Fabriquez vous même votre bombe au TATP dans les toilettes d'un avion

revue de web libertes et internets

Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [Se desabonner] -- [Archives] -- [Contact]

vide

Le manuel du petit terroriste tel que révé par les médias...

FABRIQUEZ VOUS MEME VOTRE BOMBE AU TATP DANS LES TOILETTES D'UN AVION

L'argumentation de la police et des médias à propos de la soi-disant "menace terroriste" déjouée en Grande-Bretagne est basée sur des informations totalement fantaisistes. Il est étonnant qu'aucun journaliste n'ait songé à consulter Wikipedia pour savoir s'il est possible de fabriquer du TATP dans les toilettes d'un avion à partir d'ingrédients passés en douce.... voici donc le mode d'emploi. Vous verrez, ce n'est pas si facile.

Fabriquer une quantité suffisante de TATP pour faire exploser un avion en vol n'est pas aussi simple que cela a été présenté par la presse. Il ne suffit pas de s'éclipser aux toilettes et de mélanger deux liquides inoffensifs.

Pour commencer, vous devez vous procurer une quantité suffisante de peroxyde d'hydrogène et ayant la bonne concentration. Ce n'est pas un produit facile à se procurer à l'état pur. Bien sûr, vous pouvez en acheter dans les drogueries sous forme de décolorant pour cheveux. Mais ces solutions contiennent 97% d'eau, vous allez donc devoir faire bouillir le liquide pour extraire l'eau et concentrer le peroxyde. Vous risquez par la même occasion de mettre le feu à votre laboratoire improvisé et de tout perdre avant même qu'un seul "suppôt du Grand Satan" n'ait péri.

Mais bon, mettons que vous avez trouvé un moyen de vous procurer du peroxyde d'hydrogène dans la concentration adéquate ou que vous avez pu en fabriquer en faisant bouillir du décolorant sans que votre cuisine ait explosé. Très bien. Il vous reste à vous procurer de l'acétone et de l'acide sulfurique. Ces ingrédients sont nettement plus faciles à acheter dans le commerce.

Passons aux choses sérieuses. Prenez votre peroxyde d'hydrogène concentré, votre acétone et votre acide sulfurique, dosez soigneusement chaque liquide et versez le dans des bouteilles de soda afin de les passer discrètement par la douane et les introduire à bord de l'avion. Vous pouvez gagner de la place en mélangeant dans une même bouteille le peroxyde d'hydrogène et l'acétone - mais dans cas il est impératif de garder le liquide au frais. Vous allez donc devoir transporter, dans vos bagages à main, (outre votre exemplaire du Coran dédicacé par OBL himself), plusieurs packs de glace (a transporter dans une glacière ou un emballage isotherme en polystyrène), ainsi qu'un thermomètre, une grande éprouvette à bec, une baguette mélangeur en verre et une pipette en verre, jaugée. Vous allez en avoir besoin.

Je vous conseille vivement de prendre un billet de première classe et de commander du champagne dès votre arrivée à bord. Si vous voyagez avec une compagnie aérienne correcte, ils devraient vous fournir votre bouteille dans un seau à glace. Le seau et la glace vous seront utile - en plus des packs de froid et de l'emballage isotherme - pour maintenir votre mélange à une température suffisamment basse pour qu'il ne prenne pas feu dans les toilettes de l'avion avant d'avoir atteint la concentration suffisante pour devenir de l'explosif.

