revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

11/01/05



LA PETITE PHRASE DU JOUR

"Aujourd'hui, le tyran ne règne plus par la force du poing et de la botte. De nos jours, déguisé en consultant publicitaire, il guide son troupeau de manière insidieuse en lui faisant croire qu'il le mène vers l'utilité et le plaisir" Marshall McLuhan - (1911-1980)



SPECIAL DEDICACE

Ils commencent à se poser des questions dangereuses aux Etats Unis. Le documentaire d'Adam Curtis explique que la plus grande partie du discours public et des médias concernant le terrorisme "relève plus du phantasme, de l'exagération et de la manipulation politique que de l'information factuelle". Al Qaida est elle avant tout un épouvantail de l'administration Bush ?

IS AL QAEDA JUST A BUSH BOOGEYMAN?

[Los Angeles Times 11 Janvier 2005]
"The Power of Nightmares: The Rise of the Politics of Fear," a three-hour historical film by Adam Curtis recently aired by the British Broadcasting Corp., argues coherently that much of what we have been told about the threat of international terrorism "is a fantasy that has been exaggerated and distorted by politicians. It is a dark illusion that has spread unquestioned through governments around the world, the security services and the international media."

Of course, the documentary does not doubt that an embittered, well-connected and wealthy Saudi man named Osama bin Laden helped finance various affinity groups of Islamist fanatics that have engaged in terror, including the 9/11 attacks. Nor does it challenge the notion that a terrifying version of fundamentalist Islam has led to gruesome spates of violence throughout the world.

But the film, both more sober and more deeply provocative than Michael Moore's "Fahrenheit 9/11," directly challenges the conventional wisdom by making a powerful case that the Bush administration, led by a tight-knit cabal of Machiavellian neoconservatives, has seized upon the false image of a unified international terrorist threat to replace the expired Soviet empire in order to push a political agenda.
http://www.latimes.com/news/politics/2004/commentary/la-oe-scheer11jan11,1,5461558.story?coll=la-headlines-elect2004-comment&ctrack=1&cset=true


De toute façon, même la CIA commence à dire qu'il vaudrait mieux ne pas capturer Ben Laden afin d'éviter une guerre des chefs entre radicaux islamistes pour sa succession.

MAYBE IT'S BETTER NOT TO CATCH BIN LADEN

[The UK Times 10.01.05]
The world may be better off if Osama Bin Laden remains at large, according to the Central Intelligence Agency's recently departed executive director. If the world's most wanted terrorist is captured or killed, a power struggle among his Al-Qaeda subordinates may trigger a wave of terror attacks, said AB "Buzzy" Krongard, who stepped down six weeks ago as the CIA's third most senior executive.

"You can make the argument that we're better off with him (at large)," Krongard said. "Because if something happens to Bin Laden, you might find a lot of people vying for his position and demonstrating how macho they are by unleashing a stream of terror."

Krongard, a former investment banker who joined the CIA in 1998, said Bin Laden's role among Islamic militants was changing. "He's turning into more of a charismatic leader than a terrorist mastermind," he said. "Some of his lieutenants are the ones to worry about."
http://www.timesonline.co.uk/article/0,,2089-1431539,00.html



SPECIAL TSUNAMI

Vous vous souvenez du cyclone au Honduras ?
Du tremblement de terre en Iran ?
On leur avait tout de suite promis de l'aide.
Elle n'est jamais arrivée...

FOR HONDURAS AND IRAN, WORLD'S AID EVAPORATED

[The NY Times 10.01.05]
All too often when disaster strikes, the relief mission seems to last only as long as the media attention.
http://www.nytimes.com/2005/01/11/international/worldspecial4/11aid.html?th


DARFOUR ET TSUNAMI

[Eric Fottorino Le Monde | 10 Janvier 2005]
Comme c'est commode une catastrophe mondiale, avec chaque jour des images nouvelles tournées par des amateurs pour faire passer une nouvelle fois le grand frisson. En 2001, les télés n'arrêtaient pas de diffuser en boucle l'assaut meurtrier des tours du World Trade Center par des avions détournés par les terroristes d'Al-Qaida. Le public ne se lassait pas de regarder. Cette fois, faute de reportages en direct au moment de la vague meurtrière, on s'en met plein les yeux avec des films de vacances changés en témoignages de désolation.

