revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

20/01/05



QUELQUES CHIFFRES A MEDITER

INAUGURATION DU 2e MANDAT BUSH : COMPARONS LES CHIFFRES

[The Progress Report - trad. Grégoire]
• 40 millions de dollars : Coût de la réception dansante organisée par la Maison Blanche pour l'occasion, ceci n'inclut pas le coût de la sécurité, pris en charge par la ville de Washington, au détriment d'autres dépenses.

• 2 000 dollars: Budget total des festivités d'inauguration de mandat de Franklin Roosevelt en 1945 - cela équivaut à environ 20,000 US dollars d'aujourd'hui.

• 20 000 dollars: Coût total des bouquets de roses jaunes achetées pour le Grand Ball par le Ritz Carlton de Washington D.C..

• 200 : Nombre de véhicules Humvee équipés de blindage spécial - que les soldats en Irak réclament depuis longtemps - qui auraient pu être achetées avec le budget des festivités inaugurales de la Maison Blanche.

• 10 000 dollars : Prix d'un séjour "Inauguration Bush" à l'hôtel Fairmont - le package inclut un accueil au caviar de Beluga et champagne Dom Perignon, une Rolls Royce avec chauffeur en livrée et deux acteurs jouant le rôle de "gardes du corps des Services Secrets" dotés de lunettes de soleil et de talkie-walkie autour du poignet.

• 1200 Kilos: Quantité de homards frais achetés pour le "Buffet inaugural" de l'hôtel Mandarin Oriental de Washington D.C.

• 3 000: Nombre de petits gâteaux "Laura Bush Cowboy cookies" achetés pour le "Buffet inaugural" de l'hôtel Mandarin Oriental.

• 1 dollar: somme par invité, dépensée par le président Carter pour les buffets de son inauguration présidentielle en 1977. Afin de montrer l'exemple de rigueur budgétaire, le cocktail se limitait à des jus de fruits, des bretzels salés, des cacahuètes et des chips. Le bar était payant.

• 22 millions : Nombre d'enfants, dans les régions dévastées par le tsunami, qui auraient pu recevoir des vaccins et des soins préventifs avec le budget des festivités inaugurales de la Maison Blanche.

• 1 160 000 : Nombre de filles en Afghanistan qui pourraient recevoir une bourse scolaire pendant un an avec le budget des festivités inaugurales de la Maison Blanche

• 200 000 dollars : Prix du tarif "inauguration présidentielle" proposé par le très chic hôtel Mandarin Oriental: la prestation inclut la suite présidentielle pour une nuit, une Mercedes avec chauffer et une garde-robe de Ball de chez Neiman Marcus.

• 2 500: Nombre de soldats mobilisés pour renforcer la sécurité lors de la prestation de serment du président Bush.

• 26 000: Nombre de vestes pare-balles en Kevlar qui auraient pues être achetées pour les soldats en Irak et en Afghanistan pour le prix total de l'inauguration de Bus ($ 40 000 000).

• 17 millions de dollars: Coût de la sécurité pour la journée d'inauguration, dépense que la Maison Blanche à imposée à la ville de Washington D.C.. La ville étant en plein déficit budgétaire D.C. cette charge budgétaire se fera au détriment d'autres opérations.
http://www.americanprogressaction.org/site/pp.asp?c=klLWJcP7H&b=83210


Les US dépensent 4,8 milliards de dollars par mois pour la guerre en Irak...les néo-libéraux, toujours si prompts à fustiger le gaspillage de l'argent du contribuable quand il s'agit d'écoles, d'hôpitaux et de services publics, ne retrouve rien à redire quand il s'agit de canons.