Une fois que l'avion a décollé et est en route vers les Etats-unis, ne perdez pas de temps, il vous faut plusieurs heures pour fabriquer l'explosif. Transportez discrètement tout votre attirail dans les toilettes. Vous devrez probablement faire plusieurs voyages pour ne pas attirer l'attention du personnel de bord. Une fois que vous avez tout rassemblé, enfermez-vous dans les toilettes, placez l'éprouvette graduée dans le bain de refroidissement (le seau à glace du champagne) et versez y doucement le mélange acétone-peroxyde d'hydrogène contenu dans la première bouteille. Placez le thermomètre dans l'éprouvette et, à l'aide de la pipette, commencez à y ajouter, goutte à goutte, l'acide sulfurique contenu dans la deuxième bouteille. Prévoyez un masque respiratoire et des lunettes de piscine car les vapeurs dégagées sont corrosives et vous avez besoin de votre autre main pour touiller en permanence votre mélange. Ne laissez pas votre vue se brouiller car vous devez garder un oeil constant sur le thermomètre. Au fur et à mesure que vous ajoutez l'acide, la mixture va s'échauffer et si elle devient trop chaude, vous vous retrouverez avec un explosif de faible puissance. Au pire, si elle devient vraiment trop chaude, elle risque de prendre feu ou d'exploser prématurément et de vous tuer vous en faisant juste un peu de dégâts dans les toilettes de l'avion, c'est tout. Ce n'était pas le but de l'opération et vous risquez de vous voir priver de vos 70 vierges quand vous arriverez au paradis des martyrs.

Après quelques heures de touillage et d'ajout d'acide goutte à goutte, vous obtenez une quantité de TATP suffisante pour mener à bien votre projet - à condition bien sûr que les vapeurs acides dans cet espace confiné ne vous ont pas suffoqué, qu'elles n'ont pas attiré l'attention des autres passagers ou du personnel de bord et qu'aucun passager ne soit venu tambouriner contre la porte de WC... Si rien de tout cela ne s'est produit, c'est un vrai miracle (preuve que vous êtes vraiment un combattant de Dieu) et il ne vous reste plus qu'à laisser sécher votre mélange pendant environ deux heures et demie. Ensuite il n'y a plus qu'à le détonner, ce qui est relativement simple à faire à l'aide d'un petit appareil électrique quelconque.

Comme vous pouvez le constater, fabriquer du TATP à bord d'un avion est à la portée du premier Jihadiste venu. Il faut simplement s'assurer qu'on en fabrique en quantité suffisante pour provoquer la destruction de l'avion et qu'on a pris les précautions nécessaires pour obtenir une qualité suffisante et éviter une combustion prématurée. On ne peut pas faire l'impasse sur la qualité quand on veut commettre "un meurtre de masse à une échelle inimaginable" comme l'affirme Paul Stephenson, chef-adjoint de la police britannique. Car même si vous pouvez toujours obtenir un cocktail explosif en mélangeant au jugé les ingrédients, il y a peu de chances pour qu'il fasse suffisamment de dégâts pour détruire l'avion. Au mieux vous casserez quelques hublots et vous tuerez quelques croisés infidèles - victimes des débris volants quand la cabine sera subitement dépressurisée. Mais c'est à peu près tout ce que vous arriverez à obtenir, même dans les meilleures conditions possibles.

Adapté d'un article en anglais de Tom Greene, "Mass murder in the skies: was the plot feasible?" publié dans le journal britannique en ligne "The Register" :
http://www.theregister.com/2006/08/17/flying_toilet_terror_labs/

vide

vide
votez pour ce site
vide
vide
Recevez la revue
par courriel

Films, Livres et Revues pour ne pas mourrir idiot
OUTFOXED - Rupert Murdoch's War on Journalism

OUTFOXED
Rupert Murdoch's War
on Journalism
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles le 22/10/2004
http://www.outfoxed.org


UNCOVERED - The Truth About the War on Iraq

UNCOVERED
The Truth About the War on Iraq
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
Sortie en salles en Septembre 2004


UNCONSTITUTIONAL - The War Our Civil Liberties

UNCONSTITUTIONAL
Patriot Act: The War On Our Civil Liberties
de Robert Greenwald
Sortie en DVD en Sept. 2004
http://www.outfoxed.org


UNPRECEDENTED - Rupert Murdoch's War on Journalism

UNPRECEDENTED
The 2000 US Presidential Election
de Robert Greenwald
Disponible en DVD
http://www.unprecedented.org/


Le Monde selon George W. Bush

Le Monde selon Bush
de William Karel

Sortie le 26 Juin 2004


en collaboration avec Eric Laurent
auteur de La guerre des Bush et
Le monde secret de Bush
(Editions Plon)


Fahrenheit 911 - sortie en salle le 5 juillet

Fahrenheit 911
de Michael Moore

Sortie le 07 Juillet 2004


Qui a dit que l'agit prop devait être chiante ? Un film a voir absolument...