(...)Hasard des événements, un accord de paix pour le sud du Soudan a été signé ce week-end à Nairobi, mettant fin, si tout va bien, à plus de vingt ans d'un conflit qui a fait entre 1,5 million et 2 millions de victimes. Tous ces morts n'ont pas crié. Ou, s'ils ont crié, on ne les a pas entendus. Il n'y a pas de plages dans le sud du Soudan, pas de complexes hôteliers de luxe pour touristes en quête de soleil et de mer chaude.

Pas plus qu'il n'existe de cité balnéaire dans le Darfour. En moins de deux ans, la guerre y a tué 70 000 personnes, l'équivalent d'une moitié de tsunami. Et les armes n'ont pas dit leur dernier mort.

Parlons aussi des victimes du sida dans les pays pauvres. On n'imagine pas la difficulté des associations pour mobiliser des fonds, pour distribuer des trithérapies, pour aider à l'adoption d'orphelins après que la maladie a emporté leurs parents. Faut-il des campagnes de photographies-chocs, faut-il montrer encore que le sida tue, en Afrique plus encore qu'ailleurs ? Depuis 2001, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a collecté 4,8 milliards de dollars. A peu près ce que la communauté internationale a promis de donner en quelques jours aux victimes du tsunami.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3208,36-393711,0.html


De l'utilisation du tsunami comme arme anti-subversive. L'armée indonésienne freine les secours aux populations des régions tenues par la guerilla d'Aceh...

INDONESIA RESTRICTS AID WORKERS IN ACEH

[Reuters January 11, 2005]
Indonesia told thousands of aid workers helping tsunami victims in its worst-hit region, Aceh, on Tuesday not to venture beyond two large cities because of what it said were militant threats.
http://reuters.us.ed10.net/t/K9M2B/87BN2/7V/HD9EG


Allez sur Google Actualités et faites une recherche sur "KALPAKKAM"... juste pour voir. Y a pas à dire, le lobby nucléocrate fait bien son boulot...

TSUNAMI : LE RÉSEAU "SORTIR DU NUCLÉAIRE" DEMANDE LA VÉRITÉ SUR L'INONDATION DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE INDIENNE DE KALPAKKAM

[Réseau "Sortir du nucléaire" 10.11.05]
Tsunami : le Réseau "Sortir du nucléaire" demande la vérité sur l'inondation de la centrale nucléaire indienne de Kalpakkam et la fermeture des réacteurs nucléaires situés en bord de mer Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande la vérité concernant la centrale nucléaire indienne de Kalpakkam, inondée par le Tsunami du 26 décembre. En effet, il est légitime de douter des déclarations des autorités indiennes qui ont déjà menti dans cette affaire en déclarant dans un premier temps que l'installation nucléaire avait été arrêtée préventivement avant l'arrivée de la vague alors qu'elle l'a été de toute urgence en situation d'inondation.
http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=communiques&page=index



TRANSMIS A LIONEL JOSPIN

Rappelez vous, le film sur les derniers mois de la campagne Jospin : l'autisme total de son entourage, la communication à coté de la plaque, les consultants surpayés qui lui disaient "tout va bien".

Et bien c'était pareil avec Kerry. Même connerie = même résultat. Kerry s'était entouré de consultants qui lui dictaient sa conduite et qui avaient totalement perdu le contact avec le terrain. Et comme ces mecs ont des relations partout, ils s'en sortent toujours.
Aujourd'hui, la stratège démocrate Ann Sullivan réclamme leur tête !

