Uri Avnery - Gush Shalom : les vrais objectifs de l'operation libanaise

revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

URI AVNERY, GUSH SHALOM : LE VRAI OBJECTIF D'ISRAEL EST UN CHANGEMENT DE REGIME AU LIBAN ET L'INSTALLATION D'UN GOUVERNEMENT A SES ORDRES.

[Gush Shalom 18.07.2006 - traduit par Gregwah]
Le vrai objectif des généraux israéliens est de provoquer un changement de régime au Liban et d'y installer un gouvernement fantoche à nos ordres. C'était déjà l'objectif de Sharon lors de l'invasion de 1982. Il avait échoué. Mais Sharon et ses disciples dans l'armée et l'establishement politique israélien n'ont jamais abandonné le projet. Tout comme ils n'ont jamais dévié d'un pouce du projet initial de Golda Meir: garantir l'hégémonie israélienne sur la région en destabilisant et vassalisant ses voisins.

Tout comme en 1982, l'opération militaire actuelle a été planifiée de longue date et est conduite en totale coopération avec les Etats-Unis. Et, à nouveau comme en 1982, il ne fait aucun doute qu'elle est menée avec l'assentiment tacite et le soutien d'une partie de l'élite libanaise. Ce sont les deux points fondamentaux à retenir. Tout le reste n'est que bruit et propagande. . .

L'idée d'installer un Quisling au Liban n'a rien de neuf. En 1955, David Ben-Gurion avait élaboré un plan prévoyant la prise de pouvoir par un "Officier chrétien" et la mise en place d'une dictature militaire au Liban. Moshe Sharet réussit à lui faire comprendre qu'un tel projet démontrait une totale ignorance du mode de fonctionnement de la société libanaise et torpilla le plan. Mais 27 ans plus tard, Ariel Sharon tenta de le mettre en oeuvre malgré tout. Bashir Gemayel fut installé comme président, avant d'être sauvagement assassiné peu de temps après. Son frère, Amine, lui succéda et signa promptement un accord de paix avec Israël avant de perdre son poste aux prochaines élections. (Aujourd'hui le même Amine Gemayel se félicite publiquement des bombardements israéliens sur le Liban.). . .

La politique américaine est pleine de contradictions. Le président Bush ne cesse de souhaiter un "changement de régime" au Moyen Orient, mais le régime actuel au Liban vient à peine d'être mis en place, sous tutelle états-unienne. Pendant la même période la seule chose que Bush a réussi à faire est de fractionner l'Irak et d'y déclencher une guerre civile. Il risque fort de faire la même chose au Liban s'il ne stoppe pas l'armée israélienne à temps. Par ailleurs, des frappes violentes contre le Hezbollah ne feront pas qu'enrager l'Iran, mais également les Chi'ites en Irak, une population sur laquelle reposent tous les plans de Bush pour la constitution d'un régime politique pro-américain. . .

(...)Si Olmert espère être perçu comme un chef à poigne, un Sharon #2, il risque d'être déçu. La même chose vaut pour les efforts de Peretz d'être pris au sérieux dans son nouveau costume sécuritaire. Tout le monde a parfaitement compris que cette campagne - tant sur le front de Gaza et du Liban - a été planifiée par l'armée et dictée au gouvernement. Aujourd'hui, en Israël, la seule personne qui prend les décisions est le chef d'état major, Dan Halutz. Ce n'est pas un hasard si le boulot libanais a été confié à l'Armée de l'air.

La populations israélienne n'est pas enthousiasmée par la guerre. Elle s'y est résignée avec fatalisme parcequ'on lui a dit qu'il n'y avait pas d'autre alternative. Et comment être contre cette guerre ? Qui ne voudrait pas libérer les "soldats kidnappés" ? Qui ne voudrait pas faire cesser les tirs de missiles et rétablir la dissuasion ? Aucun politique ne se risque à critiquer l'opération (sauf les députés arabes mais personne dans l'opinion publique et les médias ne leur prête attention). Dans les médias, les généraux règnent sans partage, même ceux qui ont raccroché l'uniforme depuis longtemps. Chaque jour nous voyons défiler dans les médias des anciens généraux qui viennent commenter, expliquer et justifier, tous parlant d'une seule voix. . .

Juste une petite remarque en passant : quand, au beau milieu d'une guerre cruelle, l'Etat d'Israel a été crée, on voyait partout une affiche sur les murs qui proclammait : "Tout le pays est le front ! Tout le peuple est l'armée !" 58 ans ont passé et ce slogan est toujours autant d'actualité. Que devons nous en déduire sur les capacités politiques et militaires de nos hommes politiques et nos généraux ?