IRAQ WAR COST $102 BILLION THROUGH SEPTEMBER, PENTAGON SAYS

[Bloomberg 13.01.2005]
The U.S. spent $102 billion through Sept. 30 on the invasion and occupation of Iraq, with costs averaging $4.8 billion a month, the Pentagon comptroller's office said today. The $102 billion covers the period starting with the initial deployment of troops in the late fall and winter of 2002. The U.S. this month raised troop levels in Iraq to 150,000 from 138,000 to provide additional security for the Jan. 30 Iraqi national election and compensate for delays in training a new Iraqi security force.
http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=10000087&sid=asC2oZAGbhZE&refer=top_world_news


L'Amérique vit à crédit. Le reste du monde est tenu de financer le statut de la superpuissance.

L'ÉCONOMIE À L'ASPHYXIE

[Philippe DESSERTINE - Libération - mardi 18 janvier 2005) Les commandes ne répondent plus en matière de politique monétaire. Des actions qui habituellement contribuent au redressement d'une monnaie, demeurent sans effet en ce tournant de l'année 2005 : la Fed relève ses taux de base ; l'augmentation de la rémunération des prêteurs devrait inciter les marchés à conserver leurs avoirs en dollars ; la réponse est inverse avec un décrochage historique de la monnaie américaine, qui atteint son plus bas niveau depuis la création de l'euro. Nous, Européens, y voyons une manoeuvre délibérée contre nos économies. Nos exportations en dollars nous rapportent moins et peuvent obérer une croissance déjà faible. Toutefois, il n'est pas certain que ces conséquences soient véritablement gérées par l'administration américaine.

(...)la faiblesse endémique du dollar provient aujourd'hui d'une économie à découvert. La croissance américaine se nourrit, autant qu'elle produit, de la dette. L'Etat fédéral creuse un déficit abyssal, auquel il convient d'ajouter ceux des Etats de l'union ; de plus, le déficit est chronique chez tous les acteurs économiques d'outre-Atlantique, privés ou publics, individuels ou collectifs. L'ensemble des balances est déséquilibré ; l'Amérique pratique une fuite en avant perpétuelle, et vit à crédit. Le reste du monde est plus que jamais contraint de financer le statut désormais unique de la superpuissance.
http://www.liberation.fr/imprimer.php?Article=268771


Les États-Unis minés de l'intérieur

LA CHUTE DU DOLLAR S'ACCENTUE

[Voltaire 19.01.05]
Si la baisse du dollar n'affecte pas l'économie des États-Unis qui en impriment autant que nécessaire sans rapport avec leur production intérieure ni considération de leurs déficits, il n'en est pas de même pour les pays « dollarisés » d'Amérique latine. C'est donc dans la plus grande discrétion qu'un État comme le Chili vient de décider de libeller ses bons du trésor en euro ou que Cuba a décidé de convertir intégralement ses échanges en euros. Inexorablement, le dollar cesse d'être la monnaie mondiale.
http://www.reseauvoltaire.net/article15965.html



ONLINE

GOOGLE, MSN ET YAHOO PARTENT À LA CHASSE AUX LIENS PARASITES

[ZDnet 19.01.05]
Leur moteur de recherche classe les sites selon le nombre de liens qui pointent vers eux. Une aubaine pour les spammeurs qui inondent forums et espaces de discussions de liens publicitaires. Les trois sociétés opposent une première forme de parade.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39199190,00.htm


LES MOTEURS DE RECHERCHE ÉCARTENT LES LIENS BIDON

[01net 19.01.05) Google, Yahoo! et MSN proposent une astuce pour empêcher d'indexer les liens hors sujet placés dans les commentaires de blogs et susceptibles de perturber la pertinence des moteurs.
http://www.01net.com/article/264259.html


DÉCHETS ÉLECTRONIQUES : L'HEURE DU GRAND RECYCLAGE APPROCHE

[01net 19.01.05]
A partir du 13 août prochain, la France appliquera la directive européenne sur la gestion des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). La nouvelle réglementation impose la mise en place d'une chaîne de retraitement et de recyclage des appareils. Ce sont les consommateurs qui la financeront, avec un supplément au prix en caisse, plus ou moins élevé selon l'équipement.
http://www.01net.com/article/264255.html