FIRE THE CONSULTANTS

[DireLand 10.01.05]
Television advertising alone cost more than a billion and a half dollars in 2004, but who exactly was supposed to get the message?," asked the Journal. And who was responsible for the failed Democratic strategy? Why, the overpaid Democratic consultants whom Kerry hired, one layer after another, as he flailed about trying to get traction with the electorate. . .(As I wrote) "These millionaire media goniffs and Clintonista off-year whores for Corporate America, to whom Kerry is now listening, are themselves deaf to the wails of distress coming from those Democrats in the battleground states who have been begging for a bold Kerry economic attack on Bush, which they see as the only way of having a prayer of defeating this war president by mobilizing the victims of the Bush economy and energizing the desultory Democratic base." . . .

Now, in the latest issue of the Washington Monthly, Amy Sullivan - in a first-rate broadside entitled "Fire the Consultants," has provided a damning bill of indictment against these guns for hire, "a clique of Washington consultants who, through their insider ties, continue to get rewarded with business even after losing continually." Among those who fall under Sullivan's scalpel are two of this overpaid tribe who were most responsible for Kerry's failed strategy: Bob Shrum, his media man and message guru. . . Sullivan sniffs that Shrummy "has no genius for strategy and very little feel for what makes Middle America tick"; and Mark Mellman, who--as Kerry's pollster--urged him to stay away from attacking Bush. "Mellman," Sullivan justly writes, "is popular among Democrats because he tells them what they so desperately want to hear: Their policies are sound, Americans really agree with them more than with Republicans, and if they just repeat their mantras loud enough, voters will eventually embrace the party...."
http://direland.typepad.com/direland/2005/01/the_democratic_.html



ONLINE

TÉLÉPHONES PORTABLES ET ENFANTS: DES EXPERTS APPELLENT À LA PRUDENCE

[AFP 11.01.05]
Des experts britanniques ont appelé mardi à la prudence face à l'usage immodéré des téléphones portables chez les enfants, soulignant l'incertitude persistante sur d'éventuels risques pour leur santé.

Les parents ne devraient pas donner de téléphones portables à des enfants de moins de huit ans, a ainsi estimé le professeur William Stewart, alors qu'étaient rendues publiques les conclusions d'une nouvelle enquête du National Radiological Protection Board (NRPB), organisme gouvernemental spécialisé.

Ce rapport souligne qu'au premier abord, la multiplication des téléphones portables dans le monde "n'a pas été accompagnée d'une augmentation des problèmes de santé associés". Mais, souligne-t-il, l'utilisation massive des téléphones portables est un phénomène récent "qui se développe à une vitesse qui dépasse les analyses sur leur impact potentiel sur la santé".

Les enfants, souligne le rapport, "pourraient être plus vulnérables aux effets liés à l'utilisation d'un téléphone portable". Ce "parce que leur système nerveux est en cours de développement, parce que les tissus de leur cerveau absorbent plus les rayonnements d'énergie et parce qu'ils y seront plus longtemps exposés".

"Je ne pense pas que l'on puisse dire, la main sur le coeur, que les téléphones portables sont sans danger", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "Si vous avez un adolescent, et que vous pensez qu'un téléphone portable peut l'aider en terme de sécurité, c'est un choix personnel", a-t-il fait valoir. "Mais je ne vois pas quelle peut être la justification pour des enfants de 3 à 8 ans". Selon lui, les enfants devraient utiliser leur téléphone portable "aussi brièvement que possible et les messages textes (SMS) aussi souvent que possible".
http://www.matin.qc.ca/divers.php?article=20050111190415


Un gars propose son visage comme support publicitaire. A l'heure qu'il est, l'enchère est à 22 000 dollars...

MAN AUCTIONS AD SPACE ON FOREHEAD

[BBC News 10.01.05]
A 20-year-old US man is selling advertising space on his forehead to the highest bidder on website eBay.
http://news.bbc.co.uk/go/em/-/2/hi/technology/4161413.stm

EBAY - AD SPACE ON FOREHEAD SALE

[Ebay)
http://cgi.ebay.com/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&category=317&item=5947720145&rd=1

HUMAN AD SPACE

[HAD PR]
Le site de l'annonceur
http://www.humanadspace.com/


Un filtre à installer sur votre télé pour bloquer la chaîne néo-con Fox News. Pour chaque achat, le fabricant envoie un courrier aux annonceurs leur disant qu'un autre usager a quitté la chaîne...