L'illusion qu'un gouvernement israélien "fort et uni" peut unilatéralement déterminer les frontières et les vies d'Israël et de ces voisins a explosé pour laisser la place à une réalité sanglante. Si nous continuons à nous obstiner à éviter la voie des négociations politiques et à lui préférer la force, l'humiliation et l'injustice, l'avenir ne nous réserve que des nouvelles victimes, de nouveaux blessés, de nouvelles destructions, de nouvelles angoisses ainsi que la paralysie économique et sociale pour nous et nos voisins.
http://gush-shalom.org


La "gauche" israélienne (si pour autant une chose pareille existe) ose enfin s'interroger sur la mainmise militaire sur la politique et les esprits en Israël...

DÉCLARONS-NOUS VAINQUEURS ET COMMENÇONS À PARLER

[Ze'ev Sternhell- Ha’aretz, 28 juillet 2006 - Trad. : Gérard pour La Paix Maintenant]
Il semble que nous n’ayons rien appris de la première guerre du Liban ni de la défaite américaine en Irak. Si la définition de l’objectif stratégique d’Israël qu’a donnée le chef du renseignement militaire reflète la position du gouvernement, nous sommes très mal.

Si Israël s’est vraiment embarqué dans une guerre pour forcer le Liban à imposer son autorité au Sud, qui se trouve aux mains du Hezbollah, en d’autres termes, à forcer le gouvernement libanais à entamer une guerre civile au service d’Israël, c’est le signe que nous sommes gouvernés par une pensée encore plus primitive que celle qui a conduit Ariel Sharon jusqu’à Beyrouth, il y a un quart de siècle.

Mais cette fois, nous avons exacerbé le problème : au début de la troisième semaine de combats, malgré la détermination et le courage de nos soldats, la guerre paraît seulement commencer. C’est la raison pour laquelle il nous faut parvenir à un cessez-le-feu, avant que la campagne ne soit hors de contrôle, fasse des victimes inutiles et, à terme, ne se transforme même en échec stratégique. Dans un avenir plus lointain, nous devrons effectuer une réforme de structure fondamentale des procédures du gouvernement et examiner sa dépendance à l’égard de l’état-major militaire. Ce sont là des vérités qu’il ne fait pas bon de dire en ce moment, mais c’est la réalité, et nous devons l’affronter.

Considérant les moyens qu’emploie Tsahal et le rapport des forces sur le terrain, toute issue qui reviendrait à moins qu’à l’élimination du Hezbollah en tant que force combattante sera considérée comme un échec d’Israël et un grand succès pour l’ennemi. Mais, étant donné qu’il est impossible d’éradiquer le Hezbollah chez les chiites sans détruire la population elle-même, la sagesse doit nous dicter d’éviter de nous fixer des objectifs impossibles à atteindre.
http://www.haaretz.com/hasen/spages/743764.html

vide

vide
votez pour ce site
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

Films, Livres et Revues pour ne pas mourrir idiot
OUTFOXED - Rupert Murdoch's War on Journalism

OUTFOXED
Rupert Murdoch's War
on Journalism
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles le 22/10/2004
http://www.outfoxed.org


UNCOVERED - The Truth About the War on Iraq

UNCOVERED
The Truth About the War on Iraq
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles en Septembre 2004


UNCONSTITUTIONAL - The War Our Civil Liberties

UNCONSTITUTIONAL
Patriot Act: The War On Our Civil Liberties
de Robert Greenwald
Sortie en DVD en Sept. 2004
http://www.outfoxed.org


UNPRECEDENTED - Rupert Murdoch's War on Journalism

UNPRECEDENTED
The 2000 US Presidential Election
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
http://www.unprecedented.org/


Le Monde selon George W. Bush

Le Monde selon Bush
de William Karel

Sortie le 26 Juin 2004


en collaboration avec Eric Laurent
auteur de La guerre des Bush et
Le monde secret de Bush
(Editions Plon)


Fahrenheit 911 - sortie en salle le 5 juillet

Fahrenheit 911
de Michael Moore

Sortie le 07 Juillet 2004


Qui a dit que l'agit prop devait être chiante ? Un film a voir absolument...


S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004


Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.


decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales


Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.


le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française


Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France


THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004


Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.


CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004


C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"






Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!


z