PORTABLES, ASSURANCES : CE QUI VA CHANGER POUR LE CONSOMMATEUR

[Le Figaro 20.01.05]
Vouloir résilier un abonnement à une chaîne de télévision payante, changer d'assureur, réviser en baisse son forfait de téléphonie mobile... mais s'apercevoir trop tard que la date de tacite reconduction du contrat est passée. Qui n'a jamais été pris au piège...
http://www.lefigaro.fr/eco-entreprises/20050120.FIG0380.html



INFORMATIONS GENERALES

Fascisme chrétien aux USA ?
Ou exploitation de la religion par les fascistes ?

FIGHTING FOR THE WORK OF THE LORD

EVERYBODY'S TALKIN' ABOUT CHRISTIAN FASCISM

[Counterpunch January 12, 2005]
Commentators right and left are talking about fascism in the U.S. of A. Libertarian conservative Lew Rockwell, in a recent article entitled "The Reality of Red-State Fascism," declares, "what we have alive in the US is an updated and Americanized fascism."

Fellow libertarian Justin Raimondo, in a piece called "Today's Conservatives are Fascists," calls the neocons shaping U.S. foreign policy "fascists, pure and simple." United Methodist minister Rev. William E. Alberts accuses some of Bush's followers of upholding a "super religion displaying tendencies similar to Hitler's super race with its fascist ideology of superiority."

Meanwhile the Revolutionary Communist Party circulates in the tens of thousands a statement declaring that "Bush and his people" are "Christian Fascists---dangerous fanatics who aim to make the U.S. a religious dictatorship and to force this upon the world." This is quite a wide spectrum of anti-fascist opinion.

The question in my mind is this: Given that this fascist tide is so related to a post 9-11 foreign policy so shaped by non-Christians, can we indeed call the movement "Christian fascist"? The problem is not any specific religion but the specific necessity of crisis-ridden capitalism to transform the world, exploiting religion whenever it's useful to do so.
http://www.counterpunch.org/leupp01132005.html


En Allemagne, un citoyen anonyme parcourt la ville de Bayreuth et plante des petits drapeaux US dans les crottes de chien sur les trottoirs. La police (qui n'a rien de mieux à faire visiblement) enquête sur ce dangereux terroriste...

POOPY FLAG-STANDS BAFFLE POLICE

[SBS.com.au |14.1.2005]
A yearlong search to find who is responsible for sticking small American flags into piles of dog droppings in public parks in Germany has so far been fruitless. "This has been going on for about a year now, and there must be 2,000 to 3,000 piles of excrement that have been thusly adorned during that time," said Josef Oettl, parks administrator in Bayreuth, southern Germany. (...)But he offered no suggestions as to what the offender would be charged with if caught. Legal experts said there was no law against using faeces as a flag stand and the federal constitution was vague on the issue.
http://www9.sbs.com.au/theworldnews/region.php?id=103111&region=3


QUAND LES FAMILLES SE METTENT AU VERT

[La Croix 19.01.05]
Selon l'Insee, certaines campagnes arrêtent de se dépeupler : en dix ans, le monde rural a attiré 410 000 nouveaux habitants. Rencontre avec les "néo-ruraux"
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2186012&rubId=788


Après Disneyland, voici Staline-Goulag-Land

STALIN WORLD: DISNEYWORLD MEETS THE GULAG

[FARK 17.01.2005]
You may have thought Disneyland and Stalin-era mass deportations had nothing in common. They do now - thanks to enterprising Lithuanian Viliumas Malinauskas. The 60-year-old canned mushroom mogul recently opened an odd-ball park that mimics a Soviet prison camp.

The facility - part amusement park, part open air museum - is circled by barbed wire and guard towers, and dotted with some 65 bronze and granite statues of former Soviet leaders Vladimir Lenin and Josef Stalin, and assorted communist VIPs.
http://www.balticsww.com/stalin_world.htm#mp


Voter "Oui" à la constitution européenne telle qu'elle nous est présentée, c'est voter "Oui" à Bolkenstein, à la casse sociale. Vous êtes prévenus.