NEVER BE EXPOSED TO RIGHT WING PROPAGANDA AGAIN (AT LEAST THROUGH FOX NEWS)

[FoxBlocker PR]
FOXBlocker is an innovative new product that filters out the FOX News network. Simply screw the filter into the back of your TV and never be exposed to right wing propaganda again (at least through FOX News). Using a proprietary technology, the FOXBlocker works to filter out FOX News from your cable lineup. Protect yourself and your family, or send one to a misguided right wing friend. Priced at JUST $8.95, the FOXBlocker is a wonderful way of telling the advertisers at FOX News that you are no longer interested in being exposed to right wing propaganda.
http://www.foxblocker.com/



INFORMATIONS GENERALES

CONDAMNATION DEMANDÉE POUR HUIT ROUMAINES QUI FONT MENDIER LEURS ENFANTS

[AFP 11.01.05]
L'avocat général de la cour d'appel de Paris a requis mardi la condamnation "pour le principe" avec dispense de peine de huit Roumaines qui utilisaient leurs enfants âgés de moins de six ans pour mendier à Paris. Elles sont jugées en appel pour "privation de soins à enfant". Une disposition de la loi Sarkozy pour laquelle elles encourent jusqu'à sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.

L'article 227-15 du code pénal prévoit en effet des sanctions pour "un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou toute autre personne ayant autorité sur un mineur de quinze ans" s'il le prive "d'aliments ou de soins au point de compromettre sa santé". "Constitue notamment une privation de soins le fait de maintenir un enfant de moins de six ans sur la voie publique ou dans un espace affecté au transport collectif de voyageurs, dans le but de solliciter la générosité des passants", précise la loi.
http://permanent.nouvelobs.com/societe/20050111.FAP6501.html?1246


Le grand raout pour fêter l'inauguration du deuxième mandat Bush sera financé en partie par des dons d'entreprises. C'est intéressant de voir qui est près à payer 100 000 dollars pour être dans les petits papiers de la Maison Blanche...

WHO'S BUYING ACCESS TO BUSH ?

[Associated Press 10.01.05]
The team collecting private donations to finance President George W. Bush's inaugural festivities has taken in $18 million, putting it nearly halfway to its goal of at least $40 million. . . The latest donors include Cinergy Corp, an energy company whose businesses include electric and natural gas distribution in Ohio, Kentucky and Indiana. .. . Other new $250,000 underwriters include AT&T; Bank of America; Bristol-Myers Squibb Co; United Parcel Service San Diego Chargers owner Alex Spanos; American Financial Group of Cincinnati and one of its top executives, Carl H. Lindner(Ed. Note: of Chiquita Banana fame]
; New Energy Corp. of South Bend, Indiana; Thomas Stephenson, a partner in Sequoia Capital in Atherton, California; and Maryland-based Strongbow Technologies Corp.

Several new contributors gave $100,000 to become inaugural "sponsors," a level of giving that also includes tickets to an array of events leading up to and including the inauguration at the Capitol on January 20. Those include the Pepsi-Cola Co.; Tyson Foods; Goldman-Sachs Group Inc. California Farm Bureau Federation; Titus Electrical Contracting of Austin, Texas; Hunting Engineering Co. of Bridgeton, Missouri; Intervest Construction of Daytona Beach, Florida; and Computer Associates International of Islandia, New York.
http://www.nytimes.com/2005/01/09/politics/09inaug.html


La Maison Blanche ne remboursera pas la ville de Washington pour les frais occasionnés par l'inauguration présidentielle forçant la ville à taper dans sont budget alloué à la sécurité,
Bush rend déjà la vie moins sûre aux habitants de son pays.

INAUGURATION MAY DIVERT DISTRICT'S SECURITY FUNDS

[Washington Post 11.01.05]
Officials said Monday that the Bush administration is refusing to reimburse the city for most of the costs associated with next week's inauguration.
http://letters.washingtonpost.com/W0RT041D5542C857DEA7F3F36CB730


Attention Hugo, tous les présidents sud-américains qui ont tenté de faire la réforme agraire et d'exproprier les grands propriétaires ont été renversés et/ou tués par la CIA ou leurs milices. Même quand 5% de la population détient 80% des terres.

