AL QAEDA ENVISIONED PLOT WITH 10 JETS

[Washington Post - Thursday, June 17, 2004]
The terrorist attacks carried out on Sept. 11, 2001, were originally envisioned as an even more spectacular assault involving 10 jetliners on the east and west coasts, but the plan was scaled back and was nearly derailed on several occasions by setbacks and squabbling among senior al Qaeda officials, according to a new report released this morning.
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A45853-2004Jun16.html


RD CONGO: IL N'Y A PAS EU DE GÉNOCIDE À BUKAVU, SELON LA MONUC

[UN PR New York, Jun 16 2004]
Un rapport préliminaire du Bureau des droits de l'homme de la Mission d'observation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), rendu public mercredi, exclut la possibilité d'un génocide à Bukavu, contrairement aux affirmations du général dissident des forces armées congolaises Laurent Nkunda. Les affrontements ont néanmoins fait 143 victimes, dont 66 morts, tandis que 31 cas de viols ont été recensés. Une équipe du Bureau des droits de l'homme de la MONUC avait été dépêchée à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), afin d'enquêter sur les allégations de violations des droits de l'homme lors des événements qui ont précédé et suivi la prise de la ville par des troupes insurgées. L'enquête se poursuivra à Cyangunu « après l'accord du gouvernement rwandais pour que la MONUC puisse accéder à son territoire malgré la fermeture de la frontière ».
http://www.un.org/french/newscentre/



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Méfiance : on commence par censurer les pédo-nazos-islamos et puis on se retrouve avec la LCEN et Sarkozy dans le modem. Moi je veux un First Amendment dans la Constitution Européenne... (greg)

INTERNET: BARNIER POUR LA RÉPRESSION DES APPELS À LA HAINE

[Reuters 16.06.04]
Le ministre français des Affaires étrangères souhaite un renforcement à l'échelle internationale des moyens de lutte contre les appels et les incitations à la haine diffusés sur internet. Michel Barnier ouvrait à Paris une conférence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sur les relations entre la propagande raciste, xénophobe et antisémite sur internet et les "crimes de haine".

Le chef de la diplomatie française a regretté que le phénomène prenne de l'ampleur. "Si l'intolérance n'a pas gagné la partie, elle a progressé presque partout en Europe ces dernières années, en s'appuyant notamment sur l'instrument à la fois extraordinaire et nouveau d'internet", a-t-il déclaré.

La France n'entend pas seulement réprouver ou tenter de prévenir ce phénomène ; elle veut aussi le réprimer, a-t-il insisté. "Nous sommes ici pour combattre les déclarations qui, proférés et parfois répétées, peuvent conduire au crime", a expliqué Michel Barnier. "Ce qui est en cause n'est pas pour nous la liberté d'expression mais l'appel, l'incitation à des actes. Quand l'insulte mène au crime, elle change de nature ; elle devient un véritable acte de préméditation intellectuelle." La volonté de la France de sanctionner les appels à la haine sur internet se heurte cependant à l'opposition des Etats-Unis, représentés à la conférence par leur ministre adjoint de la Justice, Dan Bryant. Les Etats-Unis s'oppose à toute régulation de la part des gouvernements, au nom de sa constitution qui interdit toute restriction à la liberté d'expression (premier amendement).


Une amende de 275.000 dollars US pour toute "obscénité dans la presse" ! quand les conservateurs se mobilisent, c'est pas pour exercice...

SENATOR MAY ADD INDECENCY FINES TO BILL

[Reuters 15.06.04]
Sen. Sam Brownback, R-Kansas, said on Monday he would try to add a provision aimed at substantially hiking fines for airing indecent material on broadcast television and radio to a defense measure now being debated by the Senate. A stand-alone bill that would raise the fines tenfold to $275,000 per violation has been stuck in the Senate in part because it includes a provision that would tighten media ownership limits, which has less support among lawmakers.
http://www.reuters.com/newsArticle.jhtml?type=topNews&storyID=5419676


"Si rital est une injure raciste il va falloir poursuivre Cavanna" et que dire du groupe rap "Bougnoul's connexion" ?

RACISME SUR INTERNET : LES "ARRIÈRE-BOUTIQUES DE LA HAINE" PROLIFÈRENT

[AFP 16.06.04]
Les arabo-musulmans, suivis par les juifs, sont les cibles privilégiées des injures et discours racistes sur les sites et forums de discussion sur Internet, ces "arrière-boutiques de la haine" qui prolifèrent, selon des rapports de la CNCDH rendus publics mardi.

La Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) a dressé un état des lieux du racisme sur internet dans deux rapports présentés mardi à la conférence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) réunie à Paris sur le sujet.

Réalisée par Sylvain Tirreau, du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), une étude porte sur les groupes de discussion francophones "Usenet", accessibles avec un logiciel de courrier basic, entre 1993 et le premier trimestre 2004.

L'auteur s'est intéressé aux "obsessions" des utilisateurs des groupes de discussion par une recherche de mots-clés, sur les 334 forums de discussion francophones et surtout le forum fr.soc.politique, qui reçoit près de 70% des injures racistes et antisémites.

Les arabo-musulmans sont la première cible des injures raciales, suivis par les juifs, et, mais c'est tout récent, les Américains. L'injure qui apparaît le plus souvent est "bougnoule" (31,5% des insultes), suivies de "youpin" (26,09%). Vient ensuite "rital". Les appels au meurtre les plus diffusés sont "mort aux juifs" suivi de "mort aux arabes".

L'analyse des discours et articles racistes diffusés sur le forum fr.soc. politique (24.800 publiés chaque mois), dont le dénominateur commun est la pratique de l'amalgame entre religion et origine ethnique, montre, là encore, la prédominance du racisme arabo-musulman (57% des articles), les juifs étant la deuxième cible (25%). Vient ensuite la xénophobie à l'égard des Américains (6%), cible depuis 2003 devant les "immigrés" (4%). Le racisme anti-noir est très minoritaire.

Le second rapport, de Gérard Kerforn, également du Mrap, porte sur les sites racistes. Le conflit du Proche-Orient "donne lieu à de nombreux débordements, visant les populations juive et arabo-musulmane", écrit l'auteur. 68 sites ont été répertoriés, dont le rapport donne la liste, 76,5% d'entre eux ayant moins de trois ans (40% créés en 2003, 24% en 2002, 20% en 2001), ce qui n'exclut pas qu'ils aient eu une existence antérieure sous d'autres noms.

La plupart des sites skinheads qui avaient sévi sur Internet avant 2000 ont disparu. La mouvance "sos-racaille-libertweb" a dû fermer la totalité de ses sites en juillet 2003, ainsi que la mouvance "identitaire-unité radicale". Mais si les contraintes de la loi française entravent l'expression du racisme sur le Web francophone, certains sites se reconstituent. Ainsi, la mouvance sos-racaille est pratiquement reconstituée et ses sites, une quinzaine, gagnent en audience, comme sos-France, Occidentalis, France-écho.. Cette mouvance est la plus importante en nombre de sites. Viennent ensuite la mouvance identitaire et nationaliste, les chrétiens intégristes, les skinheads, l'islam radical, les négationnistes, les extrémistes juifs.



LUTTE CONTRE LE POLLUPOSTAGE - OPT IN

Un virus pour les téléphones portables...

WORLD'S FIRST MOBILE VIRUS IS NOT LETHAL, YET

[Reuters June 16, 2004]
A group of underground virus writers has showed off what is believed to be the world's first worm that can spread on advanced mobile phones, but security software companies say the virus had no malicious code attached.
http://reuters.us.ed10.net/t/ORAIQ/U1WYP/50/PRU3A


Aux US, la liste rouge anti-spam est jugée inadaptée

'DO NOT SPAM' LIST WILL NOT WORK - FTC

[Reuters June 16, 2004]
A government-run "Do Not Spam" registry would not work because it would only generate more unwanted e-mail from unscrupulous marketers, the U.S. Federal Trade Commission said on Tuesday.
http://reuters.us.ed10.net/t/U1WFP/U1WYP/50/PRU3A


FEDS REJECT ANTI-SPAM REGISTRY

[Zone-H 17.06.04]
The Federal Trade Commission has decided not to set up an anti-spam register. Congress originally mooted the idea of a National Do Not Email register but the FTC voted unanimously to reject the idea.
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4291/



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

YAHOO!, GOOGLE HIT BY CYBER ATTACK

[Zone-H 17.06.04]
Several major Web sites ˜ including Yahoo!, Microsoft and Google ˜ were inaccessible at times early Tuesday due to what the company that distributes them online called an attack.
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4287/


WINDOWS XP SP2: TROUBLE AHEAD FOR DEVELOPERS, USERS

[Zone-H 17.06.04]
Opinion: It sounds like a small milestone, but the second release candidate of Service Pack 2 is a big deal˜it's the last rehearsal for the pack's significant turns in security. The major security changes in Windows XP Service Pack 2 mean
http://www.zone-h.org/en/news/read/id=4290/

vide
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

vide
S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"



Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!