DIRECTIVE BOLKENSTEIN : LA DIRECTIVE QUE PERSONNE N’OSE DÉFENDRE

[L'Humanité 20.01.05)
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-01-20/2005-01-20-455069

DIRECTIVE BOLKENSTEIN : NOUVELLE ÉPINE DANS LE PIED DE FRANÇOIS HOLLANDE

[L'Humanité 20.01.05]
Henri Emmanuelli, cofondateur de Nouveau Monde, souhaite provoquer un débat au Parti socialiste sur les liens entre la directive Bolkestein et le contenu du projet de constitution européenne.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-01-20/2005-01-20-455070



COMMUNAUTAIRE TA MERE !

RACISME : METRO, C’EST TROP

[L'Humanité 20.01.05]
« Bonsoir mesdames, messieurs et les nègres » : c’est par ces mots que Hans-Holger Albrecht, un des membres du conseil d’administration de Metro International, avait entamé en août 2003 un petit discours devant environ 250 personnes. Cette « blague », révélée par un site d’information américain, est mal tombée pour le groupe qui édite des journaux gratuits dans le monde entier, car, à ce moment, le groupe New York Times prenait 49 % du capital de l’édition Metro de Boston. M. Albrecht a donc été contraint à la démission de son poste... mais il reste toutefois président-directeur général de MTG (Modern Times Group), branche audiovisuelle de la holding qui contrôle Metro. Un autre dirigeant de Metro, son président pour les États-Unis, Steve Nylund, a également démissionné quand a été révélé qu’il avait évoqué, lors d’une réunion interne, une blague sur les organes génitaux des Noirs... mais lui aussi conserve son poste de vice-président de Metro International. Le groupe a, pour faire bonne mesure, décidé de renforcer son code éthique après ces blagues racistes, sous la forme d’un comité qui sera chargé de surveiller l’application de la politique du groupe en matière de diversité et d’égalité des chances et la nomination d’un administrateur général pour les ressources humaines.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-01-20/2005-01-20-455075


Il n'y a aucune confusion: la capote est autorisée par l'église à condition de la mettre à l'index.

CONFUSION AUTOUR DE LA DOCTRINE DE L'EGLISE ESPAGNOLE SUR L'USAGE DU PRÉSERVATIF

[Le Figaro 20.01.05]
L'Eglise espagnole aura attendu moins d'une journée pour rectifier sa position sur l'usage du préservatif. Mardi soir, la conférence épiscopale espagnole avait créé la surprise en se démarquant pour la première fois de la doctrine officielle, en recommandant l'utilisation du préservatif...
http://www.lefigaro.fr/international/20050120.FIG0250.html



ISRAEL - PALESTINE - LA PAIX MAINTENANT ?

De toute façon, l'élection était jouée d'avance

DÉMISSION DE 46 MEMBRES DE LA COMMISSION ÉLECTORALE PALESTINIENNE QUI DÉNONCENT DES IRRÉGULARITÉS

[AP samedi 15 janvier 2005]
Quarante-six membres de la commission électorale centrale palestinienne, parmi lesquels les responsables de l'instance, ont remis leur démission samedi pour dénoncer des irrégularités enregistrées durant le scrutin de dimanche dernier, qui a vu la victoire du candidat du Fatah, Mahmoud Abbas. Les membres démissionnaires affirment avoir subi des pressions et des menaces du camp de Mahmoud Abbas et des services de renseignement pour que soient changées, le jour même de l'élection, plusieurs procédures de vote. Alors que la commission était réunie pour examiner ces requêtes, des coups de feu avaient été tirés en direction du bâtiment abritant les discussions. Des responsables électoraux ont affirmé avoir reconnu au moins l'un des auteurs de ces tirs, qui serait membre des services de renseignement palestiniens.
http://fr.news.yahoo.com/050115/5/47zvy.html