CHAVEZ INSTITUTES VENEZUELAN LAND REFORM

[BBC 10.01.05]
Venezuela's President Hugo Chavez has signed a new decree on land reform which he says will bring justice to the rural poor. The plan should gradually eliminate the country's giant estates.

President Chavez said that less than 5% of the country's owners occupy nearly 80% of the land. He now wants to implement concrete steps to turn Venezuela's four-year-old land reform law into a practical reality. The decree sets up a national land commission which will aim to repeat throughout Venezuela the kind of state inspection begun on Saturday at a British-owned ranch in the west of the country. More than 10,000 peasants from across the country came to hear the president's announcement, which many of them believe is long overdue.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/4163661.stm



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

DES DÉTENUS COBAYES À GUANTANAMO ?

[Le Nouvel Observateur 10.12.05]
Jacques Debray est l'avocat de Nizar Sassi et Mourad Benchellali, deux des quatre Français libérés de Guantanamo en juillet 2004, et incarcérés en France depuis. Après la déclaration sous serment d'un détenu australien faisant état de mauvais traitements, il revient sur les conditions de détention dans la base américaine de Cuba, et affirme que ses clients, qui étaient contraints de prendre des médicaments suspects, se demandent s'ils n'ont pas été victimes d'expérimentations.


Vos clients vous ont-ils parlé de mauvais traitements subis à Guantanamo ?

- Ils ne veulent parler que d'une partie de ce qui s'est passé à Guantanamo, tant qu'il reste encore des Français là-bas, car ils m'ont dit que la DST leur a fait comprendre que leur détention est liée à celle des Français encore détenus. Mais oui, ils ont décrit des scènes proches de ce qui s'est passé à Abou Ghraib, et on ne peut pas les soupçonner de s'être inspirés de ce qui s'est passé en Irak pour mentir, puisqu'ils n'ont découvert qu'après leur incarcération en France que les Etats-Unis avaient envahi l'Irak. Ils ont été arrêtés au Pakistan, par les Pakistanais, qui les ont remis aux Américains. Ils ont ensuite été transférés en Afghanistan, puis à Guantanamo. Et c'est en Afghanistan que la violence physique était la plus extrême. Là ils ont vu des gens se faire massacrer. En Afghanistan, ils ont été humiliés, mis nus en public. Ils ont subi des fouilles corporelles, anales, violentes et sans intimité. Nizar raconte aussi un épisode où, alors qu'il était allongé et entravé, un militaire américain lui a écrasé la tête avec son pied. Il a cru que sa tête allait exploser, m'a-t-il dit.


Et à Guantanamo, ont-ils subi des tortures ?

- Oui, à la fois physiques et psychologiques. A Guantanamo, ils ont été accueillis par des militaires américains qui leur ont uriné dessus à leur descente d'avion. A aucun moment ils n'ont su pourquoi ils étaient là. Une seule fois, une femme leur a dit qu'ils étaient là pour des raisons de renseignement. Ils étaient à l'isolement complet, la lumière était allumée nuit et jour, et ils n'avaient le droit qu'à 15 minutes de promenade par semaine. Ils ont été interrogés une centaine de fois, et à plusieurs reprises, avant l'interrogatoire, ils passaient devant des salles d'où s'échappaient des hurlements. Nizar m'a raconté qu'ils avaient aussi été enfermés dans une pièce équipée d'une glace sans tain où il faisait extrêmement froid. Ils ont aussi raconté qu'il existait des pièces où était diffusée de la musique ultra-violente et où certains détenus étaient enfermés. Eux ne l'ont pas subi. Nizar a aussi été interrogé sous la menace d'un fusil à pompe. Ils disent eux-même qu'ils n'ont pas eu les traitements les plus terribles. Alors cela, après, les coups de poing et de pieds, très courants à Guantanamo, peuvent paraître anodins.