S 21, la machine de mort khmer rouge - sortie en salles le 11 fevrier

S 21, la machine de mort
khmer rouge

Sortie le 11 Fevrier 2004


Rithy Panh : un homme face au génocide khmer : "Etre un passeur de mémoire me rend vie..." Rithy Panh avait 11 ans quand les Khmers rouges l'ont envoyé dans un camp. Rescapé parmi deux millions de fantômes, depuis, il filme. S 21, la machine de mort khmère rouge est ce récit de l'enfer.


decouvrez le quotidien VOLTAIRE

VOLTAIRE
le quotidien
du Réseau Voltaire

Magazine quotidien d'analyses internationales


Depuis deux ans le Réseau Voltaire a développé ses publications jusqu'à proposer trois services quotidiens, deux services hebdomadaires et de nombreux articles et enquêtes supplémentaires. Progressivement, nous avons constitué un ensemble d'outils de veille documentaire, d'information, d'analyse et de prospective qui, regroupés de manière cohérente, lui permettent aujourd'hui de proposer un magazine quotidien de politique internationale.


le Cartel Bush - comment fabrique t'on un president des Etats Unis - par J. Hatfield

Le Cartel Bush
("Fortunate Son" de J. Hatfield)
Traduction française


Il y a les biographies de George W. Bush écrites par les communicants de la Maison-Blanche ou les journalistes « amis ». Et il y a Le Cartel Bush, la biographie non autorisée. Celle qui explore en détail l'entourage du président des États-Unis, ses affaires, ses retournements de veste, le financement de ses campagnes électorales, son addiction à la cocaïne… L'auteur, James Hatfield, fut menacé par deux proches conseillers du président devant témoins et retrouvé peu après, mort, dans un motel. La police assure qu'il s'est suicidé. Sa famille prétend qu'il a été assassiné.
Ce document exceptionnel a été traduit en français. Le Réseau Voltaire en assure la diffusion exclusive en France


THE FOG OF WAR - sortie en salles le 14 janvier

Un film
de Errol Morris
avec Robert S. McNamara
Sortie le 14 Janvier 2004


Ce documentaire est l'histoire de l'Amérique vue par l'ancien Secrétaire de la Défense américaine, Robert S. McNamara, personnalité parmi les plus controversées et les plus influentes de la scène politique internationale. A travers son analyse, nous redécouvrons les événements majeurs du XXe siècle.
Du bombardement de 100 000 civils japonais à Tokyo en 1945 au risque imminent de catastrophe nucléaire pendant la crise des missiles cubains, en passant par les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam, The Fog of war examine la psychologie et les raisonnements des décisionnaires du gouvernement qui ont envoyé les hommes au combat.


CONDOR - l'axe du mal - sortie en salles le 21 janvier

Un documentaire
de Rodrigo Vasquez
Sélection au Festival de Cannes
Sortie le 21 Janvier 2004


C'est au nom de "la lutte contre le terrorisme" qu'une opération spéciale - nom de code CONDOR - a été menée dans les années 70 et 80 en Amérique du Sud. Cette lutte lancée par le Chili après le coup d'état du 11 septembre 1973 d'Augusto Pinochet, ciblait les mouvements de gauche.
Condor devint rapidement un réseau reliant les dictatures militaires, soutenu par le département d'Etat américain et la CIA.Le film de Rodrigo Vazquez, jeune cinéaste argentin, accompagne plusieurs victimes de CONDOR, toujours à la recherche de la vérité.. Il pousse certains leaders de Condor, hélas toujours en place, à témoigner. Depuis les évènements du 11 septembre 2001, ceux-ci revendiquent ouvertement être les pionniers de l'actuel combat contre le "terrorisme international"






Une revue de web thématique compilée (presque) quotidiennement par Yann Le Grand et Grégoire Seither
[Dernière revue ] -- [S'abonner ] -- [ Se desabonner ] -- [Archives] -- [Contact]


FRANCOPHOLISTES, l'annuaire de toutes les listes ! - Add Me!


z