SHARON RÉTABLIT LES CONTACTS AVEC L'AUTORITÉ PALESTINIENNE

[Le Figaro 20.01.05]
Le cabinet de sécurité israélien, réuni hier à Jérusalem, a décidé de rétablir les contacts, limités aux questions de sécurité, avec l'Autorité palestinienne. Ils avaient été suspendus la semaine dernière après une attaque palestinienne meurtrière. Une première réunion entre responsables...
http://www.lefigaro.fr/international/20050120.FIG0247.html



CYBER-GUERRE - SONS DE BOTTES - PROPAGANDE

Que s'est il passé à Falloujah ? Pourquoi est ce que la US Army décape le sol de certaines zones de combat ? Pour éliminer les traces d'utilisation d'armes interdites ?
Vous remarquerez que ce genre d'infos n'intéresse pas les médias.

ODD HAPPENINGS IN FALLUJAH

[Dahr Jamail Iraq Dispatch January 18, 2005]
“The soldiers are doing strange things in Fallujah,” said one of my contacts in Fallujah who just returned. He was in his city checking on his home and just returned to Baghdad this evening. Speaking on condition of anonymity he continued, “In the center of the Julan Quarter they are removing entire homes which have been bombed, meanwhile most of the homes that were bombed are left as they were. Why are they doing this?”

He told me he has watched the military use bulldozers to push the soil into piles and load it onto trucks to carry away. This was done in the Julan and Jimouriya quarters of the city, which is of course where the heaviest fighting occurred during the siege, as this was where resistance was the fiercest.

“At least two kilometers of soil were removed,” he explained, “Exactly as they did at Baghdad Airport after the heavy battles there during the invasion and the Americans used their special weapons.” He explained that in certain areas where the military used “special munitions” 200 square meters of soil was being removed from each blast site.
http://dahrjamailiraq.com


La presse occidentale ne sort plus beaucoup sur le terrain en Irak. Elle fait du journalisme de chambre d'hôtel. Ca arrange tout le monde: Allaoui, les soldats US, les affairistes Laissez nous massacrer et magouiller en paix. Heureusement il y a les blogs de Dahr Jamail.

HOTEL JOURNALISM GIVES AMERICAN TROOPS A FREE HAND

AS THE PRESS SHELTERS INDOORS

[Robert Fisk in Baghdad 17 January 2005]
"Hotel journalism" is the only phrase for it. More and more Western reporters in Baghdad are reporting from their hotels rather than the streets of Iraq's towns and cities. Some are accompanied everywhere by hired, heavily armed Western mercenaries. A few live in local offices from which their editors refuse them permission to leave. Most use Iraqi stringers, part-time correspondents who risk their lives to conduct interviews for American or British journalists, and none can contemplate a journey outside the capital without days of preparation unless they "embed" themselves with American or British forces.
http://news.independent.co.uk/world/fisk/story.jsp?story=601489


LES PHOTOS QUI DÉSHONORENT L'ARMÉE BRITANNIQUE

[Libération 20.01.05]
Trois soldats anglais sont poursuivis en cour martiale pour des mauvais traitements infligés à des prisonniers irakiens.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=269402


IRAK :LE PROCÈS DE L'«ABOU GHRAÏB BRITANNIQUE»

[Le Figaro 20.01.05]
Le Royaume-Uni sous le choc après la publication des photographies des sévices commis par ses soldats contre des prisonniers irakiens
http://www.lefigaro.fr/international/20050120.FIG0246.html


GEORGE W. RÉORGANISE SA BANDE

[L'Humanité 20.01.05]
Parmi les ministres de premier plan, trois personnages à la réputation sulfureuse : Condoleeza Rice, aux Affaires étrangères, Alberto Gonzales à la Justice et Michael Chertoff à la Sécurité intérieure.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-01-20/2005-01-20-455082


INQUIÉTUDE POUR LES DROITS DE L’HOMME

[L'Humanité 20.01.05]
Ce remaniement toujours plus va-t-en-guerre est dénoncé par les associations de défense des libertés.
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-01-20/2005-01-20-455083


Les US accordent l'asile politique à une survivante des attentats soi-disant commis par les tchétchènes à Moscou, et qui affirme que ce sont les services de sécurité qui ont posé le bombes.