Dans une des rares lettres que Nizar a pu faire parvenir à sa famille, par l'intermédiaire du CICR, il évoque des médicaments bizarres, vous en a-t-il dit plus ?

- Cette phrase avait effectivement échappé à la censure, et Nizar m'a confirmé la prise de ces médicaments. Une fois, suite à la prise d'un de ces médicaments, il a perdu connaissance et a eu l'impression d'être resté un ou deux jours inconscient. Ils ont aussi eu des injections, surtout au début de leur détention à Guantanamo. Ils ne savaient pas quel genre de médicaments on leur donnait, mais tous deux ont affirmé qu'un de leur co-détenus avait été couvert de boutons après avoir pris un de ces médicaments, et plus largement ils se demandaient s'ils n'étaient pas victimes d'expérimentations. Les fioles qui contenaient les médicaments portaient des numéros, et un médecin passait les voir pour leur demander quels effets avaient les médicaments. Ils n'ont pu voir le médecin, en dehors de ces questionnaires, qu'à une ou deux reprises, parce qu'à Guantanamo tout fonctionnait sur le système de récompense. Nizar a par exemple été contraint d'attendre un an pour voir un dentiste. Selon eux, il y avait à Guantanamo un nombre impressionnant de psychiatres, et des unités étaient réservées à ceux qui étaient devenus fous. Ils ont vu des tentatives de suicide. (...)


Quelle était l'attitude des soldats envers les détenus ?

- Au début, ils m'ont raconté qu'ils avaient en face d'eux des soldats qui pensaient avoir affaire à des fauves. Lorsque les soldats devaient ouvrir une cage où était enfermé un détenu entravé, ils se mettaient à cinq ou six. A cette époque, Donald Rumsfeld, le secrétaire américain à la Défense, affirmait que se trouvait à Guantanamo les pires êtres humains du monde.


Des actions en justice sont-elles menées pour faire condamner ces actes ?

- Aux Etats-Unis, depuis la décision de la Cour Suprême du 30 juin 2004 qui reconnaît aux détenus de Guantanamo le droit à se plaindre, beaucoup d'actions ont été lancées. Maintenant la deuxième étape consiste à déposer des recours pour faire constater l'illégalité de la détention et le traitement inhumain de Guantanamo. Enfin nous espérons que les Etats-Unis seront condamnés à indemniser les victimes de ces traitements. En Grande-Bretagne, une plainte dénonçant la torture a été déposée. En Allemagne, un collectif d'avocats vient également de déposer plainte, toujours pour dénoncer des faits de torture. En Suède, une plainte va être prochainement déposée. Entre avocats, on essaie de se tenir au courant.


Quelle est la situation actuelle de Nizar et Mourad ?

Ils sont détenus dans deux prisons parisiennes, Fleury et Fresnes. Au cours de l'été 2004, leur détention a été prolongée, et nous allons de nouveau saisir le juge des libertés dans dix jours. Ils sont mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste sur leur seule foi de leurs propres propos et parce qu'ils sont allés en Afghanistan à l'époque des talibans. On sait aussi qu'ils ont été entendus trois fois à Guantanamo par des policiers de la DST, en janvier 2002, fin mars début avril 2002 et en janvier 2004. Il serait choquant que l'on se serve de ce qu'ils auraient pu dire lors de ces trois rencontres contre eux. Ce serait comme si ils avaient subi une horrible garde à vue de 30 mois. Mais je suis tout de même inquiet car une juridiction britannique a reconnu admissibles des aveux recueillis sous la torture.

La décision peut encore être cassée en appel, mais c'est tout de même choquant. Nizar et Mourad sont pessimistes quant à leurs chances d'être libérés rapidement car l'un des deux m'a dit que la DST leur avait fait comprendre que leur sort était lié à celui des trois autres français encore détenus à Guantanamo.
http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20041210.OBS3452.html


C'était bien la peine que la fondation US de Soros investisse autant de fric dans l'élection de Ioutchenko. A peine élu, l'Ukraine décide de retirer ses troupes d'Irak.

