revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

NON A LA CENSURE - boycottez les majors liberticides !

09/08/04



GENTILS G.I. CONTRE MÉCHANTS TORTIONNAIRES IRAKIENS

Très joli travail de "dammage control" de la part du Pentagone :

Le sous-titre invisible de cet article est: vous voyez bien que ce qui s'est passé à Abou Ghraib a été fait par éléments individuels incontrôlés (et que nous allons punir) puisque nos braves petit gars interviennent pour empêcher la vilaine police du nouvel état irakien souverain de torturer des prisonniers, dont des enfants...

Je pense que nous ne verrons jamais les autres photos d'Abou Ghraib, celles que Seymour Hersh à vues et qui lui ont volé le sommeil. Quand les lampistes England et Gardner auront été stigmatisés et condamnés, l'Administration US se décernera un label de bonne conduite et on fermera le dossier.

Ne ratez pas le diaporama -, je ne savais pas que les snipers US avaient des appareils photos montés en standard sur le viseur de leurs fusils - ils prennent des photos ou bien ils sont snipers, faudrait savoir.

Photo gallery: http://oregonlive.com/galleries/news/index.ssf?iraq

ORDERED TO JUST WALK AWAY

[The Oregonian Sunday, August 08, 2004]
BAGHDAD -- The national guardsman peering through the long-range scope of his rifle was startled by what he saw unfolding in the walled compound below.

From his post several stories above ground level, he watched as men in plainclothes beat blindfolded and bound prisoners in the enclosed grounds of the Iraqi Interior Ministry.

He immediately radioed for help. Soon after, a team of Oregon Army National Guard soldiers swept into the yard and found dozens of Iraqi detainees who said they had been beaten, starved and deprived of water for three days.

In a nearby building, the soldiers counted dozens more prisoners and what appeared to be torture devices -- metal rods, rubber hoses, electrical wires and bottles of chemicals. Many of the Iraqis, including one identified as a 14-year-old boy, had fresh welts and bruises across their back and legs.

The soldiers disarmed the Iraqi jailers, moved the prisoners into the shade, released their handcuffs and administered first aid. Lt. Col. Daniel Hendrickson of Albany, Ore., the highest ranking American at the scene, radioed for instructions.

But in a move that frustrated and infuriated the guardsmen, Hendrickson's superior officers told him to return the prisoners to their abusers and immediately withdraw. It was June 29 -- Iraq's first official day as a sovereign country since the U.S.-led invasion.
http://oregonlive.com/special/oregonian/iraq/index.ssf?/base/front_page/109 196614530740.xml

vide
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

vide
vide
Le Monde selon George W. Bush

Le Monde selon Bush
de William Karel

Sortie le 26 Juin 2004
en collaboration avec Eric Laurent
auteur de La guerre des Bush et
Le monde secret de Bush
(Editions Plon)

Fahrenheit 911 - sortie en salle le 5 juillet

Fahrenheit 911
de Michael Moore

Sortie le 07 Juillet 2004

Qui a dit que l'agit prop devait être chiante ? Un film a voir absolument...

S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"





Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!