SURVIVOR OF MOSCOW BLASTS GETS ASYLUM

[L.A. Times - January 18, 2005]
A woman who accused the Russian security services of a series of 1999 apartment-building bombings that killed hundreds of people has been granted political asylum in the United States. Alyona Morozova, who survived the midnight bombing of her 18-story apartment building in south Moscow but lost her mother and boyfriend, has been notified that her petition claiming fear of persecution if she returns to Russia has been granted, her lawyer said Monday.



LIBERTES PUBLIQUES - LSQ - LSI - LEN - CENSURE

Ironie, la fondation Ford a participé de manière importante au financement des cérémonies. Or, Henry Ford était un antisémite fanatique, décoré personnellement par Adolf Hitler pour sa contribution à la machine idéologique, industrielle et militaire de l'Allemagne nazie.
Preston Scott Bush, le grand père de l'actuel président des US, était co-propriétaire des usines qui faisaient travailler les esclaves des camps d'Auschwitz et Birkenau.
Mais de tout cela on ne parlera pas...

AUSCHWITZ : 60 ANS APRES

[Revue de Presse RFI 16.01.05]
Sous couverture blanche et noire, avec un fil barbelé en guise de trame, Le Nouvel Observateur consacre une trentaine de pages à «l'histoire vraie du crime absolu. Eternelle, inépuisable actualité d'Auschwitz. Notre monde demeure hanté par le souvenir de ce qui restera comme le plus grand crime de tous les temps».

A lire ici, un article du psychiatre Boris Cyrulnik, dont les parents ont disparu après une rafle. «Surhommes dérisoires soumis à des demi-dieux absurdes, les nazis ont provoqué une déflagration mondiale, un massacre inouï pour une bagatelle idéologique, une théorie navrante. Ils ont cru à une représentation incroyable, ils ont récité des fables riquiqui où ils se sont donné un rôle grandiose. Le panurgisme de ces moutons intellectuels leur a offert une brève illusion de grandeur. Ils avaient besoin de haine pour légitimer et exalter leur programme délirant, car dans le quotidien, c'est la banalité et la soumission qui caractérisaient leur projet».

Paris-Match fait aussi «retour à Auschwitz», 60 ans après la libération de ce camp, avec Simone Veil, qui y a «subi le martyre», avec toute sa famille. L'ancienne ministre raconte : «les pierres, c'était notre travail. Très vite, j'ai appris à évaluer leur taille. Trop grosses, on tombait et on se faisait battre. Trop petites, on se faisait battre aussi». Pendant les neuf mois de cette «saison en enfer, elle a réussi à ne jamais se séparer de sa mère et de sa soeur, les sources de sa force». Aujourd'hui l'ancienne présidente du parlement européen déclare à Match : «Pardonner, ce n'est pas possible. Il faut essayer de tout faire pour que ça ne se reproduise pas. Il ne suffit pas de dire qu'on se réconcilie et qu'on fonde l'Europe». S'appuyant sur les travaux d'un historien américain, le Journal du Dimanche révèle en titre de première page que «les Alliés savaient.. Les Britanniques étaient informés des massacres de masse contre les juifs dès 1941».
http://www.rfi.fr


Aux U.S., le scandale Williams, ce journaliste qui a été payé par la Maison Blanche pour vanter la politique gouvernementale révèle l'étendue des pratiques de manipulation de l'opinion publique et à quel point la presse est tenue en laisse par la collusion entre les grand groupes financiers et les milieux politiques.