UKRAINE ORDERS TROOPS WITHDRAWN FROM IRAQ

[Associated Press January 10, 2005]
President Leonid Kuchma on Monday ordered the foreign and defense ministries to develop a plan for withdrawing Ukraine's troops from Iraq within six months, a day after eight of its soldiers were killed in an explosion at an ammunitions dump.

Ukraine, whose 1,650 troops are the fourth-largest contingent in the U.S.-led military operation in Iraq, previously expressed intentions to withdraw this year, but the order apparently speeds up the timetable.
http://news.yahoo.com/news?tmpl=story&u=/ap/20050110/ap_on_re_eu/ukraine_iraq_5


L'employé de l'administration Bush qui a ajouté la fausse information sur l'achat d'uranium par l'Irak au discours de George Bush en 2003 va être promu négociateur en chef. C'est pour le récompenser d'avoir couvert son Président ?

DESPITE FALSE CLAIM HIS STAR RISES

[Boston Globe 10.01.05]
The man who insisted that President Bush make the claim that Saddam Hussein was seeking uranium for nuclear weapons in Africa is poised to assume a top State Department job that would make him the lead US arms negotiator with Iran and North Korea, according to administration officials. Robert G. Joseph, a special assistant for national security to President Bush until a few months ago, is on the short list to become undersecretary of state for arms control and international security, the nation's senior diplomat in charge of negotiating arms control treaties, said the officials, who spoke on the condition they not be named. . .

White House and intelligence officials have identified him as the official who included the uranium claim in the president's 2003 State of the Union address, despite strong CIA objections. Joseph has said he believed the CIA's disagreement was over the sourcing of the assertion, not whether the claim was accurate, the White House said about six months after the speech. But the apparent willingness of the administration to consider promoting someone who was involved in one of its biggest embarrassments drew immediate fire from critics.
http://www.boston.com/dailyglobe2/011/nation/Despite_false_claim_his_star_ri ses+.shtml



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Aux USA la police n'a plus besoin de mandat si elle veut mettre un mouchard dans votre voiture.

FEDERAL JUDGE SAYS COPS CAN PUT SECRET GPS ON YOUR CAR WITHOUT WARRANT

[Albany Times Union 10.01.05]
In a decision that could dramatically affect criminal investigations nationwide, a federal judge has ruled police didn't need a warrant when they attached a satellite tracking device to the underbelly of a car being driven by a suspected Hells Angels operative. The ruling by U.S. District Judge David N. Hurd clears the way for a federal trial scheduled to begin next month in Utica in which seven alleged Hells Angels members and associates, including several from the Capital Region, face drug-trafficking charges.
http://timesunion.com/AspStories/story.asp?category=REGIONOTHER&storyID=3221 52&BCCode=&newsdate=1/11/2005

DOSSIER DGSE.ORG : ANNUAIRE INTERNET DU RENSEIGNEMENT ET DE LA DÉFENSE

[DGSE.org) Le groupe d’étude indépendant sur le renseignement, a rédigé un annuaire Internet du renseignement et de la défense. Ce dossier regroupe l’annuaire du site Internet non officiel DGSE.org(http://www.dgse.org/)actuellement indisponible pour des raisons techniques. En introduction, vous lirez que de nombreux services de sécurité et de renseignement mènent une importante campagne d’information sur leurs métiers, leur administration. Internet est un outil qui permet de renforcer une politique de communication, de la rendre plus active et plus réactive. (...) Liste non exhaustive, cet annuaire est appelé à évoluer avec des mises à jour qui couvriront les continents absents actuellement. Vous trouverez également un annuaire Internet de la défense en France. Vous pouvez nous demander ce dossier à l’adresse suivante :
responsable@dgse.org



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

IBM va mettre 500 de ses brevets en code source ouvert

BIG BLUE OPENS THE PATENT VAULT

[Washington Post 11.01.05]
IBM is providing the open-source software community with access to 500 of its patents, promising more are to come. Is this the beginning of the end of proprietary software?
http://letters.washingtonpost.com/W0RT041D656B4857DEA7F3F36ADEE0


Vous trouvez PGP trop compliqué et trop encombrant ?
Intégré à votre logiciel de courrier électronique, Ciphire Mail, permet le cryptage rapide et facile de vos courriers électroniques.