ALL THE PRESIDENT'S NEWSMEN

[The NY Times 16.01.04]
But perhaps the most fascinating Williams TV appearance took place in December 2003, the same month that he was first contracted by the government to receive his payoffs. At a time when no one in television news could get an interview with Dick Cheney, Mr. Williams, of all "journalists," was rewarded with an extended sit-down with the vice president for the Sinclair Broadcast Group, a nationwide owner of local stations affiliated with all the major networks. In that chat, Mr. Cheney criticized the press for its coverage of Halliburton and denounced "cheap shot journalism" in which "the press portray themselves as objective observers of the passing scene, when they obviously are not objective."

This is a scenario out of "The Manchurian Candidate." Here we find Mr. Cheney criticizing the press for a sin his own government was at that same moment signing up Mr. Williams to commit. The interview is broadcast by the same company that would later order its ABC affiliates to ban Ted Koppel's "Nightline" recitation of American casualties in Iraq and then propose showing an anti-Kerry documentary, "Stolen Honor," under the rubric of "news" in prime time just before Election Day. (After fierce criticism, Sinclair retreated from that plan.)

Thus the Williams interview with the vice president, implicitly presented as an example of the kind of "objective" news Mr. Cheney endorses, was in reality a completely subjective, bought-and-paid-for fake news event for a broadcast company that barely bothers to fake objectivity and both of whose chief executives were major contributors to the Bush-Cheney campaign.

The Soviets couldn't have constructed a more ingenious or insidious plot t o bamboozle the citizenry."
http://www.nytimes.com/2005/01/16/arts/16rich.html?ei=1&en=cbf293b7007afb2b&ex=1106624544&pagewanted=print&position=


Il aura fallu quand même 45 ans !

DES VICTIMES DES ESSAIS NUCLÉAIRES FRANÇAIS ENFIN ENTENDUES

[AFP 20.01.05) Des victimes présumées des irradiations provoquées par les essais nucléaires français en Polynésie ou au Sahara ont hier été entendues pour la première fois par deux juges du pôle santé du tribunal de Paris, saisies depuis le 20 septembre 2004.

Cette instruction fait suite aux dépôts de plaintes avec constitution de partie civile, en décembre 2003, de vétérans des essais nucléaires, souffrant de pathologies cancéreuses, ou de familles de personnes décédées qui dénoncent les conséquences des essais nucléaires.

Plus de 200 essais nucléaires ont été menés entre 1960 et 1996 par l'armée française au Sahara (dans les années 1960) et en Polynésie. Certains des plaignants dénoncent "l'absence de protection lors des essais auxquels les personnels assistaient en short". Selon eux, "les autorités militaires et civiles françaises en charge des expériences (...) n'ignoraient pas les risques".
http://www.tou-o.com/actu_touo.php?date=20050120&page=0&breve=4495#4495


Bon courage pour faire parler la Grande Muette
"Vérité" et "Militaires" ne sont pas des termes compatibles.

LES FAMILLES VEULENT LA VÉRITÉ SUR LE NAUFRAGE DU « BUGALED BREIZH »

[Le Parisien 17.01.04]
Un an après le naufrage du chalutier « Bugaled Breizh » dans la Manche, les familles des cinq marins décédés estiment qu'on leur cache la vérité. Selon elles, un sous-marin étranger serait à l'origine de ce terrible accident.