ENCRYPT THIS

[MIT TechReview 10.11.05]
With mail boxes pounded by spam and identity theft on the rise, email encryption and authentication has never been more important. But privacy-protecting technology isn't always exactly user friendly. That's set to change, with Ciphire Mail a new, easy to use and free email security application. By Michelle Delio.
http://www.technologyreview.com/articles/05/01/wo/wo_delio011105.asp?


RÉTENTION DES DONNÉES: QUI VA RÉGLER LA FACTURE DU STOCKAGE?

[ZDNet France Lundi 10 janvier 2005]
Devant le projet des ministres européens de stocker davantage et plus longtemps les logs de connexion, l'organisation britannique Linx s'inquiète de son financement. En France, l'État prévoit de rembourser les FAI et les opérateurs.

Les clients des fournisseurs d’accès et des opérateurs de télécommunications européens devront-ils supporter le coût de la rétention des données de connexion, tel que le prévoit un texte du Conseil et de la Commission européenne? Au Royaume-Uni, l'association Linx (London Internet Exchange) tire la sonnette d’alarme. Ce groupement réunit 170 professionnels des réseaux et de l'hébergement, FAI comme opérateurs professionnels. 

À l'origine de leur crainte: une proposition de "décision" (l'une des trois principales formes législatives de l'UE, avec le réglement et la directive) transmise à la fin 2004 par le Conseil de la Justice et des Affaires intérieures de l’Union au Parlement de Strasbourg. Le Conseil y détaille de nouvelles obligations faites aux FAI et aux opérateurs télécoms.
http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39197212,00.htm



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - INTERNET CITOYEN

Une dame portant implant dans son cerveau, controlé par une télécommande...
s'est fait voler son sac à main avec la télécommande dedans !!!!

THIEVES TAKE BRAIN REMOTE CONTROL 

[MIT TechReview Blog 07.01.05]
The BBC has an interesting story about a poor woman who had the remote-control device for her brian implant stolen. The woman has a brain implant that provides tiny electrical pulses to a part of her brain. She turns it off with a remote control when she wants to sleep. With the device on, she can only sleep 3-4 hours per night.

She had the remote control device in her handbag, but it was stolen a few days before Christmas. Police are appealing for the device’s return. (It’s probably in a dumpster somewhere.) I’m kind of surprised that the hospital just can’t make another one - and that they only gave her one - and that she had it in her handbag. Kind of a wild story about the failure to think through security issues.
http://news.bbc.co.uk/1/hi/uk/4142183.stm

vide
vide
votez pour ce site
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

Films, Livres et Revues pour ne pas mourrir idiot
OUTFOXED - Rupert Murdoch's War on Journalism

OUTFOXED
Rupert Murdoch's War
on Journalism
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles le 22/10/2004
http://www.outfoxed.org

UNCOVERED - The Truth About the War on Iraq

UNCOVERED
The Truth About the War on Iraq
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles en Septembre 2004

UNCONSTITUTIONAL - The War Our Civil Liberties

UNCONSTITUTIONAL
Patriot Act: The War On Our Civil Liberties
de Robert Greenwald
Sortie en DVD en Sept. 2004
http://www.outfoxed.org

UNPRECEDENTED - Rupert Murdoch's War on Journalism

UNPRECEDENTED
The 2000 US Presidential Election
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
http://www.unprecedented.org/

Le Monde selon George W. Bush

Le Monde selon Bush
de William Karel

Sortie le 26 Juin 2004
en collaboration avec Eric Laurent
auteur de La guerre des Bush et
Le monde secret de Bush
(Editions Plon)

Fahrenheit 911 - sortie en salle le 5 juillet

Fahrenheit 911
de Michael Moore

Sortie le 07 Juillet 2004

Qui a dit que l'agit prop devait être chiante ? Un film a voir absolument...

S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"





Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!