«NOUS avons besoin de vérité et de lumière. » Le curé de Loctudy résumait, hier matin, le sentiment des familles des cinq marins victimes du naufrage du « Bugaled Breizh ». Il y a un an, le chalutier sombrait au sud de l'Angleterre dans des circonstances toujours inexpliquées.
http://www.leparisien.fr



DROITS D'AUTEURS - P2P - BREVETS - HACK - CRYPTAGE

LE MARCHÉ LÉGAL DE LA MUSIQUE EN LIGNE MULTIPLIÉ PAR DIX EN 2004

[CBnews 20.01.05]
Le nombre de fichiers musicaux téléchargés légalement et achetés sur Internet a été multiplié par dix en 2004 par rapport à 2003, a annoncé hier la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI). L'IFPI, qui regroupe 1.450 producteurs et distributeurs d'oeuvres phonographiques dans le monde, a également souligné que la lutte contre le piratage avait fait des progrès significatifs en 2004 grâce au développement de l'offre légale sur le web et aux actions en justice contre des particuliers. La Fédération a estimé à 200 millions le nombre de morceaux de musique téléchargés légalement en 2004 en Europe et aux Etats-Unis, contre 20 millions en 2003.
http://www.toutsurlacom.com/index.php?op=modload&file=article&aid=26478



TECHNOLOGIE - LOGICIEL LIBRE - INTERNET CITOYEN

PLUS DE 45% DES FOYERS FRANÇAIS ONT DÉSORMAIS UN ORDINATEUR

[CBnews 20.01.05]
Plus de 45% des foyers français ont un micro-ordinateur à domicile, et 35% d'entre eux sont désormais connectés à l'internet, selon l'enquête annuelle SVM-Gfk publiée mercredi. "Les Français continuent leur révolution numérique", commente Patrick Zemour, rédacteur en chef de SVM, en soulignant qu'en un an, le nombre de foyers possédant un ordinateur s'est accru d'un million, pour atteindre 11,2 millions. Jean Litoff, analyste chez la société d'études de marché Gfk, a de son coté souligné que l'enquête a indiqué que le nombre de Français ayant déjà utilisé internet "continue à croître" : il a atteint 48% de la population fin 2004. Mais contrairement aux affirmations triomphalistes, ce pourcentage n'augmente qu'assez lentement, puisqu'il était de 47% en 2003.
http://www.toutsurlacom.com/index.php?op=modload&file=article&aid=26479


UN TIERS DES FOYERS FRANÇAIS PRIS DANS LA TOILE

[01net 19.01.05]
GfK a publié son étude annuelle sur les Français, l'informatique et le Web. Neuf millions de ménages sont connectés à Internet.
http://www.01net.com/article/264261.html


Les développeurs sri lankais travaillent à un logiciel open source pour la gestion des crises naturelles.

SRI LANKAN SOFTWARE DEVELOPERS CREATE "CRISIS MANAGEMENT" UTILITY

[Sanjiva blog]
Sahana an open source Crisis management software written by Sri Lankan developers in the aftermath of the Tsunami
http://sahana.sf.net/

vide
vide
votez pour ce site
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

Films, Livres et Revues pour ne pas mourrir idiot
OUTFOXED - Rupert Murdoch's War on Journalism

OUTFOXED
Rupert Murdoch's War
on Journalism
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles le 22/10/2004
http://www.outfoxed.org

UNCOVERED - The Truth About the War on Iraq

UNCOVERED
The Truth About the War on Iraq
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles en Septembre 2004

UNCONSTITUTIONAL - The War Our Civil Liberties

UNCONSTITUTIONAL
Patriot Act: The War On Our Civil Liberties
de Robert Greenwald
Sortie en DVD en Sept. 2004
http://www.outfoxed.org

UNPRECEDENTED - Rupert Murdoch's War on Journalism

UNPRECEDENTED
The 2000 US Presidential Election
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
http://www.unprecedented.org/

Le Monde selon George W. Bush

Le Monde selon Bush
de William Karel

Sortie le 26 Juin 2004
en collaboration avec Eric Laurent
auteur de La guerre des Bush et
Le monde secret de Bush
(Editions Plon)

Fahrenheit 911 - sortie en salle le 5 juillet

Fahrenheit 911
de Michael Moore

Sortie le 07 Juillet 2004

Qui a dit que l'agit prop devait être chiante ? Un film a voir absolument...

S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004

Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.

decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales

Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.

le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française

Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France

THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004

Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.

CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004

C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"





Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!